returnLink-chevron Retour

Résorption d'un bidonville dans les Murs à Pêches

thematic-2.png Lutter contre la grande exclusion

Quel est notre projet ?

Ensemble, mettons en œuvre une résorption pacifique et progressive d’un bidonville à Montreuil !

Depuis 8 ans, 6 ménages soit 32 personnes – 17 adultes et 15 enfants – vivent dans le bidonville du 15bis rue de Saint Antoine, dans les Murs à Pêches de Montreuil.

 

Depuis 2012, l'association Quatorze accompagne les familles vers la sortie du bidonville, au travers de démarches participatives et d'un suivi social individualisé, en partenariat avec les associations Ecodrom, ACINA, Lieux Possibles, la ville de Montreuil et la Fondation Abbé Pierre.

 

Dans le but d'améliorer la situation sanitaire du bidonville, Quatorze souhaite faire une grande action de nettoyage et créer un jardin potager avec les habitants et des bénévoles, afin d’empêcher la reformation chronique d’un dépôt d’ordures sur une partie du terrain. Ce potager permettra aux familles d’être plus autonomes et deviendra un potager en gestion partagée après le départ des familles du bidonville.


Pour réaliser ce projet, l’association Quatorze fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres (voir budget détaillé).

À quoi va servir l’argent collecté ?

Vers la résorption du bidonville des Murs à pêches à Montreuil

Initié en 2012, "Autour des Murs" est un projet de résorption progressive d'un bidonville situé en plein cœur des Murs à pêches à Montreuil. Le bidonville du 15bis rue de Saint Antoine est installé depuis 8 ans, sur la parcelle des Murs à pêches de Montreuil, propriété du département de Seine-Saint-Denis, dont la gestion a été confiée à la ville de Montreuil.

 

Aujourd'hui, 6 familles habitent sur le site, représentant 35 habitants (dont la moitié sont des enfants). L'association de riverains Ecodrom, constituée pour éviter l'expulsion du bidonville en 2010, a permis de tolérer cette installation, en obtenant un bail précaire signé avec la ville pour la gestion de la parcelle, toujours en vigueur aujourd'hui.

 

En complémentarité des démarches de suivi social et suivi professionnel, Quatorze propose un projet de sortie par le haut du bidonville du 15bis rue de Saint Antoine. L'association Quatorze a déja construit des sanitaires, réhabilité un pan de Mur à Pêches, ainsi qu'une cuisine collective en collaboration avec les habitants.

 

L'ambition de Quatorze est d'accompagner les familles vers la sortie du bidonville et de fédérer les différents acteurs déjà investis sur le territoire, autour d'un projet de transition et de valorisation du patrimoine, en co-conception et co-construction avec les habitants.  

 

Les aménagements mis en place au cours de ce projet serviront dans un premier temps à l’amélioration des conditions de vie des habitants, mais ils sont également pensés pour durer et préfigurer le nouvel espace commun qui suivra la résorption complète du bidonville.

Une action de nettoyage au sein du bidonville des Murs à pêches avec l'association Quatorze

Avec le temps, le territoire des Murs à pêches est devenu un lieu de dépôt sauvage de déchets. Le traitement du dépôt sauvage de déchets est une problématique métropolitaine sensible sur trois aspects :

  • - ce type de dépôt suit un développement proliférant : plus il est visible, plus il augmente. Il nécessite une logique de nettoyage visible, dont le calendrier est à mesurer.

  • - la plupart des déchets provenant des entreprises du bâtiment, il s’agira d’activer leur valorisation dans les circuits de recyclage et de réemploi, avec des partenaires spécialistes de ces questions.

  • - dans une logique d’économie circulaire, il s’agira de faire émerger un scénario ayant vocation à s’étendre sur l’ensemble du territoire, dans une logique de filliarisation de l’activité, en partenariat avec la région Ile de France.

