J'AIDE !
CONNEXION
MENU
Accueil Découvrez les projets Une colocation accessible à toutes les personnes âgées

Une colocation accessible à toutes les personnes âgées (Sarthe)

Association Encour'âge
Une colocation accessible à toutes les personnes âgées
Accueillir durablement en habitat partagé
POUR
2 Personnes âgées
100%
10 800€ sur 10 800€
Financé !
51 dons

Quel est notre projet ?

Afin de permettre aux Anciens avec de « petites retraites » d’accéder à la Maison Partagée Solidaire de Lamastre, l’association Encour’âge a créé un fonds de solidarité. Ce fonds de solidarité est destiné à participer aux frais d’hébergement (loyer et charges). Il est adapté aux besoins de chaque colocataire.

Encour’âge propose une colocation accompagnée pour personnes âgées, accessible à tous les revenus, et où chacun est invité à participer à toutes les activités de la vie de la maison, en fonction de ses capacités et de ses goûts. La maison partagée solidaire est une grande maison, avec jardin et atelier, située dans le centre de Lamastre (Ardèche). Elle peut accueillir 8 à 10 personnes dans un cadre agréable, sécurisé et accessible à des personnes en perte d’autonomie.

A quoi va servir l'argent collecté ?

L’Ardèche : un territoire vieillissant mais propice aux expérimentations

Sur notre territoire ardéchois de moyennes montagnes, l’habitat est très dispersé, les routes difficiles et les transports en communs peu adaptés aux déplacements domestiques. Le contexte économique a amené de nombreuses personnes à quitter la région pour trouver du travail et le potentiel d’aidants est très faible.

Les aînés se retrouvent alors isolés, avec des difficultés pour se ravitailler, accéder aux services, aux relations sociales et aux loisirs. Les habitations ne sont pas adaptées pour des personnes âgées (mauvaise isolation thermique, chauffage au bois, escaliers, pas ou peu de voisinage). L’isolement et la solitude, la précarisation, la détresse sociale, sans parler des risques importants de chute ou de dégradation de l’état de santé les obligent à partir de chez eux. Ils n’ont d’autre alternative que d’aller en établissement alors que, bien souvent, ils gardent encore beaucoup de capacités et n’ont pas besoin des dispositifs importants d’aide proposés dans ces établissements.

Pour répondre aux besoins de propositions alternatives, l’Association Encour’âge propose une colocation accompagnée pour personnes âgées située dans le centre de la commune, à proximité immédiate de tous les services, avec une possibilité de mutualisation des capacités des colocataires ainsi qu’une présence aidante.

Pour pouvoir proposer une mixité sociale, il faut tenir compte du contexte économique local : près de la moitié de la population a plus de 60 ans, et 7 personnes âgées sur 10 ont 950€ ou moins pour vivre chaque mois. A cet effet, Encour’âge a créé un fonds de solidarité destiné à participer aux frais d’hébergement (loyer et charges). Il est adapté aux besoins de chaque colocataire. A terme, nous espérons qu’il sera alimenté régulièrement par des partenariats dans le cadre du mécénat, mais dans un premier temps nous avons besoin d’un apport pour assurer le proche avenir. Actuellement, sur les 4 colocataires déjà installés, 2 bénéficient d’une aide par le fonds de solidarité. Plusieurs personnes aimeraient emménager dans la maison partagée, pour sortir de leur solitude et vivre dans un logement adapté à leurs besoins (chauffage, accessibilité, compagnie) mais n’ont pas les moyens de payer la somme demandée. Le financement participatif permettrait d’accueillir 2 personnes en précarité financière de plus, ce qui représenterait en tout la moitié des colocataires.

La maison partagée : un lieu chaleureux pour « bien veillir »

La maison partagée est destinée à accueillir des personnes âgées, ne pouvant plus rester à leur domicile que ce soit pour des raisons de santé ou une inadaptation de leur logement. Ils ne devront pas nécessiter de soins médicaux trop lourds car ce n’est pas un établissement médico-social. Il est envisageable d’accueillir un ou deux couples.

Il est important que cette maison se situe dans le centre de la commune afin que les colocataires puissent préserver les liens sociaux, se rendre facilement dans les commerces, au marché, chez le médecin, au centre culturel, à la médiathèque, et autres lieux selon leurs besoins et leurs activités.

Pour favoriser le lien social, des activités (jardinage, bricolage, échanges sur les coutumes et habitudes de vies selon les époques et les lieux, etc.) sont proposées en partenariat avec d’autres associations locales.

Les objectifs de cette colocation solidaire :

Maintenir l’autonomie des personnes âgées en favorisant leur implication dans la gestion de la vie quotidienne et dans les tâches qui y sont liées ainsi que dans toute activité qui donne du sens à leur vie.

