returnLink-chevron Retour

L'Oasis, une maison pour mieux vivre ensemble !

Quel est notre projet ?

L'association l’Oasis accueille 30 hommes sans abri, ayant perdu leur logement et leur travail, à Gleizé près de Villefranche sur Saône. Ces hommes sont logés dans la maison l'Oasis. Ils bénéficient d'un accompagnement psycho-social et participent aux activités communautaires liées au bon fonctionnement de l'association l'Oasis (recyclage, collecte et tri, revente, agriculture...). 

L'association l'Oasis a besoin de réaliser des travaux d'amélioration du bâtiment qui permet d'héberger les personnes accueillies, dans le Beaujolais.

L'Oasis fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour réaliser des travaux d'isolation et de menuiserie, afin d'améliorer le confort d'accueil pour les personnes communautaires (voir budget détaillé).

À quoi va servir l’argent collecté ?

Un accueil inconditionnel et un emploi pour les plus démunis dans le Beaujolais

L'Oasis est un lieu de vie pour toutes les personnes accidentées par la vie. A l'Oasis, les personnes sont hébergées et en parallèle doivent s'investir dans le fonctionnement de l'Oasis au travers d'activités solidaires : ateliers de collecte d'objets et vêtements, tri, vente, production de fromages, maraîchage...

L'association Oasis accompagne les personnes dans leur insertion en leur proposant un logement, un travail et un accompagnement. Après avoir vécu l'expérience de la rue, il est difficile de retrouver ses repères. Grâce à l'Oasis, les personnes retrouvent le goût de la vie, l'envie d'exercer une activité professionnelle, de se créer des occasions de rencontres.

L'Oasis prend en compte les individus plutôt que de les prendre en charge, en misant sur leurs potentialités plutôt qu'en les résumant à leurs difficultés; c'est là tout l'enjeu d'inscrire les communautaires dans une activité contribuant au fonctionnement : remettre les hommes sur la route en les rendant acteur, en faisant émerger leurs potentiels, compétences voir talents.

L'Oasis existe depuis 55 ans et et est installée depuis 36 ans sur le site actuel de Chantegrillet. Des transformations, aménagements et agrandissements successifs ont été réalisés pour mettre aux normes la fromagerie, les ateliers et l'espace de vente : accessibilité, circulation dans l'espace de vente et dans les ateliers, portes coupe-feu, etc...

Rénover la maison l'Oasis pour améliorer le confort des résidents à Gleizé

De nouveaux travaux d'amélioration sont nécessaires aujourd'hui notamment pour isoler le bâtiment par l'extérieur et remplacer les menuiseries en double vitrage. Ces travaux vont permettre d'améliorer le confort d'accueil pour les communautaires, de mettre le bâtiment aux normes, d'engendrer de futures économies liées à une meilleure isolation. Ce projet de travaux s'inscrit dans la démarche environnementale déjà à l'oeuvre à l'Oasis : production de 100% des besoins d'eau chaude sanitaire par panneaux solaires, éclairage du magasin et des ateliers avec des ampoules 100% LED (800M²), chauffage de 3000m² de batiments au bois : copeaux de bois de douglas provenant d'éclaircies de la vallée d'Azergues (circuit court), souscription d'un contrat électricité 100% verte depuis le 01/01/18, installation de robinets et douches temporisées, arrosage de la zone maraichage (1 hectare) par forage...

La méthode d'isolation thermique extérieure qui sera utilisée est la suivante (850m² de façade) :

  • - Isolation des soubassements en liège,

  • - Stucture bois sur murs existants et ouate de cellulose insufflée (120mm),

  • - Panneaux fibres de bois sur structure bois (40mm),

  • - Finition enduit pour partie et bardage en bois de douglas pour partie,

  • - Reprise des volets.

En parallèle, une partie des menuiseries n'étant pas en double vitrage seront remplacées.

