returnLink-chevron Retour

Des poêles à bois contre la précarité énergétique

Quel est notre projet ?

En France, le chauffage représente les deux tiers du budget énergie des logements. Utiliser le bois pour se chauffer permet à un ménage d'économiser de 500 à 1000 € par an. Pour cela, il faut un matériel sûr et performant, posé dans le respect des règles de sécurité par un professionnel qualifié. Cet investissement, pourtant modeste, est malheureusement souvent hors de portée des ménages les plus précaires. Ils sont condamnés à utiliser des énergies chères ou pire, à installer des moyens de chauffage de fortune, potentiellement dangereux. L’association AJENA souhaite équiper trente ménages jurassiens de poêles à bois au cours de l'année 2017 pour les aider à diminuer leurs charges énergétiques et de vivre dans de meilleures conditions. L’association AJENA fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour financer six des ces trente poêles à bois (voir budget détaillé).

La Fondation Macif s’engage à doubler vos dons à hauteur de 5 000€ & le fonds de dotation Les Petites Pierres doublera vos dons à hauteur de 1 600€. Ainsi pour un don de 100€, ce sont 100€ supplémentaires apporté par la Fondation Macif qui sont reversés au projet : l'effet de levier est donc considérable !

À quoi va servir l’argent collecté ?

Résoudre le problème de chauffage de foyers précaires dans le Jura avec AJENA

La précarité énergétique touche 20 % des Français. Les ménages les plus en difficulté situés dans le Jura seront soutenus par l’association AJENA. Les habitants des "bourgs-centres" seront privilégiés pour éviter de maintenir ces ménages dans des situations trop difficiles.

AJENA est une association qui expérimente la mise en place des poêles car c'est une solution simple pour améliorer de chauffage de foyers précaires ; par ailleurs la ressource bois est abondante et accessible dans le Jura. Le but est de permettre à des familles en difficulté d'accéder à un mode de chauffage économe à prix réduit et non, sauf exception justifiée par une situation particulière, de financer l'intégralité de l'installation.

Grâce à l'installation d'un poêle, ces familles auront accès à une énergie peu chère, en toute sécurité. Elles diminueront leurs frais de chauffage, ce qui réduit les risques d'impayé et pourront  chauffer au moins une à deux pièces confortablement.

Les familles seront accompagnées par AJENA dans leur utilisation du poêle pour éviter des dysfonctionnements. Une évaluation des gains sera faite un an après l'installation.

Equiper 6 familles de poêle à bois dans le Jura avec AJENA

AJENA réalise déjà des diagnostics à domicile pour le compte des services sociaux dans le cadre d'un programme de lutte contre la précarité énergétique. Pour certains ménages, utiliser un poêle à bois permet d'économiser jusqu'à 1000€ par an tout en se chauffant mieux.

En partenariat avec des entreprises mécènes et en faisant appel au financement participatif, AJENA souhaite aider 6 familles à s'équiper d'appareils performants, installés par des professionnels qualifiés. En effet, certains ménages ne sont pas éligibles aux aides publiques (par ex. locataires) ou ne peuvent assumer les restes à charge trop importants. Pourtant l'installation d'un poêle leur permettrait de diminuer leurs charges et d'améliorer leur confort. Les ménages seront orientés d'abord par des travailleurs sociaux (département ou associations caritatives), AJENA réalisera un diagnostic à domicile pour évaluer la faisabilité et l'intérêt de cette solution puis aidera à financer et à utiliser un poêle adapté aux besoins du ménage. 

Aidons l’association AJENA à lutter contre la précarité énergétique dans le Jura !

Qui sommes-nous ?

AJENA, Energie et environnement est une association reconnue d'intérêt général, créée en 1980 pour promouvoir les énergies renouvelable.

