returnLink-chevron Retour

Un hébergement digne pour les SDF à Annecy

Quel est notre projet ?

L’association GAIA dont la mission est d’accueillir des personnes en grande précarité souhaite réhabiliter le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale Ma Bohème à Annecy, pour offrir de meilleures conditions de vie  à ses résidents.  Elle a besoin de rénover le bâtiment notamment les sols du CHRS et de changer la literie abîmée. Pour mener à bien ce projet appelé homme sweet home, l’association GAIA a besoin de votre aide car elle n’est pas en mesure d’en assurer totalement le financement L’association GAIA fait donc appel à votre générosité sur Les Petites Pierres afin de pouvoir financer les travaux de rénovation du bâtiment (voir budget détaillé).

À quoi va servir l’argent collecté ?

Des travaux pour réhabiliter le centre d’hébergement d’urgence Ma Bohème

Changer l’image du centre Ma Bohème est l’un des objectifs de l’association GAIA notamment en réhabilitant le bâtiment. Ainsi l'association prévoit des travaux pour les revêtements de sols qui sont à revoir du fait de plus de 20 années d’existence et le changement des literies trop abîmées (matelas, sommier-couverture). La rénovation du bâtiment est essentielle pour accueillir avec respect et dignité les personnes prises en charge. Avoir un endroit confortable  où l’on peut se reposer le temps d’une nuit permet aux personnes hébergées d’être dans de bonnes conditions pour pouvoir envisager une potentielle reconstruction.

Un lieu de vie riche de  petits bonheurs et d’espoirs à Annecy

Le projet de l’association GAIA vise à créer et insuffler une envie, un mouvement vers l’insertion chez des personnes en grande difficulté et en souffrance. Ce lieu connoté négativement du fait de son implantation géographique guère accueillante (à côté d’une déchetterie et d’une ferraillerie) est un lieu de vie, riche de petits bonheurs, d’espoirs entretenus par les personnes accueillies.

Le CHRS accueille des hommes et des femmes sans domicile stable, majeurs, seuls ou en couple (sans enfant) sollicitant un hébergement d’urgence et une demande d’accompagnement. Les personnes présentent une grande hétérogénéité de situations : mais toutes sont par leur parcours de vie et les événements traumatiques vécus, dans l’incapacité provisoire de se projeter dans l’avenir et marquées par l’engrenage de ruptures qui privent  la personne des soutiens de sa famille, de ses amis, de son milieu social, de ses relations professionnelles. Ma bohème les reçoit, 7 jours sur 7, de jour comme de nuit, sur orientation du 115.

Un hébergement et un accompagnement pour soutenir des personnes en grande précarité à Annecy

L’hébergement est temporaire (maximum trois mois) et représente néanmoins un point d’ancrage : il s’agit avant tout d’accueillir la personne dans des espaces qui lui permettent d’avoir un peu d’intimité, un chez soi. L’hébergement représente également un support au changement : c’est à partir de lui et autour de lui que se crée la rencontre avec une équipe et que s’articule le soutien au quotidien. Le travail d’accompagnement réside dans ce difficile « entre deux » qui consiste en même temps à prendre soin des personnes là où elles sont, telles qu’elles sont, sans exigences à priori, tout en se donnant la possibilité d’une alternative vers le mieux, vers le soin, mais aussi vers un autre hébergement, le logement, l’emploi, la reconstitution de droits, la culture. Le travail de valorisation consiste à s’appuyer sur les potentiels de chacun, à mobiliser les ressources individuelles.

 

 

 

Qui sommes-nous ?

GAIA a été créé en décembre 2009, suite à la fusion de 3 associations annéciennes d'insertion sociale : St François, le CHRS Abri Saint Christophe (désormais appelé MA BOHEME) et ALPI (ex Foyer d’Accueil Féminin) dans le but de mutualiser des moyens, d’offrir des compétences nouvelles au service des publics accueillis et de réduire les coûts liés à la gestion. Par année, ce sont environ 400 personnesqui bénéficient d’un accompagnement. Le taux d’occupation du CHRS Ma Bohême est proche de 99%. C’est le signe que la situation des personnes les plus démunies ne cesse de se dégrader, c’est aussi le signe d’une augmentation des besoins, de plus en plus de personnes étant aujourd’hui fragilisées.

