returnLink-chevron Retour

Être parent dans une maison des familles

Quel est notre projet ?

De nombreuses familles éprouvent de plus en plus de difficultés à prendre en charge l’éducation de leurs enfants. Convaincues que des parents solides dans leur rôle d’éducation favorisent l'épanouissement de leurs enfants, les associations Le Secours Catholique Haute Savoie et Apprentis d’Auteuil ont choisi de s’unir pour créer une Maison des familles dans le bassin annécien. Cette Maison à Cran Gevrier est destinée aux familles en situation de vulnérabilité, qui sont isolées et soumises à la difficulté d’assurer le quotidien avec des enfants, sans soutien du conjoint, de la famille ou d’un réseau amical ou social. La Maison des Familles fait appel aux Petites Pierres pour financer les travaux de mise aux normes et d’aménagements des locaux de la maison (voir budget).

Le Crédit Agricole des Savoie, partenaire des Petites Pierres, s’engage à participer au financement des travaux de rénovation de la Maison des Familles de Cran-Gevrier et apporte son soutien en doublant les dons du projet.

À quoi va servir l’argent collecté ?

La Maison des familles aura pour objectif d'accompagner les parents dans leur rôle éducatif en leur proposant une offre de service reposant sur la solidarité, l’entraide et le soutien.

" Depuis que j’ai eu ma fille, le vide s’est fait autour de moi, j’ai rencontré la solitude. Entre courir pour payer le loyer, aller chercher à manger à la banque alimentaire et tout le reste, je n’ai pas le temps d’être maman, vraiment pas."

Malika, maman

 

Une maison pour retrouver la fierté d’être parent

La Maison des familles est un lieu, un sas de décompression, la personne accueillie n’est pas jugée. Dans ce lieu, on peut être la mère que l'on veut ou le père que l'on veut avec ses faiblesses bien entendu, mais tout son amour pour son enfant. Il existera enfin un lieu où le quotidien n'est plus présent, mais seulement la joie de prendre quelques minutes, quelques heures pour être avec son enfant sans les empêchements de la vie. Enfin un lieu où l'on peut être un parent hésitant, sans que personne ne vienne à redire sur la manière que l'on a de faire grandir son enfant dans la vie.

 

Un lieu pour s’entraider et rompre l’isolement

La Maison des familles aide les parents à reprendre confiance en eux et à trouver des solutions à leurs difficultés. Elle permet d’accueillir et d’accompagner des familles (parents, enfants, grands parents, oncles et tantes) en situation de précarité sociale, économique et en situation d’épuisement parental. Ce lieu est en libre accès, gratuit ouvert tous les jours pour les familles. Cette maison permet aux familles et aux intervenants de faire connaissance, d’établir ensemble des liens de confiance. Dans ce lieu ouvert et chaleureux, les familles se retrouvent, se reposent, partagent leurs talents autour des ateliers bricolage, cuisine, jardinage…

 

Des espaces de rencontres et d’échanges

A l’intersection d’Annecy, de Cran et Seynod, avec un accès facile par les transports en commun, accompagné d’un espace en rez-de-jardin, de 160m², la maison comportera un coin cuisine, un espace convivial ouvert à tous les enfants et adultes, un espace pour la sieste des enfants en bas-âge et un bureau. L’accès à un jardin constitue un vrai atout durant les beaux jours pour permettre des espaces d’échanges et de rencontres tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. L’ensemble des familles pourront échanger dans ce lieu sur l’éducation des enfants et des adolescents, se poser à un moment de leur vie, et retrouver un espace dans lequel on peut dire la vérité. Les intervenants sont présents pour écouter, entendre, conseiller et créer du lien entre les familles. Avec les parents et les enfants, des temps d’échange collectifs seront proposés, en lien avec l’éducation. Cela permet aux parents d’échanger lors de groupe de parole sur leurs expériences en matière d’éducation, transmettre leurs savoirs d’expérience et élaborer ensemble des solutions pour améliorer leur quotidien et trouver de la sérénité. 