AJENA, énergie et environnement

AJENA énergie et environnement est une association à but non-lucratif qui agit depuis 35 ans pour :

· la réduction des consommations d'énergie et d'eau, la gestion optimisée des ressources naturelles
· la construction, réhabilitation, rénovation respectueuse de l'environnement : habitat et urbanisme durables, éco-construction, éco-rénovation, bâtiment à énergie positive
· le développement des énergies renouvelables : énergies solaires (thermique, photovoltaïque), bois énergie, éolien, hydraulique, méthanisation dans un souci de qualité des installations et le respect du contexte environnemental global
· l'éducation au développement durable
· la lutte contre la précarité énergétique

L'équipe de 12 salariés conseille, forme et accompagne :

· les particuliers par le conseil de l'Espace info énergie et des actions de sensibilisation
· les professionnels de la maîtrise d'œuvre par la formation à la rénovation énergétique
· les collectivités locales : des communes à la Région, dans la définition de leurs politiques et de leurs projets.

 

AJENA, animatrice de l’espace info énergie du Jura

L'Espace Info Energie (EIE) du Jura informe et accompagne les habitants du Jura dans leurs projets de maîtrise de l'énergie :

· Conseils indépendants sur leurs programmes de travaux, le choix des énergies, etc.
· Information sur les aides disponibles
· Accompagnement des projets de rénovation et instruction des aides régionales

L'Espace Info Energie est issu d'un partenariat entre l'association AJENA, l'ADEME Franche-Comté, le

Conseil Régional de Franche-Comté et la Communauté d'Agglomération du Grand Dole.

 

AJENA et la précarite énergetique

AJENA alerte et agit pour lutter contre la précarité énergique en menant des actions spécifiques depuis plus de 15 ans : formation des travailleurs sociaux, Fonds de travaux, accompagnement de l'ANAH dans la prise en compte de la dimension énergétique des rénovations, etc.

Depuis 2014, en partenariat avec les services sociaux du Conseil départemental du Jura, AJENA a réalisé 200 diagnostics socio-techniques au domicile de ménages en précarité. Ces diagnostics permettent d'identifier les principales causes des difficultés de chaque famille : des revenus faibles, bien sûr, mais aussi : des logements insuffisamment isolés thermiquement, des systèmes de chauffage peu performants, l'utilisation d'énergie coûteuses…

En partenariat avec les multiples acteurs intervenant auprès de ces familles, Ajena cherche et propose des solutions innovantes et adaptées aux différentes situations rencontrées.

Christophe DALLOZ - Conseiller info énergie,  Chargé de mission Lutte contre la précarité énergétique pour l'association AJENA.

Pouvez-vous décrire en quelques lignes votre parcours et votre engagement dans la lutte contre la précarité énergétique ?

Ancien menuisier et charpentier reconverti après une formation à la thermique des bâtiments, j'ai intégré AJENA en 2011 au sein de l'Espace info énergie. Notre mission est d'accompagner les jurassiens dans leur recherche de réponses et dans la définition des travaux nécessaires à l'entretien et à l'amélioration de l'efficacité énergétique de leurs logements. En partenariat avec les Services sociaux du département, AJENA réalise aussi des diagnostics au domicile de ménages rencontrant des difficultés pour réussir à chauffer leur logement.

Pourquoi ce projet vous tient-il à cœur ?

Les ménages que nous rencontrons se débattent et luttent pour vivre et souvent, élever leurs enfants dans des conditions difficiles et inconfortables. Avec tous les partenaires pouvant intervenir pour soulager ces difficultés, nous cherchons les meilleures solutions à proposer. Parfois, c'est l'installation d'un poêle qui va permettre une réelle amélioration des conditions de vie. Je souhaite pouvoir aider ces familles à accéder à cette solution, en toute sécurité, quand elle correspond à leurs besoins.

Pourquoi est-ce important de le soutenir ?

Si l'Etat et les collectivités locales ont mis en place des programmes d'aide pour l'amélioration des logements, nous rencontrons surtout des familles dont la situation ne permet pas de bénéficier de ces aides : restes à charges trop importants, périodes de transition particulièrement difficiles (séparation, veuvage, perte d'emploi, etc.) Elles tombent un peu entre les mailles du filet de la protection sociale !

Aider ce projet c'est aider directement ces familles en leur apportant un peu du confort si nécessaire dans leur logement, c'est aussi leur permettre de retrouver un peu de pouvoir d'achat actuellement totalement absorbé par les charges de chauffage.

