returnLink-chevron Retour

4 jeunes réfugiés auront un toit pour 18 mois à Cluses

thematic-2.png Lutter contre la grande exclusion

Quel est notre projet ?

L’association Arve Réfugiés favorise un accueil respectueux des réfugiés dans la Vallée de l’Arve, en Haute Savoie. Les premières campagnes portées par l'association Arve Réfugiés sur Les Petites Pierres en 2018-2019 ont permis de financer en partie des logements pour 16 jeunes sur Sallanches où se trouve un service pour des jeunes MNA (mineurs non accompagnés). Quatre d'entre eux ont à ce jour un CDI et une carte de séjour. Deux autres ont pris un logement autonome, leur projet de vie ici se construit... 

 

D’autres jeunes pris en charge par la protection de l’enfance sur le secteur de Cluses/Marnaz, et devenus majeurs, avaient  besoin de se loger pour poursuivre leur formation professionnelle ou leur apprentissage. Encouragée par l'efficacité de l'accompagnement auprès des jeunes majeurs à Sallanches, l'association Arve Réfugiés a loué depuis mars en urgence un appartement sur Cluses pour 4 jeunes scolaires ou apprentis sur ce secteur où ils ont déjà, depuis leur arrivée, tissé des liens qui sont importants pour eux. C'est  un appartement proche du centre ville et des écoles appartenant à une propriétaire solidaire à notre cause.

L'association Arve Réfugiés fait encore appel à votre générosité pour financer le loyer de l'appartement de Cluses pour 18 mois. (voir le budget détaillé)

 

 

 

À quoi va servir l’argent collecté ?

Le Crédit Agricole des Savoie  s’engage aux côtés de l’association Arve Réfugiés en étant le booster de cette campagne de crowdfunding solidaire. Le Crédit Agricole des Savoie apporte son soutien financier au projet en réalisant le premier don de cette collecte à hauteur de 1500 €.

 

 

L'objectif de l'association Arve Réfugiés : Poursuivre l'accompagnement vers l'insertion sociale en France pour des jeunes réfugiés devenus majeurs, en leur offrant un cadre de vie sécurisant.

Ces jeunes bénéficient d'une prise en charge et d'un cadre de vie sécurisant tant qu'ils sont mineurs puisqu'ils sont pris en charge par les services de la protection de l'enfance, conformément à la loi. Cependant, lorsqu'ils deviennent majeurs, la politique migratoire française ne prévoit pas de dispositif.. Le jour de leurs 18 ans, ces jeunes se retrouvent donc à la rue.

Déjà fragilisés par les épreuves de leur parcours migratoire  (conditions dangereuses, passeurs, séparation avec leur famille, etc), ils se retrouvent de nouveau très inquiets, angoissés voir déstabilisés à leur majorité. De plus en plus, nous collaborons avec les foyers ou services MNA (Mineurs Non Accompagnés) pour anticiper l'après majorité pour tous les jeunes qui sollicitent l'association Arve-Réfugiés pour les loger et les aider dans leurs différentes démarches à leurs 18 ans.

 

 

Un hébergement : c'est indispensable pour poursuivre sa formation professionnelle  et ne pas se retrouver dans une situation d'exclusion

A ce jour, l’association Arve Réfugiés héberge ces jeunes majeurs réfugiés, à leur demande,  dans des appartements loués par elle, ou dans des familles d’accueil de la vallée de l'Arve. Ceci leur permet de poursuivre leur scolarité, leur formation professionnelle, et pour certains de démarrer un emploi en CDD ou en CDI alors qu’ils n’ont encore qu’un récépissé de demande de carte de séjour ou pas encore trouvé de logement autonome.

Ce  projet sur Les Petites Pierres permettrait pendant au minimum 18 mois, de loger convenablement 4 jeunes (5 au maximum) dans cet appartement à Cluses, doté de trois chambres.

 

Accompagner ces jeunes pour favoriser la réussite de leur intégration

Chaque jeune logé par l'association Arve Réfugiés bénéficie d'un accompagnement par deux bénévoles référents. Ces derniers :

- aident aux démarches administratives (papier identité, carte de séjour, autorisation de travail, CPAM, CMU, carte de transport, suivi scolarité…).

- se soucient de leur intégration dans les actes de la vie quotidienne (hygiène, repas, couchage, entretien vêtements…), et  activités diverses (Foot…)

- suivent la gestion de leur budget

- préparent la sortie du jeune de l’hébergement par l’association, quand il aura sa carte de séjour et un travail.

