returnLink-chevron Retour

Rénover 8 logements pour les jeunes mamans isolées

Quel est notre projet ?

Située au cœur de Vaulx-en-Velin, la Résidence Sociale Saint-Bruno accueille des jeunes étudiants ou jeunes professionnels, mais aussi des jeunes mamans en situation monoparentale, d’isolement et avec de faibles ressources souhaitant posséder leur propre logement. Poser leurs valises, se construire dans leur nouveau rôle de mère, éduquer leur(s) enfant(s), se sentir bien chez elles sont leurs priorités.

Actuellement, les studios qui accueillent les jeunes mamans ont besoin d'être rénovés et ne sont pas équipés de sanitaires. Les toilettes sont collectives et situées sur le palier. Très régulièrement, les résidents font part de leur besoin d'effectuer quelques travaux pour améliorer leur quotidien et d’avoir des logements équipés de sanitaires pour gagner en autonomie, en confort et sécurité pour leurs enfants.

La Résidence Sociale Saint Bruno établissement de la Fondation Apprentis d'Auteuil fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour rénover 8 logements et les équiper de sanitaires individuels (voir budget détaillé).

Ce projet est soutenu par l'entreprise SIMU. Chaque don est doublé par notre partenaire SIMU. Un don de 10 euros, c’est finalement 20 euros reversés au projet à la Résidence Sociale Saint Bruno.

À quoi va servir l’argent collecté ?

Réhabiliter 8 logements de la Résidence Sociale Saint Bruno pour les mamans seules à Vaulx-en-Velin

Le projet consiste à réhabiliter huit logements de type « T1bis » à la Résidence Sociale Saint Bruno. Chaque logement nécéssite une réhabilitation spécifique : changement de mobilier trop usé, restauration de la salle de bain, de la cuisine (etc...) afin de répondre aux besoins des résidents vivant dans ces studios.

Actuellement, ces derniers comprennent une chambre, une kitchenette et une salle de bain. Ils ne sont pas équipés de sanitaires, ces derniers sont collectifs et situés sur le palier. Très régulièrement les résidents font part de leur besoin d’avoir des logements équipés de sanitaires, il est essentiel de pouvoir les adapter à tous ! Une jeune maman témoigne qu’elle est venue vivre à la résidence parce qu’elle était enceinte et en situation d’extrême urgence sans hébergement. Elle cherchait un endroit pour vivre et accueillir son enfant décemment. Pour elle « les toilettes sont primordiales » ! 

Favoriser l'autonomie des mamans et la sécurité des enfants en installant des sanitaires dans 8 logements à la Résidence Sociale Saint Bruno

L’organisation actuelle ne favorise pas l’autonomie des enfants en phase d’apprentissage de la propreté. Il est également important de souligner la question de la sécurité de l’enfant, par exemple : une maman qui souhaite aller aux toilettes doit laisser son enfant seul dans le logement ou l’emmener avec elle. Bénéficier de sanitaires relève donc d’une question pratique pour une jeune mère mais également d’une symbolique d’autonomie !

Ainsi cette question et ce souhait de permettre aux résidents de bénéficier de sanitaires personnels permettrait un gain de confort et d’intimité.

De manière plus globale, le réaménagement de ces T1bis permettra aux résidents de se sentir bien chez eux. Une jeune maman nous détaille les choses qui doivent être améliorées dans son logement, comme « mettre plus de rangements, refaire la peinture et boucher les trous dans les murs, remplacer les chaises et les tables bancales, changer le matelas usé ».

Apportez votre petite pierre pour permettre à la Résidence Sociale Saint Bruno de réaliser ce projet !

Qui sommes-nous ?

Histoire et évolution de La résidence Saint-Bruno

La résidence sociale Saint Bruno fait partie de la fondation Apprentis d’Auteuil. Apprentis d’Auteuil s’adresse à un public en précarité sociale, économique et familiale. Les logements sociaux temporaires favorisent l’accès à un logement autonome de droit commun.

Il existe 10 établissements de logement adapté pour les 16/25 ans en situation de précarité (Résidences sociales, Foyers de jeunes travailleurs…), avec une capacité d’accueil de 500 places. En effet, 29 % des jeunes ne vivant pas chez leurs parents ont un logement trop petit, contre 16 % de l’ensemble de la population (source : fondation Abbé Pierre, 2015).