Quelles ont été vos actions dans la réalisation de ce projet ?

L'expérience acquise au contact des familles et grâce au travail partenarial avec les services sociaux et les associations d'aide a permis d'identifier la solution poêle à bois et les conditions dans lesquelles elle peut efficacement être mise en œuvre.

Nous avons identifié plusieurs familles pouvant vraiment bénéficier d'une telle installation et les raisons pour lesquelles cela améliorerait durablement leur situation. Notamment :

  • Tout d'abord, l'envie de recourir à ce mode de chauffage! Si la chaleur émise est agréable, cela représente aussi des contraintes : il faut allumer le feu tous les matins, stocker le bois, gérer le budget pour acheter en une fois la quantité de bois nécessaire pour l'année et utiliser le poêle en toute sécurité.
  • Il faut que le logement ne soit pas la cause première des difficultés de la famille : pas d'installation dans des logements manifestement inadaptés ou indécents.
  • Il faut que le poêle puisse chauffer une partie suffisante du logement et donc que celui-ci soit plutôt de forme compacte… tout en permettant le stockage à l'abri des 6 à 10 stères de bois nécessaires.

 

 

 

Voir le budget détaillé

27/03/2017

Le chauffage au bois : une solution aux difficultés des ménages en précarité

Grâce à votre générosité, nous avons fait plus de la moitié du chemin vers la réussite du projet d'Ajena : des poêles à bois pour soulager la précarité énergétique. Merci !

En plein cœur de l'été, vous avez su vous projeter jusqu'à la prochaine saison froide et ressentir avec nous le besoin d'aider les familles à se chauffer.

Le chauffage au bois est bien une des réponses possibles aux difficultés de ces ménages. Les consommations relevées chez des familles en difficulté nous le démontrent encore. Le graphique suivant reprend ces données en comparant le coût et les usages du bois et de l'électricité (le résultat aurait été sensiblement le même en comparant le bois avec le gaz propane) :

L'énergie du bois est 4.5 fois moins chère que l'électricité (0.03 €/kWh contre 0.14). Cela permet aux ménages d'utiliser plus d'énergie, et donc de plus se chauffer, pour un coût final près de quatre fois inférieur à celui que supportent les ménages utilisant l'électricité.

Dans un logement de 60 m2 (comme simulé dans ce graphique), l'économie est donc de plus de 700 € par an ! Tout en bénéficiant de plus de chaleur !

Recourir au bois pour se chauffer exige un certain effort. Il faut allumer le feu le matin et recharger le poêle, chaque matin, tout l'hiver… et, dans le Jura, l'hiver dure longtemps !

Mais au final, les économies sont bien là.

Et puis, en plus de ces calculs froids, il y a aussi un peu de magie dans le feu autour duquel la famille se réunit. Ça peut être utile pour affronter les difficultés du lendemain !

 


27/03/2017

Vivre en précarité énergétique… et en sortir !

Les causes de la précarité énergétique sont diverses. Les personnes aussi et, si le poêle à bois n'est pas une panacée qui répondrait à toutes les situations, Ajena a rencontré de nombreuses familles qui pourraient bénéficier de votre soutien à notre projet.

En voici quelques exemples. Bien sûr, l'anonymat des personnes est respecté : si éprouver  des difficultés financières n'est pas un crime, il est cependant indispensable de préserver l'intimité des familles !

Mme G. est locataire. Agée d'une quarantaine d'années, elle vit seule mais héberge actuellement un de ses deux fils majeurs qui rencontre des difficultés pour trouver un premier emploi stable.


Après l'incident du poêle à pétrole, Mme G. a repeint le rez-de-chaussée. Dans la cuisine ouverte sur le salon, l'emplacement du poêle est (encore) vide...

Son logement est faiblement isolé, ce qui l'a amenée à utiliser un chauffage d'appoint au pétrole. Elle a cessé de l'utiliser depuis qu'une nuit, elle ait été réveillée par une forte odeur : la cuisine et le salon étaient recouverts de suie à cause d'un mauvais fonctionnement de l'appareil.

