returnLink-chevron Retour

Urgence : mise en sécurité du foyer des Sorins à Montreuil

Quel est notre projet ?

Suite à une expulsion en 2011, et après 6 mois de campement dans la rue, 173 personnes sont logées dans une ancienne usine, aux 41-45 rue des Papillons à Montreuil. Cette ancienne serrurerie n’est pas sécurisée ni protégée contre les risques d’incendie et n’est pas chauffée. Vu le risque d’une nouvelle expulsion pour raisons de sécurité, tout le monde se donne la main et s’associe à l’association Le Collectif des Sorins pour venir en aide à ces 173 hommes vivant dans des conditions aujourd’hui indignes. Les petites pierres ont décidé d’apporter leur soutien et de financer l'équipement de la nouvelle cuisine. Ils ont besoin de 10 150 €.

À quoi va servir l’argent collecté ?

Suite à une expulsion en 2011, et après 6 mois de campement dans la rue, 173 personnes sont logées dans une ancienne usine, aux 41-45 rue des Papillons à Montreuil. Cette ancienne serrurerie n’est pas sécurisée ni protégée contre les risques d’incendie et n’est pas chauffée. Vu le risque d’une nouvelle expulsion pour raisons de sécurité, tout le monde se donne la main et s’associe à l’association Le Collectif des Sorins pour venir en aide à ces 173 hommes vivant dans des conditions aujourd’hui indignes. Les petites pierres ont décidé d’apporter leur soutien et de financer l'équipement de la nouvelle cuisine. Ils ont besoin de 10 150 €.

L’histoire des habitants, dits "les Sorins".

Le 30 juillet 2011, plus de 300 personnes, des familles avec enfants et des travailleurs d’origine africaine, squatteurs par nécessité du 94, rue des Sorins à Montreuil, sont expulsées au petit matin. Ils perdent ce jour-là beaucoup de leurs biens et se retrouvent à la rue. Après 6 mois de campement, les célibataires sont dirigés par des soutiens vers une ancienne serrurerie industrielle aux 41-45, rue des Papillons à Montreuil. Les couples avec enfants sont installés ailleurs et leur rendent visite pour partager des moments avec eux. Ces locaux appartiennent depuis quelques années à l’Office Public d’Habitat Montreuillois, mais le bâtiment n'était pas destiné à l'habitat. "Nous arrangeons ces locaux depuis des mois en espérant les rendre chaque fois un peu plus confortables, mais sans vraiment y parvenir", nous explique l'ambassadeur du projet, Aboubacar Doumbia, résident et membre de l'association qu'ils ont créée : le Collectif des Sorins.  

La cuisine, un lieu de vie

Les habitants de l’ancienne usine ont équipé eux-mêmes la cuisine à leur arrivée et ont engagé des femmes pour faire la cuisine. "Elle nous permet de réaliser des économies et de rester en lien avec notre culture d’origine, en mangeant chaque jour l’un de nos plats traditionnels. Cela nous aide réellement à garder le moral." confie Aboubacar Doumbia. La vie s'entretient autour des repas. C'est là où l’on partage, discute, raconte sa journée dans la salle commune qui est l’endroit où se prennent les grandes décisions. C’est un projet urgent, pour lequel nous devons trouver les moyens financiers d’aménager la cuisine afin d’améliorer les conditions de travail mais surtout de sécurité et d’hygiène de ces femmes qui y travaillent et de ces hommes qui s'y retrouvent. Pour cela, ils ont besoin de 10 150 € (voir budget).

Des travaux qui donnent espoir

La réfection de la cuisine complète la mise en sécurité du bâtiment en cours de réalisation par l'OPH et les Architectes de l'Urgence. Guidés par ces derniers, les 173 hommes à la recherche d’une vie meilleure et de la dignité seront acteurs de leurs  travaux. Ils sont aussi très actifs en terme de collecte de dons. Pour cela, ils ont organisé des collectes pour financer une partie des travaux via le collectif qu'ils ont créé. Malgré leurs faibles ressources, ils veulent s'impliquer : "nous souhaitons manifester de notre mieux notre implication dans ce projet pour donner un signal fort à l’Etat. Nous aimerions, au travers de ce projet, bousculer la représentation commune qui tend à faire croire aux gens que les migrants viennent en France pour se faire assister !"