Ces travaux auront pour conséquences une amélioration du confort de vie dans la maison et une réduction des dépenses énergétiques. Ils s'avèrent indispensables dans la mesure où le batît existant n'éest pourvu d'aucune isolation; la maison a été bâtit dans les années 1980 en murs parpaings, presque intégralement par les personnes accueillies à l'époque.

Apportez votre petite pierre à ce projet pour faire perdurer l'Oasis !

Qui sommes-nous ?

L'Oasis est une association Loi 1901 au statut d'organisme d'Accueil Communautaire et d'Activités Solidaires. L'objet de l’association est d’accueillir des hommes en détresse, ayant vécu des parcours de vie complexes et cumulant un certains nombre de difficultés psycho-sociales. Elle offre à ces hommes un lieu de vie et une activité communautaire; ils y sont nourris, logés et perçoivent un pécule. Un accompagnement social est proposé : accompagnement aux démarches de soins, accès aux droits sociaux, etc. L’association l'Oasis favorise également l’accès aux loisirs, à la culture et à une vie sociale.

Les personnes accueillies contribuent à différentes activités : entretien de la maison (cuisine, lingerie, ménage), agriculture et recyclerie. En effet, l'Oasis vit à 80% des recettes issues :

  • De l'agriculture : production de fourrage, troupeau caprin, production de fromages fermiers, production de légumes.

  • De la recyclerie : collecte d'objets et matières, tri et valorisation, réemploi par la vente ou recyclage.

L’Oasis est un tampon entre ruralité et urbanisme, entre communautaires, bénévoles, clients et donateurs, entre société civile et lieu communautaire, une « institution » construite au fil des années, renforçant l’appartenance à la communauté vécue et perçue comme un lieu d’intégration et d’insertion sociale.

Ce modèle est basé sur des principes d'inconditionnalité et de confiance en la capacité des personnes à contribuer positivement au lieu qui les fait vivre et qui ne serait pas sans leur propre contribution. Le projet de l'association l'Oasis s'appuie également sur plusieurs choix affirmés et assumés :

  • Un lieu d'accueil à dimension humaine,

  • Une intégration, une ouverture et des interactions avec le territoire qui permettent de conférer au projet une véritable utilité sociale,

  • Un modèle économique qui favorise l'autofinancement par rapport aux subventions,

  • Une intégration forte d'actions environnementales autour de questions essentielles : la revalorisation, le recyclage, la production agricole en circuits courts, la mise au travail prioritaire des acteurs économiques de proximité, la recherche d'énergies propres,

  • Une proposition d'un espace de rencontres, de mixités et de liens sociaux entre des acteurs aux profils divers : communautaires, bénévoles, salariés, clients, donateurs, voisins, amis, partenaires, institutionnels, acteurs culturels et économiques, etc.

L'Oasis n'est pas qu'un mouvement de solidarité, c'est un "mouvement citoyen" bien plus large !

Julien Duperray, Directeur

Guy FAYARD, Bénévole, Vice-Président

Bertand AKOLI, Communautaire

JD : Je suis directeur de l'association l'Oasis depuis un peu plus d'une année. Après des études de gestion et de logistique humanitaire, j'ai mené une mission pour Action Contre le Faim au Libéria. A mon retour, j'ai travaillé pour différentes associations du champ de la lutte contre les exclusions, auprès de populations sans abri, sur le territoire de la Métropole de Lyon : samu social, accueil de jour, centres d'hébergement d'urgence et d'insertion, pension de famille. Après 15 années de ces expériences, j'ai rejoint l'Oasis en 2017. Habitant à proximité, je connaissais l'association et appréciais particulièrement son ancrage local, sa dimension d'accueil à taille humaine et l'implication des résidents (appelés chez nous communautaires) aux activités qui permettent à l'association l'Oasis de fonctionner et perdurer.

