returnLink-chevron Retour

Reconstruire pour vivre ensemble au pays

Quel est notre projet ?

La maison de retraite de Saint Chély d’Aubrac située au Nord de Rodez, a été créée en 1870 dans le but d’offrir « aux indigents » un lieu d’accueil et de soins. A cette époque, les personnes en très grande précarité accueillies recherchaient le gîte, le couvert et l’attention portée par les religieux. A partir des années soixante, la population accueillie évolue. Les structures dédiées aux personnes handicapées mentales ou relevant de services de psychiatrie étant inexistantes à l’époque, l’établissement devient très rapidement un lieu d’accueil pour des personnes qui ne savent où aller. Les patients atteints de pathologie psychiatrique et souvent sans familles sont adressés, par les médecins, à la maison de retraite de Saint Chély d’Aubrac. Après 1993, le bâtiment annexe s’impose comme un lieu dédié à l’accueil de ce public. Aujourd’hui, l’annexe est devenue un bâtiment très ancien et vétuste. Malgré tous les efforts possibles pour y remédier, l’annexe n’a de cesse de se détériorer. Il y a un nombre important de niveaux et faux niveaux dé- servis par des escaliers et des plans inclinés. Certaines chambres sont exiguës avec moins de 11 m² de surface. Les douches comportent des marches et donc ne sont pas accessibles aux personnes en fauteuil.


Aujourd’hui la maison de retraite de Saint Chély d’Aubrac accueille un grand nombre de personnes fragiles en situation d'exclusion ou de grande fragilité. L'établissement à une capacité de 65 lits. Si le bâtiment annexe accueille aujourd’hui des personnes en toute sécurité, il n’est plus possible, d’envisager accueillir, décemment, encore pendant plusieurs années, un public fragile, en ce lieu.


La maison de retraite de Saint Chély d’Aubrac fait appel à votre générosité pour financer la reconstruction de l’annexe : une unité d’accueil pour personnes âgées très dépendantes et présentant des troubles de type Alzeihmer (voir budget détaillé).

 

À quoi va servir l’argent collecté ?

Des locaux évolutifs, modulables pour accueillir des personnes en situation de grande dépendance à Saint Chély d’Aubrac


Pour s’adapter au public accueilli (pathologies de type Alzheimer, résidents en fauteuil), les locaux vont être réhabilités afin de limiter les déplacements verticaux des usagers. Le rez de place accueil les espaces techniques et professionnels (vestiaires, lingerie, chaufferie, salle du personnel). Le niveau 3 est dédié aux espaces de vie, salle d’animation, salle de restaurant, espace pour recevoir les familles… Les niveaux 2 et 4 sont dédiés aux espaces de sommeil et locaux de soins. Les circulations ont fait l’objet d’un travail important de réflexion, l’idée étant de permettre une déambulation aisée et sécurisée des résidents. Afin de compenser les faibles espaces de jardin, l’architecte, en lien avec les équipes, a fait le choix de développer, au dernier étage, une grande terrasse paysagée offrant une vue imprenable sur la place du village. Plusieurs chambres disposent de balcons sécurisés. D’un point de vue thermique, un effort particulier sera porté sur la qualité des matériaux utilisés. L’utilisation de bardages, outre le fait d’apporter une touche esthétique, permet de renforcer l’isolation sur les façades plus exposées.

Aider les personnes souffrant d'exclusion sociale en leur offrant un accueil inconditionnel à la Maison de Retraite Saint Chély d’Aubrac

Accueillir et accompagner des personnes âgées en situation d’exclusion est une des priorités de notre établissement. Parce que la vie réserve souvent de nombreuses inégalités, que le vieillissement s’accompagne parfois de deuils autour de soi, avec la perte du conjoint, d’un enfant, que l’état de santé se dégrade, nombreuses sont les personnes qui se retrouvent en situation de grande solitude. Dans une société qui ne cesse de promouvoir l’éternelle jeunesse, ou l’individu est inséré à la condition de produire, il ne fait pas bon vieillir. Des milliers de personnes âgées vivent aujourd’hui recluses sur elles-mêmes dans des conditions parfois inimaginables. Notre maison à fait le choix de porter une attention toute particulières à ceux et celles que notre société moderne rejette et de leur offrir des conditions d’accueil adaptées à la grande dépendance. Nous affirmons que tout individu doit avoir le droit de finir sa vie dignement, qu’il soit entouré des membres de sa famille ou seul. A ce jour 14 résidents sont sans famille, certains ont vécus une vie de SDF, d’autres ont basculé dans une profonde dépression qui les a coupé petit à petit de leur entourage, quelqu’un ont connu des problèmes d’addiction à l’alcool, d’autres ont été victime d’accident grave. Le grand âge venu, ces « abimés de vie » n'ont nul lieu où aller. Sans des maisons comme la nôtre que deviendraient-ils ?


