returnLink-chevron Retour

Objectif : l'autonomie des personnes handicapées grâce à la Mie de Pain

Quel est notre projet ?

A l’heure où toute notre attention doit être portée sur la solidarité, l’association la Mie de Pain fait appel à la communauté des petites pierres pour aider à financer les conditions d’hébergement des personnes à mobilités réduites du « Refuge ». Le refuge de la Mie de Pain est un lieu, un repère historique de Paris fondé en 1932.

 

 

 

 

ATMB (Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc), une entreprise au service de la mobilité de ses clients et des territoires place le handicap au cœur de sa politique de mécénat. Elle apporte son soutien à l’association parisienne en doublant les dons du projet.

À quoi va servir l’argent collecté ?

A l’heure où toute notre attention doit être portée sur la solidarité, l’association la Mie de Pain fait appel à la communauté des petites pierres pour aider à financer les conditions d’hébergement des personnes à mobilités réduites du « Refuge ». Le refuge de la Mie de Pain est un lieu, un repère historique de Paris fondé en 1932. 

ATMB (Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc), une entreprise au service de la mobilité de ses clients et des territoires place le handicap au cœur de sa politique de mécénat. Elle apporte son soutien à l’association parisienne en doublant les dons du projet.

Une humanisation des conditions de vie

La mission première de l’association de la Mie de Pain est de lutter contre l’exclusion et toute forme de précarité. Ce sont la stabilité géographique et le travail qui permettent aux individus de se fixer sur un territoire. Le Refuge, grand centre d’hébergement, accueille les sans-abri. Depuis 2014, après de longs travaux, le Refuge flambant neuf propose 360 places en chambres individuelles, doubles ou en petites unités de vie. Grâce à ses nouveaux locaux, Le Refuge peut aussi accueillir 29 personnes à mobilité réduite. Des personnes sans domicile fixe et souffrant de handicaps divers : sensoriels (non-voyantes ou sourdes-muettes) ou moteurs (en fauteuil roulant ou se déplaçant avec une canne). 

Une modernisation devenue indispensable

Dans sa conception, ce nouveau bâtiment permet d’accueillir des personnes à mobilité réduite en chambre adaptée mais ce n’est pas suffisant pour ces personnes aussi lourdement handicapées qui sont orientées vers Le Refuge.  Il est aujourd’hui indispensable de mettre à disposition des aménagements qui pourront améliorer la qualité de leur accueil et considérer leurs besoins spécifiques. Se battre contre l’exclusion, telle est la philosophie de l’association La Mie de Pain. Il est important que les personnes à mobilité réduite se sentent autonomes et puissent gommer ce sentiment de situation d’exclusion sociale.Des difficultés pourtant simples ont été constatées du fait des pommeaux de douches fixes dans les salles de bain. « Pour les résidents PMR il est très difficile de se laver/rincer correctement car il manque un flexible souple à la douche fixe. Il faut donc installer dans les salles de bains des 29 chambres PMR ainsi qu’à l’infirmerie des pommeaux de douches reliés par un flexible. » nous explique Emmanuel Courcier.

Le nouveau Refuge : une solution d’urgence sur du long terme

Contrairement à la plupart des centres d’hébergement d’urgence, Le Refuge reste ouvert 24 heures sur 24, tous les jours de l’année. Les places proposées ne sont plus des dortoirs, comme dans l’ancien bâtiment, mais des chambres individuelles ou doubles. Le Nouveau Refuge permet ainsi de stabiliser les personnes hébergées et d’entamer un accompagnement. Le Refuge offre davantage de confort avec ses chambres individuelles ou doubles. Les chambres, rassemblées en unités de vie, bénéficient également de sanitaires et d’une douche. Ce centre d'hébergement et d'insertion dispose de services communs qui participent à l'amélioration des personnes accueillies: Le restaurant, qui sert jusqu’à 600 repas par jour, une cafétéria en libre accès, une salle de lecture dotée d’une bibliothèque, une salle d’activité où les personnes accueillies peuvent s’initier à des activités d’expression, une salle de télévision et d'une buanderie.