Malgré d'importantes factures d'électricité, les occupants souffrent du froid. Le logement est ancien mais bien entretenu. Suffisamment chauffé, il serait agréable, au fond d'une cour dans un village proche d'une grande ville et offrant les services de base (boulangerie, supérette). Mme B s'entend bien avec ses voisins et est attachée à cette maison mitoyenne. Le loyer est modeste.

Il y a un conduit de fumée séparant la cuisine et le salon. L'installation d'un poêle à bois permettrait donc de chauffer le rez-de-chaussée, espace de vie en journée. Le chauffage électrique ne servirait plus qu'à maintenir une température de 16 à 17 °dans les chambres ce qui permettrait de diminuer considérablement les factures.

 

M. D. est âgé de 53 ans. Il vit depuis 1989 dans une petite maison HLM. Une maladie professionnelle l'a laissé handicapé et sans travail. Le logement est équipé d'un conduit de fumée sans poêle et de radiateurs électriques.

 

Radiateurs récents ou radiateurs anciens, cela importe peu : le chauffage électrique utilise une énergie trop coûteuse pour les ménages en difficulté financière. Cela coûte 4,5 fois plus cher qu'avec du bois bûche !

L'année dernière, tous les radiateurs ont été changés. Pilotage centralisé, détection de l'ouverture des fenêtres, M. D. a cru avoir affaire à des radiateurs économiques : il a donc recommencé à les utiliser. En effet, il n'avait pas confiance dans ses "grille-pains" d'origine (la première année, il y a 27 ans, la facture avait été lourde !) et s'était par la suite chauffé avec un poêle à fioul maintenant hors service.

Présent toute la journée chez lui du fait de sa maladie, il a cette année consommé une quantité importante d'électricité et doit payer une régularisation de 900 € en plus de ses mensualités. Ses revenus ne lui permettent que d'étaler sur un an le remboursement de cette dette.

Il a donc cessé de se chauffer, ne pouvant investir dans un mode de chauffage réellement économique.

L'aider à installer un poêle à bois lui permettrait de chauffer son salon et sa chambre pour moins de 400 € à l'année.

Mme C. est veuve. Elle avait acheté une petite maison avec son mari mais le décès de celui-ci la laissé dans la misère. Mme C. s'efforce d'accumuler les heures de ménage pour assumer les remboursements et l'éducation de son jeune enfant.

La chaudière au fioul, date des années 60 et lui revient trop cher. Elle a cessé de se chauffer et la température chez elle ne dépasse plus 15 ° de tout l'hiver. Attachée à la maison achetée avec son mari, faisant des efforts sur tout, ses consommations d'eau et d'électricité représentent à peine le quart des consommations moyennes d'un français.

La maison date des années 70. Elle est en bon état mais a besoin d'isolation. Le montage des dossiers d'aide est en cours mais leur montant ne permettra pas à la fois de remplacer la chaudière et d'isoler significativement le logement, Mme C. ne pouvant aujourd'hui assumer le reste à charge de ces travaux.

Un poêle à bois permettrait de chauffer trois pièces principales pour un coût modeste, en attendant que la situation financière s'améliore ou que Mme F. se résigne à revendre sa maison.

 

Grâce à vos dons, nous touchons presque au but : nous pourrons bientôt commencer à installer les poêles, avant l'hiver ! Il nous faut encore trouver assez de personnes généreuses pour atteindre l'objectif.

Vous avez déjà été convaincus et vous nous avez déjà soutenus, merci.

Et si maintenant chacun d’entre avait l'occasion de relayer notre appel à 2 ou 3 personnes de votre entourage, vous nous seriez d’une grande aide pour terminer cette belle campagne de financement participatif ! Avec votre soutien, accompagné par Les Petites pierres et la Fondation MACIF, nous devrions pouvoir agir dès le mois d'octobre, avant l'arrivée du froid !

 


Anonyme

Anonyme

Les petits ruisseaux forment les grandes rivières.