La résidence sociale accueille des jeunes adultes de 18 à 30 ans (célibataire ou en couple, avec ou sans enfants, famille monoparentale) dont 27% de mamans seules. La Résidence propose 28 logements du T1 au T3 ainsi que 5 logements dits « diffus » qui ont pour objectif d’être un tremplin entre la résidence et le logement autonome. La durée maximum d’occupation de ces logements étant de 2 ans.

Le séjour à la résidence sociale Saint Bruno est une étape transitoire avant l’accession à un logement autonome, pour des personnes inscrites dans un parcours d’insertion socioprofessionnelle et dont les ressources ne leur permettent pas d’accéder à un logement de droit commun. La résidence sociale Saint Bruno propose différents types d’actions pour aider ces personnes à construire et concrétiser leur projet : un accompagnement individuel dans le cadre d’un parcours personnalisé et des temps collectifs qui sont des espaces de rencontres et d’échanges.

Charlotte Thenoz

En service civique à la résidence sociale Saint Bruno, j’ai choisi ce lieu dans un objectif de transition dans mon parcours universitaire. Actuellement diplômé d’un Master 1 en Psychologie Clinique et Psychopathologie, cette année de service civique me permet d’avoir une présence et une action sur le terrain, d’être en relation avec des jeunes adultes d‘origines géographiques, sociales, culturelles et religieuses diverses. Ces jeunes arrivent à la résidence dans des situations de précarités ou de rupture sociale et familiale. Ils ont besoin de se poser afin de se construire ou de se reconstruire. Créer des liens avec ces jeunes est essentiel pour les accompagner dans ce désir en leur offrant une présence rassurante et en étant à leur écoute quotidiennement.

La problématique du logement est au cœur du travail effectué au sein de cette résidence et touche tout un chacun à un moment donné de son parcours de vie. Vivre dans un logement chaleureux et bien équipé est un point central pour le bien être de chacun, pour une vie de famille épanouie. Se sentir bien chez soi nécessite de s’approprier son logement, de le gérer de manière autonome. La réalisation du projet est un pas supplémentaire pour rendre la qualité de vie au sein de ces logements plus décente. Ainsi, porter ce changement me tiens à cœur car il relève du bien-être et du mieux vivre des résidents.

Voir le budget détaillé

27/04/2018

10 000 merci à vous qui avez participé à rendre la résidence plus belle et plus accueillante !

La Résidence Sociale Saint Bruno vous remercie infiniment pour votre contribution au projet. Grâce à vous nous nous rapprochons de notre objectif de réhabilitation de 8 logements de la résidence pour les jeunes mamans isolées. Les résidents ont été très touchés que vous ayez été sensibilisé par notre projet et vous remercie également pour votre présence lors de la soirée de soutien que nous avons organisé et à laquelle ils ont pris plaisir à vous rencontrer.


Chanel, jeune maman et future bénéficiaire de la concrétisation de ce projet : « merci beaucoup d’avoir fait ces dons parce que même si on se sent déjà bien à la résidence avoir des toilettes personnels sera vraiment un plus surtout pour apprendre à ma fille, Cindy, la propreté quand elle sera plus grande, alors encore merci !! »


Dans quelques mois, nous allons un par un réhabiliter les 8 logements concernés. L’objectif est de laisser un logement vacant pour que les résidents puissent être relogés pendant la durée des travaux. D’ici un an les logements seront plus adaptés pour accueillir les mamans seules.

Souvenir de la soirée de soutien du 05 avril 2018

« Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences » Françoise Dolto

 


20/03/2018

Le 05 Avril 2018: Soirée de soutien au profit de la Résidence Sociale Saint Bruno

Venez participez à la rénovation de 8 logements autour d'un dîner (concocté par les résidents qui seront là en personne !)
La Résidence Sociale Saint Bruno organise une soirée de soutien au profit de 8 studios occupés par des mamans. Avec les dons récoltés, nous souhaitons donner un coup de fraîcheur aux murs, aux meubles, et aux sanitaires des hébergements !
 
