returnLink-chevron Retour

Une maison partagée pour des jeunes en formation dans la restauration

Quel est notre projet ?

L'association Agapè Anjou agit pour l'épanouissement des enfants et des jeunes en situation de difficulté à Angers.

En 2016, l’association Agapè Anjou a ouvert une école de production au sein du restaurant l’Entrecôte à Angers. La formation professionnelle se fait uniquement en situation réelle et sur deux lieux de production. Les jeunes sont encadrés et formés par des professionnels de la restauration. Ainsi, ils exercent leurs compétences et développent leurs talents.

Après plus d'un an d’exercice au sein de l’école et du restaurant, nous constatons avec satisfaction que les jeunes sont assidus et s’épanouissent dans la formation et leur travail. Ils acquièrent de l’aisance dans les pratiques professionnelles, mais également dans la vie quotidienne face aux clients, collègues de travail et partenaires extérieurs.

Cette première année d'activité nous permet également de repérer des difficultés soulevées au contact des jeunes, toutes en lien plus ou moins direct avec l’accès au logement, et systématiquement, la situation familiale. Ces problèmes ont un effet sur la vie quotidienne et professionnelle de nos jeunes, qui en conséquence, ont tous besoin d'un accompagnement spécifique.

L'association Agapè Anjou fait appel à votre générosité dans le cadre d'une campagne de crowdfunding solidaire sur Les Petites Pierres (voir budget détaillé).

À quoi va servir l’argent collecté ?

Pour répondre à ces problématiques l’association Agapè Anjou loue une maison dans le quartier de la Doutre à Angers, à environ 3 km de l’Ecole de Production. Un « habitat partagé » peut y être organisé entre :

- Les élèves  de l’Ecole de Production

- Des jeunes professionnels ou étudiants de la région

- Le soutien régulier de familles de parrainage  

Au-delà de partager leur habitat, les colocataires seront amenés également à partager la vie de la maison, passages obligés de la vie quotidienne, ainsi que des activités de loisirs le weekend et durant les vacances. En effet, l’insertion revêt plusieurs aspects. Le raccrochage scolaire ne s’envisage que dans une harmonie entre la vie professionnelle et la vie personnelle. C’est donc l’ensemble de l’équilibre de vie au travail, des loisirs, de la vie affective et du lien social qui est en jeu.

Les jeunes apprennent à respecter les règles, notamment par la vie en communauté. Ils apprennent également à prendre des responsabilités qui les font grandir. La vie au sein de la maison est autorégulée par les jeunes eux-mêmes, par leurs engagements dans les tâches quotidiennes et au service de la vie commune, le tout sous le contrôle des familles bénévoles et d’un responsable de l’association. Agapè Anjou vise donc à proposer une forme originale d’habitat partagé  (organisation de weekends, de repas conviviaux, du partage des tâches, plateforme d’accès aux soins, temps de régulation, etc.).

 

Agapè Anjou met en place un projet d’habitat partagé pour les élèves de l’Ecole de Production, dans le quartier Saint Jacques à Angers. Le projet est basé sur deux piliers fondamentaux : L’exemple familial et le développement de l’amitié.

L’accueil familial
Afin de pouvoir offrir ce contexte familial à ceux qui en sont éloignés, les jeunes sont donc mis en relation avec des familles qui les parrainent de façon bénévole, et qui sont des relais de confiance, donnent un cadre stabilisant et rassurant aux jeunes. Ainsi les familles invitent les jeunes et leur proposent des activités, le week-end et pendant les vacances.
De plus la famille donne un cadre de référence aux jeunes qui peuvent avoir perdu un lien sain avec leur propre famille. Une famille est responsable de l’organisation de la maison, de la répartition des tâches en lien avec la chargée d’insertion, elle délègue au quotidien à un
étudiant au sein de la maison. Cinq autres familles parrainent chacune un jeune de la maison.
Les familles de parrainages ont donc une double mission :
• Co-parrain de la maison Agapè avec pour chacune d’entre elles un rôle spécifique dans l’organisation de la structure
• Marraine d’un élève de l’école

