returnLink-chevron Retour

UN HABITAT ALTERNATIF CONTRE LA PRECARITE

thematic-5.png Bien vivre dans son logement

Quel est notre projet ?

L'association RESO, à partir de l'ensemble de ses activités, œuvre pour l'insertion par le logement des personnes en grandes difficultés sociales. Le projet associatif a démarré avec la gestion d'un hôtel social, composé de 20 chambres meublées pour accueillir de façon pérenne tous les publics rencontrant des difficultés d’accès au logement puis a créé un restaurant de quartier, une salle de spectacle et un jardin afin de rompre avec l'isolement vécu par les habitants et leur ghettoïsation.

Aujourd'hui l'association RESO fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour réaliser des travaux portant sur différents lieux à reconfigurer. Il s'agit en effet d'améliorer les locaux où les résidents vivant dans l'hôtel social s'impliquent tous les jours bénévolement et donnent de leur temps pour agir aux côtés de tous les responsables de l'association.

À quoi va servir l’argent collecté ?

Le projet précis concernant cette campagne veut conforter l'engagement de tous mais surtout celui des locataires, à partir de la restauration de certains locaux de la structure et encourager la place et l'implication des personnes dans la vie associative. 

La configuration de l'immeuble abritant l'hôtel social a permis la création d'autres activités (restaurant, salle de spectacle, jardin) dans le but d’obtenir un brassage des populations et une rupture de l'isolement dans lequel se retrouvent souvent les personnes accueillies dans nos logements et de favoriser ainsi une mixité sociale. 

Les liens sociaux et la mixité attendue ont très vite été au rendez-vous : tout le monde, résidents de l’hôtel, bénévoles venant d’autres horizons, responsables associatifs louant la salle de spectacle, artistes, est partie prenante du projet en s’insérant dans l’ensemble des tâches réclamées par les diverses activités. 

Les résidents, en sus du travail en restauration (préparation et service des repas), sont nombreux à participer à l'entretien de l'immeuble et du jardin. Ils sont encadrés par la personne salariée de l'association responsable de la restauration et par l'hôte de la pension de famille.  C'est ce qu'on nomme "un habitat alternatif contre la précarité".

La campagne précédente, menée au printemps 2018 et menée à son terme, portait particulièrement sur l'aménagement des lieux privés d'habitation (ventilation des logements, mise en place de portes coupe-feu dans toutes les chambres,...). Cette année la campagne veut viser le renforcement de l'organisation collective gérant le lieu d'habitation et ce dans le but d'encourager l'insertion de chacun des habitants.

Des réunions de concertations entre les responsables de RESO et le groupe de locataires bénévoles ont souligné une envie commune de travailler dans de meilleures conditions de confort (sécurité, isolation) concernant les cuisines, les bureaux, les parties communes donnant sur le jardin (hall et escalier de l’immeuble). 

Les travaux porteront sur :

- l'amènagement de la cuisine collective des locataires (les chambres n'ont pas leur propre cuisine) en y installant davantage de matériel mais surtout en restaurant cet emplacement.

- une meilleure sécurisation et isolation du bureau de la pension de famille utilisé par les  résidents bénévoles. Ce bureau est assez grand (35m2) mais séparé du hall d'entrée par des huisseries très anciennes, une porte vitrée peu isolante et peu solide. il s'agit de remplacer cette porte par une vraie cloison vitrée sécurisée, l'entrée se faisant par une autre porte.

- une sécurisation avec cloisons de l'alarme incendie installée dans le bureau

- une rénovation du plafond du hall de la structure servant souvent de lieu de réunion lorsque le bureau est occupé par une autre équipe de bénévoles et un encastrement de l'escalier desservant les chambres pour le respect des normes de sécurité

- une rénovation d'une cloison très endommagée entre le bureau des résidents et la cuisine du restaurant empêchant la tranquillité de chacune des activités.  

Cela porte à cinq le nombre de lieux à reconfigurer. L'association RESO fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour réaliser ces travaux portant sur ces cinq lieux. (l'encastrement de l'escalier est demandé par la commission départementale de sécurité).