Une belle aventure, un projet  à soutenir d'urgence ! 

Crédits Photos : Steven Wassenaar et Céline Lixon

Qui sommes-nous ?

L’association “Collectif des Sorins” a été crée en 2012 dans la ville de Montreuil et regroupe aujourd’hui la plupart des habitants du 41 - 45 rue des Papillons dits « Sorins » - du nom de la rue qu’ils habitaient auparavant-, ainsi que toutes les personnes les soutenant. 

 

L’association a pour objet d’être un outil :

• d’information et de défense des droits des mal logés ;

• d’organisation de soutien ;

• de mobilisation des moyens nécessaires pour l’accueil et l’accompagnement des personnes concernées par le mal logement, les expulsions…

 

Actuellement l’association met en place des cours de français et gère les aspects comptables de la vie des Sorins (achat de matériel, règlement des factures d’eau et d’électricité, cotisations auprès des adhérents). Avec l’aide de nombreux partenaires, l’association “Collectif des Sorins” nous permet à présent de coordonner ce projet de réhabilitation et de mise en sécurité de l’ancienne usine transformée en lieu de vie.

 

Collectif des Sorins

  • 35/37 avenue de la Résistance
  • 93 100 Montreuil
  • Tél : 01 41 72 05 40
Qui est Aboubacar Doumbia, résident de la rue des papillons et ambassadeur du projet.
 
"Je suis né en 1977 à Ouéléssébougou, à 80 km au sud de Bamako, la capitale du Mali. J’ai une formation en administration et finances qui ne m’a cependant pas permis de trouver du travail dans ce secteur d’activité. J’ai donc appris le métier de soudeur pour gagner ma vie. Comme mon salaire d’ouvrier était trop faible pour assumer toutes mes charges et que je ne disposais d’aucune opportunité d’évolution sociale et professionnelle, j’ai pris la décision de quitter le Mali. Je suis arrivé à Paris au cours de l’année 2010, en plein mois de juillet, avec un visa de touriste. Au bout de quinze jours, je me suis retrouvé, comme beaucoup d’autres personnes, sans titre de séjour. J’ai donc travaillé « au noir » pendant trois ans, dans le secteur du bâtiment. C’est ainsi qu’en juillet 2014, un fonctionnaire de l’inspection du travail s’est présenté au chantier où je travaillais. Suite à ce contrôle, j’ai été arrêté puis placé en rétention administrative par un juge. Je suis resté au centre de rétention de Vincennes durant une semaine. Mon expulsion était imminente. Sans l’intervention de notre association et de nos infatigables soutiens, je ne serais plus là. Ils ont vraiment fait tout leur possible pour me trouver un avocat et me sortir de cette mésaventure. Aujourd’hui, nous sommes en mars 2015 et je suis finalement titulaire d’un titre de séjour provisoire d’un an."
 
Quel est votre rapport avec l'association ?
 
L’association “Le Collectif des Sorins” a été créée au cours de l’année 2012 dans la ville de Montreuil. Je suis depuis le début membre de son conseil d’administration : j’en ai été le secrétaire, puis le trésorier adjoint. Cette association regroupe les habitants dits « Sorins » - du nom de la rue que nous habitions auparavant-, ainsi que tous leurs soutiens. Nous cherchons en tant que mal-logés à défendre ensemble d’une part, notre droit à un logement digne et à devenir, d’autre part, un lieu de ressources et d’accompagnement capable de s’adresser aux plus démunis. Actuellement, notre association organise des cours de français et gère les aspects comptables de notre lieu de vie. Par son biais, nous pouvons concrètement acheter des marchandises et régler nos factures collectives d’eau et d’électricité. Avec l’aide de tous nos partenaires, l’association “Collectif des Sorins” nous permet désormais de coordonner un projet de réhabilitation et de mise en sécurité de notre lieu de vie.
 
Quelles ont été vos actions pour ce projet ?
 
