Protéger les enfants et sauver les mamans

Protéger les enfants et sauver les mamans

Ambassadeurs : 
Patricia ROUFF

L'association Léa (Lieu- Ecoute- Accompagnement) vient en aide aux femmes et enfants victimes de toutes formes de violences (conjugales et/ou intrafamiliales) sur le territoire du Val d’Yerres-Val de Seine en Essonne.

L'association Léa protège chaque année près de 200 femmes et 400 enfants. En proposant un accompagnement individuel personnalisé, mais aussi des temps collectifs adaptés, l'association Léa soutient les femmes et enfants victimes dans leur combat vers la liberté.

L'association Léa a pour vocation de lutter contre les violences et homicides au sein de la famille, et ainsi d'éviter le placement social des enfants et l'incarcération de l'auteur.

L’association Léa fait appel à votre générosité afin d'aménager les espaces d'un accueil de jour sur la commune de Yerres pour créer plus de confidentialité pour les femmes et enfants victimes de violences qui souhaite préparer, éviter ou anticiper un départ de leur domicile (voir budget détaillé).

Partager le projet :
PROJET RÉUSSI
Vos dons sont doublés
100%financés
37
12730 €
Collectés
Dont
6365 €
donnés par
Le Fonds de dotation Les Petites Pierres
Sur un objectif de
12730 €
» Voir les règles d'abondement du projet

Partenaire du projet : Le Fonds de dotation Les Petites Pierres

Pendant toute la durée du projet : votre don est doublé !

Ce projet est soutenu par Le Fonds de dotation Les Petites Pierres qui double chaque don effectué pour ce projet !

x

Ils ont fait un don

  • 100.1€
    Anonyme
    22/05/2018
  • 100€
    Elissar Hadidi
    21/05/2018
  • A la discrétion du donateur
    Frédérique
    21/05/2018
  • 100€
    Fabienne GABBANELLI
    14/05/2018
  • A la discrétion du donateur
    Anonyme
    11/05/2018
» Retrouvez tous les donateurs

Les dernières actus

Témoignage d'une femme suivie par l'association Léa

15 Mai 2018

Je m’appelle Carile, j’ai 40 ans et deux filles de 10 et 6 ans. Actuellement je vis chez mes parents à la retraite pour payer les dettes de mon ex-mari ; 30 000 euros à payer par le biais de la Banque de France.

Si j’en suis là, c’est grâce à Patricia et à l’Association Léa qui m’a soutenue et aidée lorsque ma vie s’est écroulée.

Auparavant, j’avais un foyer stable avec une maison, des enfants, un mari que je pensais bon, aimant et de confiance.

Suite à son chômage et à ses mensonges, nous avons perdu la maison. Mon mari est tombé dans l’alcoolisme et la dépression.

A partir de là, je suis devenue le « bouc émissaire » de son mal être.

Le harcélement moral avec insultes journalières nuit et jour, les violences, les coups qui m’ont valu quelques arrêts de travail.

J’ai supporté ça pendant 5 ans, cette atmosphère où la seule solution envisageable, quand on est au fond du trou, c’est le suicide.

Pour que tout cela cesse enfin, le départ du foyer, on y pense, mais on a peur de l’inconnu, du jugement de la famille et des autres qui ne savent rien de l’enfer que l’on vit.

Pourtant un jour, j’ai eu le courage de partir avec mes enfants. Je me suis échouée, démunie, sans rien, devant la porte de l’Association Léa.

J’ai rencontré des femmes formidables qui m’ont soutenue, aidée pour les démarches administratives, elles m’ont présentée des bénévoles et une avocate qui s’est occupée de mon divorce ; mais également une Pédopsychiatre qui suit ma fille qui présente des troubles du comportement à cause de tout ce qu’elle a vécu et vu.

Les entretiens avec Patricia et les groupes de parole du samedi m’ont permis de me reconstruire émotionnellement, de reprendre soin de moi et goût à la vie.

Léa  fait un travail essentiel. Grâce à cette association, les femmes recommencent une nouvelle vie, sans violence et avec des projets.

Ce sont des vies de femmes et d’enfants qui sont sauvées.

Je ne remercierais jamais assez l’Association Léa pour ce qu’elle a fait pour mes filles et moi. Je pensais ma vie finie et grâce à Léa, je pense à un avenir.

Carole.

 

 

» Voir toutes les actus