Qui sommes-nous ?

L’Association de la Mie de Pain a pour vocation l’assistance aux personnes en situation de précarité, de marginalisation ou d’exclusion, ainsi que l’accompagnement social pour les aider dans le cheminement vers une insertion sociale et professionnelle.

Une histoire écrite depuis 125 ans.

Depuis 125 ans, l’association la Mie de Pain apporte sans relâche son aide à des milliers de personnes en difficultés. Elle est depuis toujours implantée dans le 13ème arrondissement de Paris sur un terrain historique : rue Charles Fourier.

Une figure emblématique

Très croyant, mais laïque, Paulin Enfert consacrera sa vie et sa fortune aux pauvres. C’est grâce à cet homme, ancien employé à la Compagnie des Assurances Générales, que La Mie de Pain est née. En 1981, il organise la première soupe populaire à l’occasion de Noël, rassemble et accueille les enfants du quartier du 13ème qu’il met en apprentissage. Seul une roulotte de nomade leur sert d’abri. 

« Tout pour les sortir de la rue »

Elle nourrit et héberge des personnes majeures en situation d’urgence, de précarité, de marginalisation ou d’exclusion. L’accueil est inconditionnel, anonyme et gratuit. Elle les guide ensuite vers une insertion sociale et professionnelle réussie par une attention particulière à l’écoute pour construire une relation où chacun reçoit de l’autre et apporte à l’autre du respect pour développer le lien et la confiance qui garantiront l’autonomie de chaque personne accompagnée. La volonté est d’accompagner chaque personne en acceptant de rejoindre l’autre là où il en est, en lui apportant un soutien pour se reconstruire, socialement et professionnellement. Avec la compétence de professionnels et de bénévoles, il est important de faire évoluer le regard des autres sur les exclus.

La Mie de Pain c’est 6 structures pour nourrir, loger, faciliter la vie au quotidien et favoriser l’autonomie des plus démunis :

•    Pour nourrir et loger

Le Refuge, Centre d’Hébergement d’Urgence, situé rue Charles Fourier,  sert chaque soir 600 repas chauds et équilibrés. 300 personnes peuvent y trouver un lit pour passer la nuit.

•    Pour faciliter la vie quotidienne  et entreprendre un chemin d’insertion

Le Relais Social, situé rue Charles Fourier, accueille, informe et oriente les plus désocialisés. Notamment pour l’accès aux droits et l’accompagnement au RSA.

L'Arche d'Avenirs (Espace Solidarité Insertion), situé 113 rue Régnault, leur propose en journée tout un dispositif de services comme une cafétéria, une douche, une laverie, des soins psycho-médicaux, l’accès aux droits, une aide à la recherche d’emploi, une adresse postale, un espace de détente...

•    Pour retrouver l’autonomie

Le Chantier d'Insertion leur permet d’apprendre ou de réapprendre à travailler via des emplois de réinsertion dans le métier du nettoyage.

La Villa de l'Aube, Maison Relais, située 7-9 rue Martin Bernard, accueille 45 personnes en studios individuels ou couples. Elle accompagne les résidents vers un logement autonome, une formation, un emploi. La Villa de l’Aube a fêté cette année son 100ième résident, bien souvent issu de la rue, ayant accédé à son autonomie dans un logement avec un bail de droit commun.

La résidence Paulin Enfert, Foyer de Jeunes Travailleurs, accueille chaque année 200 jeunes en situation sociale fragile. Il accompagne les résidents vers une insertion sociale et professionnelle, et vers un logement autonome. 

L’ensemble des structures de la Mie de Pain développe par ailleurs de nombreux ateliers pédagogiques qui aident à la reconstruction de l’estime de soi.

 

Association La Mie de Pain

  • 18 rue Charles Fourier, 75013 Paris
  • Tél : 01 40 79 61 62
  • Fax : 01 45 88 44 28
  • Mail : contact@miedepain.asso.fr
  • Site : http://www.miedepain.asso.fr

Marion Mauuarin informe, motive, rassemble le personnel, les sans-abri  via son travail de chargée de communication à l’association de la Mie de Pain. Arrivée en 2012, elle  partage la culture et les valeurs du monde associatif et de la solidarité.  Soutenir ce projet, c’est se battre contre l’urgence et à toutes formes d’handicap.

