returnLink-chevron Retour

Héberger 22 femmes et enfants à Dunkerque

Quel est notre projet ?

Deux associations, Louise Michel et ARELI se donnent la main pour trouver une solution d'hébergement d’urgence. Rénover le bâtiment de la Maison du Docteur porté par l'association ARELI (travaux) et geré par l'association Louise Michel en vue d'héberger 22 femmes en grande détresse. 

À quoi va servir l’argent collecté ?

Deux associations, Louise Michel et ARELI se donnent la main pour trouver une solution d’urgence pour 22 femmes et enfants.  En effet, ces deux associations ont décidé de monter le projet ensemble et apporter leur expertise : ARELI : s’affirme comme acteur de l’insertion par le logement et l’association Louise Michel a pour objet de venir en aide aux femmes seules en détresse. Le projet de rénovation de  « la maison du Docteur » a du être arrêté suite à la découverte du Mérule, champignon xylophage. Cette découverte occasionne l’arret du chantier mais surtout des travaux supplémentaires très importants. Les Petites Pierres ont décidé d’apporter leur aide.

A nous, à vous de les aider à terminer les travaux afin d’héberger 22 femmes et enfants.

Radier le mérule pour reprendre les travaux

Depuis Octobre 2006, les hébergées de l’association Louise Michel sont accueillies dans un hébergement d’urgence provisoire au 4ème étage d’un immeuble qui doit disparaître (22 places). Un projet qui a été monté avec ARELI en attendant de trouver un nouveau site. Ce nouveau site a été trouvé, les travaux ont commencé au plus grand bonheur des hébergées (voir témoignage) mais la découverte du Mérule oblige des travaux supplémentaires et surtout des financements complémentaires pour reprendre les travaux (voir budget). Le but de cet hébergement d’urgence est de permettre un séjour bref dans l’attente d’une solution plus durable aux femmes majeures, seules ou accompagnées d’enfants privées de logement pour des raisons indépendantes de leur volonté. Il s’agit de femmes en situation de rupture conjugale mais surtout victimes de circonstances les mettant en état de détresse morale ou physique.

Deux associations, deux actions solidaires

L’association ARELI porte l’investissement, les murs et les travaux en tant que propriétaire et Maître d’ouvrage. Depuis 1953, la volonté d'ARELI est de rechercher des solutions adaptées pour la promotion sociale des publics en difficulté et de s'affirmer comme un acteur de l'insertion par le logement. L’association Louise Michel porte elle sur l’accueil du public, la gestion et le fonctionnement de la structure en qualité de locataire.

Les conditions d'hébergement

L’association va mettre à disposition des hébergées 8 T1, 6 T1’, 1 T1 Bis avec literie, mobilier, une cuisine équipée avec une grande réserve attenante, un réfectoire pour 22 personnes, une salle d’activités qui servira de salle de réunion et une buanderie. Ce réfectoire commun va permettre de réunir et créer des liens entre les résidents. C’est un moment de partage pour les femmes et leurs enfants. Un local permettra aux mamans d’y entreposer les poussettes (et vélos éventuellement) afin de ne pas encombrer les couloirs et chambres. Concernant la sécurité, l’entrée du bâtiment sera équipée d’une porte avec ouverture par digicode et sera surveillée par un système d’enregistrement vidéo. L’association mettra à disposition un jardin clos où les enfants pourront aller jouer en toute sécurité. L’association fournit les trois repas (c’est la seule association d’hébergement à le faire sur le dunkerquois). Les repas sont confectionnés par les résidentes, pour leur apprendre l’autonomie. C’est toujours un moment joyeux et de transmission. Les produits d’hygiène et le matériel de toilette, le paiement de carte de bus à tarif réduit et les fournitures administratives nécessaires à la constitution des dossiers resteront à la charge de l’association pour les personnes sans ressource jusqu’à ce que leurs droits éventuels à certaines aides soient obtenus. Une machine à laver et un sèche-linge à jetons seront mis à la disposition des personnes hébergées pour leur linge personnel (les frais de lavage et de séchage seront pris en charge par l’association pour les personnes sans ressource) Pour le personnel d’encadrement, il sera mis à leur disposition trois bureaux.

En contrepartie, l’association demande à l’hébergée de respecter tous les points du  règlement de fonctionnement et de collaborer au suivi éducatif et social individuel.

Qui sommes-nous ?

Venir en aide aux femmes majeures, seules ou accompagnées d’enfant, privées de leur logement pour des raisons indépendantes de leur volonté, telle est la volonté du projet de l’association Louise Michel qui a été créée le 16 Novembre 1978.

Une histoire, une évolution 

Dès le début des années 1970, dans le contexte de promotion des droits des femmes de l’époque (contraception, avortement,…) l’attention de certaines travailleuses sociales du dunkerquois a été attirée par la situation de grande précarité de femmes victimes de violences conjugales ou d’accidents de la vie. Alerté en particulier par certains responsables de la Caisse d’Allocations Familiales, un groupe de femmes militantes prend le problème à bras le corps et constate que toutes les situations de grande précarité ont un dénominateur commun : le logement.

