returnLink-chevron Retour

Une cuisine adaptée pour de jeunes adultes handicapés à Lannion

Quel est notre projet ?

L’association Main-Forte va proposer, d’ici fin 2015, à de jeunes adultes handicapés à mobilité réduite, un habitat « regroupé » dans le centre-ville de Lannion. Lannion est une petite ville des Côtes-d'Armor, en Bretagne. L’habitat « regroupé » est un dispositif s’appuyant sur un ensemble de logements adaptés, intégrés dans l’environnement citadin. L’idée est d’offrir une alternative à l’accueil collectif en établissement de type foyer ou à la vie dans un domicile individuel. La mutualisation des interventions des auxiliaires de vie qui interviennent dans des logements proches les uns des autres facilite grandement la vie quotidienne.  L’association propose un ensemble d’habitats individuels auquel s’adjoint un espace collectif afin de développer l’autonomie des jeunes adultes handicapés et leur faciliter l’accès aux activités sociales. La cuisine adaptée est un élément essentiel de l’espace collectif. Apportons notre aide en finançant cette cuisine adaptée (voir budget). 

À quoi va servir l’argent collecté ?

Etre indépendant et vivre avec les autres

Les jeunes adultes handicapés moteurs et leur famille sont de plus en plus nombreux à exprimer une réticence à vivre en structure collective ou au domicile des parents et rencontrent souvent des difficultés à vivre en appartement individuel. Ils ont néanmoins envie d’être « comme tout le monde » et de participer aux activités de la cité. Il s’agit donc de répondre à ce besoin et d’offrir un habitat adapté non seulement en surface mais en conception. Ainsi le projet, conçu grâce à une collaboration entre les locataires, le bailleur social, l’association Main-Forte et le SAMSAH de l’APF leur est dédié. Les jeunes adultes handicapés occuperont alors quatre appartements individuels de type T3 au rez-de-chaussée d’un petit immeuble intégré dans un quartier déjà réhabilité. Ils pourront aussi bénéficier d’un cinquième appartement qui aura pour objet de permettre les activités et les accueils collectifs. Outre la cuisine adaptée, cet appartement comprendra également le logement de la veilleuse de nuit.

La  situation géographique des appartements et de l’espace collectif permet d’être proche de l’ensemble des équipements de la ville. Ainsi seront favorisées les relations avec le voisinage de ce quartier d'habitat social du centre ville de Lannion.

Chaque locataire loue individuellement son appartement au bailleur social. Le coût de la location de l’espace collectif est pris en charge de manière solidaire par les quatre locataires.

Une cuisine adaptée pour réaliser ensemble les repas et les partager

L’espace commun de 80m2 va permettre aux jeunes adultes handicapés, dont trois sont en fauteuil roulant de pouvoir se retrouver tout en étant indépendant dans ses déplacements à l'intérieur comme à l'extérieur. Le lieu sera parfaitement accessible et les entrées et sorties seront facilitées et sécurisées grâce aux portes automatisées. Ainsi les locataires pourront-ils être pleinement actifs. Ils pourront préparer des repas grâce à un équipement de cuisine adapté (voir budget) mais aussi accueillir les familles, les amis ou les voisins pour partager ces repas, mener toute autre activité ou se détendre (balnéo). La cuisine adaptée sert idéalement le projet de l’association qui vise à favoriser l’insertion des personnes handicapées dans l’ensemble des activités sociales disponibles sur le territoire et à développer leur autonomie dans la cité.