 

Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?

Aujourd’hui c’est quelque chose de tout à fait nouveau pour La Mie de Pain que d’accueillir des personnes à mobilité réduite (PMR). 29 PMR sont hébergées au Refuge depuis janvier 2014.

Certaines de ces personnes sont en fauteuil roulant, d’autres se déplacent difficilement grâce à des béquilles ou des cannes, d’autres sont aveugles. Il s’agit alors de personnes parfois lourdement handicapées, qui nécessitent à la fois un accompagnement particulier et des équipements qui leur soient adaptés.

S’il est intolérable de voir des personnes être à la rue, encore plus à l’approche d’un hiver qui s’annonce très froid, il est encore plus intolérable de constater que certaines d’entre elles cumulent des situations de très grande précarité avec une forme d’handicap.

Nous soutenons donc qu’il est indispensable d’accueillir des PMR dans des centres d’hébergement comme le Refuge. Mais il nous faut avoir les moyens de le faire de la meilleure façon qu’il soit, à commencer par un équipement de leur espace de vie individuel qui soit adapté.

Qu’est-ce que ce projet va changer/améliorer dans la vie des bénéficiaires grâce à ce nouveau lieu et ces nouvelles adaptations?

Cela va aider les PMR à être bien plus autonomes, et à faire de leur chambre un véritable espace intime dans lequel elles peuvent évoluer librement.

C’est aussi une prise en compte de leurs handicaps et un respect de leur personne.

Quels sont les principaux changements de ce nouveau Refuge ?

Il s’agit d’un centre d’hébergement désormais ouvert 7j/7, toute l’année, et 24h/24. Jusqu’à 360 personnes y sont hébergées en chambre individuelle ou double. Avant cela, les conditions d’hébergement de l’ancien centre ne permettaient pas cet accueil et nous devions alors remettre les personnes à la rue le matin après le petit-déjeuner.

Ce n’est plus le cas à présent. Aujourd’hui les bénéficiaires peuvent rester en journée dans le centre. Ils bénéficient de 3 repas par jour préparés et distribués sur place (environ 1.000 repas sont servis quotidiennement), d’un pôle santé avec la présence d’aides-soignantes et de médecins bénévoles, d’un suivi par une équipe de travailleurs sociaux...

Tout cela est nouveau. C’est un vrai progrès. Car comment construire son avenir pour une personne sans-abri lorsque chaque matin, elle est remise dehors et que ses préoccupations essentielles sont alors de répondre à ses besoins vitaux…

Le Refuge reste t-il fidèle à l’une de ses premières missions qui vise à répondre à l’urgence ? Ou devient-il un lieu d’insertion social ?

 Bien sûr, si nous sommes persuadés que travailler avec les personnes à la construction d’un parcours vers l’insertion, répondre à l’urgence reste l’une de nos missions principales et est au cœur de ce qui constitue l’ADN de La Mie de Pain.

Par exemple, durant la période hivernale, nous ouvrons chaque soir le réfectoire du Refuge à plus de 250 personnes venant de l’extérieur qui bénéficient d’un dîner au centre. Il s’agit de personnes qui connaissent des situations parfois très précaires même si toutes ne sont pas à la rue. Au-delà du repas, il s’agit de leur offrir un moment d’échanges, le seul de la journée parfois.

Comment les personnes hébergées vous sont orientées ?

Les personnes qui sont hébergées au Refuge nous sont orientées par le SIAO (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation). Le SIAO centralise et organise les demandes d’hébergement, et y répond. Ce service est accessible aux professionnels, aux travailleurs sociaux qui accompagnent les personnes en grande précarité.

