returnLink-chevron Retour

13 logements autonomes pour des jeunes à Troyes

Quel est notre projet ?

L’association Claire Amitié à Troyes vient en aide à des jeunes majeurs qui ont fait l’objet d’un placement durant leur enfance, en raison de graves difficultés dans leurs familles. Souvent, les enfants sont pris en charge jusqu’à leur 18 ans, dans des maisons d’enfants à caractère social ou dans des familles d’accueil. A leur majorité, la prise en charge de l’aide sociale à l’enfance (ASE) peut s’arrêter et parfois des jeunes se retrouvent sans logement, ni soutien familial. Il existe cependant un dispositif, géré par les conseils départementaux, permettant à des jeunes engagés dans une démarche d’insertion de bénéficier d’un contrat jeunes majeurs, entre 18 et 21 ans.

Claire Amitié France a fait le pari d’accompagner ces jeunes majeurs dans des logements autonomes ou dans des foyers de jeunes travailleurs pour permettre à chacun de s’insérer et d’avoir un logement. L’association Claire Amitié France fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour financer l’équipement de 13 logements autonomes à Troyes (voir budget détaillé).

À quoi va servir l’argent collecté ?

Meubler 13 logements pour 13 jeunes en précarité à Troyes

A 18 ans, certains jeunes ne sont pas prêts à voler de leurs propres ailes et doivent continuer d’être hébergés ou accompagnés ne pouvant avoir de soutien de leur famille, n’ayant pas d’emploi, de qualification… Pour responsabiliser les jeunes, l’association les encourage à meubler leur appartement de manière autonome. L’association avance l’argent pour que le jeune puisse s’équiper progressivement en payant lui-même ses meubles, en totalité ou pour une part. Certains jeunes n’ont pas les moyens de s’équiper seul, c’est pourquoi l’association Claire Amitié France a besoin de votre soutien sur Les Petites Pierres.

Pour l’instant, 13 jeunes seront accueillis dans ces logements autonomes. Le dispositif est expérimental pour l’association Claire Amitié France, si le projet fonctionne, l’association souhaiterait accompagner encore davantage de jeunes !

Les premières places ont été ouvertes en novembre 2015, douze jeunes majeurs sont accompagnés depuis dans leurs logements ou dans des foyers de jeunes travailleurs avant d’accéder à leur propre logement. Les premiers résultats sont encourageants, et si l’expérimentation est un succès, il y a tout lieu de penser que d’autres jeunes pourront être ainsi accompagnés par Claire Amitié France et accéderont durablement à un logement en sortant des dispositifs de prise en charge d’aide sociale. Votre soutien pourrait permettre à un projet expérimental de devenir un vrai service d’accompagnement reconnu et valorisé sur le territoire de l’Aube. Il donnerait la chance à des jeunes majeurs de vivre dans un logement équipé par leurs soins, grâce à leurs efforts mais aussi à la générosité de tous !

Accompagner vers et dans le logement des jeunes de 18 à 25 ans à Troyes

Les jeunes accueillis dans ces logements autonomes sont sans domicile et ne présentent pas de garantie de solvabilité. L’aide sociale à l’enfance signe avec eux un contrat jeunes majeurs et verse une allocation jeunes majeurs.  Cependant, ils doivent se préparer, avant leurs 21 ans, à une autonomie complète. L’association Claire Amitié France met une conseillère en économie sociale et familiale à disposition des jeunes pour les accompagner en vue d’une autonomie durable.  L’accompagnement qui est proposé aux jeunes majeurs n’est pas seulement une vérification de leurs dépenses, mais un réel travail d’accompagnement budgétaire. En effet, lors d’un premier temps d’accompagnement, le travail social consiste à vérifier les ouvertures de compte, ainsi que les éventuelles assurances mis déjà en place. Dès la proposition et l’acception du logement par le jeune, ce dernier est accompagné dans ses achats liés à sa future installation. Ainsi des conseils tant dans les achats que dans le budget sont donnés par le travailleur social. Dans un même temps, des conseils pour l’assurance, les ouvertures de compteurs (électricité et/ou gaz), sont donnés au jeune, pour qu’ils choisissent des prestataires dans un meilleur rapport qualité /prix. Dès le début et ce jusqu’à la fin de l’accompagnement des conseils sont donnés aux jeunes afin qu’ils apprennent à gérer leur budget au quotidien : achats alimentaires, vestimentaires…

En tant que C.E.S.F. (conseiller en économie sociale et familiale), des informations sont données aux jeunes, soit de manière individuelle lors des entretiens au domicile, soit collectivement lors de temps d’information au sein de l’association, sur :

- le logement même : sur les économies possibles lors de l’utilisation de l’eau, du gaz, de l’électricité ; ou encore sur les produits nécessaires pour entretenir un logement ; ou bien sur l’utilisation des appareils ménagers (machine à laver – gazinière…)

- l’environnement du logement : le quartier, les établissements publics présents, les lignes de bus, les activités culturelles et sportives.