 

Comme dans le bassin annécien, la solidarité est présente à Grenoble : découvrez les témoignages de La Maison des Familles de Grenoble en vidéo...

 

Qui sommes-nous ?

L’association La Maison des Familles a été créée en 2015 à partir de la rencontre de deux expertises : le Secours Catholique et Apprentis d’Auteuil pour l’éducation et l’accompagnement des personnes en précarité.

Apprentis d’Auteuil Saint Benoit

Apprentis d’Auteuil est implanté en Haute Savoie depuis 1979. La Maison Saint Benoit est une Maison d’Enfants à Caractère Social implantée à Seynod depuis 2009. Elle accueille des enfants ou adolescents orientés par les services de l’aide sociale à l’enfance dont les parents résident sur le département de la Haute Savoie.

Apprentis d’Auteuil à plusieurs missions :

-       Accueillir : le jeune avec toute son histoire dans le respect de ses origines, sa culture.

-       Eduquer : apprendre à vivre, à se construire, à se respecter et à respecter les autres. Aider le jeune à trouver des repères et un sens à sa vie.

-       Former : favoriser une mise à niveau scolaire, découvrir le plaisir d’apprendre, déterminer une orientation professionnelle

-       Insérer : accompagner le jeune vers une entrée réussie dans la vie adulte, professionnelle et citoyenne.

Secours Catholique

Le Secours Catholique de Haute-Savoie intervient auprès de personnes et de familles en difficulté, isolées… par ses 700 bénévoles répartis en 40 équipes locales ou thématiques (dont une équipe enfance/famille).

Quelques actions clés :

-       Aider financièrement face à de l’urgence ou des accidents de la vie

-       Accompagner avec une approche globale des adultes (logement, emploi, statut de réfugiés, micro crédit, démarches administratives…) ou des enfants (accompagnement scolaire, accueil familiale de vacances…)

-       S’associer avec les personnes à travers des actions collectives pour créer du lien social et co-construire des projets (épiceries sociales, boutiques solidaires, groupes conviviaux, ateliers culturels ou de bricolage, co-formation santé-précarité, voyage de l’Espérance…)

-       Alerter par des démarches institutionnelles et lutter contre les clauses de pauvreté et d’exclusion.

 

Pour qui a été créée la maison des familles ?

Un lieu ouvert aux familles, quelque soit l’âge de leurs enfants, et prioritairement aux familles :

-       Isolées, soumises à la difficulté d’assurer le quotidien avec des enfants sans soutien du conjoint, de la famille ou d’un réseau amical ou social.

-       Précarisées, soumises à des conditions de vies matérielles, relationnelles affectives difficiles.

-        Ce lieu est en libre accès, gratuit pour la famille. Ce sont les familles elles mêmes qui décident de venir dans ce lieu.

Pourquoi ?

-        Offrir aux enfants et à leurs parents un espace de rencontre convivial et apaisant

-        Favoriser la parentalité

-        Conforter les familles dans l’exercice de leurs missions éducatives

-        Faciliter la prise ou la reprise de contact avec les dispositifs sociaux existants

Quels objectifs ?

-        Favoriser la participation active de chacun, parents et enfants

-        Reconnaitre chacun dans la singularité, de son histoire personnelle familiale, en créant un espace d’échanges et de dialogues, respectueux de chacun

-        Repérer et mettre en valeur les talents et compétences de chacun

-        Restaurer, favoriser et maintenir le lien avec les services sociaux.

Quels principes d’action ?

-        Créer un espace d’intimité bienveillant et non jugeant

-        Mettre en valeur leur expérience en matière d’éducation

-        Faire prendre conscience aux familles que les échanges ou les questions liées à l’éducation de leurs enfants sont légitimes

-        Accompagnement individualisé sur des questions d’éducation, dans des démarches administratives, dans les questions de vie quotidienne, travail de mise en relation avec les différents services et associations connues par ces familles

 

Maison des familles du Bassin annécien

  • 2b rue Général Ferrié, 74000 Annecy

Son parcours

Après une vie professionnelle dans l’industrie dans les ressources humaines, je suis depuis sept ans président départemental du Secours Catholique de Haute-Savoie.

