returnLink-chevron Retour

1er projet urgence Covid19 financé : Mettre à l'abri des femmes de la rue !

Belle réussite pour l’association « Aux Captifs, la Libération » ! 

Félicitations !

Aux captifs, la libération est la première association à boucler sa campagne de financement participative Les Petites Pierres « Urgence Covid-19 » ! Bravo à elle et merci à toutes les personnes ayant contribuées à ce  premier succès ! 

Retour sur leur projet… 


L’association 

L’association Aux captifs, la libération créée en 1981 a pour objectif de rencontrer et d’accompagner les personnes « captives de la rue », en prenant en compte les dimensions somatique, psychologique, sociale, culturelle et existentielle de chacun. 

Leur intervention s’articule autour de 4 grands principes : 

  • La rencontre dans la rue 

  • Les permanences d’accueil dans leurs antennes 

  • Les programmes de reconstruction 

  • L’accompagnement dans un projet de vie individuel 

Avec l’aide de 324 bénévoles et de 67 salariés, nous rencontrons chaque année à Paris 5 000 personnes en grande pauvreté, en majorité des sans-abris, mais aussi des personnes en situation de prostitution, des victimes de la traite des êtres humains, des jeunes en errance, des migrants etc. 

Que vont permettre les dons récoltés ?  


Alors que la France est confinée à cause du coronavirus, les personnes en grande précarité sont toujours à la rue et leur situation se dégrade. 

L’état de santé et / ou psychologique de certaines femmes accompagnées par les Captifs nécessite une mise à l’abri sous un toit. L’association a donc ouvert à compter du 6 avril un lieu d'hébergement d'urgence à Montmartre pour 15 femmes en grande précarité et/ou victimes d'exploitation sexuelle connues et accompagnées par l'association. Ce lieu d'hébergement sera géré par des bénévoles et des salariés des Captifs.  

L'argent collecté va servir à nourrir les personnes et leurs remettre tous les produits d'hygiène nécessaires pendant le mois d'hébergement.