GF : Je suis bénévole à l'Oasis depuis 2009, missionné pour les questions d'énergies et de recyclage et engagé dans l'association en tant que Vice-Président. Mon action à l'Oasis, sur ces thématiques, fait suite à mon parcours professionnel de 45 ans dans la filière du bois et à une fibre écologique que je souhaitais mettre au service de l'association. J'ai notament été à l'initiative du projet de chaufferie au bois, d'installation de panneaux solaires, d'éclairages LED et de l'organisation de circuits de recyclage. En effet, l'une des activités principale de l'association l'Oasis est la collecte de dons en nature et leur tri en vue d'un réemploi (revente dans notre boutique). Une partie de ces matériels n'étant pas réemployales, un travail important d'organisation d'une logistique recyclage, avec des prestataires spécialisés, a été mené. Mon enjeu, avec et pour l'Oasis, est de faire vivre une dimension de développement durable.

BA : Je suis communautaire à l'Oasis depuis 1 année. D'origine congolaise, je susi arrivé en France en 2011 et ai vécu principalement dans la région Bourgogne. Suite à une séparation, j'ai pu être accueilli à l'Oasis, ce qui m'a permis d'avoir un hébergement mais aussi une activité. A l'Oasis, j'ai été engagé dans différentes actions : le ménage, la vaisselle, la réception des dons et le tri des vêtements. Ma plus belle expérience a été en fromagerie, où j'ai pu être formé à tous le processus de fabrication de fromages; c'est un beau métier et j'ai apprécié cet apprentissage. Régulièrement, je participe aux activités de loisirs proposées : sorties culturelles ou musicales. Avec d'autres communautaires, nous avons aussi formé notre propre chorale; nous repètons une semaine sur deux.

Quelle est votre motivation pour lutter contre le mal logement ?

JD : Le fonctionnement de la Socièté est parfois source d'exclusion pour des personnes qui présentent des fragilités, souvent liées à des parcours de vie complexes. Pour certains les difficultés se cumulent et amènent à des ruptures de tout ordre : professionnelles, familiales, administratives ou résidentielles. Je suis convaincu que tout le monde peut trouver ou retrouver sa place, mais je crois aussi que ce processus doit être accompagné et facilité autant que possible. L'accès à un logement décent, à une autonomie financière et à la reconstitution d'un réseau social sont bien évidement les objectifs à viser pour que des personnes qui ont traversées une période de trouble retrouvent une place digne et un rôle à jouer. La question de la lutte contre les exclusions me passionne parce qu'elle est un combat difficile mais légitime à mener, tant pour les personnes que pour les acteurs associatifs qui les accompagnent. Voir les potentiels des personnes et pas uniquement leurs difficultés, c'est leur laisser une chance  de redevenir actrices de leur parcours par elles-mêmes.

GF : J'apprécie tout particulièrement les relations avec les personnes accueillies à l'Oasis. Beaucoup ici sont des accidentés de la vie qui s'engagent à l'Oasis dans un parcours pour améliorer leur situation, reprendre goût à la vie et accèder à nouveau à une autonomie. L'association l'Oasis a pour conception de retrouver la dignité par le travail, parce qu'il permet une autonomie financière et de se reconstituer un réseau de relations; mais la question de l'habitat est bien sur essentielle. Notre responsabilité, en tant qu'association, est d'accueillir les personnes dans des  lieux confortables, où ils puissent retrouver des envies, ou l'envie d'avoir envie; et bien sur de les accompagner vers un chez eux ! En tant que bénévole, je prend du plaisir à informer ou former les résidents sur les questions écologiques; cette transmission ou éducation citoyenne est parfois complexe, mais elle est riche d'échanges et permettra à ceux qui accèderont à un logement d'avoir des "comportements durables".

