returnLink-chevron Retour

réhabilitation de deux logements

Quel est notre projet ?

L'association "viens chez moi, j'habite(plus) dans la rue", est gestionnaire d'un immeuble de 4 appartements (2 F2, 1 F3 bis et un grand studio loués à des personnes en situation précaire). Des travaux de réhabilitation ont déjà été entrepris sur des fonds propres pour un montant de 11286,71 € -remplacement de toutes les portes fenêtres et fenêtres de 3 appartements, remplacement d'une porte de palier coupe feu, remplacement d'une cabine de douche, reprise de zinguerie en zinc naturel sur la toiture, travaux d'électricité avec ampoule LED 5 w, pose de détecteurs de fumée, isolation des combles par soufflage - Il reste encore des travaux de rénovation en peinture pour l'appartement F3 bis pour un montant de 8134,47 € et d'électricité avec l'installation d'un groupe de ventilation autoréglable (pose et cablage) dans l'appartement occupé par un adulte handicapé pour un montant de 782,41 €. La SCI BAJV, Société civile immobilière au capital de 1200,00 €, dont le siège est à Lons Le Saunier (39000), 6, impasse de Verdun, identifiée au SIREN sous le numéro 807957022 et immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Lons Le Saunier, propriétaire de l'immeuble pour le compte de l'association, déficitaire du fait de loyers impayés à cause de la grande précarité des locataires, n'est plus en mesure d'assurer et de régler les travaux de rénovation en peinture et les travaux d'électricité (installation d'une VMC). La situation devient même critique puisque l'immeuble a été acheté avec un fond emprunté auprès de la BNPPARIBAS pour un montant de 172 200,00€, remboursable sur 20 ans.

À quoi va servir l’argent collecté ?

réponse négative

Qui sommes-nous ?

Acquérir à bas prix puis rénover des appartements pour loger tous les sans domiciles fixes, les mal logés ou les personnes en grande précarité, sur tout le territoire, en pratiquant des loyers très modérés.

Diplômé de l'Ecole de Journalisme du Louvre (Paris), j'ai exercé pendant plusieurs années pour la presse quotidienne régionale et la presse nationale au sein de laquelle j'ai été en charge de la rubrique judicaire. De nature polyvalente, il est également arrivé que l'on fasse appel à  mes services pour des opérations de communication auprès de grands évènements. Et parce que la ville est devenue une vraie jungle je suis fondateur d'une jeune association, "viens chez moi, j'habite (plus) dans la rue", qui héberge des femmes et des hommes en grande précarité. Je vous laisse donc découvrir mon parcours professionnel ! J'ai acquis une longue expérience d’un public fragile et souvent défavorisé, grâce aux différents postes d’éducateur et d'animateur que j’ai occupé dans l’Yonne, en région parisienne, en Bretagne, dans la Drôme et plus récemment dans le Jura (ITEP, PEP39, APEI, ADEF Résidences) en assurant des actions de formation à l’autonomie. Mes aptitudes ont été renforcées par mes fonctions de responsable d’équipe des médiateurs à Valence (quartiers classés sensibles, du Polygone et de Fontbarlettes) et complétées notamment par la coordination des activités de loisirs et d'éveil au sein de deux unités pour adultes handicapés et plus récemment, en été par l'encadrement de groupe d'adultes handicapés dans le cadre de plusieurs séjours de vacances pour l'ADAPEI. En effet, mes différents emplois et notamment celui de médiateur social ont permis de côtoyer au quotidien des personnes, souvent un public jeune, issus de milieu défavorisé, pour lesquelles la médiation ne pourrait aller sans formation et approche psychologique et pédagogique et aide adaptée. Par ailleurs, j'ai parallèlement exercé des fonctions d'animateur, voire dirigé une équipe d'animation. Ces missions s'adressant aussi bien à des personnes jeunes, handicapées, j'ai toujours cherché à adapter les propositions et les activités aux goûts comme aux aptitudes intellectuelles ou physiques de chacun dans le seul but de fournir à tous loisirs et divertissements. Lors de mes différentes expériences professionnelles, j’ai été confronté aux situations les plus douloureuses et les plus diverses et j’y ai appris ouverture d’esprit, sens du contact et rigueur mesurée notamment. Dans mes fonctions éducatives j’ai toujours incité mes interlocuteurs à parler sans jamais suggérer et n’ai jamais raccroché, quelque ait été le problème grave ou anodin relaté, sans avoir apporté une réponse ou un début de réponse le plus adapté possible. Amené à travailler en équipe et souvent même à diriger celle-ci, il m’a fallu parfois prendre des décisions difficiles au milieu d’opinions contrastées dans des situations délicates. Mais toujours dans l’intérêt et le souci de mes engagements professionnels. - Tant mes fonctions antérieures de travailleur social que mes récentes responsabilités m’ont permis de développer mon écoute et mon sens du contact et m’ont conduit à apprécier le choix du dialogue et de la concertation pour dédramatiser les situations, apaiser voire faire disparaître les conflits.
Aucune actualité pour le moment
Aucun don pour le moment
 Jérôme

Jérôme

De l'association viens chez moi, j'habite (plus) dans la rue

0 € Collectés

0 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

8 134 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

telechargement-61ae48309d042.jpeg

OEUVRE FALRET

Un toit pour des personnes en souffrance psychique

28  nbContributors
Donateurs
5 332 €
Collectés
12 J
Restants
59%
Arche de la Vallée (2).jpeg

L'Arche de La Vallée

Finir les peintures du foyer d'adultes handicapés (26)

43  nbContributors
Donateurs
14 990 €
Collectés
14 J
Restants
75%
lanouvellepenicheducoeur-61aa79f543f94.jpeg

La Péniche du Coeur

Aide à l'aménagement de la nouvelle Péniche du Coeur

76  nbContributors
Donateurs
11 174 €
Collectés
17 J
Restants
93%