returnLink-chevron Retour

Un chantier-école pour aider une famille fragile

Quel est notre projet ?

La FLS, Fondation pour le Logement Social, a reçu par un legs une petite maison, ancienne bergerie, à Astugue, dans un village rural de Hautes-Pyrénées.

Le défi de l’été 2017 ? Qu’une équipe de 5 bénévoles, entre 20 et 24 ans, contribue à rendre cette maison habitable, entourée d’un entrepreneur local. Pédagogie, transmission à la jeunesse mais aussi remplir la vocation de la FLS de loger des personnes en difficultés (chômage, précarité, exclusion…): voici les 3 axes importants de cette initiative.

Aujourd’hui, cette maison ne peut pas être habitée, puisqu’elle est en trop mauvais état. La visite de début juin de la maison a conforté l’idée d’un chantier nécessaire pour la transformer. Aux côtés d’un entrepreneur local, l'équipe de 5 jeunes bénévoles se mobilise pour lancer les travaux, du 15 au 30 juillet : plomberie, électricité, assainissement, peinture… Cette maison, une fois rénovée, est destinée à accueillir une famille démunie (précarité, RSA, chômage…). 

L'équipe de bénévoles s'associe à la FLS pour faire appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour accompagner financièrement l’engagement des bénévoles, entre 20 et 24 ans, du chantier-école d’Astugue, pour loger à terme une famille démunie (voir budget détaillé).  

À quoi va servir l’argent collecté ?

Rendre un logement habitable pour accueillir une famille démunie avec la FLS

La FLS - Fondation pour le Logement Social - se lance dans un projet de rénovation d’une de ses maisons. Cette maison nous a été léguée, elle se situe dans une commune rurale des Hautes-Pyrénées (65), et en mauvais état, surtout à l’intérieur. A titre d’exemple, il n’y a pas de plomberie et d’accès à l’eau, toute l’électricité est à refaire pour loger une famille en précarité, et qui souhaite s’installer. Voici donc un premier impact positif du projet, celui de répondre à la vocation de la FLS qui est de venir en aide aux plus fragiles.

Un chantier solidaire pour rénover une maison dans les Hautes-Pyrénées

Afin de lancer ces travaux, un chantier-école sera mis en place fin juillet. Un entrepreneur professionnel pilote les travaux, avec une équipe de jeunes bénévoles qui veulent apprendre à rénover une maison. Chaque bénévole participe aux différentes missions de chantier : démolition de mur, installation de fenêtres, dallage, assainissement, électricité, plomberie… Le deuxième impact positif est la mise en place du chantier école qui doit être une belle expérience pour les jeunes qui y participeront. Chacun participe et agit sur le projet. A une époque où beaucoup de jeunes ne savent plus utiliser leurs mains, il est intéressant de retransmettre des savoir-faire manuels.

« Nous ne ferons pas tout, mais nous pouvons faire quelque chose » interpellait Raoul Follereau à la jeunesse. Le chantier se finira sur le deuxième semestre 2017, sous la coordination de l’entrepreneur.

Qui sommes-nous ?

Fondation reconnue d’utilité publique à fonctionnement presque exclusivement privé, la FLSFondation pour le Logement Social – favorise par le logement l’insertion des familles les plus en difficulté. La FLS attribue aux familles qui en ont le plus besoin des logements sans limite de durée, source de visibilité à long terme et de stabilité, avec des loyers adaptés à leurs moyens. 170 familles sont actuellement logées en Île-de-France.

Inspirée du message universel de Raoul Follereau en faveur des plus fragiles, fondant l’aide concrète qu’elle apporte aux familles sur les principes de l’enseignement social de l’Eglise, la FLS est une fondation indépendante de tout organisme d’Etat comme de toute institution religieuse. Elle accueille les familles qu’elle loge quelles que soient leurs cultures et leurs convictions. Elle croit en la dignité de tout homme.

 

Je m'appelle Matthieu Salabelle et je suis en dernière année de master de management action sociale et solidarité internationnal. J'effectue mon stage de fin d'études au sein de la FLS et j'ai choisi de m'investir dans ce beau projet de chantier-école qui permettra à une famille dans le besoin de se loger après rénovation.

Décrivez votre parcours et votre engagement au sein de la FLS 

Après 3 années de licence sciences de l’éducation et une formation d’éducateur spécialisé, j’ai poursuivi mon cursus en effectuant un master de management solidarité internationnale et action sociale. Mon engagement actuel pour la FLS et le projet de chantier-école se fait dans le cadre d’un stage de fin d’étude à la FLS. Je me suis investi dans plusieurs missions depuis le début du stage : recherche et rencontres de mécènes, publications de contenus web… Aujourd’hui, je m’investis avec enthousiasme dans ce nouveau projet que porte la FLS pour venir en aide à une famille fragile.

Quelles ont été vos actions dans la construction de ce projet ?

Ce projet nécessite de s’impliquer à plusieurs niveaux donc d’avoir plusieur casquettes. Diverses actions sont à mener de front : recherche de financements, constitution d’une équipe de bénévoles, recherche d’un entrepreneur qui accepte de réaliser ce projet, réalisation des plans du projet de rénovation, devis auprès des entrepreneurs, gestion administrative (assurances, signatures de documents de partenariat…), logistique sur le terrain (matériaux, ravitaillement, transport, logement, location…), recherche de la famille auprès d’associations locales, … Je suis entouré de l’ensemble de l’équipe de la FLS pour accomplir ces missions, c’est un grand défi que j’aime à relever.

Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?

Je m’investis dans ce projet car il est porteur de sens. Venir en aide à une famille démunie et proposer une transmission de savoirs-faire manuels à des jeunes constituent à mes yeux deux atouts essentiels du projet. Le projet est concret et permet d’avoir des échanges très divers et très riches, avec beaucoup d’interlocuteurs : l’équipe de la FLS, les bénévoles, les associations sollicitées, les fondations ou entreprises susceptibles de nous soutenir... Toutes ces expériences sont formatrices pour mon avenir professionnel.

Qu’est-ce que ce projet va changer dans la vie des bénéficiaires ?

Il faut envisager les bénéficiaires à deux niveaux dans ce projet : tout d’abord, la famille qui, demain, pourra se loger dans un cadre de vie propice à son épanouissement dans des conditions de vie dignes. Par ce logement, la famille démunie pourra s’installer sans limite de durée. En effet, beaucoup ont connu des situations complexes et ce logement permet de répondre, nous l’espérons à ce besoin de vivre dans un habitat décent.

Les bénéficiaires du projet sont également les 5 jeunes bénévoles, entre 20 et 24 ans. Tout en donnant de leur temps et de leur énergie, ils recevront aussi beaucoup, au travers de la transmission des savoir-faire manuels.

Aucune actualité pour le moment
Aucun don pour le moment
Salabelle Matthieu

Salabelle Matthieu

De l'association FLS (Fondation pour le Logement Social)

0 € Collectés

0 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

8 076 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

telechargement-61ae48309d042.jpeg

OEUVRE FALRET

Un toit pour des personnes en souffrance psychique

28  nbContributors
Donateurs
5 332 €
Collectés
14 J
Restants
59%
Arche de la Vallée (2).jpeg

L'Arche de La Vallée

Finir les peintures du foyer d'adultes handicapés (26)

39  nbContributors
Donateurs
12 510 €
Collectés
16 J
Restants
63%
lanouvellepenicheducoeur-61aa79f543f94.jpeg

La Péniche du Coeur

Aide à l'aménagement de la nouvelle Péniche du Coeur

75  nbContributors
Donateurs
10 874 €
Collectés
19 J
Restants
91%