returnLink-chevron Retour

Un refuge pour les victimes de traite des êtres humains

Quel est notre projet ?

Une victime de traite des êtres humains est une femme, un homme ou un enfant qu’on a fait venir en France sous couvert d’une fausse promesse de travail rémunéré MAIS qui s’est retrouvée dans une situation d’exploitation dans la prostitution, le travail forcé, l’esclavage domestique ou encore la mendicité forcée. La violence, les menaces et la dette contractée par le voyage sont autant de moyens utilisés pour la retenir dans cette situation d’emprise.

Toit d’Urgence représente une chance pour une victime d’exploitation ayant fui son réseau d’avoir un hébergement protecteur et un espace serein dans lequel elle pourra commencer sa reconstruction. Toit d’Urgence n’est pas seulement un appartement mis à disposition pour une victime. Ce projet à l’initiative du Dispositif National Ac.Sé (accueil sécurisant), crée en 2001 par l’association ALC, s’inscrit dans une volonté de protéger la personne en danger, de lui offrir un temps de repos et un accompagnement social réalisé par des professionnels de l’association ALC  (assistantes sociales et éducatrices).

Aujourd’hui, nous avons besoin de VOUS, pour passer du concept à la réalisation (voir budget détaillé): notre campagne de crowfunding sur Les Petites Pierres va permettre la location d’un appartement entièrement meublé et équipé qui pourra accueillir dans l’urgence une victime de traite le temps nécessaire à sa mise en sécurité et à l’identification d’un centre d’hébergement et de réinsertion sociale adapté à sa situation.

Ce projet est soutenu par le Fonds de dotation Qualitel. Chaque don est doublé par notre partenaire le Fonds de dotation Qualitel. Un don de 10 euros, c’est finalement 20 euros reversés au projet ALC.

À quoi va servir l’argent collecté ?

Protéger les victimes de la traite humaine avec le Dispositif Ac.Sé 

La majorité des victimes de la traite en France est exploitée dans le cadre de réseaux de proxénétisme, essentiellement en provenance d’Europe de l’Est et d’Afrique subsaharienne (en particulier du Nigéria). L’Office Central pour la Répression de la Traite des Etres Humains estime entre 20 000 et 40 000 le nombre de personnes exploitées sexuellement en France. En 2015, cet Office recense 712 victimes de proxénétisme (dont 684 femmes). Ce chiffre n’est que la partie visible des personnes forcées à se prostituer.

Le Dispositif National Ac.Sé (accueil sécurisant), crée en 2001 par l’association ALC, permet aux victimes de la traite des êtres humains en danger de recevoir une protection spécifique. Il propose un accueil sécurisant aux personnes majeures, françaises ou étrangères, sans distinction de genre, victimes de traite des êtres humains, en danger localement et nécessitant un éloignement géographique. Toute association ou structure identifiant une victime de traite des êtres humains peut contacter la coordination du Dispositif Ac.Sé afin de demander l’éloignement géographique de cette personne en danger localement du fait de son exploitation. La coordination du Dispositif Ac.Sé fait alors appel à son réseau de centre d’hébergement partenaire afin d’accueillir cette personne et d’assurer son accompagnement vers une insertion en France.

Si le nombre de victimes orientées vers le Dispositif Ac.Sé augmente d’année en année, la croissance du nombre de lieux d’accueil partenaires n’est malheureusement pas proportionnelle. Cela a comme conséquence un délai d’attente plus long pour la victime pour intégrer un centre d’hébergement et donc une mise en danger pour sa vie plus importante.

En 2017 la Coordination du Dispositif Ac.Sé a été sollicitée pour 77 demandes d’orientation en provenance de 18 villes différentes.

Aujourd’hui, confronté à une augmentation de demande de mise à l’abri d’urgence et un besoin fondamental d’éloigner géographiquement des victimes de traite des êtres humains en danger localement, le Dispositif Ac.Sé souhaite pouvoir éloigner cette victime dans les 48 heures.