Le temps d'une soirée venez découvrir ce qu'est la résidence sociale, ce que nous y faisons, ce que nous partageons au quotidien avec les jeunes.
 
Venez nombreux, en famille, entre amis ou seul(e), les portes du 52 Cours Charlemagne ouvriront à 19h.
 
Prix d'entrée: 10€ (buffet et boissons)
 
Tous les fonds récoltés seront doublés et reversés dans sa totalité au profit du projet.
 
Nous avons besoin de vous pour diffuser cette invitation dans votre réseau, votre entourage. Vous retrouverez une invitation facebook ici.

 

Programme:
19h: Accueil
19h15: Mot d'accueil + présentation du projet par la Fondation Somfy
19h45 - 20h15: Buffet (petit tour du monde de spécialités)
20h15 - 20h45: Témoignages de résidents
20h45 - 21h30: Farandole de desserts pour clôturer cette belle soirée.



Retrouvez le site de la résidence ici.


07/02/2018

Témoignage de Maya, ancienne résidente de Saint Bruno

Maya est une jeune maman qui a posé ses valises à la résidence en Octobre 2015, accompagnée de sa fille, Nina. Maya a fait un séjour d’un an à Saint Bruno, durant lequel elle nous confie avoir rencontré beaucoup de jeunes, de familles, d’autres mamans avec qui elle a noué des liens d’amitiés.

Elle nous explique avoir, dans un premier temps, été hébergé dans un T1’ (logement qui comprend une pièce à vivre avec une petite kitchenette et une salle de bain mais sans toilettes). Elle nous raconte:

« C’était pénible de ne pas avoir de toilettes, c’était assez difficile à gérer notamment avec ma fille qui venait d’apprendre la propreté. Le soir ou la nuit quand il fallait se lever pour aller aux toilettes, qu’il faisait froid dans le couloir c’était compliqué. Pouvoir avoir mes propres toilettes est devenu un véritable rêve, pour ma fille et pour moi-même ».

Quelques mois plus tard Maya a déménagé dans un T2, toujours à la résidence, mais elle occupait désormais un logement plus spacieux et qui comprenait un toilette individuel : « ça m’a soulagé parce que c’était une nécessité ».

Aujourd’hui Maya possède son propre logement, elle nous explique avoir gardé de bons liens avec la résidence, avec le personnel et les familles accueillies. Elle nous rend régulièrement visite, prend des nouvelles de la résidence, et vient, de temps en temps, partager avec nous un repas le mercredi soir. Elle participe aux évènements organisés par la résidence (soirée de noël, barbecue ...)

« C’est pour cela que faire un don pour le projet de réhabilitation de la résidence me tenait particulièrement à cœur car ce don et les autres dons permettront aux nouvelles familles qui vivent à la résidence de profiter de ce confort supplémentaire et pour permettre à la résidence d’accueillir des familles dans de  bonnes conditions. Cela permettra à la résidence de soutenir les familles, de leur donner de l’amour et de les soutenir dans leur parcours ».

Les quelques mots d’une ancienne résidente qui nous soutient à 100% dans ce super projet ! Alors on a besoin de vous pour le concrétiser !


17/01/2018

Pauvreté : Les mères seules sont les plus touchées et de plus en plus nombreuses en France

En 2017 les mères seules sont entre 1,5 et 2 millions en France à élever seules leurs enfants. 85% des familles monoparentales sont composées de mères seules. Et parmi elles, 30% vivent sous le seuil de pauvreté, ce qui représente une femme sur trois. Premières victimes de la crise, les mamans solos cumulent les difficultés.

Pauvreté : les mères seules plus touchées :

Depuis les années 1970 le nombre de familles monoparentales ne fait qu’augmenter dont près de 85% constituées par des femmes. L’explication est simple : dans 77% des cas de divorce la garde est confiée à la mère et dans 84% dans des cas après une séparation sans mariage préalable.  Que la situation soit choisie ou subie, il reste très difficile d’élever un enfant lorsqu’on est seule. La monoparentalité va souvent de pair avec des conditions de vie plus  difficiles, tant d’un point de vue matériel que psychologique.