Nos Missions

GAIA intervient sur l’ensemble du bassin Annécien et a pour but d’offrir à toute personne en situation d’exclusion : un accompagnement social lui permettant de retrouver son autonomie et ce à travers les divers services de l’association. GAIA souhaite être acteur des politiques sociales en exerçant une fonction d’alerte et d’interpellation des pouvoirs publics quant à leur rôle et à leurs responsabilités dans la lutte contre les exclusions.

Nos croyances

GAIA est un rassemblement de citoyens issus d’horizons variés, partageant les mêmes valeurs et aspirations qu’ils mettent en commun dans le cadre d’une politique associative d'action sociale pour venir en aide aux personnes démunies ou rencontrant des difficultés dans leur quotidien. Parmi ces valeurs, on peut citer la tolérance, la confiance, le respect inconditionnel de tout individu, la solidarité.

Nos activités

GAIA est organisée en 4 pôles :

Le Pôle Hébergement permet d’accueillir dans la durée, dans deux CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion sociale) et un établissement pour Mère et Enfants, des personnes en rupture de logement, et en situation d’extrêmes difficultés sociales et psychologiques. Les CHRS offrent un soutien matériel, éducatif, social et psychologique aux résidents afin de leur permettre de construire un projet de vie et ou professionnel. Ces structures doivent être une étape avant l’accès à un logement autonome.

Le pole Urgence intègre un service logement qui contribue à la recherche et tend à favoriser l’accès et le maintien dans un logement pour des personnes confrontées à des difficultés.

Le Pôle Santé apporte un soutien médico-social à des Adultes en situation de Handicap psychique, en partenariat étroit avec l’Unité de soins psychiatriques du CHANGE, (Centre Hospitalier Annecy Genevois). L’accompagnement individuel ou collectif s’appuie sur le quotidien (vie quotidienne, vie sociale continuité des soins) afin de favoriser un projet de vie à domicile qui permette le maintien ou la restauration des liens familiaux ou sociaux.

Le pôle Insertion favorise à travers des activités de sous-traitance industrielle et de publipostage, ou l’apprentissage aux métiers de la cuisine, la réinsertion professionnelle de personnes « loin de l’emploi »; ce levier est utilisé pour apprendre ou réapprendre des habitudes de travail, pouvoir construire un projet professionnel, améliorer les savoir-faire et savoir-être requis pour intégrer le monde du travail.

 

Les fonctions support : Finances, administration et logistique ont été regroupées en vue d’optimiser la gestion au sein du siège de l’association.

 

Association GAIA

  • CHRS MA BOHEME
  • 11 route de Vovray, 74000 ANNECY

Jean Marc BAUSSAND, Direction CHRS MA BOHEME et Pôle Urgence de l’association GAIA

Travailleur social de formation, j’ai exercé très longtemps en Maison d’Enfant à Caractère Sociale, avant de réorienter ma carrière professionnelle du coté de l’urgence sociale.

J’ai choisi l’urgence sociale parce qu’elle engage un autre rapport au temps; les modalités classiques du travail social s’appuient sur une intervention à long terme, d’accompagnement, d’intégration, d’éducation. Le fait urgent introduit une rupture avec la longue durée. La gestion de l’urgence réclame une technique appropriée, un savoir faire spécifique, s’employant dans une courte durée. Gérer l’urgence, c’est utiliser une autre unité de temps, la plus petite unité de temps pour un bénéfice maximum. Ce qui remet en question les équilibres, bouscule les organisations  et oblige sans cesse à tout réinventer. J’ai choisi l’urgence sociale pour les populations désocialisées, déstructurées et en errance.

Les personnes sans abri sont bien souvent représentées comme une population à part, privée d’histoire. Leurs conditions de vie extrêmes n’en font par pour autant des individus sans identité, ni humanité, ni repères. Communément nous voyons ces personnes comme des vides à remplir. Pour moi il s’agit au contraire de plein à découvrir.

Quelles ont été vos actions pour ce projet?

Tout d’abord essayer de faire passer l’idée d’un projet dans une structure ou l’urgence pousse à être dans l’instant ce qui exige une politique de la vitesse, parfois difficilement conciliable avec les questions de temps. Or si l’urgence nécessite de se hâter lentement, mais de se hâter quand même, un projet nécessite souvent de prendre du temps. C’est un traitement différent. Professionnellement concilier ces deux aspects d’une même temporalité est un exercice de style loin d’être toujours évident.