 

La première étape sera de cartographier l’ensemble des déchets présents sur la parcelle et ses alentours, afin de constituer un fond d’enquête autour du dépôt sauvage. Une fois ce fonds constitué, le travail d’analyse avec les habitants et les experts du réemploi, ainsi que du recyclage, pourra commencer. Lors d’ateliers de co-conception, une logique de nettoyage, de tri, de stockage, et de réemploi sera déterminée. Cette logique, formée sur la base de la parcelle, sera pensée afin d’être répliquée sur l’ensemble du quartier. Le but est d’identifier les flux de déchets, les déchets des plus courants aux déchets les plus rares, le tout en catégorisant par filière de recyclage.

 

Une fois le diagnostic opéré à l’échelle de la parcelle, une campagne de nettoyage sera organisée. Cette campagne de nettoyage est pensée comme un événement fédérateur sur le quartier. Il s’agira de faire participer l’ensemble des riverains, ou tout du moins de montrer aux riverains la dynamique de nettoyage à l’oeuvre, afin de freiner le dépôt sauvage sur la parcelle. L’entretien de la propreté de la parcelle est un enjeu de cette phase de nettoyage : il s’agit de nettoyer une fois, et de maintenir la parcelle en l’état, et impulser de ce fait une dynamique de respect des lieux.

 

Un potager dans le bidonvilles des Murs à pêches de Montreuil pour en finir avec l'insalubrité

 

L'association Quatorze souhaite transformer un bout de la parcelle du bidonville des Murs à pêches en terrain potager. Aujourd’hui, une partie de la parcelle demeure un lieu de dépôt sauvage de déchets. Une action de nettoyage de la parcelle permet à la fois de traiter la question de l’insalubrité à laquelle les habitants sont exposés mais également de créer une action de sensibilisation autour du tri des déchets.

 

Après le nettoyage du terrain, un chantier collectif et festif sera l’occasion de préparer le terrain et de semer les premières graines du potager des habitants. La transformation de cette zone de déchet en potager empêche la reformation d’un nouveau dépôt en y créant un nouvel usage. Grâce au potager les habitants pourront être plus autonomes, faire des économies et avoir une alimentation plus saine.

 

Une fois les familles relogées, et le bidonville résorbé, la parcelle se transformera en lieu public, le potager deviendra alors un jardin partagé public, dont la gestion fera l’objet d’ateliers de co-conception entre les riverains et les associations locales.

Qui sommes-nous ?

Créée en 2007, Quatorze développe une approche de l’architecture sociale et solidaire, pour une ville agile et résiliente. L’association Quatorze mène des projets de conception et construction qui allient les trois piliers du développement durable : social, environnemental, et économique.

 

Travaillant sur des situations de bidonville, d’espaces publics institutionnels, autant que d’espace communs, Quatorze porte une vision d’architecture mutuelle, plaçant les personnes au centre des projets.

 

À l’interface entre habitants, pouvoirs publics, entreprises et concepteurs confirmés ou apprenants, il s’agit de permettre à des acteurs de champs différents de se rencontrer, de dialoguer pour concevoir et construire des projets avec ceux qui vont en avoir l’usage.

Ainsi, les chantiers que l’association coordonne sont ouverts et festifs, les moments informatifs sont ludiques et appropriables.

 

De la pièce d’architecture à la ville, la question pédagogique est au cœur des projets de l’association et s’inscrit dans l’un ou plusieurs des champs suivants :

>> La fabrication des savoirs : Quatorze met en place des projets de formation.

>> La fabrication politique : Quatorze expérimente la collaboration entre acteurs, les changements de regards et de représentation, afin de révéler le potentiel du faire ensemble.

>> La fabrication matérielle : Quatorze expérimente la construction partagée, en menant des projets d’aménagement d’espaces communs, de l’échelle du mobilier à celle de la ville.

 

 

  • Association Quatorze
  • 3 passage Saint Pierre Amelot, 75011 Paris
  • 07 60 99 87 76
  • contact@quatorze.cc
  • Site Web Quatorze
  • Page Facebook Quatorze

Daniel & Marième

 

Marième : Diplomée d’un master en gestion de la culture, j’ai été plusieurs fois bénévole pour divers associations ( Parismus, D.R.E.A.M, Alternatiba Paris). J’ai rapidement voulu allier gestion et engagement, et j’ai travaillé pour deux associations dans l’ESS avant de rejoindre Quatorze en tant que chargée d’administration.