 

L’amitié
Un enfant a besoin d’aimer et d’être aimé pour grandir harmonieusement. Il a besoin d’être reconnu, respecté pour ce qu’il est, ce qu’il fait et ce vers quoi il tend. Partager un lien fort avec ceux qui l’accompagnent est une nécessité pour l’enfant
accueilli. A ce titre Agapè Anjou recherche pour ses élèves ce type de cadre qui favorisera leur insertion. L’idée est donc de développer un habitat partagé entre des étudiants ou jeunes professionnels et des jeunes de l’école, les plaçant tous sur le même pied d’égalité. Le climat de convivialité favorise, des amitiés créées donc un cadre protégé.
Au-delà des apprentissages dispensés par l’Ecole de Production, qui permettent aux jeunes l’obtention d’un diplôme et les conduisent vers l’insertion dans la vie active et dans la société.
Les jeunes apprennent à respecter les règles, notamment par la vie en communauté. Ils apprennent également à prendre des 
responsabilités qui les font grandir. La vie au sein de la maison est autorégulée par les jeunes eux-mêmes par leurs engagements
dans les tâches quotidiennes et au service du la vie commune.

Qui sommes-nous ?

 L’association Agapè Anjou a été créée en juillet 2016 dans le but de soutenir les personnes en difficultés d’apprentissage, d’améliorer leurs conditions de vie et de développer chez elles des talents et l’envie de connaissances pour qu’elles prennent leur place dans la société avec courage, confiance et optimisme.

Dans ce cadre, l'association Agapè Anjou agit en assurant l'accueil dans des foyers, des familles, des lieux de vie et en apportant aux enfants et aux jeunes, ainsi qu'à leurs familles, un soutien social, médico-social, éducatif ou thérapeutique. A Angers, c’est une Ecole de Production qui a été créée afin de former des jeunes décrocheurs scolaires aux métiers de la restauration.

L’association Agapè Anjou est membre de l’union pour l’enfance qui se définit comme une association de solidarité et d’éducation et qui regroupe plusieurs associations œuvrant pour la protection de l’Enfance.

Son but est d'apporter un concours à la protection des mineurs ou des jeunes majeurs dont la santé, la moralité ou l'éducation sont en danger, ceci dans le respect de leur identité, en favorisant leur autonomie et leur insertion. 

Maylis Heraud

Après avoir participé au montage de l'Ecole de Production Agapè pour l'association Agapè Anjou, Maylis Heraud est chargée de mission et d'insertion au sein de l'Ecole depuis plus d'un an.

En tant que chargée d'insertion, elle s'occupe du parcours des jeunes, de leur recrutement jusqu'à leur sortie, en les conduisant vers un emploi ou bien vers la poursuite d'étude. Cet accompagnement englobe aussi bien les aspects de la vie personnelle que professionnelle, et comprends entre autre l'organisation des stages ou encore le soutien des jeunes dans leurs démarches administratives.

En tant que chargée de mission, Maylis gère la communication, développe de nouveaux projets et la recherche de fonds.

Qu'est ce qui vous a donné envie de vous lancer dans une campagne de crowdfunding?

Pourquoi est ce important pour vous de soutenir ce projet?

Qu'est ce que ce projet va changer dans la vie des bénéficiaires?

 

Voir le budget détaillé
Aucune actualité pour le moment
Aucun don pour le moment
Heraud Maylis

Heraud Maylis

De l'association Agapè Anjou

0 € Collectés

0 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

10 000 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

84  nbContributors
Donateurs
16 720 €
Collectés
59 J
Restants
84%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

25  nbContributors
Donateurs
7 720 €
Collectés
66 J
Restants
39%
lamastre.jpeg

Association Encour'âge

Une maison partagée pour les Anciens en Ardèche

31  nbContributors
Donateurs
7 439,96 €
Collectés
71 J
Restants
37%