 

    Qui sommes-nous ?

    Association "Réseaux Echanges et SOlidarité" dite "R.E.S.O." - 19 avenue de la Victoire - 01000 Bourg en Bresse- Tél. : 04 74 21 44 86

    Adresse Mail : reso.tempsdescerises@orange.fr

    Adresse site internet : www.association-reso.fr

    Depuis plus de 10 ans, l'association Réseaux Echanges Solidarité (RESO) située à Bourg-en-Bresse vient en aide au plus démunis au travers de la "Maison des Solidarités" en leur offrant un toit et l'accès à diffèrents espaces pour recréer du lien social (une pension de famille,un restaurant de quartier, un espace de rencontres et d'échanges, un jardin solidaire...).

    Elle est soutenue, depuis sa création, par la Fondation "Abbé Pierre" qui en sus d'un financement de fonctionnement apporte un cadre de travail collectif autour de la nécessité nommée "un logement d'abord" pour rompre avec les temps non pérennes d'hébergement concernant les personnes en difficultés sociales.

    - Le logement durable à l'hôtel social « Le temps des Cerises » de Bourg- en-Bresse :

    L’hôtel social, composé de 20 chambres pouvant accueillir 25 personnes, offre à tous les publics ayant des difficultés à trouver un logement auprès des bailleurs sociaux à cause de la faiblesse de leurs revenus ou de la complication de leurs dossiers, un logement pérenne. 

    Les personnes accueillies peuvent ainsi vivre dans une structure à taille humaine, tout en évitant les problèmes de vie quotidienne liés à la solitude et à l’isolement et bénéficier d'un accompagnement social à la demande. 

    La mixité des publics accueillis est favorisée : mixité d’âges, de situations de familles, de parcours, d’histoires de vies… 

    Mais l'intérêt était d'aprofondir cette notion de mixité. L'objectif défini par RESO est de permettre aux personnes les plus précaires de retrouver une place entière à partir de leur participation au projet associatif et, du coup, dans la vie du quartier en général. A partir de ce logement en "pension de famille", situé en centre ville, l'équipe de RESO a décidé de :

     - Développer différentes activités avec la création :

    • d'un restaurant de quartier associatif où tous les locataires de l'hôtel social peuvent s'ils le désirent trouver une place dans l'équipe de bénévoles y intervenant.
    • d’une salle de spectacle permettant l’hébergement de troupes ou groupes locaux de et la programmation d'une quinzaine de spectacles ou conférences par an, permettant là encore des rencontres entre artistes locaux et locataires .
    • d'un jardin au pied de l'immeuble (le terrain est prêté par le Conseil Départemental de l’Ain, voisin proche).

    Le but recherché est le brassage des populations en favorisant les rencontres entre habitants du quartier, de la ville et locataires de l'hôtel social.

    Créé en septembre 2010, le restaurant est ouvert à tous les publics et sert en moyenne 45 repas par jour pour un coût de 11,00 € (tout compris : entrée, plat du jour, fromage, dessert, vin et café). 

    Tous les locataires de la pension de famille sont invités, s'ils le souhaitent, à soutenir activement l'action de restauration au rythme où ils l'entendent. Les clients du restaurant sont également invités à venir cuisiner s'ils le souhaitent. Les institutions environnantes (maison de retraite, maison d'accueil pour enfants vivant un handicap ou non, maison de la justice, hôpital psychiatrique, centre culturel local,...) viennent régulièrement cuisiner et faire du service en salle avec leurs publics. Toutes ces activités sont encadrées par la responsable du restaurant et l'hôte de la pension de famille, tous deux salariés.

    La salle de spectacle abrite (pour un loyer modique) des troupes de théâtre, des groupes de chanteurs, des associations diverses. Elle permet aussi à notre association de programmer une quinzaine de spectacles sur l'année scolaire (pour adultes et enfants) avec la participation des résidents de l'hôtel, des troupes occupant la salle et d'autres associations partenaires.

