returnLink-chevron Retour

Equiper une colocation intergénérationnelle

Quel est notre projet ?

A Nanterre, Habitat et Humanisme Ile-de-France transforme un grand logement de 93 m² pour en faire une colocation intergénérationnelle. Face aux difficultés économiques des séniors et à leur isolement, Habitat et Humanisme expérimente cette solution solidaire et conviviale : faire vivre ensemble jeunes et personnes âgées.

À quoi va servir l’argent collecté ?

A Nanterre, Habitat et Humanisme Ile-de-France transforme un grand logement de 93 m² pour en faire une colocation intergénérationnelle de trois personnes. Face aux difficultés économiques des séniors et à leur isolement, Habitat et Humanisme expérimente cette solution solidaire et conviviale : faire vivre ensemble jeunes et personnes âgées.

La coloc’ réinventée

Le concept de la colocation intergénérationnelle est de mélanger sous un même toit des personnes de tous les âges. Jeunes en difficultés financières ou sociales, séniors isolés, parfois en totale rupture sociale, et familles monoparentales en proie à des problèmes économiques ou en situation d'instabilité. Certaines étant plus fragiles que d’autres, l’objectif est de développer des solidarités intergénérationnelles (Lire le témoignage de Denise), une réelle attention mutuelle entre coloc' qui se traduit concrètement par des aides pour les courses, de l’alphabétisation, du bricolage, etc. L’habitat devient ainsi un lieu convivial, où le lien social est particulièrement privilégié.

Une expérience réussie

Habitat et Humanisme Ile-de-France a déjà expérimenté ces colocations d'un nouveau genre avec son partenaire DeuxMains Plus Humain. Au cœur de Paris, 2 grands logements accueillent déjà, un sénior, deux jeunes et une famille monoparentale depuis presque 3 ans. Forte du succès de cette première expérience, l'association la renouvelle à Nanterre. Ce logement étant proposé aux 3 locataires - un sénior, un jeune, une famille monoparentale - entièrement meublé et équipé, l'association recherche 11 745 euros (Voir le budget détaillé) pour participer au financement de l'équipement de cette colocation. Un appel aux dons urgent car les premiers colocataires devraient arriver avant Noël.

Une solution économique

La colocation intergénérationnelle permet de diminuer l’effort financier de chaque locataire. En effet, avec les transports, le logement constitue le principal pôle de dépenses : loyer, charges, eau, chauffage, électricité. Ces dépenses doivent être réduites et maîtrisées pour ne pas mettre en difficulté certaines personnes dans des situations déjà fragiles comme c’est le cas pour certains séniors, jeunes, ou familles monoparentales.

Renouer avec la convivialité

Ce projet de Nanterre va permettre aux locataires de toutes les générations de se rencontrer, de créer des liens et de développer des réseaux d'entraide au quotidien. Ces relations actives et quotidiennes sont fondamentales pour que chacun conserve une vie sociale mais puisse aussi donner des conseils, de l’aide et tout simplement des marques d’amitié. Selon leur situation, les locataires seront accompagnés par des équipes de bénévoles et de salariés, pour les aider à construire un projet de vie et trouver leur place dans la société.

Qui sommes-nous ?

Habitat et Humanisme agit depuis 25ans en faveur du logement et de l’insertion des personnes en difficulté. Créée en 1985 à Lyon par Bernard Devert, professionnel de l’immobilier devenu prêtre, c’est aujourd’hui une Fédération reconnue d’utilité publique composée de 54 associations sur 65 départements. Implantée depuis 20 ans en Ile-de-France, Habitat et Humanisme gère 898 logements essentiellement sur Paris et la petite couronne. 224 nouvelles familles ont été accueillies dans un logement de l’association en 2012 dont 40 % en logement temporaire.

Une triple mission

Habitat et Humanisme s’est fixé une triple mission. Il s’agit d’abord de permettre aux personnes seules et aux familles, en difficulté, d’accéder à un logement décent et à faible loyer. Contribuer à la mixité sociale dans les villes, en privilégiant des logements situés dans des quartiers «équilibrés», au coeur des agglomérations est le second objectif de l’association. Enfin, Habitat et Humanisme s’engage dans l’accompagnement des personnes logées pour favoriser le retour de l'estime de soi, l'acquisition de l'autonomie et la reprise des liens sociaux, indispensables à toute insertion.