Maintenir l’insertion sociale des locataires dans le quartier, le village, et les villages voisins en favorisant les occasions de rencontres (courses au marché ou dans les commerces du village, sorties, activités socio-culturelles, invitations, etc.)

Offrir une bonne conjugaison d’espaces privés et d’espaces collectifs fonctionnels, confortables et adaptés aux difficultés et besoins des personnes âgées (équipements adaptés)

Assurer une prestation qui n’excède pas les revenus mensuels de chaque locataire et qui comprend loyer et charges (location, eau, électricité, impôts…) et services (restauration, blanchisserie, hygiène des locaux) afin de n’exclure personne à cause de l’aspect financier.

Permettre l’appui des proches mais également leur répit.

Offrir la présence d’un salarié agissant comme facilitateur aidant l’habitant à décider et en organisant les interventions pour y arriver.

L’autonomie, le respect et la solidarité : la force du projet Encour’âge

Une importance particulière est donnée aux possibilités de choix et de décision de chaque colocataire afin de lui permettre de préserver ou de développer son autonomie. L’organisation de la vie quotidienne est donc décidée en concertation avec les habitants de la maison tout en respectant quelques principes de base :

Tout le monde participe à la vie communautaire et aux activités de la vie quotidienne (préparation des repas, ménage, entretien du linge, courses, entretien du jardin, décoration,…) en fonction de ses capacités et de ses goûts (de nombreuses études ont prouvé que la participation aux activités permet de mobiliser son corps et participe ainsi à l’entretien physique et psychique des personnes).

L’alimentation, préparée sur place, est saine, équilibrée et, dans la mesure des possibilités, locale et issue de l’agriculture biologique, mais respecte aussi les goûts de chacun.

Les animaux sont acceptés sous certaines conditions.

Les salariés sont des « facilitateurs de vie », leur rôle est d’aider chacun à décider et à participer aux activités quotidiennes, d’organiser celles-ci pour que chacun puisse vivre au mieux de ses capacités, et de coordonner la vie communautaire.

Le fonds de solidarité permet d’ajuster la participation financière des colocataires à leurs moyens financiers et de lutter ainsi contre la précarité sociale, financière et énergétique. Une grande partie des personnes qui nous contactent vivent dans des conditions précaires : moins de 900€ de revenus, logement humide, chauffage au bois, pas de voisinage. Par exemple cet homme de 82 ans qui vit dans une maison en pierres mal isolée, et qu’il ne peut pas chauffer suffisamment avec son fourneau à bois. Ou encore cette femme de 78 ans qui vit seule dans un appartement humide car ses revenus ne lui permettent pas d’utiliser le chauffage électrique et qui, à cause de cela, souffre de rhumatismes et problèmes respiratoires.

Quel impact pour ce projet ?

Accueillir durablement en habitat partagé

P6225
André M

75 €
Antoine E

20 €
Jean-Luc S

100 €
Thierry L

100 €
Jerome G

100 €
Danièle P

100 €
André M

50 €
Rosine A

30 €
celine s

100 €
Judith R

50 €
Françoise D

100 €
Nicole M

50 €
Robert C

50 €
Roselyne R

100 €
Anne F

100 €
Cécile A

50 €
Marcel A

200 €
Jean-Paul V

40 €
Josiane R

300 €
Nathalie C

500 €
Nicolas G

100 €
Sylvie T

100 €
Magali B

300 €
Monique R

50 €
Marie P

100 €
Alain F

80 €
Brigitte B

100 €
Alain H

250 €
Benjamin I

75 €
Sandrine A

20 €
Alfred T

200 €
Claudine C

100 €
Nuria S

100 €
Agnes B

50 €
Jean-Luc Et Françoise R

40 €
Claude - René F

50 €
Laure B

20 €
Clémentine J

70 €
Claire C

30 €
Bernadette T

50 €
Sophie B

100 €
Erwan L

100 €
Laurence D

50 €
Aurelie C

100 €
Liliane P

200 €
Véronique D

50 €
Annie F

50 €
Barbara D

350 €
Henri P

100 €
Brigitte B

100 €
Annie T

100 €
Association Encour’âge

Ces projets pourraient vous intéresser

Un toit et une formation réussie pour 9 jeunes réfugiés
Un toit et une formation réussie pour 9 jeunes réfugiés

ARVE REFUGIES

0€ sur 10 143€
88 jours restants !
+
Bien chez soi à Rognes : Façades rénovées
Bien chez soi à Rognes : Façades rénovées

UN TOIT

1 302€ sur 10 037€
80 jours restants !
+
Une coloc solidaire à l’ECREVIS, on continue !
Une coloc solidaire à l’ECREVIS, on continue !

ATELIER 36

6 620€ sur 20 000€
36 jours restants !
+
Aidez-nous à aménager notre nouveau local !
Aidez-nous à aménager notre nouveau local !

Ça déménage en Isère

3 770€ sur 20 000€
72 jours restants !
+
Connectez-vous
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez-ici