 

Sensible aux questions de précarité urbaine et de solidarité, ce sont des projets comme celui-ci qui m’ont fait postulé dans cette association. Déjà bien investie sur le territoire à mon arrivée en janvier 2016, l’équipe m’a petit à petit intégré au projet et j’assure depuis le suivi de partenariat et la coordination.

En tant que chargée d'administration, je m'occupe de la gestion courante de l'association Quatorze, ce qui me prend la majeure partie de mon temps mais j'en dédie également une partie au développement de projets. Depuis début 2017, je travaille avec Daniel sur ce projet de résorption de bidonville « Autour des Murs ».

 

Daniel : Architecte diplomé de l’université d’Alicante, ville où j’ai grandi, c’est durant mon Erasmus à Paris, en 2013, au sein de l’école d’architecture de Belleville que je découvre Quatorze et le territoire des Murs-à-Pêches.

Ayant rejoint l’équipe en 2014, je m’intéresse aux projets de lutte contre le mal logement, à la médiation et à la participation dans la conception et la construction et j’ai consolidé avec l’équipe, la méthodologie WeCo, pour améliorer les conditions de vie dans les situations de bidonville et faire valoir les points de vue des différents acteurs investis. Cette méthodologie est à la base de notre réflexion, menée avec la Fondation Abbé Pierre, qui a fini par aboutir sur des réponses pour la résorption pacifique et progressive du bidonville.  Depuis 4 ans, je travail avec Quatorze sur des projets de précarité urbaine avec un poste d’architecte-médiateur.

 

  • Comment et pourquoi avez-vous eu l’idée de vous lancer dans une campagne de crowdfunding ?

Marième : C'est Daniel qui a eu l'idée de faire une campagne de crowdfunding. Faire une campagne nous permet de faire appel à la communauté des Murs-à-Pêches et de la fédérer autour d'un projet qui les concerne. Avec cette campagne nous allons pouvoir récolter des fonds et faire connaître le projet à plus grande échelle.

Daniel : Promouvoir des projets de développement local qui partent des besoins des bénéficiaires est toujours compliqué du point de vue du financement. Depuis quelques années nous travaillons sur l’ouverture du bidonville au territoire et on encourage le contact des habitants avec leurs voisins. L’implication dans un financement participatif est un pas de plus pour arriver à mettre en oeuvre un projet d’impulsion et accompagner les familles vers la sortie par le haut de la précarité.

  • Pourquoi  est-ce important pour vous personnellement de soutenir un tel projet ?

Marième : C'est important pour moi car Quatorze est impliqué sur ce bidonville depuis 2013, c'est un projet de longue haleine et toutes les étapes qui nous rapprochent de la résorption du bidonville sont importantes.

Daniel : Je suis engagé dans ce parcours depuis plusieurs années, et nous n’avons jamais été si proche de la sortie réelle par le logement et par le travail. L’implication en ce moment du quartier est fondamental pour franchir la phase finale et réussir une transition sociale et territoriale, qui puisse bénéficier aux familles et au territoire grâce à l'amélioration de la parcelle.

  • Qu’est-ce que ce projet va changer dans la vie des bénéficiaires ?    

Marième : Ce projet permet aux bénéficiaires de vivre dans des conditions moins insalubres, en participant à l'action de nettoyage et en aidant à la transformation de la parcelle. Grâce au potager les habitants pourront être plus autonomes, faire des économies et avoir une alimentation plus saine.

Daniel : Le potager permet une autonomie et des ressources évidentes pour les familles, mais il représente aussi  une insertion dans le territoire des Murs-à-Pêches, historiquement centré sur l'agriculture, permettant une mise en valeur des compétences des habitants, et créant un lien par l’activité avec les habitants et associations riveraines.

Voir le budget détaillé

28/09/2018

Toute l'équipe de Quatorze vous remercie chaleureusement pour votre soutien !

Grâce à vous, le projet de résorption du bidonville des Murs à Pêches de Montreuil peut franchir une nouvelle étape.