Assistance et activités

L’Assistance aux jeunes adultes handicapés est réalisée par des professionnels externes. Leur intervention en un seul lieu, l’appartement/espace collectif  permet l’optimisation des moyens humains. Le SAD (auxiliaires de vie) et le SAMSAH (personnels éducatif et paramédical) de l’Association des Paralysées de France constituent les services privilégiés d’intervention. Une garde de nuit est intégrée dans cette assistance. Le coût de ces interventions est pris en charge totalement dans le cadre de la Prestation de Compensation du handicap. En plus de cet accompagnement, il est important pour l’association de créer du lien et de faciliter les activités. Un jardin se situera aussi à proximité́ immédiate de l’habitat et constituera une activité naturelle. Le jardin familial sera un espace ouvert et de rencontre avec la population. La cuisine adaptée joue le même rôle en permettant aux personnes handicapées et aux personnes valides de créer ensemble et de partager. Les projets s’inscrivent dans les activités disponibles dans l’environnement proche et pratiquées par l’ensemble de la population : cinéma, piscine, médiathèque, loisirs sportifs ou culturels associatifs, etc. L’association Main-Forte intervient en tant que facilitateur d’activités avec des personnes valides.

Qui sommes-nous ?

L’association Main-Forte est née en 2006 et a regroupé rapidement une centaine d’adhérents intéressés par la mise en œuvre, pour les personnes handicapées, d’une solution alternative à la vie en structure ou en logement individuel isolé. 
Elle a employé, à ses débuts, un salarié afin de mener efficacement une étude des conditions de faisabilité d’un tel projet. Cet objectif atteint, l’association, ne s’appuie désormais que sur ses adhérents bénévoles.

L’objectif et les activités de l’association Main-Forte

L’objectif de l’association Main-Forte? Proposer à de jeunes adultes handicapés physiques un espace et un environnement favorisant l’insertion dans l’ensemble des activités sociales disponibles sur le territoire, développer leur autonomie dans la cité, leur accès à la citoyenneté.


Construire une alternative à l’accueil collectif en établissement (de type « foyer occupationnel ») ou au domicile individuel.

L’association Main-Forte n’est pas une association gestionnaire de structure. Elle n’intervient financièrement que pour faciliter l’autonomie et l’inclusion des personnes handicapées, ainsi :


elle a avancé le budget nécessaire à la première installation collective des colocataires,


elle a fait l’acquisition d’un véhicule pour faciliter leurs déplacements,

elle permet la sensibilisation des personnes concernées par l’habitat partagé ou regroupé à certaines activités (confection de repas esthétique, massage, etc.),
-elle réalise annuellement une régulation des dépenses collectives et individuelles dans un objectif d’équité,

elle mobilise des financements pour favoriser l’accessibilité et l’aménagement du futur espace collectif et du futur jardin.

 Les expériences de l’association

1. L’association Main-Forte a proposé des activités de sensibilisation aux projets collectifs et individuels au sein de la cité aux jeunes adultes handicapés qui, sur le territoire du Trégor, lui avaient fait part de leur intérêt pour un mode de vie alternatif à l’accueil en structure collective ou au logement individuel. Ces séances animées par une psychologue spécialisée dans les interventions auprès des personnes handicapées se sont déroulées pendant un an à raison d’une demi-journée tous les deux mois.

2. Actuellement en place : les jeunes adultes louent, à la périphérie de la ville de Lannion en colocation auprès d’un bailleur privé deux T3 (pour leur logement) et un T2 (pour le logement de la veilleuse de nuit). Ils ont été aidé dans leur installation par l’association : montage des demandes d’aide PCH, co-organisation avec l’APF des interventions en aide humaine, aide au choix du logement, négociation avec le bailleur, avance pour l’achat de mobilier individuel et achat pour le mobilier et le matériel ménager collectifs, supervision et régulation du budget pour la vie quotidienne. Ils ont également été aidés dans leur autonomie pour l’achat par l’association d’un véhicule adapté. Les locataires sont accompagnés dans leur vie quotidienne par des auxiliaires de vie qui interviennent pour le compte du SAAD de l’APF dans le cadre de la PCH. Pour que cet accompagnement soit conforme aux objectifs de développement de l’autonomie des personnes handicapées des rencontres de régulations sont organisées régulièrement elles réunissent à des rythmes différents :

  • les locataires et les coordonnatrices du service,

  • les locataires, les coordinatrices et les tuteurs et curateurs des services,
  • les tuteurs, une des coordinatrices et la responsable des plannings,

  • la responsable du SAAD et des représentants du C.A. de l’association.