Qui sommes-nous ?

Depuis 1954, l’Association Claire Amitié France s’est donnée comme mission d’accueillir, accompagner et former des Jeunes femmes isolées (18/25 ans) en situation de grande précarité.

Thérèse Cornille, militante chrétienne, est à l’origine de la création de l’association Claire Amitié. Seconde d’une fratrie de neuf enfants elle y grandit dans un climat de foi, d’unité et de joie qui la marque profondément. Du milieu familial de son enfance, elle dira souvent : «on était pauvres, mais on s’aimait». Frappée par la grande détresse tant psychologique qu’humaine qu’elle observe chez les jeunes, elle fonde en 1954 l’association Clair Logis Ile de France et en 1959 l’association Clair Logis Troyes. Aujourd’hui ces deux associations n’en font plus qu’une et ont choisi le nom de Claire Amitié France.

« Dans le regard posé sur une personne, ne jamais la figer dans son passé mais la voir dans son devenir », tel était le mot d’ordre de Thérèse Cornille à l’origine de l’association Claire Amitié.

L’association Claire Amitié France se donne des fondamentaux à respecter en toutes circonstances :

- Aimer d’abord : être toujours plein de considération, de bienveillance, d’écoute mais surtout d’ouverture à l’échange sans jamais juger une personne,
- Considérer la personne humaine dans son unité
- Faire famille ensemble : accueillir, héberger, nourrir, susciter une participation active, créer des liens et permettre à chacun de se réaliser.

L’objectif ?

Offrir à des jeunes femmes en situation de grande précarité́ une nouvelle chance de réussir leur vie dans leur famille et dans la société́ :

- En pariant sur les compétences des personnes accueillies pour faire émerger des projets de vie
- En organisant des conditions d’accueil et d’hébergement favorables
- En permettant l’expression de chaque potentiel
- En favorisant la responsabilisation des personnes accompagnées

 

J’ai pu rejoindre l’association à l’âge de 18 ans, alors que je m’apprêtais à entrer en formation d’assistante sociale. Tout en suivant cette formation, j’ai eu la chance de découvrir et partager pendant 20 années la vie quotidienne de jeunes, de familles de toutes cultures, de toutes religions, dans les maisons Claire Amitié en France.

En 2003,  il m’a été demandé de continuer de servir différemment, en acceptant la responsabilité et la direction générale de l’association Claire Amitié en France. C’est la mission qui est la mienne aujourd’hui encore, tout en veillant au développement des actions de Claire Amitié en Ile-de-France et dans l’Aube.

Qu’est ce qui vous a donné envie de vous engager avec Claire Amitié ?

L’impact de l’action de Claire Amitié dans la vie des jeunes que nous accompagnons. Pourquoi ? Parce que tous les acteurs, salariés et bénévoles, ont à cœur de réaliser cette mission avec qualité, en privilégiant la dimension de l’accueil, de vie familiale, de recherche du savoir vivre ensemble, de fraternité. Les personnes accueillies il y a même très longtemps, les jeunes qui commencent à voler de leurs propres ailes et qui partent de nos maisons, de nos services, témoignent chacun à leur manière que Claire Amitié a pu être à un moment de leur vie, une première chance, une seconde chance, un tremplin, une possibilité de révéler toutes les potentialités de leur être ! et ça ça n’a pas de prix !

Quelles ont été vos actions pour ce projet?

Mon action est de donner aux acteurs sur le terrain, encadrement, travailleurs sociaux en charge de l’accompagnement de ces jeunes, les moyens d’agir durablement au sein de ce dispositif expérimental. Ma responsabilité est également de rassurer les financeurs potentiels de l’efficacité et de l’efficience d’un tel projet pour qu’il puisse s’inscrire durablement dans le paysage de l’action sociale et de la protection et accompagnement des jeunes majeurs sur le territoire de l’Aube.

Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?

Parce que cela marche ! Nous l’avons déjà expérimenté avec un autre public (jeunes 18/25 ans sans garantie de solvabilité) et nous voyons que le logement est un formidable facteur d’insertion, de socialisation, de responsabilisation.

Ces jeunes qui ont fait l’objet durant leur enfance d’un parcours de vie chaotique, parsemé de placements, de prise en charge, peuvent aussi espérer sortir de ces dispositifs et prendre en mains leur avenir, en s’insérant durablement par le travail, le savoir habiter, la vie sociale et citoyenne.

Voir le budget détaillé

27/03/2017

Le passage à la majorité : un moment particulièrement sensible pour un jeune qui sort du système de la protection de l’enfance

La jeunesse peut se définir comme un âge intermédiaire et transitoire entre l’enfance et l’âge adulte. La question de la transition entre ces deux âges se pose à l’ensemble de notre société. Ce moment peut-être vécu difficilement, il est source d’inquiétude, mais il est aussi le temps des choix, des prises progressives de responsabilités. Histoires personnelles, environnement familial, parcours scolaires impactent directement cette phase de transition. Cette période peut-être d’autant plus compliquée si le jeune a été confronté à des difficultés sociales importantes durant son enfance et qu’il ne peut s’appuyer sur un soutien familial suffisant à sa majorité.

C’est justement le cas d’une partie du public relevant de la protection de l’enfance. Lorsque la mesure de placement est reconduite jusqu’à la majorité, se pose alors la question du départ du jeune du lieu d’accueil et de son entrée dans la vie adulte. Un jeune peut en avoir fini avec le placement mais il peut avoir encore des difficultés à surmonter.

Elles sont de plusieurs ordres : difficultés de formation, d’insertion sociale et professionnelle, de prise en charge de la vie quotidienne, défaut de ressources financières, … Pour ne pas laisser le jeune gérer seul ce passage ou cette situation difficile, les services de l’A.S.E. proposent de prolonger la prise en charge par un accompagnement au-delà des 18 ans, et pouvant aller jusqu’à 21 ans par le biais du dispositif «contrat jeune majeur», afin d’accompagner le bénéficiaire vers l’autonomie.

A partir de cet âge seuil des 21 ans, le jeune majeur ne dispose plus d’un soutien spécifique et sort du système de protection de l’enfance. Le passage à la majorité est un moment particulièrement sensible qui exige tout à la fois de préserver une continuité et de favoriser les changements souhaitables.

Depuis 2008, 15% des femmes accueillies au CHRS Claire Amitié France à Troyes ont ou/et ont eu  un dispositif A.S.E.

Mis face à une échéance d’une prise en charge A.S.E (soit à leur majorité ou à leur 21 ans), nombre de jeunes prennent la décision, sans préparation, d’un retour dans leur milieu familial, d’une colocation hasardeuse ou d’une vie de couple prématurée. Ils passent d’une prise en charge soutenue et sécurisante à un arrêt brutal de leur accompagnement et du travail éducatif entrepris depuis parfois de nombreuses années. La prise en charge dans un CHRS  s’impose comme l’unique alternative. Il leur est demandé de revivre en collectif : certains vivent souvent cette démarche comme un retour en arrière ; pour d’autres c’est de nouveau une situation de « cocooning » où ils dénient la réalité et ses contraintes.

Le projet présenté par l’association Claire Amitié France vise à proposer, lorsque cela est souhaitable, à certains jeunes majeurs sous contrat, une alternative à un hébergement en collectif, en organisant des lieux de vie plus autonomes (studios, logements partagés), pour 13 bénéficiaires.


27/03/2017

Témoignage d’Anémone accueillie par l’association Claire Amité

Anémone a pu retrouver un rythme avec Claire Amité et un lieu dans lequel elle peut se sentir bien et s’épanouir.  

 

En retrouvant une stabilité sociale et en recréant des relations amicales au sein du foyer Claire Amitié, Anémone a pu retrouver un équilibre de vie et une soif d’apprendre.

 


27/03/2017

Sylvie nous raconte son engagement envers Claire Amitié...

Sylvie Loury accompagne les jeunes femmes de 18 à 25 ans dans une maison Claire Amitié.
Sylvie a décidé d'aider, d'apporter du bonheur par tous

les moyens à ces jeunes filles pour bien commencer la vie.