Chaque jeune signe un contrat avec l'association où sont définies : les règles de l'occupation, la durée, l'accompagnement social... Chaque jeune participe également financièrement proportionnellement à ses revenus (salaire, apprentissage, stage). Le montant de cette participation est réévalué à chaque modification de rémunération.


L'association Arve Réfugiés a à coeur que ces jeunes majeurs puissent terminer leur scolarité ou leur formation professionnelle, ce qui est un gage pour la réussite de leur intégration. En effet, les jeunes majeurs, diplomés en juin 2018 et régularisés durant ce début d'année 2019, nous montrent combien ils ont le souhait de rester en France en travaillant, en découvrant nos modes de vies.  L'association Arve Réfugiés les soutient dans ce dernier tremplin vers l'autonomie, dans un bassin où l'emploi ne manque pas dans certains secteurs (Restauration, métiers du Bâtiment, Décolletage...) 

 

Ensemble, en apportant chacun notre petite pierre, nous pouvons aider l'association Arve Réfugiés à continuer à changer l'avenir des ces jeunes !

Qui sommes-nous ?

En 2015, l‘annonce de l’arrivée de réfugiés en Europe s’accompagne de décisions d’accueil en France. Face aux carences des pouvoirs publics, le collectif décide de s’investir dans l’aide aux personnes déplacées, en mettant en pratique les valeurs de fraternité humaine. Cette valeur consensuelle de la République est pour moi inaliénable, comme celles de Liberté et d'Egalité. Le soutien pour permettre que ces hommes et ces femmes puissent devenir français intégrés à part entière est pour moi primordial et s’impose à moi. 

Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?

L’intégration de jeunes réfugiés est une question de bons sens, Ils sont ici, ils vont devenir des hommes et des femmes responsables, ils vont participer à la richesse intellectuelle, culturelle et financière de notre pays. Ils faut les aider. Pour la France, pays des droits de l’homme, de notre devise issue de la révolution de 1789, l’intérêt est majeur. Faire des hommes et des femmes qui aspirent à partager notre vie, des adultes responsables et participants, qui puissent travailler, cotiser, consommer, participer, nous divertir, fait partie d’une logique implacable. La dignité humaine est un placement à long terme. Elle passe par le travail, le logement, la sécurité alimentaire, les relations sociales.

Qu'est-ce que ce projet va changer dans la vie des bénéficiaires ?

Le fait de ne pas se retrouver à la rue, à leur 18ème anniversaire, participe à la dignité de ces jeunes qui ont déjà bien entamé leur processus d’intégration. Ils sont scolarisés, en apprentissage ou pour certains déjà avec une promesse d'embauche, et pourtant ont eu des parcours de vie terribles, dont la presse se fait parfois l’écho. Leur fournir transitoirement un logement, va leur permettre de rebondir, comme ils l’ont déjà  fait avant leur arrivée en Europe et de participer à leur résilience.

L’expérience nous monte que ces jeunes deviennent des hommes avec un travail souvent en CDI dans le bâtiment ou la restauration, qu’ils ont trouvé un logement pour voler de leurs propres ailes, certains ont déjà fondé une famille. Notre aide passée est récompensée.

Dominique RABATTU

______________________

Trésorière de l’association Arve Refugiés avec Dominique Rabattu, j’ai à coeur de trouver de l'argent pour financer la location d'appartements. En effet, nous devons essayer le plus possible de trouver des solutions pour ces jeunes réfugiés sans ressourses à leur 18 ans. Une trentaine de familles domiciliées en vallée de l'Arve ont déjà fait l'expérience d'accueillir un jeune réfugié d'une semaine à plus d'un an.. Après ce temps d'imertion au sein d'une famille, l'hébergement en appartement est le dernier tremplin vers le logement autonome. Pour moi, c'est une étape importante dans leur prossessus d'intégration et elle permet un vrai relais pour les familles qui ont su ou pu,  un temps, s'engager en  hébergeant ces jeunes réfugiés.

L’idée d’une campagne de crowdfunding avec Les Petites Pierres, nous permet de réunir davantage de fonds puisque tous les dons des adhérents, des sympatisants sont doublés.