Ces réunions ont également permis d’adapter l’organigramme du service aux nouveaux besoins de ce type d’accompagnement.

 

L’association Main-Forte intervient également pour sensibiliser les jeunes locataires à des activités qui leur sont inconnues : proposition de massages, réalisation de repas « mandala », soirées « comtes », participation à des salons d’équipements adaptés, etc. Il s’agit là de « coups de pouce » qui n’ont pas pour objet de pérenniser une activité « dans les murs » mais d’éventuellement de donner envie de participer à une activité « hors les mûrs» .

3. Mise en place d’un nouveau projet « proposer un habitat dans le centre-ville » (Voir projet)

 

Association Main Forte 

  • 1, Square du 19 mars 1962, 22300 CAOUENNEC

  • Tel : 02 96 35 93 33 

Gérard BRIANT, 60 ans, enseignant en Information Communication en Institut Universitaire de Technologie est marié et père de 3 enfants adultes (26 ans, 24 ans, 19 ans). Glen, 26 ans est handicapé depuis sa naissance atteint d’une tétraplégie avec troubles associés. Très attaché à l'objectif d'autonomie et d'intégration sociale dans la vie de la cité, il a créé l'association la Main Forte. Il habite Caouënnec, un petit village des Côtes d’Armor en Bretagne, proche de Lannion où est implanté le projet.

Quel est votre rapport avec l’association?

Président et créateur de l’association en 2006.

Quelles ont été vos actions pour ce projet ?

-Participation à la conception du projet : depuis ses débuts l’association tient à ce que les personnes bénéficiaires aient accès à un logement social, que celui-ci soit adapté à leur handicap, qu’il soit intégré dans le tissu social local (quartier du centre-ville en réhabilitation) et que le lieu de vie collectif soit un lieu de création, d’échange et d’accueil. L’opération « petites pierres » permettra de doter ce lieu d’activités collectives, d’une cuisine adaptée (en particulier, réglable en hauteur) grâce à laquelle les personnes handicapées (assises) pourront réaliser (avec l’aide d’auxiliaires de vie, debout) la confection de repas à partager avec les autres locataires, les familles, les amis, les voisins.

-Représentation institutionnelle : le président a donc défendu cette position devant l’ensemble des partenaires.

-Participation à l’élaboration : le président à participé à la réflexion, avec les locataires, sur les plans architecturaux, et d’aménagement, au choix des équipements à leur budgétisation.

-Responsable de la recherche des financements permettant la réalisation du projet.

Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?

Soutenir le projet c’est montrer que l’habitat et son aménagement peuvent permettre à des personnes qui, en sont ordinairement exclues de part leur handicap, d’accéder à l’autonomie et à une vie sociale diversifiée. C’est permettre aussi à des personnes valides de découvrir, par la rencontre que cela favorise, les ressources et la richesse de personnes que l’on ne côtoie pas ou que l’on ne voit que par le prisme de leurs incapacités.

Qu’est-ce que ce projet va changer/améliorer dans la vie des bénéficiaires avec cette cuisine collective ? 

Compte tenu de leur handicap, de l’absence d’adaptation de la cuisine de leur logement actuel, les locataires, jusqu’à présent, ne peuvent que très peu participer à la confection de leur propre repas.

La réalisation du projet de cuisine adaptée leur permettra de réaliser leur repas, tout en étant aidés. Ils pourront ainsi inviter famille, amis et/ou voisins à venir les partager. L’accès à une plus grande autonomie et à une vie sociale plus diversifiée leur sera donc possible.

Voir le budget détaillé

27/03/2017

Anthony et Jasmine, artistes parmi les artistes

Anthony  et Jasmine sont locataires des appartements regroupés initiés par l’association Main-Forte. Anthony suit des cours de percussion, Jasmine  des cours de danse. Ces activités ont lieu dans le centre social d’un quartier proche. En fin d’année, l’ensemble des participants aux cours, percussionnistes et danseurs se sont produit en public dans un spectacle commun. Les photos montrent Anthony et Jasmine au coeur de l’action, appliqués et heureux, parmi les autres  « artistes ».