20 €
AUBERT MARC

AUBERT MARC

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Chavatte Christophe

Chavatte Christophe

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Prévost Nadine

Prévost Nadine

Bravo pour cette belle initiative. Encouragée comme il se doit par la Fondation MACIF. Nadine

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
PANISSET Vincent

PANISSET Vincent

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
DELABRE Alain

DELABRE Alain

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Merci pour le coup de main intelligent que vous donnez à ces familles, tout en tirant profit écologique des ressources naturelles du Jura.

50 €
VERY andré

VERY andré

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
GROSSIORD Alain

GROSSIORD Alain

Pas de message

-- €
Tetard Guy

Tetard Guy

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Aubry Valérie

Aubry Valérie

"L'union fait la force" J'espère que le projet aboutira...

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

11 €
Anonyme

Anonyme

Belle initiative, bravo!

-- €
Heydari Mehdi

Heydari Mehdi

Bon courage dans vôtre activation

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
GENG serge

GENG serge

Pas de message

5 €
Albrecht Gerard

Albrecht Gerard

Merci pour votre initiative.

-- €
NOEL MICHEL

NOEL MICHEL

voici un projet très intéressant qui doit se faire !! on y est presque

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Une solution simple et efficace pour aider les familles à sortir de l'inconfort thermique et de l'endettement énergétique. Ne plus avoir froid, c'est retrouver de l'énergie pour agir sur les autres problématiques du quotidien. Le logement doit être un lieu pour se reposer et se ressourcer et ainsi trouver la force de lutter chaque jour contre les difficultés de la vie. Il doit être également un lieu de partage et de vie sociale, mais comment inviter sa famille, ses amis dans un logement froid et humide ? Merci à AJENA et ses partenaires pour cette action!

20 €
Anonyme

Anonyme

Objectif bientôt atteint !

50 €
Montpeyroux Alexis

Montpeyroux Alexis

Pas de message

10 €
Becker Jonathan

Becker Jonathan

Pas de message

25 €
Anonyme

Anonyme

Je vous souhaite bonne réussite pour ce projet

100 €
godard Jean

godard Jean

Pas de message

-- €
humbert gilles

humbert gilles

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

30 €
FOURNIER Martine

FOURNIER Martine

Pas de message

40 €
Anonyme

Anonyme

Les grilles-pain c'est pour faire des tartines pas pour se chauffer...

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Manfred Rostek Klaus

Manfred Rostek Klaus

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
STOUFF Jacqueline

STOUFF Jacqueline

Pas de message

50 €
FRANCOIS Géraldine

FRANCOIS Géraldine

Pas de message

20 €
LAMBERT Jean-Claude

LAMBERT Jean-Claude

Pas de message

-- €
Lançon Jacques

Lançon Jacques

Tant qu'on peut , on doit soutenir ces excellentes initiatives concrètes

50 €
luc fauvel jean

luc fauvel jean

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Balme Haffner Chantal

Balme Haffner Chantal

Pas de message

200 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
PREVOT MARIE-LINE

PREVOT MARIE-LINE

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Un mal d'aujourd'hui et des prochaines décennies, la précarité énergétique doit d'être combattue par des actions de solidarité, comme celle-ci.

-- €
Anonyme

Anonyme

Une initiative chaleureuse pour l'hiver !

30 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Moniot Nicolas

Moniot Nicolas

Bravo à vous, super idée !!!

20 €
Anonyme

Anonyme

Un projet concret de solidarité humaine... et écologique

500 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
VUILLEMARD Yves

VUILLEMARD Yves

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

De quoi reprendre du poêle de la bête ! Très belle initiative

50 €
Anonyme

Anonyme

Je m'engage sur ce projet concret et généreux !

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
MONNET Brigitte

MONNET Brigitte

Beau projet alliant solidarité et énergies renouvelables.

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
NOUZE Christophe

NOUZE Christophe

Pas de message

200 €
Anonyme

Anonyme

félicitations pour ce projet intelligent

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20,16 €
Bertrand Frédéric

Bertrand Frédéric

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Bonne initiative !