Ce samedi 22  septembre, les familles du bidonville  ont assuré les repas pour plus de cent cinquante personnes pour la fête  du Pôle Solidaire, organisé par les associations du haut de Montreuil.  À cette occasion une première phase de nettoyage a commencé pour l'installation d'une passerelle en bois, en association avec l'artiste Joanna Zimmermann, qui rend plus facile l'accès au site et la sortie des poubelles. Les ateliers de sensibilisation à la gestion des déchets et la construction de poubelles en matériaux récupérés ont commencé cette semaine. Dans les prochains mois, une nouvelle phase de nettoyage sera entamé pour continuer l'aménagement du jardin potager.

 

Première phase de défrichage pour le potager

Début de chantier de réhabilitation de pan de murs à pêches qui bordera le potager

L'installation de la passerelle dorée

A très bientôt pour la suite du projet !


28/08/2018

Collecte jeudi 30 août dans les Murs à Pêches

Nous serons présents lors de la guinguette des Murs à Pêches ce jeudi 30 août à Montreuil pour collecter des dons! Retrouvez nous dès 16h sur la parcelle de la Girandole au 65 rue Pierre de Montreuil puis à la Maison des Murs à Pêches au 95 rue Pierre de Montreuil.


28/06/2018

Le projet global au budget participatif de Montreuil!

Le projet de résorption du bidonville global dont fait partie l'action de potager est candidat au budget participatif de Montreuil! Merci à nos premiers donateurs, si vous voulez continuer à nous soutenir, votez pour nous ici: Phoenix: vers la mutation du bidonville du 15 bis rue Saint Antoine.

 

Il suffit d'une adresse mail / d'un compte facebook pour voter.

Vous pouvez également soutenir un deuxième projet crée par des habitants de Montreuil sur le logement de jeunes isolés et sans abri.

Fin du vote dimanche 23h.

A vos votes et encore merci!!


Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Ikni Anthony

Ikni Anthony

Pas de message

20 €
Grass Benoit

Grass Benoit

Bravo pour ce projet et cette belle histoire :)

40 €
Bouillot michel

Bouillot michel

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
Cariou juliette

Cariou juliette

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

300 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

600 €
Vareillas Elisabeth

Vareillas Elisabeth

Bravo !

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Vela Casasempere Paloma

Vela Casasempere Paloma

Pas de message

100 €
Arnoux Jean-Noël

Arnoux Jean-Noël

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

15 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Changenot Fabien

Changenot Fabien

Pas de message

20 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

20 €
Rappoport Charles

Rappoport Charles

Bravo à tous pour ce qui a déjà été fait et ce qui sera fait par la suite !

40 €
Anonyme

Anonyme

Avec tous mes encouragements

200 €
KERHERVE Yannick

KERHERVE Yannick

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Studer Jeanne

Studer Jeanne

Je trouve ce projet magnifique. Le film est super et montre bien la magie de la relation entre ls familles Roms et les autres personnes. Changeons le regard porté par la société sur les Roms ! Ce projet en est une très belle illustration. Félicitations aux porteurs de ce beau projet !

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Delavergne Aurore

Delavergne Aurore

Pas de message

5 €
Sadorge Emmanuel

Sadorge Emmanuel

Pas de message

5 €
Lucien Christophe

Lucien Christophe

Pas de message

5 €
Boulanger Charlotte

Boulanger Charlotte

Pas de message

10 €
Pinchon Maïté

Pinchon Maïté

Un magnifique projet, l'histoire d'une résorption pacifique et magnifique !

30 €
Nacho Gayá

Nacho Gayá

Pas de message

50 €
Vicente Viviane

Vicente Viviane

Pas de message

-- €
Millor Vela Daniel

Millor Vela Daniel

Pas de message

-- €
Mineral Gilles

Mineral Gilles

Bon courage pour ce beau projet!

-- €
et Daniel

et Daniel

De l'association Quatorze

8 000 € Collectés

Projet financé !

38 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

8 000 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

74  nbContributors
Donateurs
14 390 €
Collectés
65 J
Restants
72%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

18  nbContributors
Donateurs
6 120 €
Collectés
72 J
Restants
31%
Des nuits pour les parents

Petit Coeur de Beurre

Des nuits pour les parents d'enfants opérés du coeur

4  nbContributors
Donateurs
110 €
Collectés
84 J
Restants
1%