Ces personnes ayant fui leur réseau d’exploitation se retrouvent dans une grande précarité, dormant dans la rue et sans aucun réseau social autre que leur exploiteur, et encourent des représailles immédiates des membres de leur réseau d’exploitation. Elles doivent être éloignées géographiquement dans l’urgence afin d’assurer leur protection. 

La Coordination du Dispositif Ac.Sé a identifié une ville en France, dont on ne peut donner le nom pour assurer la sécurité des victimes, dans laquelle des travailleurs sociaux de l’association pourront entamer un accompagnement de proximité avec la victime nouvellement arrivée.

Un appartement pour que les victimes de la traite humaine puissent retrouver bien être et sérénité 

Un appartement pour se protéger : la personne ayant fui son réseau d’exploitation encourt de grands risques de représailles de la part de ses trafiquants. L’éloignement géographique de la personne lui permettra de se mettre à l’abri en toute confidentialité.

Un appartement pour récupérer une estime de soi : la victime de traite n’a en général aucune interaction avec la société extérieure. Elle vit sous l’emprise d’un réseau de trafiquants : logement en commun avec ses exploitants, heures de sorties limitées voire interdites, surveillance accrue et rapprochée. Elle est dépendante des membres du réseau d’exploitation, n’a aucun repère dans sa ville d’exploitation, n’a aucun réseau social et n’a aucune autonomie.

Cet appartement et l’accompagnement des travailleurs sociaux lui permettra de recouvrir une confiance en soi dans sa prise en charge quotidienne : sortir faire des courses, interagir avec les habitants du quartier, cuisiner pour soi, s’occuper de son appartement.

Un temps pour recommencer : la personne mise à l’abri dans cet appartement n’y sera que pour quelques semaines, deux mois au maximum.

Les travailleurs sociaux qui l‘accompagneront dans son quotidien, pourront évaluer ses besoins et attentes et la préparer à son insertion sociale en France. Pendant ce temps, la Coordination du Dispositif Ac.Sé identifiera un centre d’hébergement qui permettra un travail d’insertion sociale, administratif, éducatif et professionnel.

Ces deux mois permettront alors à la victime de traite de s’éloigner de la violence et des menaces et de se reposer afin d’entamer une reprise en main de sa propre vie.

Ces deux mois permettront aux travailleurs sociaux d’accompagner la victime vers un chemin d’insertion.

Au total, notre projet permettrait à 6 personnes victimes de traite des êtres humains en France en danger d’être mises à l’abri et d’entamer une reconstruction de leur vie.

Qui sommes-nous ?

L’association ALC accueille des personnes confrontées à des difficultés sociales ou des situations de ruptures. Le projet éducatif et social d'ALC vise à ce que chacun puisse affronter la vie quotidienne, valoriser ses aptitudes, développer ses capacités et rétablir des liens avec son entourage afin de trouver ou retrouver sa place dans la société. Ceci passe par l’accompagnement vers l’accès aux droits de toutes les personnes accueillies et à la recherche de réponses adaptées à leurs besoins fondamentaux.

L’association ALC est divisée en 6 pôles, chacun ayant une thématique dominante. Le Pôle Prévention, Hébergement et Insertion (PPHI) vient en aide notamment aux victimes de la traite et du proxénétisme, au travers du service les Lucioles et du Dispositif National Ac.Sé situés à Nice et du service l’Appart 74 basé à Gaillard.


Le Dispositif National Ac.Sé (accueil sécurisant) – créé en 2001 par ALC – permet d’offrir aux victimes de la traite des êtres humains en danger localement une protection spécifique. Ce mécanisme national repose sur un réseau de 19 associations spécialisées et 51 centres d’hébergement, répartis sur 40 départements. Il propose un accueil sécurisant aux personnes majeures, françaises ou étrangères, sans distinction de genre, victime de traite des êtres humains, en danger localement et nécessitant un éloignement géographique.

La coordination du Dispositif Ac.Sé centralise les demandes d’orientation, présentées par tout professionnel en contact avec la personne victime, quelle que soit sa localisation en France, et gère la mise à l’abri des personnes en les adressant vers les lieux d’accueil partenaires. De plus, la coordination anime le réseau des partenaires, en assure le renforcement et développement, et organise et anime deux fois par ans pour les partenaires du réseau des séminaires/formation sur les thèmes en lien avec la prise en charge des victimes de la traite.