    Concernant le jardin, les résidants sont très impliqués dans son entretien auquel est associé l'ensemble des acteurs du projet. 

    Le bénéfice est réel pour l'ensemble du quartier : les résidents de l'hôtel sont entrés en relation avec des groupes, des personnes qu'ils n'auraient peut-être jamais rencontrées. Il en est de même pour les convives du restaurant, les bénévoles à l'origine du projet associatif ou encore les troupes de théâtre qui n'auraient jamais rencontré non plus les personnes ayant vécu des parcours sociaux très cahotiques. Lors de toutes ces rencontres personne ne sait forcément qui vient de la précarité ou non. 

    Le bâtiment qui abrite l'hôtel meublé a été construit au début du 20ème siècle. Une étude menée par la Fondation Abbé Pierre (FAP) a attesté de la solidité des murs et de la charpente. Aujourd'hui la nécessité de consolider notre action en faveur de l'implication des locataires dans la vie associative nous pousse vers cette demande d'investissements pour les travaux décrits dans la chapitre "description".

    En effet, bien que n’étant pas propriétaire des murs, l’association RESO supporte seule l’ensemble des travaux en raison du bail commercial dont elle est détentrice. 

    Carole GERBAUD fait partie de l'équipe créatrice de l'association RESO. Elle a été salariée, responsable de la structure "logement", l'hôtel social, gestionnaire aussi de la salle de spectacle, de la salle du restaurant et de la gestion du personnel salarié et bénévole jusqu'en septembre 2018.

    Depuis elle est administratrice, trésorière de l'association.

    Son engagement auprès de projet associatif s'est fait à partir de la défense de l'insertion par le logement. Elle est l'interlocutrice principale de la Fondation "Abbé Pierrre" avec qui nous travaillons depuis la création de l'hôtel social.

    Aucune actualité pour le moment
    MARMONT didier

    MARMONT didier

    Pas de message

    5 €
    NEYRARD jean marc

    NEYRARD jean marc

    Pas de message

    50 €
    DALY PAULINE

    DALY PAULINE

    Pas de message

    20 €
    GERBAUD Carole

    GERBAUD Carole

    Un grand merci à tous ceux qui, par leur générosité, soutiennent RESO et ses actions. C'est un bonheur pour tout le conseil d'administration, tous les bénévoles et l'équipe de salariés de pouvoir continuer cette aventure mêlant l'accueil des personnes en grandes difficultés de logement et la mise en place d'une activité "restaurant/salle de spectacle". Le mélange des genres c'est la vie. Nous ne pourrions le faire sans vous.

    100 €
    bolomier philippe

    bolomier philippe

    Pas de message

    50 €
    bernard berujon jean

    Anonyme

    Pas de message

    50 €
    Authelain Gérard

    Authelain Gérard

    Avec mes regrets pour ne l'avoir pas fait plus tôt, les vagabondages rendant un peu distrait...

    50 €
    JUILLARD AIMEE

    JUILLARD AIMEE

    Pas de message

    30 €
    ION BERNARDON Régis

    Anonyme

    Pas de message

    150 €
    moisson nadine

    Anonyme

    Pas de message

    30 €
    Alvarez Nallet Aurélie

    Anonyme

    Pas de message

    50 €
    orban véronique

    Anonyme

    Bravo les mecs (et les nanas) da da di radada !

    -- €
    BOUSSOUAR Tayeb

    Anonyme

    Bravo, ça c'est du concret et du solidaire

    -- €
    JOLY MARYSE ET MICHEL

    JOLY MARYSE ET MICHEL

    Pas de message

    40 €
    POURCHOUX NATHALIE

    POURCHOUX NATHALIE

    Pas de message

    50 €
    POLLET-VILLARD Myriam

    POLLET-VILLARD Myriam

    J'ai participé l'an dernier mais je n'ai pas réussi à me reconnecter...