Pionnier de l’épargne solidaire

Convaincu que l'économie peut s'ouvrir à la solidarité et au partage, Habitat et Humanisme est l'un des pionniers de l'épargne solidaire en France. L’idée : inviter les épargnants à s'engager en souscrivant à des placements solidaires en faveur d’Habitat et Humanisme. Le principe est simple : l'épargnant accepte de partager tout ou partie des revenus annuels de son épargne avec l'association, contribuant ainsi directement à son action en faveur des mal-logés.

Des actions concrètes

Habitat et Humanisme met en oeuvre des propositions concrètes de logements. Elle achète et réhabilite des logements, gère des logements pour le compte de propriétaires privés et publics, mène des actions de médiation pour favoriser l'accès des personnes aux logements du parc privé et public. L'accompagnement de proximité des personnes logées est aussi une action forte de la fédération. Il s’agit de favoriser l'acquisition de l'autonomie et le développement de liens sociaux, souvent mis à mal par les situations d'exclusion. Habitat et Humanisme contribue par ailleurs au développement d'habitats collectifs type «pensions de famille» destinés à des personnes isolées et en grandes difficultés.

Témoigner, interpeller et proposer

Habitat et Humanisme est force de proposition auprès des Pouvoirs Publics en faveur de plus de justice sociale et mène une mission de sensibilisation auprès du grand public pour favoriser un changement des regards et des mentalités concernant l'exclusion. Innover pour une approche intergénérationnelle du logement Habitat et Humanisme travaille à des projets innovants d'habitats intergénérationnels, portés notamment par la Fondation Habitat et Humanisme -Institut de France.

Contact :

Habitat et Humanisme – Ile-de-France

6 avenue du Professeur André Lemaire

75020 Paris

Tel : 01 40 19 15 15

Email : ile-de-france@habitat-humanisme.org

Site : www.habitat-humanisme.org

Véronique est bénévole d'accompagnement auprès d’Habitat et Humanisme Ile-de-France depuis 2 ans. Toujours prête à se mobiliser pour l'association, elle a en charge, avec 2 autres bénévoles, le projet d'équipement et d'ameublement des trois colocations intergénérationnelles que l'association va mettre en location en décembre 2013, dont celle située à Nanterre.

Un engagement quotidien auprès des familles

Véronique accompagne une famille logée dans une résidence de 10 logements à Viroflay dans les Yvelines. Les 9 autres locataires de la résidence sont accompagnés par d'autres bénévoles et un travailleur social est aussi présent régulièrement pour les familles. Véronique sait donc combien la collectivité est un véritable moteur dans le parcours d'insertion des locataires. Au sein de la résidence, les locataires doivent s'organiser pour la bonne cohabitation : entretien des parties communes, notamment du jardin, sortie des poubelles… Cela est facilité par l'organisation de temps conviviaux entre eux mais aussi avec les bénévoles : pique-nique dans le jardin, cours de danse avec un des locataires, sortie communes… « S'insérer dans un projet collectif redonne une dynamique aux locataires, ils sont parties prenantes d'un projet commun qu'ils ont à cœur de faire vivre. C'est le même principe pour la colocation, à la différence qu'ils habitent tous dans le même logement et que s'ajoute une dimension intergénérationnelle. La collectivité fait partie intégrante de leur quotidien et enrichit leur parcours individuel », explique Véronique.

Une attention particulière à l'équipement des colocations

Pour que le projet fonctionne, il est indispensable de bien accueillir les colocataires. Après avoir eu des retours sur les autres colocations intergénérationnelles gérés par l'association, Véronique est bien consciente de l'importance de l'aspect de l'appartement. « Se sentir vraiment accueilli dans un logement, savoir que plusieurs personnes ont réfléchi à l'agencement, aux équipements et au confort des futurs habitants est très valorisant pour eux », souligne Véronique. Cette attention à leur bien-être facilite l'adhésion au projet et créé de bonnes conditions pour la vie en collectivité. Véronique est particulièrement attentive à l'aménagement de la cuisine, pièce que l'on sait la plus conviviale au sein d'une colocation : « les coloc s'y retrouvent pour cuisiner, partager un repas mais aussi pour discuter autour d'un café, jouer à des jeux de société… ». Pour Véronique, il ne s'agit pas simplement de meubler un logement, il s'agit d'aménager un grand appartement qui accueillera bientôt des personnes en situation de précarité et d'isolement. Sans vouloir leur offrir un toit classieux et suréquipé, l'essentiel est de trouver le détail qui fera qu'ils se sentiront rapidement chez eux, pourront poser leur valise et se reposer de leurs galères passées.