 Depuis sept ans, j’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de  personnes et des personnes très différentes, j’ai eu la chance de découvrir de très nombreuses situations de pauvreté, d’exclusion, d’isolement à nos portes. Cela m’a permis de changer de regard sur ces personnes et d’intégrer le slogan « nul n’est trop pauvre pour n’avoir rien à partager et nul n’est trop riche pour n’avoir rien à recevoir ».

La Maison des Familles

La Maison des Familles du bassin annécien est le fruit d’une rencontre avec Jean-François Dietlin (le directeur de la Maison St Benoît, établissement des Apprentis d’Auteuil), le fruit de l’expérience que nous a fait partager la Maison des Familles de Grenoble et sur laquelle nous pouvons nous appuyer et enfin des convictions rejoignant les valeurs du Secours Catholique

  Ce projet s’appuie sur le fait que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants. Les familles vivant des situations de pauvreté, d’exclusion, d’isolement ont des ressources qui ne demandent qu’à être mobilisées. Elles ont besoin qu’on leur redonne confiance en elles et notamment dans leur rôle d’éducateur. Elles sont en capacité de prendre toute leur place dans la vie de la maison et ensuite au-delà dans la cité : nous ne sommes pas là pour leur apporter de l’aide ou des prestations de services mais pour co construire avec elles le projet à vivre dans ce lieu.

Ses actions ou  plutôt les premières actions.

Ce sont les actions d’une petite équipe porteuse de ce projet conjoint Apprentis d’Auteuil et Secours Catholique. Il nous a fallu, tout d’abord,  nous imprégner de l’esprit et de la philosophie de ce projet.

Nous avons ensuite recherché un local et des financements pour en assurer un fonctionnement pérenne.

Pour le local, nous avons reçu un accueil très favorable de la paroisse St Jean aux portes d’Annecy : son curé et son équipe d’animation pastorale. C’est donc dans les locaux du presbytère de St-Etienne du Pont neuf que la maison sera implantée : en  rez de chaussée avec un jardin et dans une zone frontière de trois communes (Cran, Seynod et Annecy) bien desservie par les transports en commun.

Pour le financement, nous avons reçu un accueil favorable qui s’est concrétisé par des engagements sur trois ans de la part de la Caisse d’Allocations Familiales et du Conseil Départemental. Par ailleurs, une Fondation suisse, séduite par ce projet innovant nous soutient sur les trois prochaines années. Les deux associations fondatrices apportent également une contribution financière.

Nous avons également eu une phase plus technique :dépôt d’un permis de construire portant sur des travaux de mise en conformité, d’accessibilité et bien sûr d’embellissement car , ne l’oublions pas, il s’agit d’une « maison » dans laquelle les familles doivent se sentir chez elles et pouvoir vivre des temps de convivialité, de partage et d’activités.

Parallèlement, nous sommes en phase de recrutement de la future responsable de la Maison des Familles. Elle ne prendra ses fonctions qu’à l’issue des démarches relatives au permis de construire.

Qu’est-ce que cela va changer pour les personnes ?

La Maison des familles est un lieu ouvert en journée où les personnes viendront volontairement, elles se sentiront accueillies, acceptées comme elles sont, sans jugement : elles pourront y trouver leur place et faire partager leurs talents, être partie prenante de la vie de la Maison. Lieu d’écoute, lieu de parole, lieu d’échanges autour de la parentalité, elles pourront aussi être accompagnées individuellement par les salariés et bénévoles dans des démarches administratives, dans des démarches auprès d’une crèche, d’un établissement scolaire…

Elles seront reconnues dans leur rôle de parent. Elles pourront redevenir acteur de leur vie grâce à une confiance retrouvée.

Comment les personnes seront orientées vers la Maison des Familles ?

Il faut rappeler qu’entrer à la Maison des Familles est un choix volontaire : ni injonction administrative, ni injonction judiciaire.