Ensuite, il faut se convaincre que l’on peut travailler la notion de projet avec une population extrêmement labile, instable, mouvante et en prise directe avec les mutations sociétales et politiques.

Après, il faut rassembler des énergies qu’elles soient professionnelles ou bénévoles et les mettre au service d’une même dynamique en les inscrivant dans la durée.

Enfin, il faut convaincre les politiques (association et partenaire) que vous avez une nécessité impérieuse à agir sans délais par une action approprié (le projet) pour répondre avec efficacité à une situation reconnue dommageable pour le public que vous accueillez. Et c’est là que tout commence !

Pourquoi est-il important pour vous de soutenir ce projet?

Au-delà des nécessités matérielles réelles qui sont les nôtres et qui légitime ce projet de réhabilitation, il est aussi important pour nous de développer une  capacité et une volonté à ne pas seulement travailler dans l’urgence mais aussi sur l’urgence pour concilier ce qui par définition semble ne pas pouvoir l’être facilement comme urgence et prévention, urgence et progrès sociale ou urgence et culture. Notre projet de réhabilitation c’est aussi prendre le temps pour ce type de réflexion.  

Avec ce type de démarche nous voulons juste montrer que « le possible reste envisageable là ou l’impossible semble devoir être une règle.»

Comment les sans-abri sont orientés vers le CHRS Ma Bohème?

Le service d’accueil, d’intégration et d’orientation (SIAO) urgence/115 gère les places libres de cet établissement. Ce service à pour objectif principal d’améliorer l’orientation et la prise en charge des personnes sans abri ou risquant de l’être sur le département. Il cherche à rendre plus simples, plus transparentes et plus équitables les modalités d’accueil dans les dispositifs d’hébergement et à favoriser dès que possible l’accès à un logement.

 

27/03/2017

Le CHRS Ma Bohème : une philosophie

Le CHRS  urgence ma bohême c’est une histoire de femmes, d’hommes qui font vivre un lieu et un projet. Ils se rencontrent, apprennent à se côtoyer et à vivre temporairement ensemble. Ce lieu, loin d’être parfait, où les personnes accueillies sont souvent en grande souffrance, est néanmoins le théâtre d’une aventure humaine singulière.

Le CHRS c’est un projet qui se veut en prise directe avec la vie cabossée de ceux qui sont reçus et à forte dimension partenariale. L’accompagnement social proposé par l’équipe d’accompagnateurs sociaux éducatifs reposent en partie sur les notions d’accueil et de prendre soins. Sur ces bases, elle a pu développer et créer un lien particulier avec les personnes hébergées fondé sur la tolérance, le respect et l’esprit d’auto- construction. Ensemble et au fil du temps, ils ont défini des codes et se sont adaptés pour favoriser une vie en collectivité.

Le CHRS, veut représenter pour ses habitants, une possibilité de chez soi en étant la maison de ceux qui n’en ont plus passagèrement ; un environnement permettant de retrouver son intimité et des repères de vie. Cet habitat propose un espace qui doit favoriser également l’émergence de projet de vie, contribuer à leur élaboration, mise en œuvre et concrétisation.

Le CHRS à donc mis en œuvre des moyens matériels, financiers, humains, des outils et des pratiques éducatives pour des publics en grandes difficultés. Il fait parti d’un pôle spécifiquement tourné vers l’urgence sociale et ses exigences; cet établissement, lieu de vie décent et de reconstruction de liens sociaux, par son fonctionnement cultive le vivre ensemble comme support de changement.

Il est sous tendu par une philosophie conquérante et qui lutte pour que les personnes de la rue soient reconnues dans leur dignité et puissent s’inscrire dans une dynamique de vie

Un ensemble organisé dans une société qui parfois l’est moins pour que l’autre vive mieux.