Une fois l’association créée, il ne s’agit plus de venir en aide aux femmes en situation de rupture conjugale mais surtout de femmes victimes de circonstances les mettant en état de détresse morale et physique. En état de précarité subite, ces femmes se retrouvent souvent brutalement sans argent, sans vêtements, à la rue, ne pouvant espérer aucune aide de leur famille et de leurs proches qui sont souvent la cause de leur situation d’urgence.

Des solutions d’hébergement d’urgence

D’abord une auberge de jeunesse, puis, faute de place des nuitées d’hôtel mises en place mais cette fois-ci une solution très coûteuse, l’association va tendre à  la création d’un foyer d’hébergement d’urgence permanent. L’action militante de ses membres qui mobilisent les élus locaux et leurs financements, sera récompensée par la création d’un foyer (qui portera le même nom que l’association) dont la gestion est confiée au P.A.C.T. et qui ouvrira en 1982. Au fil des années le foyer se révèle insuffisant en terme de place, obligeant à recourir au système de nuitée, l’association recherche des solutions durables. En 1996, une convention est passée avec l’association Rencontre : trois chambres de la résidence Louise La Fay seront louées par Louise Michel et les hébergées et leurs enfants bénéficient du petit déjeuner et du repas du midi. Au fil des années, la capacité d’accueil augmente, a prise en charge est plus importante (les 3 repas quotidiens + frais de transports + articles d’hygiène + aides vestimentaire + prise en charge des enfants…) Cependant en 2005, l’association Rencontre souhaite récupérer les locaux de la résidence Louise La Fay, les conditions de plus en plus indignes aboutissent à une rupture de convention.

Il convenait dès lors de trouver un nouveau site d’accueil d’urgence ; c’est l’objet du projet qui a été monté avec ARELI  à Petite Synthe où nous sommes accueillis depuis octobre 2006 au 4ème étage d’un immeuble qui doit disparaître (22 places) et qui nous ammène à attendre la rénovation de la maison du Docteur.

Deux associations main dans la main 

L’association ARELI porte l’investissement, les murs et les travaux en tant que propriétaire et Maître d’ouvrage. L'association Louise Michel pourra louer les locaux à ARELI pour venir en aide aux femmes en detresse.

L’association Louise Michel porte l’accueil du public, la gestion et le fonctionnement de la structure en qualité de locataire

 

Louise Michel

  • Terre Plein du Jeu mail, 59140 Dunkerque
  • mail : association.louisemichel@orange.fr

Yolande Bittner est âgée de 65 ans et mère de 3 enfants. Elle est retraitée. Elle est depuis plus de 30 ans engagée dans la lutte en faveur des Droits des Femmes comme présidente du Centre d’Information des Femmes et des Familles (CIDFF) de Dunkerque et comme présidente régionale de l’union des CIDFF. Elle est également présidente de l’association Louise Michel, qui gère l’un des rares foyers d’hébergement d’urgence de femmes (seules ou avec enfants) sur le territoire dunkerquois.

Quelles ont été vos actions pour ce projet ?

Le projet actuel de l’association Louise Michel consiste dans un changement de lieu d’hébergement pour les personnes accueillies. Depuis plusieurs années ont eu lieux des dizaines de réunions avec l’ensemble des financeurs potentiels, regroupés autour d’Areli, qui a bien voulu se charger de la réalisation effective de l’action.

Grâce à un vaste élan de solidarité de la part des collectivités locales (Ville de Dunkerque, Communauté urbaine de Dunkerque) et des tutelles (DDCS…) il a été possible de trouver un lieu et les financements  pour aménager des locaux fonctionnels et dignes de nos hébergées. Ces aménagements permettaient à l’association de poursuivre sa mission avec un loyer compatible avec son (faible) budget.

Pourquoi il est important de soutenir ce projet ?

A l’ouverture des travaux il a été découvert un mérule dans la maison qui devait subir les transformations indispensables : ceci entrainait un surcoût de plus de 100 000 €. Il en résultait la nécessité d’un financement complémentaire qui, s’il était réalisé par un prêt bancaire, provoquait une augmentation très forte du loyer mensuel.

Il est donc très important pour nous de trouver ce financement par tous les moyens possibles, et en particulier par des dons de particuliers ou d’institution.

Qu’est-ce que ce projet va changer dans la vie des bénéficiaires ?

La réalisation de ce nouvel hébergement est très importante pour la dignité des femmes hébergées. Cela passe par la création d’un lieu de vie plus confortable, adapté aux normes de sécurité actuelles, et permettant de se ressourcer en profondeur afin d’assurer un retour le plus rapide possible dans la vie de tous les citoyens.

Actuellement nous sommes logés dans un immeuble au 4ème étage (2 ailes séparées par un palier) avec des occupants en difficultés sociales aux 3 autres étages (majorité d’hommes).