Voir le budget détaillé

27/03/2017

Habitat et humanisme : Ca y est, la coloc’ s’aménage !

 

A Nanterre, tout le monde est au bricolage ! 93 m² rassemblant jeunes et plus vieux… et pas un meuble ! Tel était le constat il y a quelques mois avant que les Petites Pierres ne financent le projet Equiper une colocation intergénérationnelleFinancement reçu, on vous donne de bonnes nouvelles ! Une vingtaine de bénévoles se sont réunis pour aménager la coloc'. Un beau challenge d'équipe !

Quand le social et la convivialité ne font qu’un

Véronique, Raphaëlle et Daphné, alias les « aménageuses » ont mis tout leur cœur pour programmer un ameublement complet. Du lit aux placards, en passant par les luminaires, toutes les 3 se sont armées de patience pour construire un plan d’action afin d’équiper le plus rapidement possible la colocation intergénérationnelle.

 

L’organisation est le mot d’ordre

« Chacune préparait sa liste de courses de son côté pour les pièces qui lui étaient attribuées. On mettait ensuite en commun pour voir si tout y était », explique Véronique, ambassadrice du projet les Petites Pierres. Aménager 93 m² implique une sacré patience et une maîtrise parfaite du plan des différents magasins de meubles visités !

L’organisation de l’équipe fut donc un point clé dans la réussite de ce projet.

 

La bonne humeur et le beau temps au rdv

« C’était très sympa de se retrouver autour de ce chouette projet qui intéresse chacun des participants » s’exclame Didier Martin, animateur et organisateur du projet. En effet, tous les participants du projet de la colocation intergénérationnelle de Nanterre se sont investis avec le sourire, d’autant que le soleil les a accompagné…

 

 


27/03/2017

Place à la crémaillère !

3 jours de travail acharné de toute l’équipe et les cartons sont déballés, les meubles montés et posés, les tiroirs et placards fixés… La colocation intergénérationnelle de Nanterre est prête à débuter dans la joie, le confort et le « mieux-être » de cet habitat.

 

Une volonté de fer pour aider

Didier, organisateur et Véronique, ambassadrice du projet les Petites Pierres, tous deux bénévoles se souviendront d’une anecdote sur le meuble de la salle de bain : « au départ, il était trop grand alors on l’a mis dans une chambre pour compléter les rangements, on en a récupéré un petit ailleurs mais il manquait des portes, Véronique est donc allée en chercher mais finalement ce n’était pas la bonne taille et il fallait aussi des pieds ». Véronique a fait 3-4 allers-retours juste pour cette armoire de salle de bain. Au final, chaque bénévole parle de cette expérience avec le sourire et est content d’avoir participé à ce projet original dont certains vont voir la suite en accompagnant les futurs colocataires.

 

Une solidarité interne et externe

Le soleil a accompagné l’aménagement de cet appartement durant les journées de montage : « il faisait beau, on a pu profiter du balcon de l’appartement pour déjeuner. On pensait manger dans le coin mais en fait, 2-3 bénévoles sont allés chercher de quoi grignoter et on est restés sur place, c’était plus convivial et on s’est plus vite remis au boulot, ce qui nous a permis d’avancer vite et de finir la plupart des pièces le premier jour » confie Didier, organisateur des journées de montage. Au total, une vingtaine de bénévoles se sont engagés pour équiper la colocation intergénérationnelle de Nanterre : bricoleurs ou non, tous ont su visser, clouer, assembler les pièces, fixer les étagères et les miroirs, tout cela pour aider.

Un rêve qui devient réalité, c'est ça l'ambition des petites pierres. Grâce à vous et votre contribution, jeunes et personnes âgées vont pouvoir vivre ensemble, se rencontrer, créer des liens et faire face à l'isolement.

Nous vous disons MERCI ! 

 


Aucun don pour le moment
Henry Véronique

Henry Véronique

De l'association Habitat et Humanisme Ile-de-France

0 € Collectés

Projet financé !

0 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

11 745 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

84  nbContributors
Donateurs
16 720 €
Collectés
59 J
Restants
84%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

25  nbContributors
Donateurs
7 720 €
Collectés
66 J
Restants
39%
lamastre.jpeg

Association Encour'âge

Une maison partagée pour les Anciens en Ardèche

31  nbContributors
Donateurs
7 439,96 €
Collectés
71 J
Restants
37%