Les valeurs et les fondamentaux

-          La tolérance est inséparable de l’exigence

-          Le respect fonde l’autorité

-          L’écoute légitime la parole

-          Le respect d’autrui, l’estime de soi et la solidarité cultive le vivre ensemble

-          L’être humain est unique et singulier. C’est la différence qui fait l’homme et fonde sa dignité


27/03/2017

Le SIAO en Haute Savoie

En Haute Savoie, le SIAO (Services Intégrés d’Accueil et d’Orientation)  s’est constitué initialement sur le volet  de l’hébergement d’urgence  puis sur le volet insertion ensuite. En temps que CHRS  urgence, nous dépendons du SIAO URGENCE 115 pour nos orientations.

Le volet urgence du SIAO est porté par l’association GAIA  en tant qu’opérateur missionné par l’état (sous convention avec cahier des charges). Via le 115, le SIAO urgence travaille en lien étroit avec les structures d’hébergement ainsi qu’avec les collectivités locales pour l’attribution des places d’urgence dont une grande partie est financée par l’Etat.

Il recueille chaque jour la disponibilité des places sur le département et oriente les personnes qui appellent le 115 vers les établissements concernés.

Il travaille également en partenariat avec les acteurs de la veille sociale pour la prise en charge la plus efficace  des personnes sans domiciles (accueils de jour, maraudes, transports d’urgence).

En Haute Savoie  le SIAO urgence 115 est constitué de 4 écoutantes et d’un chef de service.

Il est domicilié au centre de traitement et de régulation des appels à Meythet sur le même plateau téléphonique que les pompiers, le SAMU, les ambulances et la téléalarme.

 

Au 115, l’écoute est assurée par une équipe du lundi au vendredi  de 08H00  à 0H00 et du samedi au dimanche  de 16H00 à 0H00. Durant la nuit, la permanence du 115  est transférés sur notre CHRS URGENCE  ou les veilleurs prennent en charge les appels et assurent les orientations. Chaque  jour le 115, réalise donc  les orientations sur l’ensemble du département.

 Les places sur lesquelles il oriente les personnes sans abri peuvent être :

-soit ouvertes à l’année

-soit ouvertes uniquement durant la période hivernale (novembre à mars)

-soit ouvertes temporairement en cas de grande urgence (froid ou autre)

Elles sont situées dans des lieux divers tels que des centres d’hébergement d’urgence ou de réinsertion sociale, des résidences sociales, des chambres d’hôtels, des hôpitaux, des bâtiments dédiés ou des lieux mis temporairement  à disposition par des communes…

Certains de ces établissement réalisent une prise en charge et un suivi social approfondi des personnes alors que d’autres proposent simplement un service  de mise à l’abri temporaire.

Pour que le SIAO URGENCE  puisse faire ses orientations avec efficacité il lui faut une connaissance relativement précise  de tous les établissements, services, bâtiment ou il doit orienter.

C’est pourquoi chacun d’entre eux  met en place avec le SIAO URGENCE une procédure d’admission qui aide la prise de décision des écoutantes.

Concernant le CHRS URGENCE MA BOHEME

Cette procédure d’admission nous situe géographiquement, indique notre capacité d’accueil en terme de place mais aussi de typologie des publiques pouvant être reçus (hommes, femmes, couple sans enfants, étrangers ...).

Elle précise les conditions d’orientations , mais aussi l’organisation de celle-ci comme l’indication des places disponibles grâce à un circuit d’ informations mis en place avec le 115 , le public  qui peut être admis en fonction de ces places le jour concerné, les horaires d’ ouvertures, les heures d’ arrivées et de départ possibles, la durée du séjour, les prestations offertes, les règles de vie, ainsi que notre particularisme quant à la gestion de 2 places plus spécifiquement dédiées aux grands  indigents.


27/03/2017

Déja 48% collectés... alors continuons !

Pour offrir un toit digne aux SDF à Annecy, le CHRS MA BOHEME a besoin de votre soutien sur Les Petites Pierres...

Ensemble, en apportant chacun sa petite pierre, nous pourrons réaliser ce projet !

 


27/03/2017

Plus que 10 jours avant la fin de la campagne de l’association GAIA !

L’association GAIA a besoin de vous pour aller jusqu’au bout de sa collecte… Si dans 10 jours l’objectif des 10 106 € n’est pas atteint, l’association GAIA ne pourra pas réaliser son projet.

1 partage = 1 soutien

 

Vous êtes déjà 48 donateurs à soutenir ce projet et l’association GAIA vous remercie chaleureusement pour votre don !  Si chacun d’entre vous partage le lien une fois par email, sur Twitter, sur Facebook, sur Linked In,  sur Viadeo… ou si vous parlez du projet à une personne autour de vous, alors il y a de grandes chances pour que ce projet aboutisse !

