J'AIDE !
CONNEXION
MENU
Accueil Les Projets Un habitat pour une famille à Emmaüs Thouars (79)

Un habitat pour une famille à Emmaüs Thouars (79) (Deux-Sèvres)

Emmaüs Thouars
Un habitat pour une famille à Emmaüs Thouars (79)
Bâtir, financer, équiper, un logement pérenne pour se reconstruire
POUR
des Personne(s) en situation de précarité
100%
20 000€ sur 20 000€
Financé !
43 dons

Quel est notre projet ?

La Communauté Emmaüs Thouars est un lieu d’accueil et d’activités à dimension familiale localisée en milieu rural, dans les Deux-Sèvres (79).

Si la Communauté dispose de nombreux atouts (engagement des compagnons, de l’équipe responsable et associative, implantation forte sur le territoire, actions militantes, culturelles et artistiques, et implication forte dans le Mouvement Emmaüs…) ; il n’en reste pas moins que les locaux actuels, tant d’accueil (hébergement des compagnons, parties communes…) que d’activités (boutiques, espaces de tri et de stockage…) ne sont plus adaptés et mettent potentiellement en danger la qualité d’accueil des compagnes et compagnons, ami(e)s, équipe salariée, clientèle et partenaires.

La Communauté a ainsi défini en « trépied » (compagnons, responsables, bénévoles) un projet communautaire qui prévoit le déménagement du lieu de vie et d’activités avec un projet original permettant de proposer des solutions innovantes de vie communautaire et d’ouverture sur le territoire.

Le projet, au-delà d’être une réponse aux enjeux communautaires (amélioration des conditions d’accueil et de sécurité des personnes), est innovant à plusieurs titres, via :

L’intention de faire participer l’ensemble des acteurs de la communauté au montage du projet, et notamment les compagnes et compagnons, investis depuis les débuts.
L’affirmation d’un projet communautaire à dimension humaine et familiale et situé en milieu rural.
Le développement d’un projet architectural atypique et sortant des sentiers battus, comprenant une dimension très importante autour de l’innovation écologique et sociale (unités d’habitats modulables, alternatives et écologiques, recherche de frugalité, utilisation de matériaux de réemploi ou de ressources locales peu transformées, réutilisation de conteneurs maritimes pour la recyclerie, panneaux photovoltaïques, récupération des eaux de pluie, chantiers participatifs et d’autoconstruction, permanence architecturale…), tout en maintenant un coût de construction raisonnable.
Des clauses sociales d’insertion sont prévue dans l’appel à consultations des entreprises et des lots du chantier sont spécifiquement reservés pour les compagnes et compagnons (par exemple : lot peinture).
Par exemple, la Communauté va utiliser des matériaux de réemploi pour son chantier de construction (portes, fenêtres, charpente, carrelage par exemple), c’est pourquoi la Communauté a travaillé avec les cabinets Matière Grise et Tout Terrain, ce qui lui a permis d’identifier et de stocker depuis deux ans du matériel pour le futur chantier. C’est également un moyen d’impliquer les compagnes et compagnons dans le projet. Un autre exemple : la Communauté monte, en partenariat avec DEMOSOL, un projet significatif de panneaux photovoltaïques sur le site.

Le développement d’un lieu ouvert sur le territoire, avec une dimension culturelle, touristique et de sensibilisation dépassant l’activité classique de réemploi des communautés Emmaüs.
Le développement de l’activité économique au service du projet communautaire avec le souhait de conserver une indépendance d’action via un montage foncier, immobilier et financier construit autour de cet objectif.
Des scénarios de réhabilitation ont été menés en lien avec Soliha Centre-Val-de-Loire, démontrant l’impossibilité et la non-pertinence de mener un projet de réhabilitation de l’existant. La Communauté s’est donc tournée vers un projet de déménagement, en partenariat avec la Communauté de Communes du Thouarsais (boulevard de Helensburgh à Thouars). Emmaüs Thouars va donc être propriétaire d’un nouveau site de 2 hectares (acte authentique en cours de signature) et pourra construire sa nouvelle Communauté sur le site.

Il est prévu d’y construire la recyclerie d’Emmaüs et les habitations, qui permettront d’accueillir environ 25 compagnes et compagnons, hommes, femmes ou enfants.

Le projet présenté vise à construire le premier module d’habitation pour une famille de compagnes et compagnons.

Un compagnon ou une compagne est une personne qui a eu un parcours de vie difficile. Il est accueilli par la communauté Emmaüs parce qu’il est seul, démuni, sans abri et sans ressource. Il est accueilli dans le respect de son histoire personnelle.