 

 

Eva Benouaich et Nadine Boulenger

Je m’appelle Eva, je suis d’origine multiculturelle, passionnée de voyages et surtout de la découverte de l’Autre. Mes deux valeurs intrinsèques sont la non-discrimination et l’équité. Je me suis alors tournée vers des études de Droit…international évidemment … puis humanitaire finalement. J’ai ainsi pu allier ce qui m’anime le plus : aller à la rencontre des autres, des personnes les plus vulnérables et en danger et ainsi lutter à leurs côtés pour le respect de leurs droits. Pendant près de 10 ans j’ai parcouru différents pays à travers le monde :  République Démocratique du Congo, Tchad, Philippines, Haïti, Liban etc…

Pendant toutes ces années, j’ai approché de très près diverses formes de violences et j’ai pu élaborer et participer à des projets avec et pour ces femmes, hommes et enfants victimes dans leur pays.

Aujourd’hui, mon engagement perdure en France grâce au Dispositif Ac.Sé où j’occupe la fonction de chargée de développement de projets. J’ai intégré ce Dispositif Ac.Sé au début de l’année 2017 et rejoins une équipe de 2 autres femmes pétillantes, volontaires et engagées auprès des victimes de traites êtres humains.

A la recherche constante de solution d’éloignement et d’hébergement rapide pour les victimes de traite, nous avons eu l’opportunité de se lancer dans ce projet Toit d’Urgence. L’idée est simple : procurer à une personne en danger dans sa ville d’exploitation un lieu sécurisé et sécurisant pendant quelques semaines, afin de nous laisser le temps d’identifier un centre d’hébergement plus pérenne.

En plus de faire connaitre au plus grand nombre la thématique de la traite des êtres humains, les Petites Pierres nous donne l’occasion de montrer que ces personnes au-delà de leur statut de victime sont avant tout des femmes et des hommes à part entières. Toit d’Urgence permet de donner le « La » à la première étape de leur nouvelle vie.

Je m’appelle Nadine, pharmacienne de profession, je me suis investie dans les soins et traitements apportés à la population toxicomane. Membre du Conseil d’Administration de l’association ALC depuis 2008, je suis sensibilisée aux difficultés sociales subies par les personnes les plus vulnérables. L’action me définit. Je fais tout mon possible pour faire avancer les projets destinés aux personnes accueillies dans notre association ALC.

Lisa Deffayet, Anaëlle Vionnet et Joanne Corrieri

Etudiantes à l'IUT d'Annecy, elles s'engagent aux côtés de l'association ALC pour mener à bien cette campagne de crowdfunding solidaire sur Les Petites Pierres.

"Accompagner l’association ALC dans son projet d’aide contre l’exploitation sexuelle est un formidable challenge. Se sentir utile en participant à la reconstruction de ces femmes qui ont perdu toute confiance en elles est une véritable motivation. En tant que femme, ce projet me tient tout particulièrement à cœur, d’autant plus qu’il s’agit d’une cause souvent mal comprise et sujette aux préjugés."

Anaëlle Vionnet

"Mener une campagne de crowdfunding solidaire sur la thématique de la traite des êtres humains me tient particulièrement à cœur. C’est un sujet peu connu qui pourtant, touche de nombreuses personnes. Je suis honorée d’accompagner l’association ALC dans son projet Toit d’urgence du dispositif national AcSé pour aider des jeunes femmes victimes d’exploitation sexuelle à trouver un lieu d’accueil sécurisant et de les aider dans leur reconstruction.  J’espère profondément que l’on arrivera au bout de cette aventure en récoltant les fonds nécessaires à la réalisation du projet et que l’on réussira à redonner la joie de vivre à des jeunes femmes victimes de ce fléau."

Lisa Deffayet

"Le mal-logement, la traite des êtres humains : œuvrer contre de telles causes est réellement stimulant. Ces causes me touchent particulièrement. Je suis très fière de pouvoir aider le dispositif AcSé de l’association ALC afin de reloger des femmes victimes d’exploitation sexuelle et j’espère de nous parviendrons à récolter les fonds nécessaires. Participer à un tel projet sera, j’en suis certaine, une expérience très enrichissante."