Les familles connaîtront ce lieu par l’intermédiaire du Secours Catholique, d’Apprentis d’Auteuil, des travailleurs sociaux, des centres sociaux, des CCAS et du réseau que l’équipe de la Maison des Familles saura construire avec les structures et associations existantes. Enfin, l’expérience de Grenoble montre que les familles elles mêmes sont les meilleures ambassadrices de la Maison des Familles.

27/03/2017

Les plans de la Maison des familles du bassin annécien sont finalisés!

Parmi les 150m² d’espace, la Maison des familles mettra un jardin à disposition des familles. Cet espace extérieur directement accessible depuis la maison permettra aux parents de veiller sur leurs enfants jouant à l’extérieur. La grande cuisine, élément essentiel de la maison, composée d’une salle à manger, sera grande, confortable et conviviale. Les parents pourront s’installer à table et partager des repas ensemble. Cette pièce sera un lieu d’échanges et de discussions mais surtout de mélanges des cultures lors de la préparation des plats pour les repas. Un petit salon sera également à disposition des parents pour qu’ils puissent prendre le temps de se détendre et d’avoir des discussions pour échanger sur leur expérience de parents. L’espace de repos pour les petits permettra aux parents avec des enfants en bas-âge de venir dans la Maison des familles. L’espace multimédia permettre d’accompagner les personnes qui le désirent dans la recherche d’emploi ou dans leurs démarches administratives. Et enfin le bureau de l’équipe et de la responsable de la maison permettront de recevoir les parents qui le souhaitent pour des entretiens plus confidentiels et également pour préparer l’organisation et les activités au sein de la Maison des familles.


27/03/2017

Des nouvelles de la Maison des Familles de Cran-Gevrier

Après 3 mois de travaux de mise aux normes et de rénovation, la Maison des Familles a ouvert ses portes au mois d’Avril. Déjà 22 familles ont pu commencer à s’approprier les lieux au travers de temps de cuisine, de jeux, de jardinage, de repas ou d’échanges…

Pouvez-vous nous rappeler ce qu'est le projet "Maison des Familles" ?

Claire BODEN, Directrice de la Maison des Familles de Cran-Gevrier : « La Maison des Familles est un lieu qui accueille des familles en situation de fragilité ou d’isolement pour les accompagner dans leur responsabilité éducative. C’est un lieu conçu « comme à la maison » où les parents peuvent venir, avec ou sans leurs enfants, pour souffler, rencontrer d’autres parents, échanger sur les questions d’éducation et ainsi reprendre confiance.

Ce qui nous anime, c’est la conviction que, qui que nous soyons, nous avons tous un savoir et des compétences. A la Maison des Familles, nous nous enrichissons des talents de chacun. Nous cultivons cela… un peu comme des jardiniers !

Nous sommes aussi des « tisserands » : pour créer du lien entre les parents et leurs enfants, du lien entre les parents, du lien avec l’environnement. Ce sont tous ces liens qui aident à rester debout quand les difficultés s’accumulent.

A Annecy, la Maison des Familles est portée par Apprentis d’Auteuil et le Secours Catholique. Elle s’inscrit dans un réseau national de 8 Maisons des Familles à travers la France : Grenoble, Marseille, Amiens, Mulhouse, Bordeaux, Nantes… »

Comment se sont passées ces premières semaines ?

Claire BODEN : « Ces premières semaines se sont très bien passées. Après deux mois, l’équipe, 2 salariées et 5 bénévoles, a accueilli 18 familles, soit 60 passages pour le mois de mai. Nous avons également reçu beaucoup de partenaires : ces visites sont importantes pour que notre structure s’insère dans le réseau des partenaires institutionnels et associatifs.

Si les familles sont toujours venues accompagnées la première fois, les ¾ sont revenues seules. Nous les accueillons du mardi au vendredi pour des temps d’échanges, de cuisine, de jardinage, de bricolage, de jeux... Nous leur proposons également de venir le matin pour les accompagner dans des démarches administratives. Nous avons à cœur que la vie de la Maison laisse place à tous ces temps informels qui permettent aux familles de porter avec nous la vie de la Maison.