Je suis, comme tous les autres résidents du 41- 45 rue des papillons de la ville de Montreuil, très investi dans ce projet. Cette adresse est celle où nous vivons, il s’agit d’une ancienne serrurerie désaffectée non destinée à l’habitat. Nous arrangeons ces locaux depuis des mois en espérant les rendre chaque fois un peu plus confortables, mais sans vraiment y parvenir. Cependant, un nouveau chapitre s’ouvre aujourd’hui qui peut significativement changer notre existence au quotidien : nous avons suivi toutes les réunions préparatoires ainsi que les différents comités de pilotage du projet et nous avons bon espoir de voir le changement tant attendu arriver. Guidés par les architectes de l’urgence, nous allons effectuer nous-mêmes une partie importante des travaux. Cela nécessitera qu’une bonne coordination soit mise en place et que tout le monde soit bien informé du déroulement des étapes du chantier. Dans ce but, je vais chaque jour avec d’autres membres de l’association à la rencontre des habitants afin que cette période de travaux se déroule le mieux possible. Pour financer une partie de ces travaux, nous avons organisé des collectes au sein du Collectif : même si nos ressources sont très modestes, nous souhaitons manifester de notre mieux notre implication dans ce projet pour donner un signal fort à l’Etat. Nous aimerions, au travers de ce projet, bousculer la représentation commune qui tend à faire croire aux gens que les migrants viennent en France pour se faire assister !
 

Pourquoi est-ce important de soutenir ce projet ?

Ce projet nous permettra d’achever la mise en sécurité des locaux et ainsi de nous protéger au mieux contre les risques d'incendie, tout en apportant une amélioration du confort aux habitants. La cuisine s’inscrit à part entière dans ce projet, car c’est un lieu fondamental dans notre vie quotidienne : tout d’abord parce qu’elle nous permet concrètement de réaliser des économies et de rester en lien avec notre culture d’origine en mangeant chaque jour l’un de nos plats traditionnels. Cela nous aide réellement à garder le moral. De plus, cette cuisine permet à quatre hommes et femmes de travailler quotidiennement, ce sont comme nous des migrants. Enfin, avec cette cuisine nous pouvons inviter tous les vendredis soirs les habitants de la ville et d'autres visiteurs à venir nous rencontrer et partager un repas, et ainsi peut-être se joindre à notre cause. Pourquoi faut-il faire des travaux dans cette cuisine ? Nous l’avons aménagée avec des meubles de récupération qui après quelques années et plusieurs milliers de repas ne sont clairement plus dans un état satisfaisant. Rappelons aussi que la cuisine est le premier lieu de départ d’incendie dans un domicile, il est donc de notre responsabilité de protéger les cuisiniers ainsi que l’ensemble des résidents. Pour ces raisons, nous souhaitons améliorer son aménagement en réalisant des travaux et en installant des équipements adaptés à un usage intensif en collectivité.

Qu’est-ce que ce projet va changer/améliorer dans la vie des bénévoles / bénéficiaires ?

Après trois années passées dans le froid, nous pourrons l’hiver prochain bénéficier d’un chauffage adéquat à nos espaces, qui seront mieux organisés et donc plus sûrs. Pour nous, les habitants de la rue des papillons, ce projet est vraiment très important. La ville de Montreuil a toujours accueilli les étrangers avec solidarité. Depuis le début de notre lutte, elle a souvent été à nos côtés. C’est grâce à elle et à ses habitants que nous nous sentons aujourd’hui montreuillois. Je pense qu’en cette période très difficile pour les étrangers en France, la ville de Montreuil ouvre une voie différente dans la manière de considérer les migrants. Ses encouragements à notre projet confirment de nouveau son engagement politique. Chacun pourra, comme nous, s’en réjouir en venant profiter de l’amélioration de nos locaux lors de notre désormais traditionnel dîner des soutiens se tenant tous les vendredis soirs « aux papillons » !

27/03/2017

Lettre du Collectif des Sorins

Bonjour chers amis soutiens,

Nous vous écrivons pour vous donner des nouvelles concernant l'amélioration de notre habitation.

Comme vous le savez, les premières petites pierres devaient servir à la rénovation de la cuisine.
Nous sommes heureux de vous annoncer que la nouvelle cuisine toute éclatante fonctionne avec des équipements adaptés et du mobilier de collectivité. Comme le dit un habitué, « ce n'est pas une cuisine pour cuisiner, mais une cuisine pour manger »!

Les cuisinières et les habitants seront très fiers de vous accueillir un vendredi soir comme à leur habitude pour déguster un plat africain et danser à partir de 21 h.