 

 


27/03/2017

Reprendre confiance en soi et devenir mature avec Claire Amitié

"Pendant 2 mois avant que j’arrive sur Troyes jetais a la rue et j’ai recherché de quoi vivre, manger et me loger.

Je ne savais pas ou j’allais ou ce que j’allais faire de ma vie et un jour j’ai appris par l’ASE qu’il y avait un foyer de jeune femme à Troyes, donc je les ai appelé et j’ai expliqué mon parcours et ce que je voulais faire par la suite m’en sortir dans la vie car la rue était trop pour moi je savais que je pouvais y réussir à m’en sortir.

Alors fin aout j’ai eu mon rendez-vous avec Elodie une animatrice, je suis venue sur place, elle m’a accueilli les bras ouverts, m’a expliqué le fonctionnement de claire amitié, après une longue discussion avec elle de mon parcours.

En septembre 2015, je suis arrivée au foyer de claire amitié de Troyes, avec toute mes affaires que j’avais laissé cher mon ex pour pas les perdre. Alors la directrice et les animatrices m’ont accueilli avec un bouquet de fleur pour signifier un accueil chaleureux.

En octobre j’ai commencé à chercher un apprentissage car je voulais réussir dans la vie, prouver aux animatrices et à moi-même que je pouvais m’en sortir dans la vie.

Alors en novembre-décembre 2015 j’ai signé mon contrat jeune majeur à l’ASE, avec Helene ma conseillère au service jeune majeur de claire amitié.

Puis par la suite j’ai obtenu mon contrat d’apprentissage en restauration-service.

Puis en décembre Laure Grammont directrice de claire amitié à Troyes m’a proposé de pouvoir vivre en appartement à l’extérieur du foyer avec un bail glissant à leur nom et par la suite quand je serai prête pouvoir le glisser à mon nom.

Et fin janvier 2016 après quelque recherche avec Hélène Rilliot, j’ai trouvé un logement et je me suis installée seule avec un contrat signée par Hélène et moi en accord pour pouvoir me suivre tout au long de mon parcours jusqu’à que je décide d’arrêter tout et de pouvoir vivre sans aide.

Au jour d’aujourd’hui, Hélène Rilliot et Marlene Guillotin m’aident à pouvoir faire tous les papiers et le bilan sur le budget pour me permettre par la suite de savoir gérer les avantages et les inconvénients de la vie et du monde extérieur. Helene et Marlène m’aide à avoir confiance en moi et à devenir mature."

PALOMA MIGUET.


27/03/2017

Remerciements de l'ambassadrice du projet Isabelle Godet

En novembre 2015, le département de l’Aube offrait à notre association la chance d’ouvrir, à titre expérimental un dispositif permettant à 13 jeunes majeurs, confiés à la Protection de l’Aide Sociale à l’Enfance, en raison de lourdes difficultés familiales et sociales rencontrées durant leur minorité, d’accéder à une vie plus autonome dans un logement.

En octobre 2016, plus de 40 donateurs offrent à notre association Claire Amitié, avec le soutien du Fond de Dotation  Les Petites Pierres, la chance d’accompagner ces jeunes dans l’aménagement de leur logement.

Cette décision d’un acteur public, cet élan de générosité de tous, cette initiative de la Fondation Somfy depuis plusieurs années, renforcent la conviction de notre association de toujours chercher des manières nouvelles et adaptées pour accompagner vers une autonomie durable une jeunesse plus défavorisée.

Soyez chacun remercié d’oser avec nous faire le pari que le logement est un bon vecteur d’insertion, s’il est proposé dans le cadre d’un accompagnement global individualisé et renforcé.

Le financement obtenu en 90 jours va permettre à 13 jeunes d’être aidés pour le financement de l’équipement de leur logement, mais au-delà de cela, c’est une marque de confiance faite à ces jeunes qui ont l’opportunité de sortir durablement des dispositifs d’aide sociale.

Je terminerais ce message par une phrase qui est aussi celle qui est choisie par l’association pour porter symboliquement notre année 2016/2017 :

« Construisons une humanité où toute personne est une chance pour l’autre ! »

Aujourd’hui, par votre partage généreux, par le soutien des Petites Pierres qui a accompagné chaque effort consenti, vous êtes, nous sommes une chance pour ces jeunes !

Mais ces jeunes sont aussi une chance pour nous !