Les hébergées ont une chambre de 9 m2 pour 1 voire 2 personnes (femme + enfant). La maman avec 2 enfants est logée dans 2 chambres séparées de 9 m2 et la maman avec 3 enfants dans 2 chambres communicantes (18 m2). Les hébergées ne prennent pas leurs repas en commun car les cuisines et coins repas sont trop exigus (donc 2 groupes)

L’hébergement ne comporte que 2 douches et 2 WC pour 22 personnes. Les locaux ne sont pas aux normes handicapés.

Le nouvel hébergement sera plus adapté (nouvelles normes) et moins accessible aux personnes extérieures car nous seront les seuls occupants (plus de sécurité pour les femmes victimes de violences)

Les chambres seront plus adaptées aux compositions familiales

Il y aura une vraie salle d’activité qui nous permettra de mettre en place des ateliers même le matin, ce qui n’est pas possible actuellement puisque la même pièce sert aussi bien pour les repas (préparation et consommation) que pour les activités.

Il y aura 1 bureau par personne pour le personnel (actuellement 1 bureau de 9 m2 pour 3)

Voir le budget détaillé

11/04/2017

Un grand merci pour votre soutien !

Vous aviez soutenu le projet des associations Louise Michel et ARELI pour rénover le bâtiment de la Maison du Docteur et héberger 22 femmes en grande détresse à Dunkerque.

Les travaux sont désormais terminés. L’association Louise Michel a pris possession des lieux.  De même les résidentes ont pu investir leur nouveau logement depuis juillet 2016.

Grâce à votre aide, les associations Louise Michel et ARELI peuvent proposer à des femmes seules ou accompagnées de leur enfant, une solution d’hébergement durable. Dans ce lieu, les résidentes peuvent vivre ensemble, créer du lien, partager leur expérience…

Merci à vous ! Vous avez tous été une petite pierre en soutenant ce projet !

 


Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Cani Isabelle

Cani Isabelle

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Bonne chance à votre projet pour ces personnes !

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
pourredon claire

pourredon claire

Très joli projet, plein de succes a cette association !

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
et Patrick Fabre Marie

et Patrick Fabre Marie

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

En espérant que ce projet aboutisse pour le bien être de tous. Bon courage et félicitations !

-- €
BIAUSQUE François

BIAUSQUE François

Encore un mérule...

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
CARRIERE julie

CARRIERE julie

Pas de message

10 €
LEFEBVRE Andre

LEFEBVRE Andre

Pas de message

40 €
czerwonka richard

czerwonka richard

Pas de message

100 €
VERCAEMER Jérémie

VERCAEMER Jérémie

Courage ! Et merci pour ce beau projet de solidarité

-- €
Termeau Katia

Termeau Katia

Merci pour votre action.

200 €
Anonyme

Anonyme

Très beau projet, une petite pierre pour une grande cause

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

8 €
ROSSINY Bruno

ROSSINY Bruno

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
MATON René

MATON René

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

ensemble, nous pouvons agir ! Catherine

200 €
DEGRUGILLIERS LAURENT

DEGRUGILLIERS LAURENT

Pas de message

100 €
Kerouasse Norman

Kerouasse Norman

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Très beau projet en perspective...Que du bonheur, pour toutes...

30 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

bonne chance a ce projet

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

200 €
BITTNER Denis

BITTNER Denis

Pas de message

50 €
FORMSTECHER BRIGITTE

FORMSTECHER BRIGITTE

Bravo! Felicitations.

100 €
schmitt bernard

schmitt bernard

Pas de message

15 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Bittner Dominique

Bittner Dominique

Pas de message

400 €
Duquenne Françoise

Duquenne Françoise

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
LAMON Cécile

LAMON Cécile

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

5 €
jeanne cugnet

jeanne cugnet

Pas de message

100 €
renard charles

renard charles

Pas de message

200 €
VANDAELE Franck

VANDAELE Franck

Pas de message

1 500 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

30 €
Anonyme

Anonyme

un beau projet: bravo !

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

5 €
Anonyme

Anonyme

Bravo à ce beau projet ! Bonne chance !

10 €
Charlemagne David

Charlemagne David

Pas de message

400 €
LOTTE David

LOTTE David

Pas de message

-- €
Charlemagne David

Charlemagne David

Pas de message

500 €
Charlemagne David

Charlemagne David

Pas de message

200 €
Anonyme

Anonyme

Bon courage !

100 €
VILAIN Marie-Odile

VILAIN Marie-Odile

Bravo pour vos actions ! Continuez ! Claude et Mariie-Odile VILAIN Amis de Brigitte F

-- €
D.R.C.P. BILDE SOCIETE

D.R.C.P. BILDE SOCIETE

Pas de message

307 €
Bittner Yolande

Bittner Yolande

De l'association Association Louise Michel

15 000 € Collectés

Projet financé !

55 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

15 000 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

74  nbContributors
Donateurs
14 390 €
Collectés
65 J
Restants
72%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

18  nbContributors
Donateurs
6 120 €
Collectés
72 J
Restants
31%
lamastre.jpeg

Association Encour'âge

Une maison partagée pour les Anciens en Ardèche

30  nbContributors
Donateurs
7 339,96 €
Collectés
77 J
Restants
37%