Pour moi, personnellement, j’ai à cœur de soutenir ce projet car  je me suis engagée dans cette association afin que ces personnes qui ne veulent pas vivre dans la clandestinité puissent  vivre de leur travail pour s’intégrer dans la vie sociale française et construire leur projet de vie (famille, loisirs ...)

Au-delà des questions politiques, je m’engage humainement dans le quotidien, puisque je suis à la retraite, pour accueillir ces personnes qui ont fui leur pays et qui sont maintenant avec nous. Je m’engage pour les aider dans leurs démarches de régularisation, car pour moi, c'est important de se mobiliser  pour un vivre ensemble constructif.

Ce sont de belles rencontres, on leur donne, ils nous donnent !

Michele CHALLAMEL

Voir le budget détaillé

26/06/2021

A fin juin 2021, déjà des résultats !

Arve-Réfugiés permettait à 4, voire 5 jeunes majeurs qui n'avaient aucune ressource, ou très minimes, de trouver un hébergement durant leurs années de formation.

 

 

Au terme de cette année scolaire quelques uns ont pu passer leur CAP et donc pouvoir entrer dans la vie active et ainsi devenir autonomes.

 

Abd..... a donc pu quitter l'appartement début juin pour une colocation dans le parc privé.

Dab..... a trouvé un employeur provisoirement, mais espère un emploi pérenne ensuite dans la maçonnerie; et donc prochainement lui aussi trouver une colocation pour voler de ses propres ailes.

Mam..... termine son CAP charpente-menuiserie et donc est à la recherche d'un logement qui le rapprocherait de son emploi.

Bin.... est sur le même chemin en boulangerie, avec donc l'espoir de se fixer prochainement.

Enfin, pour Thi..... Arve-Réfugiés poursuive son hébergement le temps qu'il termine sa formation en électricité.

Après ces années où l'Association a expérimenté l'aide à l'hébergement - entre autre - les bénévoles sont vraiment convaincus que cet accompagnement pour se loger est déterminant pour ces jeunes pour leur permettre ce passage du foyer pour mineurs à l'autonomie dans une vie active.

Merci à tous les donateurs de ce projet.

Avez-vous pris connaissance du projet en cours ? Vous pouvez y participer et le faire vivre en le partageant avec vos proches et amis. Le lien : : https://bit.ly/2Sq4aGg


26/08/2019

Des nouvelles des jeunes logés à Sallanches grâce au 1er projet d'Arve Réfugiés sur Les Petites Pierres

La mise en œuvre du premier projet  d’Arve Réfugiés « Logeons des jeunes réfugiés en vallée de l’Arve » de 7200€ financé en 2018 par les Petites Pierres arrive à son terme.

En effet, une année s’est écoulée depuis l’installation en septembre 2018 de 4 jeunes majeurs réfugiés dans l’appartement loué par Arve-Réfugiés dans le quartier de Vouilloux à Sallanches.

Quelques nouvelles des jeunes qui ont bénéficié de cet hébergement[i] et de l’accompagnement par des bénévoles d’Arve Réfugiés et  qui aujourd’hui l’ont quitté pour laisser leur place à d’autres :

Ahmed, ivoirien : a réussi son CAP de maçon et travaille en CDI. Il est en colocation avec trois autres jeunes. Ils financent entièrement à eux quatre le loyer et les charges de ce logement depuis décembre 2018. En mai, AR lui a fait un contrat de sous-location à son nom puisqu’il a eu sa carte de séjour pour un an. Dès maintenant, il va se chercher un logement autonome.

Karamba, guinéen : diplômé d’un titre professionnel niveau V en cuisine durant sa minorité, il a pu travailler dès qu’il est devenu majeur en CDD à l’hôpital car  il a eu rapidement sa carte de séjour étant arrivé avant 16 ans. Depuis le mois de mars, il habite un logement social autonome qu’il a obtenu assez rapidement après sa demande. Karamba  est complètement autonome et garde des rapports très cordiaux avec les bénévoles d’AR qui l’ont aidé à s’installer.

Souleymane, guinéen : a eu son CAP de peintre en juin 2019. Il souhaite poursuivre une année de formation pour se spécialiser. En juillet 2019, il est reparti dans la famille d’accueil qui l’avait hébergé avant son entrée dans l’appartement en sept 2018. Il vient d’avoir sa carte de séjour et vient de se trouver un logement autonome qu’il va pouvoir financer avec sa paye de salarié en formation et ses économies réalisées durant ses deux années d’apprentissage.