Il peut s’agir d’homme ou de femme valide ou non, de tout âge, de toute origine. Il est libre de rester le temps qui lui sera nécessaire pour se reconstruire et réussir une insertion extra-communautaire durable ou rester durablement à la communauté. Ces personnes prennent contact par elles-mêmes avec la communauté ou peuvent être adressées par d’autres communautés Emmaüs ou par des services sociaux ou autres structures locales qui connaissent notre mode de fonctionnement. Sa participation à l’activité comme au projet communautaire lui procure à nouveau le sentiment d’appartenir à un groupe, pour certains le sentiment d’avoir retrouvé une famille. Tout ceci lui permet de retrouver sa dignité « d’homme debout » qui subvient à ses besoins et participe à la communauté.

Depuis 2010, les Communautés Emmaüs bénéficient du statut OACAS (Organisme d’Accueil Communautaire et d’Activités Solidaires) qui reconnaît officiellement une qualité de travailleur solidaire aux compagnes et compagnons et leur garantit l’accès aux droits à la santé (couverture universelle complémentaire CMU-C) et à la retraite. La communauté cotise pour eux à l’URSSAF. Le compagnon perçoit une allocation mensuelle de 400 €, des avantages en nature (logement, nourriture, blanchissement…) et un certain nombre de soutiens financiers (aide aux vacances, frais d’hygiène, transports, frais médicaux, loisirs, formation…), ainsi qu’un accompagnement administratif et social. Il n’est demandé aucun loyer aux compagnes et compagnons.

A quoi va servir l'argent collecté ?

La Communauté Emmaüs Thouars est un lieu d’accueil et d’activités à dimension familiale localisée en milieu rural, dans les Deux-Sèvres (79).

Si la Communauté dispose de nombreux atouts (engagement des compagnons, de l’équipe responsable et associative, implantation forte sur le territoire, actions militantes, culturelles et artistiques, et implication forte dans le Mouvement Emmaüs…) ; il n’en reste pas moins que les locaux actuels, tant d’accueil (hébergement des compagnons, parties communes…) que d’activités (boutiques, espaces de tri et de stockage…) ne sont plus adaptés et mettent potentiellement en danger la qualité d’accueil des compagnes et compagnons, ami(e)s, équipe salariée, clientèle et partenaires.

La Communauté a ainsi défini en « trépied » (compagnons, responsables, bénévoles) un projet communautaire qui prévoit le déménagement du lieu de vie et d’activités avec un projet original permettant de proposer des solutions innovantes de vie communautaire et d’ouverture sur le territoire.

Le projet, au-delà d’être une réponse aux enjeux communautaires (amélioration des conditions d’accueil et de sécurité des personnes), est innovant à plusieurs titres, via :

L’intention de faire participer l’ensemble des acteurs de la communauté au montage du projet, et notamment les compagnes et compagnons, investis depuis les débuts.
L’affirmation d’un projet communautaire à dimension humaine et familiale et situé en milieu rural.
Le développement d’un projet architectural atypique et sortant des sentiers battus, comprenant une dimension très importante autour de l’innovation écologique et sociale (unités d’habitats modulables, alternatives et écologiques, recherche de frugalité, utilisation de matériaux de réemploi ou de ressources locales peu transformées, réutilisation de conteneurs maritimes pour la recyclerie, panneaux photovoltaïques, récupération des eaux de pluie, chantiers participatifs et d’autoconstruction, permanence architecturale…), tout en maintenant un coût de construction raisonnable.
Des clauses sociales d’insertion sont prévue dans l’appel à consultations des entreprises et des lots du chantier sont spécifiquement reservés pour les compagnes et compagnons (par exemple : lot peinture).
Par exemple, la Communauté va utiliser des matériaux de réemploi pour son chantier de construction (portes, fenêtres, charpente, carrelage par exemple), c’est pourquoi la Communauté a travaillé avec les cabinets Matière Grise et Tout Terrain, ce qui lui a permis d’identifier et de stocker depuis deux ans du matériel pour le futur chantier. C’est également un moyen d’impliquer les compagnes et compagnons dans le projet. Un autre exemple : la Communauté monte, en partenariat avec DEMOSOL, un projet significatif de panneaux photovoltaïques sur le site.

Le développement d’un lieu ouvert sur le territoire, avec une dimension culturelle, touristique et de sensibilisation dépassant l’activité classique de réemploi des communautés Emmaüs.
Le développement de l’activité économique au service du projet communautaire avec le souhait de conserver une indépendance d’action via un montage foncier, immobilier et financier construit autour de cet objectif.
Des scénarios de réhabilitation ont été menés en lien avec Soliha Centre-Val-de-Loire, démontrant l’impossibilité et la non-pertinence de mener un projet de réhabilitation de l’existant. La Communauté s’est donc tournée vers un projet de déménagement, en partenariat avec la Communauté de Communes du Thouarsais (boulevard de Helensburgh à Thouars). Emmaüs Thouars va donc être propriétaire d’un nouveau site de 2 hectares (acte authentique en cours de signature) et pourra construire sa nouvelle Communauté sur le site.