Concrètement par exemple, le Refuge fait savoir au SIAO que 10 places sont disponibles en ses murs. Puis lorsque le SIAO reçoit telle ou telle demande d’hébergement, la personne en recherche d’une place peut être adressée au Refuge ou vers une autre structure. Et par ailleurs, le Refuge possède un contingent d’une trentaine de places qu’il gère de façon autonome pour répondre aux situations d’urgence. Pour toutes les autres places, nous travaillons avec le SIAO, c’est aussi le cas pour les PMR en grande précarité. C’est aussi ainsi que les personnes à la rue sont incitées à se rapprocher d’un travailleur social et à se faire aider.

 


27/03/2017

19 020 euros collectés par ATMB et l’association La Mie de Pain sur Les Petites Pierres

En 3 mois, l’association La Mie de Pain qui œuvre pour le logement et le handicap a pu récolter 19020 euros grâce aux dons de plus de 60 donateurs. ATMB, qui place le handicap au cœur de sa politique de mécénat depuis 2011, a doublé les dons effectués en ligne sur la plateforme de crowdfunding Les Petites Pierres.

Cette somme va permettre au Refuge, centre d’hébergement d’urgence de l’association d’adapter les chambres et les sanitaires, les rendant accessibles et adaptées aux personnes handicapées accueillies.

Avec ses travaux, l’association va pouvoir continuer d’apporter son aide aux personnes en difficulté pour accompagner leur insertion sociale et professionnelle.

Le Refuge est un centre d’hébergement d’urgence qui accueille, en dehors des places hivernales et des places de maraudes, 270 personnes. Ces personnes orientées par le SIAO de Paris sont hébergées soit dans des chambres individuelles (132 chambres), soit dans des chambres à 2 lits (69 chambres), soit en chambres pour personnes à mobilité réduite (29 chambres). Ces dernières sont occupées à ce jour par 10 personnes en fauteuils roulants et 19 personnes présentant des difficultés de mobilité (canne, déambulateur …).

Or les salles de bain des chambres pour personnes à mobilité réduites (PMR) du Refuge disposent de douches à l’italienne à pommeau de douche fixe, ce qui empêche toute aide à la toilette par un tiers.

Grace à la collecte de fonds réalisée sur Les Petites Pierres, entre 14 et 16 salles de bain vont être équipées de pommeaux de douche sur flexibles. Cette adaptation nécessite la dépose du carrelage, la reprise de la plomberie des douches et la repose du carrelage.

A ce stade des consultations sont en cours auprès de différentes entreprises afin d’obtenir les meilleurs prix et utiliser au mieux les fonds collectés. En parallèle une organisation de l’hébergement pendant les travaux est mise en place. En effet les chambres PMR sont occupées en permanence et il est inenvisageable de mettre à la rue des personnes handicapées pour cause de travaux ou de ne pas répondre à leurs besoins de déplacement à l’intérieur de l’établissement. 

Ces préliminaires vont permettre le démarrage des travaux courant septembre, travaux qui s’achèveront en décembre.


27/03/2017

L’aménagement des salles de bains des chambres pour personnes à mobilité réduite est terminé !

Etat des lieux en juin 2015

Le Refuge de La Mie de Pain est un centre d’hébergement d’urgence et d’insertion de 360 places. Cet établissement comporte 29 chambres pour personnes à mobilité réduite. Or, lors de la réalisation des travaux de construction, toutes les salles-de-bain ont été équipées de pommeaux de douches fixes.

Ce type d’installation était peu pratique pour des personnes handicapées ou temporairement invalides (jambe cassée) puisqu’il ne permettait pas d’orienter avec précision le jet d’eau. Il entrave également toute aide à la toilette, les aidants se trouvant tout autant douchés que la personne aidée.

Pour améliorer les installations des salles de bain, ATMB (Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc), qui place le handicap au cœur de sa politique de mécénat a doublé les dons effectués en ligne sur la plateforme de crowdfunding Les Petites Pierres. Ainsi la somme de 19 020 € a été mise à disposition des Œuvres de la Mie de Pain.

Obtention des devis

Dès l’annonce des résultats de la collecte, l’association a entrepris des démarches et des négociations auprès de plusieurs entreprises, ce qui a permis d’obtenir début octobre, trois devis. Au regard des propositions âprement négociées, le choix de la Mie de Pain s’est porté sur l’entreprise SFCP – FICOP, pour un montant de 16 465,62 € TTC.