Ensemble nous pouvons faire beaucoup !


27/03/2017

La couleur est arrivée au CHRS MA BOHEME et c'est grâce à vous !

En mai 2015, l’association GAIA a collecté 10 106 euros grâce à votre soutien afin de pouvoir réaliser des travaux de rénovation au sein du CHRS Ma Bohème.

Depuis cette belle campagne de crowdfunding terminée avec succès, la couleur est arrivée dans ma Bohême… Découvrez une chambre et un bureau avec un nouveau sol !

Prochainement vous recevrez plus d’information sur la nouvelle literie installée dans les chambres du CHRS Ma Bohème.

Merci encore pour votre don sur Les Petites Pierres, vous avez permis de réaliser un beau projet solidaire !


G Philippe

G Philippe

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Bravo à cette initiative destinée à remettre désensiment de bien-être et de respect auprès de personnes en difficulté et trop souvent mal jugées...

200 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

30 €
Anonyme

Anonyme

Un petit caillou ajouté au tas de petites pierres

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
CORNELY Colette

CORNELY Colette

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Bravo pour ce projet qui vise la dignité de chaque personne.

100 €
Schopphoff Chantal

Schopphoff Chantal

Bravo ma fille digne se ses parents

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

un tout petit caillou

-- €
SECCHI Roselle

SECCHI Roselle

Pas de message

100 €
Lairre Bernard

Lairre Bernard

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
PATRON Laurent

PATRON Laurent

BRAVO HONORINE ET TOUS CEUX QUI SONT DANS CETTE INITIATIVE. C'EST UN BIEN BEAU PROJET. NOUS SOUHAITONS QU'IL ABOUTISSE ET QU'IL AIDE CEUX QUI EN AURONT BESOIN. NOUS SOMMES BIEN HEUREUX! BON COURAGE À TOUS.

-- €
Piolti Claire

Piolti Claire

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Je souhaite que ce projet aboutisse et je serai fière d'y avoir mis une poussière de gravier tout comme je suis fière du travail de ma fille et de ce qu'elle est devenue ! Solidarité au pouvoir !!!!

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
defaux dominique

defaux dominique

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

60 €
Anonyme

Anonyme

Merci pour votre projet

30 €
Anonyme

Anonyme

Tous nos voeux de réussite pour un beau projet de proximité!

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

11 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Dommage que mes impôts ne soient pas prioritairement destinés à répondre à ces besoins.

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Pinelli Mylène

Pinelli Mylène

Belle initiative

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

300 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Fraissinet Caroline

Fraissinet Caroline

Pas de message

10 €
Cassé Maj-Britt

Cassé Maj-Britt

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Chacun a une place sur Terre. Une petite aide pour la trouver.

200 €
M CRINQUETTE Jean

M CRINQUETTE Jean

Bravo ! et bonne chance pour ce beau projet j'espère que le montant sera atteint dans le délai

130 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

De la part de Nicolas

-- €
Anonyme

Anonyme

De la part de Mireille

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

De la part de l'entreprise DIFCO

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Mary Therese

Mary Therese

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pierre, Nadia, Bouchera, Emilie, David, Damien, Magalie, Dorothée, Stéphanie, Sabine, Liam Amandine ont eu envie d'apporter aussi leur petite pierre

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Baussand Jean-Marc

Baussand Jean-Marc

De l'association Association GAIA

10 106 € Collectés

Projet financé !

58 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

10 106 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

telechargement-61ae48309d042.jpeg

OEUVRE FALRET

Un toit pour des personnes en souffrance psychique

28  nbContributors
Donateurs
5 332 €
Collectés
14 J
Restants
59%
Arche de la Vallée (2).jpeg

L'Arche de La Vallée

Finir les peintures du foyer d'adultes handicapés (26)

39  nbContributors
Donateurs
12 510 €
Collectés
16 J
Restants
63%
lanouvellepenicheducoeur-61aa79f543f94.jpeg

La Péniche du Coeur

Aide à l'aménagement de la nouvelle Péniche du Coeur

75  nbContributors
Donateurs
10 874 €
Collectés
19 J
Restants
91%