Il est prévu d’y construire la recyclerie d’Emmaüs et les habitations, qui permettront d’accueillir environ 25 compagnes et compagnons, hommes, femmes ou enfants.

Le projet présenté vise à construire le premier module d’habitation pour une famille de compagnes et compagnons.

Un compagnon ou une compagne est une personne qui a eu un parcours de vie difficile. Il est accueilli par la communauté Emmaüs parce qu’il est seul, démuni, sans abri et sans ressource. Il est accueilli dans le respect de son histoire personnelle.

Il peut s’agir d’homme ou de femme valide ou non, de tout âge, de toute origine. Il est libre de rester le temps qui lui sera nécessaire pour se reconstruire et réussir une insertion extra-communautaire durable ou rester durablement à la communauté. Ces personnes prennent contact par elles-mêmes avec la communauté ou peuvent être adressées par d’autres communautés Emmaüs ou par des services sociaux ou autres structures locales qui connaissent notre mode de fonctionnement. Sa participation à l’activité comme au projet communautaire lui procure à nouveau le sentiment d’appartenir à un groupe, pour certains le sentiment d’avoir retrouvé une famille. Tout ceci lui permet de retrouver sa dignité « d’homme debout » qui subvient à ses besoins et participe à la communauté.

Depuis 2010, les Communautés Emmaüs bénéficient du statut OACAS (Organisme d’Accueil Communautaire et d’Activités Solidaires) qui reconnaît officiellement une qualité de travailleur solidaire aux compagnes et compagnons et leur garantit l’accès aux droits à la santé (couverture universelle complémentaire CMU-C) et à la retraite. La communauté cotise pour eux à l’URSSAF. Le compagnon perçoit une allocation mensuelle de 400 €, des avantages en nature (logement, nourriture, blanchissement…) et un certain nombre de soutiens financiers (aide aux vacances, frais d’hygiène, transports, frais médicaux, loisirs, formation…), ainsi qu’un accompagnement administratif et social. Il n’est demandé aucun loyer aux compagnes et compagnons.

Quel impact pour ce projet ?

Bâtir, financer, équiper, un logement pérenne pour se reconstruire

LPP5679
Thomas R

25 €
Stéphane J

20 €
Myriam C

50 €
Philippe M

200 €
Régis B

200 €
Pierrette T

150 €
Delphine M

200 €
Alain B

100 €
Béatrice M

50 €
Gaetan B

100 €
Entreprise A

1000 €
Jean-Pierre M

300 €
Alain L

150 €
Yvan T

500 €
François C

100 €
Bénédicte B

1500 €
Muriel B

50 €
Recyclutile S

1000 €
Jean-Claude P

200 €
Jean-Marie G

150 €
Laurence C

50 €
Damien G

40 €
Yvan T

400 €
Catherine V

150 €
Mathias H

20 €
Cecile R

135 €
Chantal M

200 €
Claude B

500 €
Patricia B

100 €
Jean François G

200 €
Marie-Agnès C

100 €
Laurent S

200 €
Philippe G

400 €
Franck B

30 €
Nadine R

50 €
Patrick O

500 €
Nicolas H

50 €
Anne-Sophie D

30 €
Sylvie Benoit D

200 €
Elio V

400 €
Martine P

100 €
Alexandre L

50 €
Charlotte S

50 €
Emmaüs Thouars

Ces projets pourraient vous intéresser

Un logement pour des femmes qui fuient la prostitution
Un logement pour des femmes qui fuient la prostitution

Magdalena38

1 612€ sur 20 000€
81 jours restants !
+
Création d'un Emmaüs agricole sur la Montagne Limousine
Création d'un Emmaüs agricole sur la Montagne Limousine

Montagne Accueil solidarité de Peyrelevade

9 160€ sur 20 000€
21 jours restants !
+
Créer un lieu de répit pour jeunes exilés à Marseille
Créer un lieu de répit pour jeunes exilés à Marseille

JUSTICE ET UNION POUR LA TRANSFORMATION SOCIALE

1 970€ sur 20 000€
67 jours restants !
+
Apporter du réconfort aux personnes sans-abris de Paris
Apporter du réconfort aux personnes sans-abris de Paris

Une Couverture Pour l'Hiver

8 611€ sur 10 000€
28 jours restants !
+
Connectez-vous
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez-ici