BA : La question du mal logement est sensible et je suis inquiet quand je vois de plus plus de gens à la rue où bien attendre de longues périodes avant d'être accueillis quelque part; moi-même j'ai vécu un délai d'attente pour rentrer à l'Oasis. Ma motivation serait de sensibiliser les pouvoirs publics à se pencher sur cette question pour trouver des solutions ou aider des associations à le faire. Par exemple dans le Beaujolais, il n'y a pas beaucoup de structures. Ma participation à la commission communication de l'Oasis, avec des salariés, bénévoles et administrateurs, me permet d'écrire des articles sur la vie de l'Oasis, pour favoriser la communication; ce que j'apprécie puisque initialement j'ai suivi des études de journalisme au Congo.

Pourquoi est-ce important de vous investir dans le projet de réhabilitation de la maison ?

JD : L'Oasis existe depuis 55 ans et a pour projet de perdurer encore longtemps. C'est une institution construite au fil du temps, avec et pour les personnes accueillies. Pour la petite histoire, la maison d'habitation a été construite par des communautaires de l'époque, dans les années 80; ils ont aussi contribué à beaucoup de constructions et d'aménagements du site. Le projet 2018 de réhabilitation est essentiel pour l'association; il vise à adapter ce qui est à de nouvelles règles de conformité et à de nouvelles attentes des personnes, tout à fait légitimes, en termes de confort. Ce projet s'inscrit également dans une volonté de l'association l'Oasis de maitriser les énergies consommées, pour des raisons économiques bien sur, mais également dans une véritable démarche environnementale, à l'instar des actions déjà menées : chauffage au bois, éclairages LED, robinneteries temporisées, etc. Guy, ambassadeur de ce projet, est l'initiateur des questions écologiques à l'Oasis, ce qui permet d'illustrer qu'il est tout à fait possible d'investir la sphère social et solidaire sans délaisser pour autant la sphère environnementale, et même en cherchant à avoir des pratiques exemplaires.

GF : Ces dernières années, nous avions engagés des travaux importants pour améliorer les zones d'activités (ateliers, magasin, fromagerie) et l'ergonomie du travail pour les commuanutaires. Des travaux sur le batiment d'habitation étaient également prévus et se mettent donc en oeuvre. Ces travaux sont essentiels dans la mesure où ils concernent directement le confort de vie des résidents. Pour la partie isolation, les matériaux retenus (ossature bois et ouate de cellulose) s'inscrivent bien dans la démarche environnementale dèjà à l'oeuvre; ils sont certainement plus onéreux que d'autres mais aussi moins néfastes pour l'environnement, ce qui démontre bien notre volonté d'être en cohérence avec des valeurs écologiques. Bien évidement, l'enjeu de l'isolation est également économique puisqu'elle contribuera à réduire la consomation de chauffage ou l'utilisation trop importante de ventilateurs individuels. Par ce projet, nous visons donc un véritable impact écologique.

BA : C'est important de le faire en tant que communautaire parce que c'est bien nous qui vivons dans cette maison au quotidien et que dans le passé les communautaires ont toujours contribué à ce qu'elle se construise ou s'améliore. Pour moi, il est également important de rajeunir la maison, d'améliorer son apparence ou son esthétique pour donner une bonne image de la structure à l'extérieur, et donc aussi des personnes qui y sont accueillies. Si l'on se sent bien dans sa maison, alors on peut se sentir bien tout court, mieux se reposer, être plus à même de mener ses projets.

Qu'est ce que cela va changer dans la vie des résidents ?

JD : Le projet d'isolation de la maison concerne en premier lieu le confort de vie des résidents, qui pourront bénéficier de meilleures qualités thermiques en toutes saisons. L'esthétique des finitions est aussi importante pour que leur lieu de vie donne une image agréable et valorisante, tant pour les extérieurs que pour les habitants. Le chantier d'isolation s'inscrit en plus dans un plan de travaux bien plus large et qui contribuera à améliorer les sanitaires, la ventilation, la sécurité, etc.