Merci encore pour votre soutien, on a toujours besoin de vous,  et à bientôt. Peut-être le 26 septembre, à la journée des associations de Montreuil ?

Le Collectif des Sorins
41-45 rue des Papillons
93100 Montreuil


Anonyme

Anonyme

Bons yassas, tiepboudiens, foutous!!! et surtout, bon courage à tous!

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

12 €
Gachet Benoit

Gachet Benoit

bonne chance pour ce beau projet :)

7 €
Anonyme

Anonyme

voisine je suis admirative de votre organisation bonne cuisine! Valérie

50 €
Lefebvre Marion

Lefebvre Marion

Pas de message

30 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

30 €
VOGEL Amélie

VOGEL Amélie

Super initiative, bravo !

5 €
Navajas Béatrice

Navajas Béatrice

Pas de message

-- €
launay stephanie

launay stephanie

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
WANCLIK Isabelle

WANCLIK Isabelle

Une petite pierre pour améliorer le quotidien de ces familles. Bonne chance pour ce beau projet!

20 €
Anonyme

Anonyme

Merci aux petites pierres et aux petites mains qui les offrent !

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

99 €
HALBROCK DOROTHEE

HALBROCK DOROTHEE

Pas de message

-- €
Magny benoît

Magny benoît

on va y arriver

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
lemenuel philippe

lemenuel philippe

Pas de message

200 €
Diger Christine

Diger Christine

Pas de message

100 €
avot ingrid

avot ingrid

Pas de message

50 €
TROUVELOT michel

TROUVELOT michel

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
boche samuel

boche samuel

Je souhaite longue vie au foyer des Sorins!

30 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
MOULIN Catherine

MOULIN Catherine

C'EST UNE PETITE GOUTTE, MAIS J'ESPÈRE QU'ELLE CONTRIBUERA À FAIRE UNE GRANDE RIVIÈRE... SOLIDAIRE!

10 €
hoog claire

hoog claire

soutien aux sorins qui bataillent depuis si longtemps

30 €
Albaric Rémy

Albaric Rémy

Pas de message

50 €
Bouillot michel

Bouillot michel

Pas de message

200 €
trichet chantal

trichet chantal

SALUT LES SORINS MA PETITE CONTRIBUTION POUR VOUS SOUTENIR ENCORE UNE FOIS ON NE VOUS OUBLIE PAS

30 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Jonckers Danielle

Jonckers Danielle

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Wauthy Anne-Claude

Wauthy Anne-Claude

Pas de message

30 €
FRESLON Dominique

FRESLON Dominique

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
mortier jf

mortier jf

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Un petit pas vers plus d'humanité

150 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

40 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
ATTIA Dominique

ATTIA Dominique

Pas de message

70 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Margot Cimade

Margot Cimade

Pas de message

50 €
MORINIERE Henri

MORINIERE Henri

Pas de message

100 €
Carré Jacques

Carré Jacques

Pas de message

-- €
AMOR Josette

AMOR Josette

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
MOUTON Florence

MOUTON Florence

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Viel Erfolg!! Good luck with the rest of the project!

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

75 €
Anonyme

Anonyme

On ne peut pas laisser des personnes vivre dans de telles conditions... Ensemble nous pouvons les aider.

-- €
Anonyme

Anonyme

Bonne chance à ce projet à Montreuil !

12 €
Doumbia Aboubacar

Doumbia Aboubacar

De l'association Le Collectif des Sorins

7 010 € Collectés

Projet financé !

57 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

10 150 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

telechargement-61ae48309d042.jpeg

OEUVRE FALRET

Un toit pour des personnes en souffrance psychique

28  nbContributors
Donateurs
5 332 €
Collectés
14 J
Restants
59%
Arche de la Vallée (2).jpeg

L'Arche de La Vallée

Finir les peintures du foyer d'adultes handicapés (26)

39  nbContributors
Donateurs
12 510 €
Collectés
16 J
Restants
63%
lanouvellepenicheducoeur-61aa79f543f94.jpeg

La Péniche du Coeur

Aide à l'aménagement de la nouvelle Péniche du Coeur

75  nbContributors
Donateurs
10 874 €
Collectés
19 J
Restants
91%