100 €
lienhardt val

lienhardt val

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

30 €
PAGANI Michel

PAGANI Michel

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

LES BONIFICATIONS FISCALES ET DES FONDATIONS D'ENTREPRISES SONT DE BONNES INCITATIONS A PARTICIPER. AJENA ET CONSEIL DEPARTEMENTAL CONVERGENT POUR SOULAGER LES BUDGETS PRECAIRES; BRAVO !!!

200 €
duc elisabeth

duc elisabeth

Pas de message

40 €
Anonyme

Anonyme

Une excellente initiative !

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

15 €
Anonyme

Anonyme

j'espère que l'objectif financier sera atteint pour que la solidarité joue pleinement son effet dès cet hiver. Bravo.

80 €
Paula CARNEIRO Ana

Paula CARNEIRO Ana

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

L'économie sociale et solidaire est porteuse d'initiatives exemplaires !! Bravo pour ce chaleureux projet !!

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
sebban samuel

sebban samuel

Pas de message

50 €
conrad gerard

conrad gerard

Pas de message

10 €
GIGNET Eric

GIGNET Eric

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Je félicite les initiatices et les initiateurs de ce projet humanitaire. Bravo pour votre intelligence du cœur

200 €
SCHMITLIN MICHEL

SCHMITLIN MICHEL

Bravo pour cette belle initiative. Merci aux porteurs du projet et à tous ceux qui le soutiennent. Les citoyens, les sociétaires MACIF, et d'autres prennent à leur compte leur pouvoir d'agir, c'est chouette

50 €
frase philippe

frase philippe

Pas de message

30 €
LAMIRAND Sylvain

LAMIRAND Sylvain

Avec cette belle initiative, c'est un peu de fragilité traitée avec une grande solidarité de projet.

5 €
Evrard Michel

Evrard Michel

Bonne chance à ce projet !

50 €
TRAORE LAMINE

TRAORE LAMINE

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Excellente initiative

30 €
Borcard Claude

Borcard Claude

30, rue des perosey 39000 Lons le Saunier France

100 €
et jean luc moser sandrine

et jean luc moser sandrine

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Eckel Jean-Paul

Eckel Jean-Paul

Pas de message

5 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
DUBROMEL MICHEL

DUBROMEL MICHEL

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Nicolas Gerard

Nicolas Gerard

La solidarité c'est sympa, bon courage;-)

10 €
MOURTON ALAIN

MOURTON ALAIN

Tant mieux pour les bénéficiaires

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
GERINIERE Pierre

GERINIERE Pierre

Pas de message

30 €
SOPA-UTOK Thasanaphong

SOPA-UTOK Thasanaphong

Je souhaite pleinement que ce projet ce réalise ! Entraide est cruciale

10 €
SZYNKOLEWSKI Richard

SZYNKOLEWSKI Richard

Pas de message

5 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Grossholtz Pierre

Grossholtz Pierre

Pas de message

50 €
Stuppy Thomas

Stuppy Thomas

Pas de message

10 €
Mertz jerome

Mertz jerome

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
GENIN Pascal

GENIN Pascal

Ma modeste contribution à ce beau projet Cordialement

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

10 €
LE GAC Catherine

LE GAC Catherine

Pas de message

38,84 €
ELSASS Chris

ELSASS Chris

Pas de message

100 €
BLAISE Ginette

BLAISE Ginette

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

200 €
Salomon Gregory

Salomon Gregory

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
GALLI Raoul

GALLI Raoul

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Bravo pour cette juste initiative

10 €
Barberet Noelle

Barberet Noelle

Pas de message

10 €
Dalloz Christophe

Dalloz Christophe

De l'association AJENA

13 200 € Collectés

Projet financé !

130 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

13 200 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

74  nbContributors
Donateurs
14 390 €
Collectés
65 J
Restants
72%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

18  nbContributors
Donateurs
6 120 €
Collectés
72 J
Restants
31%
lamastre.jpeg

Association Encour'âge

Une maison partagée pour les Anciens en Ardèche

30  nbContributors
Donateurs
7 339,96 €
Collectés
77 J
Restants
37%