En 2018, il n'est pas concevable que la mise en oeuvre des travaux se fasse par les communautaires, à l'image de ce qui a pu se faire dans le passé; mais la présence de Bertrand, communautaire, comme ambassadeur de ce projet, démontre une constante dans l'histoire de l'association : ceux que l'Oasis acceuille sont aussi ceux qui la font vivre, selon leur époque et les moyens à leur disposition. Si les communautaires ne peuvent pas "reconstruire" la maison, ils n'en peuvent pas moins participer à le faire, par exemple en cherchant à financer une partie des travaux. Une façon pour eux-aussi de laisser leur propre trace dans l'histoire de l'Oasis.

GF : Le confort thermique sera amélioré, ce qui constitue un vrai impact pour les résidents qui vivent au quotidien dans la maison. Cette amélioration permettra de mieux garder le chaud l'hiver et le frais l'été, de mieux tempèrer en toute saison. En effet, l'architecture actuelle (murs en parpaing, simple vitrage, zéro isolation) ne paraissait plus adaptée aux attentes d'aujourd'hui et aux changements climatiques. Enfin, il est assez clair que si les personnes sont mieux dans leur habitat elles peuvent aussi l'être dans d'autres sphères de leur vie; or l'objet de l'Oasis est bien de leur proposer un espace pour se reconstruire et redevenir acteur de leur vie. Les conditions dans lesquelles elles sont accueillies contribuent sans aucun doute à leur mieux être.

BA : Les travaux vont changer le confort au quotidien ! La création de douches et sanitaires supplémentaires va faciliter leur utilisation. Une meilleure isolation nous permettra d'avoir bien moins chaud l'été ou pendant les périodes de canicule à l'intérieur des chambres. Bref, la qualité de vie sera améliorée et c'est une bonne chose.

06/11/2018

Campagne terminée, maison isolée ! Un grand merci à tous !

Tous les habitants et l'équipe de l'Oasis vous adressent un grand merci !

En 82 jours notre campagne de financement participatif s'est terminée avec succès, grâce à vos nombreuses petites pierres.

Un grand merci à tous ceux qui ont contribué en donnant ou en relayant dans leur réseaux. Un autre grand merci aux Petites Pierres de nous avoir permis de mener cette campagne et d'avoir abondé les dons.

De notre côté le chantier touche bientôt à sa fin et la maison a pris un coup de jeune avec la nouvelle façade, mi bardage, mi enduit. Côté isolation, les bienfaits se font déjà ressentir alors que nous venons tout juste de remettre le chauffage en fonctionnement. Côté matériaux, nous avons pu mettre en oeuvre une ossature bois et un isolant ouate de cellulose. L'esthétique, le pratique et l'écologie sont donc au rendez-vous, au grand bénéfice des personnes accueillies.

Tous ceux qui passeront par l'Oasis sont les bienvenus pour venir voir de près le résultat et découvrir l'association; à très bientôt donc ! 

 


Anonyme

Anonyme

Pas de message

390 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Chaboud françois

Chaboud françois

bravo pour ce projet et bonne route

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Cafe Puces

Cafe Puces

Pas de message

2 000 €
Dupit Emmanuel

Dupit Emmanuel

Un petit geste pour un grand soutien à ce lieu de rencontre et de solidarité qui est devenu une institution locale.

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

30 €
Anonyme

Anonyme

les petites pierres feront ce bel edifice..ou se retrouvera paix et sérénité

30 €
Anonyme

Anonyme

Message adressé aux personnes accueillies dans cette association : non, vous n'êtes pas rien .... bien au contraire ! vous avez eu le courage de vous relever de la pire des situations, et ça, c'est plus que beaucoup ne sauraient le faire. Vous avez toute mon admiration :-)

50 €
DELVA Nathalie

DELVA Nathalie

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
emonot nadine

emonot nadine

Pas de message

10 €
emonot nadine

emonot nadine

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Vive l'Oasis!

35 €
Agras Jérôme

Agras Jérôme

Pas de message

30 €
MINOT Georges M.

MINOT Georges M.