 

 

Les temps collectifs avec les enfants sont bien investis : la Maison des Familles résonne de rires et de discussions animés le mercredi et pendant les vacances. L’enjeu des prochains mois est d’amorcer des temps collectifs avec les parents. Pour cela, il est important d’avoir pris le temps … de « perdre du temps » pour se connaître et que la confiance s’instaure !

Encore un grand merci à chaque donateur des Petites Pierres qui ont contribué à ce que ce lieu soit « comme à la maison » et nous permette d’accueillir les familles dans un cadre familial et convivial. »


16/05/2017

Que devient la Maison des Familles du bassin Annécien ?

Plongez au cœur de la Maison des Familles du Bassin Annécien à travers ce film réalisé à l'occasion de son premier anniversaire : au programme des rencontres, de la convivialité, de la joie partagée entre les familles...


TOULEMONDE ALAIN

TOULEMONDE ALAIN

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Toulemonde Alexandre

Toulemonde Alexandre

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Un très beau projet, qui comble un vide sur le bassin annécien, et mérite d'aboutir très rapidement

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Bonne chance à ce beau projet!

50 €
BARBEROT Marie-Hélène

BARBEROT Marie-Hélène

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

HEUREUSE INITIATIVE

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Bonnard Giovanna

Bonnard Giovanna

Pas de message

180 €
Anonyme

Anonyme

Une Maison des Familles: quel beau concept ! Bravo ensemble on va porter ce beau projet.

-- €
Dietlin Jean-François

Dietlin Jean-François

C'est un magnifique projet

100 €
Anonyme

Anonyme

Très belle initiative pour un projet local qui vise à soutenir les familles et les parents en difficultés dans la vie quotidienne. Bravo !!

200 €
Anonyme

Anonyme

Une belle initative.

-- €
Françoise Dénarié

Françoise Dénarié

Je suis très heureuse que nos locaux d'Eglise pauvre servent à une si noble cause et soient gérés par des équipes sérieuses. Françoise Dénarié

100 €
Gachet Benoit

Gachet Benoit

c est chouette de pouvoir faire un don pour un projet local. Bravo les petites pierres

19 €
Anonyme

Anonyme

Belle maison des familles ! Bravo !

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

12 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

tous mes encouragements pour cette initiative , une halte , un peu de répit pour retrouver l'énergie , le sourire et se dire que peut-être le monde n'est pas si gris....

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

Bravo pour la clarté du mail, du site et des messages ainsi que pour le bon fonctionnement de l'ensemble. Bonne chance.

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
DEPREZ Thérèse

DEPREZ Thérèse

Pas de message

50 €
france BENARD anne

france BENARD anne

Quel beau projet... on vous attend à Meaux quand vous voulez. Les besoins y sont malheureusement importants. Un petit clin d'œil à Claire la petite nouvelle !

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Soutenir les familles en difficulté à faire face à l'éducation de leurs enfants me semble fondamental. C'est un projet porteur d'avenir.

370 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Un beau projet auquel j'ajoute des encouragements

-- €
Paul DHELENS Jean

Paul DHELENS Jean

Très belle initiative pour des parents en difficultés avec la vie de tous les jours.

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

très beau projet pour œuvrer avec les familles

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Huard Sophie

Huard Sophie

Pas de message

100 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Satin Bernard

Satin Bernard

De l'association Maison des Familles

7 172 € Collectés

Projet financé !

39 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

15 000 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

telechargement-61ae48309d042.jpeg

OEUVRE FALRET

Un toit pour des personnes en souffrance psychique

28  nbContributors
Donateurs
5 332 €
Collectés
12 J
Restants
59%
Arche de la Vallée (2).jpeg

L'Arche de La Vallée

Finir les peintures du foyer d'adultes handicapés (26)

43  nbContributors
Donateurs
14 990 €
Collectés
14 J
Restants
75%
lanouvellepenicheducoeur-61aa79f543f94.jpeg

La Péniche du Coeur

Aide à l'aménagement de la nouvelle Péniche du Coeur

76  nbContributors
Donateurs
11 174 €
Collectés
17 J
Restants
93%