Le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) soulignait la difficulté de la situation des femmes seules dans un rapport « Femmes et précarité » : « Sur les 8,6 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté, 4,7 millions sont des femmes », soit près de 55%. Les mères isolées sont en première ligne. « Si elles ne représentent que 5 % de la population totale, elles sont deux à trois fois plus nombreuses au sein de la population pauvre. » Selon une enquête Ipsos d’octobre 2012, près d’une mère isolée sur deux (45 %) déclare terminer le mois à découvert et près d’une sur cinq craint de basculer dans la précarité. 53 % de ces mères estiment que le manque d’argent constitue leur principale difficulté au quotidien.

Une rupture sociale :

Dans les trois quarts des cas, leur situation serait liée à une rupture d’union. Gérard Neyrand, sociologue, explique que « la séparation n’a souvent pas été programmée ce qui entraîne un choc psychologique ». Une situation subie qui les empêcherait d’être « en mesure de travailler » et entraînerait « un repli sur soi ».

Une situation professionnelle très fragile :

Les mamans seules souffrent de l’exacerbation des problèmes rencontrés par les femmes en situation de précarité. Leur situation est plus fragile en terme d’emploi. Il existerait en effet un lien entre le chômage des femmes et leur niveau scolaire, et elle serait plus souvent au chômage que les mères en couple. Et quand elles travaillent, elles occupent la plupart du temps des emplois peu qualifiés ou à temps partiel. Par ailleurs, seules à effectuer l’essentiel des taches du quotidien, elles éprouvent souvent de nombreuses difficultés à concilier travail et vie familiale, ce qui  fragilise encore plus leur  situation professionnelle. La conséquence est dramatique: les parents seuls sont les premiers bénéficiaires des prestations sociales et plus particulièrement les femmes seules. D’après le Conseil économique et social (CESE), les femmes représentent 57% des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA).

Des logements souvent précaires :

D’autre part, les mères seules habitent souvent dans des logements moins confortables aux dépenses énergétiques plus élevées. Ces «discriminations cumulatives», à l’origine de leurs difficultés et de leur augmentation, ne s’arrêtent pas là. Pour Gérard Neyrand, «c’est un cercle vicieux car elles doivent faire garder leurs enfants mais ne trouvent souvent pas de système adapté.» Le manque de dispositifs d’accueil peu onéreux et aux horaires souples semble décisif: Elles travaillent souvent avec des horaires décalés, ce qui semble être une spirale sans fin.

Pour venir en aide à ces mères isolées, Apprentis d’Auteuil leur propose un toit et un accompagnement par exemple à la résidence sociale Saint Bruno de Vaulx-en-Velin où dix mères sont accueillies en ce moment. Elles peuvent y rester sur une moyenne de deux ans le temps de rebondir et de construire des projets futurs.

Pour permettre à ces jeunes mamans de vivre dans de bonnes conditions, aidez-nous dans notre campagne de crowdfunding pour permettre la rénovation de 8 logements. Vous pouvez faire un don ou en parler autour de vous !


Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

403 €
CHARVERIAT Gaël

CHARVERIAT Gaël

Pas de message

75 €
Anonyme

Anonyme

Bravo les jeunes ! C'est super ce que vous faites !

100 €
Maurice Timothée

Maurice Timothée

Merci de vérifier que Jean-Nicolas ne se tire pas avec la caisse après mon don ! Timothée

50 €
Anonyme

Anonyme

Bonjour, Bonne continuation.

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

155 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Olagne Marc

Olagne Marc

Pas de message

100 €
Chappatte Claire

Chappatte Claire

Pas de message

40 €
Pernot JF

Pernot JF

Pas de message

100 €
burello pierre

burello pierre

Bravo pour ce beau projet qui permet à chacun des résidents de se sentir encore un peu plus chez lui, chez elle ! Pierre

100 €
Dalant Emilie

Dalant Emilie

Pas de message

30 €
Carrelet Anne

Carrelet Anne

Pas de message

30 €
Guilhot de Lagarde Romain

Guilhot de Lagarde Romain

Pas de message

100 €
Richer Laure

Richer Laure

Bravo!