Par solidarité, il a participé financièrement à ce nouveau projet d’AR sur le site des Petites Pierres !

Alhassane, guinéen : vient d’avoir son CAP de maçon en juin 2019. Il a obtenu un récépissé de demande carte de séjour avec une autorisation de travailler. Il travaille donc en  CDI depuis juin. Il a emménagé, en Août, dans un studio loué par AR qu’il va financer entièrement.

Lorsqu’il aura sa carte de séjour, il pourra se chercher un logement autonome ou AR lui sous louera pour faire un jour glisser ce bail à son nom.

Et Abdoulaye, malien: diplômé en juin d’un titre professionnel niveau V en cuisine, a eu en juillet un récépissé de demande de carte de séjour et a obtenu une APT (attestation provisoire de travail) par la direccte. Il est donc parti à ONNION pour faire la saison. Il est toujours à l’appartement ses jours de congé et en attendant que sa situation se stabilise.


Merci à tous les donateurs car cette location aura permis d’accompagner ces jeunes majeurs vers un devenir qui se construit. Ces clignotants plutôt positifs et nous encourageant à continuer pour d’autres.

La location de l’appartement de Vouilloux va se poursuivre pour un an grâce au deuxième projet soutenu financièrement par les Petites Pierres et qui est déjà abouti depuis début 2019.

Aujourd’hui quatre jeunes habitent cet appartement et ils seront 5 à la rentrée de septembre comme ils l’ont été la plupart du temps durant cette année.

 

[i] Les apprentis ou salariés participaient aux frais du loyer et des charges


04/07/2019

Assemblée Générale d'Arve Réfugiers

Notre assemblée générale s ‘est donc déroulée comme prévu le 25 juin dernier à la Tour Carrée de Domancy. Elle a été l’occasion de présenter aux soixante-seize adhérents présents, et à quelques sympathisants et curieux, le bilan moral et le bilan financier de l’année écoulée. 

La présentation des différents secteurs d’activité de l’association a été faite par chaque référent. Que ce soit les cours de français langue étrangère (FLE) ; le soutien scolaire ; l’aide administrative pour l’obtention des papiers ; l’accompagnement dans les ambassades, cabinets médicaux ou préfectures ; les activités proposées aux mineurs non accompagnés (MNA) ; l’accueil dans les familles ; les logements fournis aux jeunes majeurs et l’aménagements des appartements ; l’aide alimentaire ; la fourniture de vêtements ou de vélos ; le rôle des deux référents de chaque jeune majeur ; manifestations de sensibilisation de l’opinion publique ; interpellation des pouvoirs publics...

Sur le plan financier, la progression des demandes et des réponses apportées par Arve-Réfugiés a été «fulgurante », comme le relate bien Maëlle LEDRU dans son article du Dauphiné Libéré. Le budget prévisionnel de l’année écoulée a du être doublé  en cours d’exercice. Les perspectives pour 2019 permettent ici aussi de redouter une explosion des besoins, alors que les demandes de subventions municipales, départementales ou régionales ne sont pas toutes honorées. L’essentiel des recettes provient donc des 240 adhérents de 2018, de leur cotisations et de leurs dons, et du partenariat avec le fonds de dotation "Les Petites Pierres". 

La réunion s ‘est ensuite poursuivie par le vote du renouvellement du bureau. Ce dernier est renouvelé par tiers tous les trois ans. Le renouvellement des mandats de Fernand GANNAZ au poste de Président et de Pierre-François GOY au poste de Secrétaire a été voté à l’unanimité et trois nouveaux membres : Françoise PINCHEMEL ; Béatrice BRESSANT et Corrado BERTOLETTI ont été élus à l’unanimité des 76 adhérents présents et des 21 adhérents représentés.

Un verre de l’amitié a clôturé cette réunion. Ce moment convivial a permis de nombreux échanges, dialogues ou de nouvelles adhésions.