Concernant la réalisation des travaux, une fois le matériel acheté, il restait 2 554,38 € pour la pose.

Après un nombre certain de recherches qui dépassaient toutes très largement cette somme, il est apparu que le moins couteux et le plus efficace était de faire réaliser les installations par nos services, qui assureraient également la coordination des travaux.

Réalisation des travaux

Les commandes ont été passées le 15 octobre et le matériel reçu les 26 octobre, 20 novembre et 27 novembre 2015.  Les travaux ont été entrepris du 19 octobre au 10 décembre, pour un total de 23,5 jours de travail réalisé par 2 personnes pour un montant de 5 358,92 €.

Achèvement et résultats

Le 10 décembre, toutes les chambres PMR disposaient de douches permettant aux personnes à mobilité réduite de mouiller les parties de leurs corps nécessaires et d’être assistées, si besoin, par une auxiliaire de vie ou une aide-soignante.

 

Ainsi l’opération aura couté 21 794,54 € dont 19 020 € collectés sur la plateforme Les Petites Pierres.

Les Œuvres de la Mie de Pain vous remercient de votre aide et de votre soutien.


Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

6 €
Blanc Nicolas

Blanc Nicolas

BRAVO

20 €
BARSACQ Michel

BARSACQ Michel

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Bravo et tous mes voeux de succès pour ce beau projet !

100 €
Anonyme

Anonyme

Cumuler handicap et difficultés de logement, une situation trop difficile pour ne pas venir en aide...

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Avec tous mes vœux de réussite pour ce projet !

30 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Bravo pour les places en chambres individuelles. En effet les dortoirs doivent être bannis à l'avenir car il n'y a pas d'intimité et ce dont nous devons faire c'est créer un CHEZ-SOI pour les personnes, c'est une question de dignité et respect de la personne. Continuez dans ce sens, c'est super !!! Jean

150 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Badellon Daniel

Badellon Daniel

Pas de message

30 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

400 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
Jourdy-Cotten V.

Jourdy-Cotten V.

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

7 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

30 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
salvi roland

salvi roland

Très heureux d'être une petite pierre

30 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Un soutien à ce beau projet. merci à tous ceux qui y apportent leur petite pierre. J'apporte la mienne....

150 €
Anonyme

Anonyme

Qui a été aidé doit aider Bon courage; vous y êtes presque!

10 €
drouard laurent

drouard laurent

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

bravo à ce beau projet !

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

25 €
Anonyme

Anonyme

Beau projet... et bien soutenu!! Tous nos dons doublés par ATMB!!

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
porret jean-francois

porret jean-francois

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
berthaut Aurélien

berthaut Aurélien

Pas de message

30 €
Huitric Armelle

Huitric Armelle

Pas de message

-- €
Gachet Benoit

Gachet Benoit

Pas de message

5 €
Anonyme

Anonyme

Heureuse d'offrir le dernier coup de pouce à la Mie de Pain

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

25 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
NAUD Christophe

NAUD Christophe

Pas de message

-- €
cantero mathias

cantero mathias

Pas de message

50 €
Dubois Hélène

Dubois Hélène

Pas de message

-- €
Mauuarin Marion

Mauuarin Marion

De l'association La Mie de Pain

5 360 € Collectés

Projet financé !

60 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

19 020 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

telechargement-61ae48309d042.jpeg

OEUVRE FALRET

Un toit pour des personnes en souffrance psychique

30  nbContributors
Donateurs
7 432 €
Collectés
5 J
Restants
83%
Arche de la Vallée (2).jpeg

L'Arche de La Vallée

Finir les peintures du foyer d'adultes handicapés (26)

63  nbContributors
Donateurs
19 270 €
Collectés
7 J
Restants
96%
SNL75-projet-2-familles-en-difficultes

Solidarités Nouvelles pour le Logement

Aidez-nous à loger deux familles en difficulté à Paris

78  nbContributors
Donateurs
19 262 €
Collectés
17 J
Restants
96%