    50 €
    Diet Gérard

    Diet Gérard

    Pas de message

    50 €
    Guittard Gislaine

    Anonyme

    Pas de message

    100 €
    santi fanny

    santi fanny

    Pas de message

    5 €
    Rouxel Marie

    Rouxel Marie

    Pas de message

    50 €
    Garraud Joelle

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    Garraud Rémi

    Garraud Rémi

    Pas de message

    100 €
    Murielle BLOMME

    Murielle BLOMME

    Pas de message

    50 €
    ALBERT charles

    ALBERT charles

    Pas de message

    10 €
    arnaud catherine

    Anonyme

    Pas de message

    50 €
    STADLER MICHEL

    STADLER MICHEL

    Pas de message

    50 €
    MAUPOINT Marie-rose

    MAUPOINT Marie-rose

    Pas de message

    200 €
    MAUPOINT Marie-Rose

    MAUPOINT Marie-Rose

    Pas de message

    200 €
    MORTEL Jean-François

    MORTEL Jean-François

    Pas de message

    500 €
    AGNERAY Christine

    AGNERAY Christine

    C'est un projet que j'aime car il permet de lutter contre la précarité et permet à des personnes d'avoir un logement digne et des conditions de travail de même. Le restaurant "la canaille" est vraiment une bonne adresse pour se restaurer.

    50 €
    b a

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    Vens Arnaud

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    Boudier Lorette

    Anonyme

    Chapeau bas pour toutes les actions de l'association Réso §

    30 €
    gaget raymond

    Anonyme

    Bravo aux bénévoles et à tous les acteurs.

    -- €
    DROUET FREDERIC

    DROUET FREDERIC

    Pas de message

    100 €
    LOUP Adeline

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    clair agnes

    clair agnes

    Pas de message

    -- €
    MARCENDE Nicole et André

    MARCENDE Nicole et André

    Nous espérons que votre projet réunira la somme nécessaire à sa réalisation. Nicole et André

    100 €
    MAUPOINT Jean

    MAUPOINT Jean

    Pas de message

    250 €
    EMEYRIAT Monique

    EMEYRIAT Monique

    C'est un très très beau projet. Vous pouvez, comme nous, manger au restaurant LA CANAILLE à Bourg en Bresse. La cuisine familiale est très bonne avec un excellent dessert ce qui termine superbement bien le repas. Tout est fait maison et les bénévoles sont extraordinaires. C'est une bouffée d'oxygène. Signé: Les pénibles du lundi 13h15.

    200 €
    Bloch Laurent

    Bloch Laurent

    Pas de message

    -- €
    MORTEL Martine

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    GIFFARD CARLET Christine

    Anonyme

    Pas de message

    100 €
    HUET JEAN-JACQUES

    HUET JEAN-JACQUES

    Beau projet. Bon courage a toute l'équipe de RESO.

    500 €
    Carole GERBAUD

    Carole GERBAUD

    De l'association Réseaux Echanges Solidarité

    12 000 € Collectés

    Projet financé !

    44 card-project-nbContributors

    Donateurs

    0 J

    Restants

    12 000 €

    Objectif financier

    Don avec reçu fiscal.

    Partager le projet :


    lock

    Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

    Crédit Agricole des savoie

    Ces projets devraient également vous intéresser …

    leasf-5fb801d446540
    5fc4f25ddfdff458865843

    Association LEA

    Mettre en sécurité les femmes victimes de violences - Essonne

    18  nbContributors
    Donateurs
    1 900 €
    Collectés
    40 J
    Restants
    12%
    dsc_0553-6005d46ab2924.jpeg
    cecilearche-6005d46ab5577.jpeg

    L'Arche de La Vallée

    Rénover un foyer d'adultes handicapés à Hauterives (26)

    3  nbContributors
    Donateurs
    70 €
    Collectés
    71 J
    Restants
    0%
    2020_12_23_imag2255-60093a0e8d083.jpeg
    jean-60093a0e8dfd9.jpeg

    AMMRA

    Assurer le bon fonctionnement de la Résidence Visl'Age

    8  nbContributors
    Donateurs
    3 960 €
    Collectés
    78 J
    Restants
    20%