Vous trouverez ci-dessous un fac-similé de l’article du Dauphine Libéré du 27 juin et une photographie prise lors de cette réunion :


Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Neusch François

Neusch François

Pas de message

50 €
zonca elisabeth

zonca elisabeth

Pas de message

100 €
Frédérique PRIEUX

Frédérique PRIEUX

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Bichet Philippe

Bichet Philippe

Pas de message

300 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Gaidioz Kévin

Gaidioz Kévin

Pas de message

50 €
GAIDIOZ Erika

GAIDIOZ Erika

Pas de message

50 €
GAIDIOZ M-Christine

GAIDIOZ M-Christine

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
LECOURTOIS Karelle

LECOURTOIS Karelle

Pas de message

40 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
LE MOING Beatrice

LE MOING Beatrice

Pas de message

50 €
Ducret Ryan

Ducret Ryan

Pas de message

15 €
allemant colette

allemant colette

Pas de message

-- €
Zamansky Elisabeth

Zamansky Elisabeth

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Arve refugies m'a aidé et je veux être solidaire avec les autres réfugiés

50 €
SCHMIT Corinne

SCHMIT Corinne

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Merci à Emmanuel et Quentin, deux musiciens lyonnais qui après leurs concerts à Chamonix , ont souhaité me laisser cet argent afin que j'abonde ce projet. Je leur ai offert un toit pour deux jours; à leur tour, ils participent pour un toit pour des jeunes réfugies, Super!

-- €
Anonyme

Anonyme

Bravo à tous les bénévoles qui donnent de leur temps pour ce projet.

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Perret Gilles

Perret Gilles

Pas de message

100 €
Rawas Lison

Rawas Lison

Pas de message

50 €
ZONCA Odette

ZONCA Odette

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Dans l'espoir de la paix pour tous

-- €
LARROY Anne-Marie

LARROY Anne-Marie

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
GEHIN catherine

GEHIN catherine

Egalité Fraternité pour les hommes et les femmes de notre belle planète Terre !

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Tissot Jo

Tissot Jo

Pas de message

-- €
CHAROSSE MARGAUX

CHAROSSE MARGAUX

Bravo Arve Réfugiés d'aider ces jeunes, et bravo à ces jeunes pour leur bravoure et leur courage, je leur souhaite de trouver un travail et d'être heureux ! Si certains viennent dans la région Lyonnaise, qu'ils n'hésitent pas à passer chez nous à l'association La Cravate Solidaire lyon (il existe 10 cravates en France), notre objectif est le retour à l'emploi des personnes en insertion professionnelle, nous pourrons leur donner une tenue pour leur entretien d'embauche et leur faire passer des entretiens blancs pour les préparer. Nous avons été soutenu l'année dernière par les petites pierres, à nous maintenant de partager ce que nous avons reçu ! Bonne continuation pour la suite et merci à la Fondation les Petites Pierres pour tous ces beaux projets portés. Margaux

-- €
HAZOUME Servane

HAZOUME Servane

Pas de message

-- €
Henry Laura

Henry Laura

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
DUBOIS CARRIER CECILE

DUBOIS CARRIER CECILE

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Bouillet sylvie

Bouillet sylvie

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
zamansky elisabeth

zamansky elisabeth

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

30 €
Bouvret Annick

Bouvret Annick

Pas de message

50 €
BERTHET Cathy

BERTHET Cathy

Pas de message

20 €
ribes nicole

ribes nicole

Pas de message

30 €
Anonyme

Anonyme

j'aimerais pouvoir donner plus, plus d'argent , de temps, d'amour, d'attention à ces courageux enfants. Je vous remercie de votre action , continuez, et qu'ils vivent tous une belle vie!

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
huchon alain

huchon alain

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Conde facely

Conde facely

Pas de message

10 €
Roberge Michelle

Roberge Michelle

Pas de message

50 €
Ferrier Christian

Ferrier Christian

J'encourage vivement celles et ceux qui le peuvent, à souscrire, ainsi quelques jeunes pourrons être logés dignement.

100 €
Anonyme

Anonyme

La lutte contre l’exclusion commence par le logement ; belle initiative de l’association soutenue par les Petites Pierres

10 €
Des Savoie Crédit Agricole

Des Savoie Crédit Agricole

Pas de message

1 500 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

544,96 €
Rabattu Dominique

Rabattu Dominique

De l'association ARVE REFUGIES

12 140 € Collectés

Projet financé !

66 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

12 132 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

74  nbContributors
Donateurs
14 390 €
Collectés
65 J
Restants
72%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

18  nbContributors
Donateurs
6 120 €
Collectés
72 J
Restants
31%
Des nuits pour les parents

Petit Coeur de Beurre

Des nuits pour les parents d'enfants opérés du coeur

4  nbContributors
Donateurs
110 €
Collectés
84 J
Restants
1%