40 €
CHARRE eMMANUELLE

CHARRE eMMANUELLE

Pas de message

50 €
houdusse Romain

houdusse Romain

Bon courage ;) !!!!

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

TRES BEAU PROJET BONNE CONTINUATION

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Mugnier Pauline

Mugnier Pauline

Allez, on y croit !

15 €
Anonyme

Anonyme

Un très beau projet ! On ne lâche rien ! :o)

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
BOUHANICHE BOUHANICHE

BOUHANICHE BOUHANICHE

Pas de message

10 €
Goutenoire Elisabeth

Goutenoire Elisabeth

Pas de message

50 €
Morgand Blandine

Morgand Blandine

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

500 €
Carrelet Thiery

Carrelet Thiery

Pas de message

-- €
de Colbert Edouard

de Colbert Edouard

Bravo pour le projet, vous pouvez nous solliciter pour réaliser les travaux (TREMPLIN Bâtiment) ;-)

10 €
Albrieux Jean Paul

Albrieux Jean Paul

Pas de message

50 €
Pinoche Anne-Laure et Guillaume

Pinoche Anne-Laure et Guillaume

Parce qu'on a l'esprit d'équipe! Anne-Laure et Guillaume

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Acquaviva Jeanne

Acquaviva Jeanne

Je soutiens l'association Fratellanza. La solidarité est un bon exemple. Bravo à vous pour votre courage. Je vous souhaite toujours beaucoup de chance. Dieu vous bénisse.

5 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Belle initiative, les jeunes.

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

17 €
Gabe Pierre

Gabe Pierre

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
CHEYNET ADRIEN

CHEYNET ADRIEN

Pas de message

5 €
de Montmarin Thibault

de Montmarin Thibault

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Rose Philippe

Rose Philippe

Pas de message

30 €
Anonyme

Anonyme

Bon courage.

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

BRAVO

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

530 €
GAUMOND Isabelle

GAUMOND Isabelle

Pas de message

30 €
Scicluna Claire

Scicluna Claire

Pas de message

30 €
Anonyme

Anonyme

Bon Courage pour ce beaux projet !!!

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Beau projet à soutenir

30 €
Parente Elisa

Parente Elisa

Pas de message

-- €
BOUCHER GUY

BOUCHER GUY

Avec tout notre soutien

-- €
Anonyme

Anonyme

Bonne continuation .

-- €
ALEU Gérard

ALEU Gérard

Charlotte je suis très fier de toi je vous souhaite de réussir

100 €
Rodrigues Parente Diogo

Rodrigues Parente Diogo

Pas de message

-- €
THENOZ Jeannine

THENOZ Jeannine

Pas de message

30 €
DESBORDES Chantal

DESBORDES Chantal

Pas de message

30 €
Perret Patricia

Perret Patricia

Pas de message

-- €
Thomas Francoise

Thomas Francoise

Bonne chance

-- €
Thenoz Christine

Thenoz Christine

Bonne chance !

-- €
Abadie Prisca

Abadie Prisca

Beau projet, bravo !

-- €
Anonyme

Anonyme

Quel beau projet, merci pour votre travail et tous mes encouragements !

-- €
Anonyme

Anonyme

Un très beau projet, bonne chance.

-- €
Bussachini Margaux

Bussachini Margaux

Pas de message

20 €
Vannaire Andrée

Vannaire Andrée

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Bonne chance!

5 €
wuilbaut alice

wuilbaut alice

Mais quel beau projet !!!!!

30 €
THENOZ Charlotte

THENOZ Charlotte

Soutenons ce super projet !

20 €
Carrelet Jean-Nicolas

Carrelet Jean-Nicolas

Vive la résidence St Bruno !

50 €
Thenoz Charlotte

Thenoz Charlotte

De l'association Résidence Sociale Saint Bruno

11 486 € Collectés

Projet financé !

77 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

10 000 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

84  nbContributors
Donateurs
16 720 €
Collectés
59 J
Restants
84%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

25  nbContributors
Donateurs
7 720 €
Collectés
66 J
Restants
39%
lamastre.jpeg

Association Encour'âge

Une maison partagée pour les Anciens en Ardèche

31  nbContributors
Donateurs
7 439,96 €
Collectés
71 J
Restants
37%