Pas de message

500 €
Coutanceau Marie Jo

Coutanceau Marie Jo

Bravo pour cette initiative ! Longue vie à l'Oasis.

30 €
Annino Josse

Annino Josse

Pas de message

25 €
Pontvianne Véronique

Pontvianne Véronique

Pas de message

15 €
Anonyme

Anonyme

Formidable projet ! Bravo a tous ceux qui y sont investis :)

20 €
Calderaro Maud

Calderaro Maud

Pas de message

20 €
Boutemy Philippe

Boutemy Philippe

Pas de message

50 €
Jamon Pauline

Jamon Pauline

Bravo à tous ceux qui s'investissent pour aider les gens en difficulté .

-- €
Pontvianne christophe

Pontvianne christophe

Pas de message

10 €
Chalumeau Annick

Chalumeau Annick

Pas de message

550 €
Anonyme

Anonyme

Ce que vous faites au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le faites

-- €
Anonyme

Anonyme

Nous sommes heureux de contribuer à l'amélioration du confort des résidents

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
STE ELECTROFORCE ERIC DUCROUX

STE ELECTROFORCE ERIC DUCROUX

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

10 €
BRULEY Chantal

BRULEY Chantal

Heureuses de participer à ce projet qui, nous l'espérons, ira jusqu'au bout de vos souhaits ! Bon courage !

100 €
JOSSE Annie

JOSSE Annie

Pas de message

-- €
BREDILLOT Michele

BREDILLOT Michele

Un beau projet pour améliorer le confort des communautaires accueillis !

200 €
vallier nicole

vallier nicole

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Chabanon Annick

Chabanon Annick

Toujours avec vous, mais hélas dans la mesure de mes moyens actuels... Un grand bonjour à tous. Annick

-- €
DEPLACE Patricia

DEPLACE Patricia

Un projet constructif et efficace ! Merci pour votre appel !

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
VERDEJO Thérèse Ismaël

VERDEJO Thérèse Ismaël

Grande joie que vous existez!

-- €
genet michel

genet michel

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Bellelle Anne-Sophie

Bellelle Anne-Sophie

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
GARANDEL Pascal

GARANDEL Pascal

Pas de message

40 €
VACHER Bernard

VACHER Bernard

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

De la part de Daniel une petite pierre a ce bel édifice

-- €
Imparato Valerie

Imparato Valerie

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

15 €
Lucien PEPIN

Lucien PEPIN

Beau projet.

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
DANIEL Paul

DANIEL Paul

Félicitations pour votre engagement. Courage !

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Pabois Marie-Catherine et Marc

Pabois Marie-Catherine et Marc

Que ce projet réussisse !

50 €
BUCHHEIT Isabelle

BUCHHEIT Isabelle

Avec tous mes vœux de réussite ! Cordialement

-- €
GAY Alain

GAY Alain

Pas de message

-- €
Guyot Gérard

Guyot Gérard

Pas de message

50 €
dufour roselyne

dufour roselyne

Pas de message

-- €
Cuny Odile

Cuny Odile

Bravo pour votre engagement. Odile et Pascal

100 €
Anonyme

Anonyme

Super'bon'idée ...

100 €
Guy Julien,

Guy Julien,

De l'association L'OASIS

15 000 € Collectés

Projet financé !

62 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

15 000 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

telechargement-61ae48309d042.jpeg

OEUVRE FALRET

Un toit pour des personnes en souffrance psychique

28  nbContributors
Donateurs
5 332 €
Collectés
12 J
Restants
59%
Arche de la Vallée (2).jpeg

L'Arche de La Vallée

Finir les peintures du foyer d'adultes handicapés (26)

43  nbContributors
Donateurs
14 990 €
Collectés
14 J
Restants
75%
lanouvellepenicheducoeur-61aa79f543f94.jpeg

La Péniche du Coeur

Aide à l'aménagement de la nouvelle Péniche du Coeur

76  nbContributors
Donateurs
11 174 €
Collectés
17 J
Restants
93%