Joanne Corrieri

01/02/2018

Le témoignage de Blessing, 21 ans, prise en charge par le Dispositif National Ac.Sé

Blessing (dont le prénom a été modifié) a bien voulu nous raconter son histoire …. Une chronique ordinaire d’une victime d’exploitation à des fins sexuelles. Elle nous explique, à travers ce récit, qu’une fois sortie de son réseau, ses rêves peuvent se réaliser comme toute jeune femme à part entière.


08/02/2018

Tranche de vie ordinaire d'une victime de traite des êtres humains

Cliquez et écoutez ....

 

 


04/04/2018

Un grand merci pour votre soutien

 

 

 

 

 

 


YP for Jamie Edwards YPO MONACO

YP for Jamie Edwards YPO MONACO

In September 2017 we engaged with Jamie Edwards over the YPO Change maker initiative where we promised to wire donations to an association in need at that time.

1 200 €
BOULENGER Nadine

BOULENGER Nadine

Pas de message

-- €
Della-Balda Florence

Anonyme

Pas de message

20 €
soumar karim

Anonyme

Pas de message

-- €
GOSSART Françoise

Anonyme

Pas de message

-- €
Barozier Barozier micheline

Barozier Barozier micheline

j'encourage les jeunes à ce mobiliser pour des causes d'intérêt général comme celle-ci

10 €
SAUTIER michèle

SAUTIER michèle

Pas de message

-- €
MAUGAIN NADIA

Anonyme

Pas de message

-- €
DEGEORGES Marie-Laure

DEGEORGES Marie-Laure

Pas de message

10 €
Laude Melissa

Laude Melissa

Pas de message

10 €
DUPRET patricia

DUPRET patricia

Pas de message

10 €
BENATTIA DALILA

BENATTIA DALILA

« Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin. » bravo pour ce projet

50 €
larrieu magali

Anonyme

Pas de message

-- €
Dony elisabeth

Dony elisabeth

Pas de message

40 €
mohdeb ludivine

Anonyme

Pas de message

-- €
Descamps Verena

Anonyme

Pas de message

-- €
Berliner Marianne

Anonyme

Bonne chance pour ce beau projet!

-- €
lavenne sandrine

Anonyme

Pas de message

50 €
BOULANGER NEVEU Jean

BOULANGER NEVEU Jean

Pas de message

50 €
Bonifas anne

Bonifas anne

Pas de message

50 €
PRIAM Alain

Anonyme

Pas de message

-- €
Alidières Solange

Alidières Solange

Pas de message

50 €
mohdeb ludivine

Anonyme

Pas de message

-- €
PHILIPPE Isabelle

PHILIPPE Isabelle

Que l'altérité soit toujours victorieuse. Bravo pour ce très beau projet...

50 €
Bernard Sandrine B

Anonyme

On continue ....

-- €
Macchiarini Laura

Anonyme

Pas de message

-- €
Bischoff François

Bischoff François

Pas de message

100 €
Vionnet Nicolas

Vionnet Nicolas

Beau projet. On vous soutient!

100 €
maugain irène

Anonyme

Belle initiative, nous vous souhaitons plein succès.

100 €
ROLLIER Frank

ROLLIER Frank

Pas de message

-- €
GILLETTA de SAINT JOSEPH Philippe

GILLETTA de SAINT JOSEPH Philippe

Pas de message

100 €
deffayet corinne

deffayet corinne

Je vous souhaite de réussir votre projet, c'est une action pour une belle cause.

50 €
maino martine

maino martine

Pas de message

50 €
graglia margot

Anonyme

Pas de message

50 €
dubois claude

dubois claude

Pas de message

-- €
BEAUVILLE arnaud

Anonyme

Pas de message

-- €
BEAUVILLE arnaud

Anonyme

je soutiens ce projet, Robert

-- €
Bach Martine

Bach Martine

Projet intéressant auquel j'adhère entièrement.