 

Belle illustration de l’objectif de l’association Main Forte : l’intégration des personnes handicapées dans la vie de la cité.

 

 

 


27/03/2017

Votre soutien est essentiel

Chère Petite Pierre, cher donateur, 

Cela fait plusieurs années que l’on attend cela. Désormais on n’attend plus. Les travaux ont commencé. Pour l’instant ce ne sont que quelques coups de pelleteuses, quelques mètres cubes de béton, quelques fers à béton. Mais cela donne déjà une idée de la place qu’occuperont les appartements adaptés dans leur environnement. Certes, il faut pour l’instant beaucoup d’imagination pour se figurer l’appartement collectif et la cuisine adaptée mais les futurs locataires n’en manquent pas… Ils viennent régulièrement sur le chantier, échangent avec les ouvriers maçons et les interrogent sur le moment où ils pourront entrer dans les lieux.

Bientôt…Bientôt…

Ne relâchons pas nos efforts et communiquons autour du projet à notre entourage ! Aux amis, à la famille, aux collègues, aux amis des amis...

A nous de créer la chaine de la solidarité.


Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
wioland marine

wioland marine

Un très beau projet qui aboutira à n'en pas douter ! Bravo !

30 €
GEORGES BIGAND

GEORGES BIGAND

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Super projet !

-- €
ANSOLATH SUPER U - TRAGASTEL SAS

ANSOLATH SUPER U - TRAGASTEL SAS

Pas de message

3 394 €
ANSOLATH SUPER U - TRAGASTEL SAS

ANSOLATH SUPER U - TRAGASTEL SAS

Pas de message

5 €
mazeo dominique

mazeo dominique

De tout cœur avec vous...

50 €
Géraud Lafarge

Géraud Lafarge

Pas de message

100 €
LE BRAS catherine

LE BRAS catherine

Pas de message

-- €
Berrivin Monique

Berrivin Monique

Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans votre nouveau séjour adapté.

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

15 €
Anonyme

Anonyme

Superbe projet, j'espère qu'il se réalisera. merci les Petites Pierres !

50 €
Briant Jean-Pierre

Briant Jean-Pierre

Pas de message

100 €
France Briant Marie

France Briant Marie

Pas de message

100 €
merrien monique

merrien monique

Pas de message

50 €
CORNEC Anne

CORNEC Anne

Je souhaite de tout mon cœur que ce projet aboutisse...

20 €
queslin christian

queslin christian

en espérant que ce beau projet aboutisse...bravo pour cette initiative!

100 €
Anonyme

Anonyme

mobilisons nous pour que ce beau projet aboutisse

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

150 €
Anonyme

Anonyme

Merci aux Petites Pierres de remettre le couvert pour ce beau projet !!! :-)

100 €
piron marielle

piron marielle

Pas de message

60 €
Anonyme

Anonyme

Bravo !

10 €
le nabour marie-pierre

le nabour marie-pierre

De la réussite + + +, pour ce projet des bises Marie-Pierre

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

BONNE CHANCE

-- €
Anonyme

Anonyme

Il faut y arriver!

200 €
LE JANNOU Patrick

LE JANNOU Patrick

La belle aventure continue ! Avec de la ténacité, du temps et de la générosité vous aurez réussi à aboutir au projet définitif. Je tiens à vous assurer de mon soutien et suis convaincu que vous réunirez la somme désirée. Je vais diffuser cette information auprès de mes contacts.

50 €
Anonyme

Anonyme

bonne chance

-- €
BRIANT Gérard

BRIANT Gérard

De l'association ASSOCIATION MAIN FORTE

10 488 € Collectés

Projet financé !

28 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

10 479 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

74  nbContributors
Donateurs
14 390 €
Collectés
65 J
Restants
72%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

18  nbContributors
Donateurs
6 120 €
Collectés
72 J
Restants
31%
lamastre.jpeg

Association Encour'âge

Une maison partagée pour les Anciens en Ardèche

30  nbContributors
Donateurs
7 339,96 €
Collectés
77 J
Restants
37%