Merci !

Isabelle GODET

Ambassadrice du projet


Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
de Pimodan catherine

de Pimodan catherine

Pas de message

100 €
Ange Bellance Marie

Ange Bellance Marie

Vous y croyez, moi aussi. Je vous soutiens

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

100 €
Albrecht Gerard

Albrecht Gerard

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Allez les jeunes vers l'avenir avec le soutien des amis....

-- €
Anonyme

Anonyme

je suis fière : l'histoire de Thérèse se poursuit....

-- €
louis normand j

louis normand j

Bravo pour l'accompagnement de ces jeunes et bon courage pour pour tout le travail au sein de l'association

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Loury Sylvie

Loury Sylvie

...Vivre c'est aider Aider c'est aimer Aimer c'est faire exister Exister c'est ...

-- €
COIFFIER Daniel

COIFFIER Daniel

Pas de message

-- €
Koechlin Gwen

Koechlin Gwen

Pas de message

200 €
Anonyme

Anonyme

J'espère que vous parviendrez à l'objectif et j'y apporte ma contribution, avec vous j'y crois. Yolande DAUDET

100 €
halajko philippe

halajko philippe

solidaire de votre projet ! bon courage a vous toutes Nathalie et philippe

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Et voilà !!!

-- €
Anonyme

Anonyme

Allez c'est parti... Je compte sur vous!

-- €
Anonyme

Anonyme

Pour la réussite de tous les jeunes !

-- €
Godet Isabelle

Godet Isabelle

Oui les jeunes ont besoin de notre engagement, de notre accompagnement, de notre enthousiasme. Oui le logement est un formidable outil de responsabilisation, de socialisation et d'insertion !

150 €
Guillotin Marlène

Guillotin Marlène

Je laisserais juste 3 mots qui ont de l'importance à mon regard concernant l'accompagnement de ces jeunes: CONFIANCE, RESPECT, DISPONIBILITÉ.sans omettre créer du lien.

-- €
GARNERY ANNE

GARNERY ANNE

Ce projet atteindra son objectif. Si tel n'était pas le cas, ma contribution sera reversée à Claire Amitié pour un autre projet.

100 €
Anonyme

Anonyme

Avec Claire Amitié, je donne en confiance. Tous mes encouragements pour ce projet qui tient la route !

-- €
Fredoc Magalie

Fredoc Magalie

Pas de message

10 €
Anonyme

Anonyme

Chaque homme, chaque femme, chaque enfant a droit à un logement décent.

150 €
Anonyme

Anonyme

Petit partage pour soutenir ce beau projet Babeth et Christian

60 €
Anonyme

Anonyme

Encouragement à l'équipe de Claire Amitié pour cette belle initiative à Troyes - Annette

80 €
Anonyme

Anonyme

Merci à Claire Amitié pour le beau travail réalisé sur le terrain avec les jeunes. Bonne réussite à ce projet !

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Concrétisation du projet de don de juillet

1 000 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Avec mes encouragements ! Claude

50 €
Houari Samia

Houari Samia

Pas de message

50 €
Anonyme

Anonyme

pour que des jeunes puissent voir plus loin et se réaliser petit à petit mais avec confiance en eux et en vous ! Marcel CART

200 €
Anonyme

Anonyme

Une petite pierre pour un beau projet qui marche !

100 €
Anonyme

Anonyme

Un peu de partage ne fait pas de mal!

100 €
Anonyme

Anonyme

Bravo et bonne chance

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

200 €
Anonyme

Anonyme

Avec les encouragements de Lily et Guy WESPISER

100 €
de MONTALIVET Gaetan

de MONTALIVET Gaetan

Pas de message

500 €
Anonyme

Anonyme

Merci pour ce beau projet et bonne continuation !

1 100 €
Eccher Annaïg

Eccher Annaïg

Pas de message

100 €
Godet Isabelle

Godet Isabelle

De l'association Claire Amitié France

14 235 € Collectés

Projet financé !

43 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

14 235 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

84  nbContributors
Donateurs
16 720 €
Collectés
59 J
Restants
84%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

25  nbContributors
Donateurs
7 720 €
Collectés
66 J
Restants
39%
lamastre.jpeg

Association Encour'âge

Une maison partagée pour les Anciens en Ardèche

31  nbContributors
Donateurs
7 439,96 €
Collectés
71 J
Restants
37%