-- €
ULLMANN Jean Jacques

ULLMANN Jean Jacques

dès lors que l'on connaît les trafiquants pourquoi ne les signale-t'on pas à l'autorité publique ?

100 €
FREIXE Marie jo

Anonyme

Belle initiative à laquelle je souhaite la réussite .

-- €
MUDA Monique

MUDA Monique

Pas de message

100 €
Nicolle Jacques

Nicolle Jacques

Pas de message

200 €
DUMAS Hélène

DUMAS Hélène

Projet répondant à un réel besoin, innovant, généreux, à soutenir !

-- €
Chaline Jean-Louis

Chaline Jean-Louis

Pas de message

50 €
POËNSIN Alain

POËNSIN Alain

Pas de message

20 €
CHAPPEY Hélène

Anonyme

WELCOME au chaud et à l'abri !

-- €
DOMANGE Hervé

DOMANGE Hervé

Pas de message

20 €
ratsimbason boulenger anne cecile

ratsimbason boulenger anne cecile

Pas de message

10 €
Barthélemy Alain

Barthélemy Alain

Pas de message

50 €
DESPLANQUES François

DESPLANQUES François

Petites pierres font belle maison.

200 €
PEZZALI jean

Anonyme

Pas de message

10 €
cousy Aline

Anonyme

Pas de message

-- €
Brun Estelle

Brun Estelle

Pas de message

60 €
CORRIERI Eliane

Anonyme

Très touchée par la vidéo !! Bon courage pour la suite !!!

50 €
Chaudruc Arnaud

Chaudruc Arnaud

Pas de message

60 €
CORRIERI Florence

Anonyme

Une très belle vidéo qui m'a donnée envie de participer à cette très belle cause. J'espère que vous atteindrez très rapidement votre objectif. Bonne continuation !

150 €
TESSIER christian

Anonyme

Pas de message

-- €
Pellotieri Charles

Anonyme

Vive la liberté !!

-- €
boulenger Alexandre

boulenger Alexandre

Pas de message

10 €
BOULENGER Nadine

BOULENGER Nadine

Pas de message

10 €
BARSAMIAN MARIO

Anonyme

Pas de message

-- €
PEZZALI jean

Anonyme

Pas de message

10 €
PEZZALI jean

Anonyme

Pas de message

10 €
Passeron Hélène

Anonyme

Pas de message

-- €
BEAUVILLE Claire

Anonyme

Des Juliette, il y en a beaucoup. Merci de les aider à s'échapper et retrouver leur liberté.

-- €
Bernard Sandrine

Anonyme

Une petite pierre supplémentaire...

-- €
FLAHAULT-DAVID marie cgristine

FLAHAULT-DAVID marie cgristine

Pas de message

50 €
DIBIAGGIO Marc

Anonyme

Pas de message

-- €
TROPEA Didier

Anonyme

Pas de message

-- €
gunst jean claude

Anonyme

enfin !

-- €
Hauvuy Patrick

Anonyme

Pas de message

-- €
defrasne vincent

Anonyme

Bonne chance à votre projet et à cette belle association

50 €
Benouaich Eva

Benouaich Eva

De l'association ALC

10 000 € Collectés

Projet financé !

72 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

10 000 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img_20200223_144025-5eb002eecec47.jpeg
83191034_2830714760317268_4722298009168117760_o-5eb0085c48fd5.jpeg

LA CELLE

De l'électricité au Mont Aigoual (Le Gard)

25  nbContributors
Donateurs
16 420 €
Collectés
23 J
Restants
82%
autambour1-5f040f8a4e408.jpeg
5f041bcd29fe5776566545.jpeg

AU TAMBOUR !

1er lieu dédié aux femmes SDF à Lyon !

116  nbContributors
Donateurs
9 440 €
Collectés
36 J
Restants
69%
photopetitespierres28elogement-5eeb9243333a1.jpeg
victorv2019-5ef073e5a5643.jpeg

Fondation Insertion par le Logement

Un logement de transition pour relever des vies à Paris

4  nbContributors
Donateurs
2 790 €
Collectés
48 J
Restants
14%