Les maisons de retraite ont aujourd’hui mauvaise presse. Elles sont considérées à tort comme un lieu où les gens attendent la mort, hors c’est tout le contraire qui s’y passe. Nos maisons sont avant tout des lieux de vie et nous pensons que malgré le grand âge, malgré la maladie, la vie réserve toujours de bons moments. Chaque jour, l’équipe d’animation propose de nombreuses activités à nos résidents : sortie, atelier mémoire, jeux, atelier cuisine, rencontre avec les enfants de l’école voisine… En soutenant notre projet vous offrez à nos résidents la possibilité de bénéficier d’un cadre de vie agréable, vous apportez une petite pierre à l’édifice et contribuez au bonheur de nos anciens.

Qui sommes-nous ?

La Maison de Retraite de St Chély d’Aubrac est une fondation : établissement de statut privé à but non lucratif. Son objectif est d’apporter, aux résidents et aux familles, le meilleur service au meilleur coût et d’accueillir toute personne sans conditions de ressources.


Depuis 140 ans, les administrateurs et les directeurs successifs n’ont cessé de faire vivre cette idée que la vieillesse n’est pas une fatalité mais, au contraire, une opportunité pour vivre autrement. Le projet d’établissement et les animations mises en place au quotidien témoignent de cette volonté affichée de faire de cette maison un véritable lieu de vie. Dans une période où l’économie semble dicter nos comportements, le Conseil d’Administration tient à porter haut les valeurs de la Fondation et à rappeler que l’accompagnement de nos aînés et des personnes âgées que nous serons un jour doit échapper à la notion de marché et de profit.


Le projet de reconstruction de l’annexe permet à un territoire rural et isolé comme le nôtre de préserver à la fois des emplois et une économie locale forte, tout en répondant aux aspirations des résidents et de leurs familles qui recherchent un établissement convivial de petite taille et/ou le résident est considéré comme une personne à part entière et non un objet de soins. Les élus, les institutions, les organismes, les entreprises ou les particuliers qui feront le choix de soutenir ce projet peuvent avoir l’assurance que leur contribution apportera une pierre à un véritable édifice de solidarité locale et intergénérationnelle.


Maison de Retraite Abbé Pierre Romieu 
Avenue d’Aubrac
12470 Saint Chély d’Aubrac
05 65 51 25 00
maison.retraite.st.chely.aubrac@wanadoo.fr
Facebook  de la Maison de Retraite de St Chély d'Aubrac

David MORIN

Titulaire du CAFDES, David Morin, 42 ans, travaille depuis de nombreuses années, auprès de personnes âgées autonomes ou en perte d’autonomie. C’est en novembre 2007 qu’il est recruté directeur de la maison de retraite de Saint Chély d’Aubrac, une des plus anciennes institutions de la région Pyrénées. Il est alors séduit par le projet de la Fondation Maison de Retraite de St Chély d’Aubrac qui gère cet établissement depuis 140 ans dans le respect de valeurs humaines fortes et à l’opposé des principes de lucrativité.


A son arrivée, il découvre l’annexe de la Maison de Retraite de St Chély d’Aubrac. Cette petite unité de 10 lits, éloignée de 100 m de l’établissement principal, accueille des personnes autonomes dans des conditions très précaires : bâtiment ancien, difficilement accessible, bâtiment ne répondant plus aux standards de qualité exigés… Il fait de sa reconstruction une priorité. En décembre 2014, après 3 ans d’étude, il propose au Conseil d’Administration de mener le plus important chantier de ces trente dernières années pour le village et la structure, pour faire de cette annexe un lieu de vie dédié à l’accueil de personnes en situation de très grande dépendance et souffrant de maladies neurodégénératives.


Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?


Ce projet est important à plusieurs titres :
Il répond tout d’abord à un constat : on rentre en maison de retraite de plus en plus tard avec un niveau d’autonomie de plus en plus faible. Le message véhiculé par les médias est que nous serons tous dépendants. Ce message est faux ! Le fait que nous rentrions à un âge tardif en institution est un progrès, car il traduit une vérité plus agréable, nous vivons de plus en plus longtemps en bonne santé et nous rentrons en maison de retraite à l’extrême fin de notre vie.
Lorsque l’on décide de mettre en œuvre un programme d’immobilier d’une telle importance, on doit s’interroger sur ce que seront les besoins de la population dans 10, 15 ou 30 ans. Force est de constater que nos établissements accueilleront des personnes avec de lourdes pathologies et que nous devons adapter les lieux de vie aux besoins des résidents de demain.
Pour la structure, un tel projet permet de maintenir la capacité d’accueil à 65 lits ; sans ces travaux nous aurions fermé 10 lits et perdu 5 ou 6 postes. Dans un village de 515 habitants, nous avons échappé à une catastrophe économique !
Enfin, pour le petit village de St Chély qui voit défiler dans ses rues plus de 30 000 marcheurs par an sur le chemin de St Jacques de Compostelle, il s’agit là d’un beau projet architectural qui met en avant le centre bourg.


Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?


Ce projet est mené par la Fondation Maison de Retraite de St Chély d’Aubrac sans aucune subvention publique. En participant à ce projet, les donateurs apportent une belle pierre à un édifice de solidarité, démontrant ainsi que l’union permet de bâtir de beaux projets. C’est aussi un bel exemple d’entre-aide entre générations et une marque profonde d’affection et de respect pour nos anciens et les personnes âgées que nous serons un jour.

Voir le budget détaillé

22/09/2017

Des nouvelles de la maison de retraite de St Chély…

La fin des travaux à la maison de retraite approche ! Elle est prévue pour le jeudi 28 septembre. Les 29 et 30 septembre deux journées ménage seront organisées avec les bénévoles pour mettre en état le bâtiment. Le mobilier arrivera la première semaine d’octobre. Les aménagements des terrasses seront terminés, la seconde semaine d’octobre.

 

L’inauguration de la maison de retraite est programmée au 28 octobre 2017 14h30. Nous accueillerons de nombreuses personnalités : le Professeur VELLAS, le Président du CD12, le Député, le Sénateur, l’Evêque de Rodez…

L’inauguration est prévue ainsi :

  • 14h30 bénédiction par l’Evêque de Rodez  
  • 15h00 coupage du ruban par une descendante du Fondateur de la Fondation Maison de Retraite de Saint Chély d'Aubrac
  • Visite de l’Oustalet
  • Discours à la salle des Fêtes de Saint Chély
  • Remerciement aux donateurs et partenaires
  • Verre de l’amitié

Le lendemain, une journée portes ouvertes sera organisée pour la population locale. Les mois de novembre et décembre seront consacrés à la formation des personnels. Les résidents aménageront les 2 et 3 janvier prochain.


04/08/2017

Un parrain de renommée mondiale pour l'Oustalet

Le Professeur Bruno VELLAS, Fondateur du gérontopole de Toulouse, éminent chercheur mondialement connu et spécialiste de la maladie d’Alzheimer, a décidé de soutenir le projet de l’Oustalet. Le Professeur Bruno VELLAS sera présent le 28 octobre prochain au côté de nombreuses personnalités pour inaugurer cette future unité de vie qui accueillera une quinzaine de résidents atteints de la maladie d’Alzheimer.

Le Professeur VELLAS, membre de l’académie de médecine, a consacré une grande partie de sa carrière à la recherche, en matière de gérontologie et d’étude, du processus de vieillissement. Il est très à l’écoute de tout projet innovant en lien avec ses travaux. Quand il a su, par l’intermédiaire du Professeur Thierry SCHAVERBE, rhumatologue et Saint Chélois d’adoption, que la Maison de Retraite recherchait un parrain, il n’a pas hésité à s’engager.

 

Les membres du Conseil d’Administration ainsi que les professionnels de santé sont très heureux de pouvoir compter sur un tel parrainage. Pour Geneviève GASQ-BARES, Présidente de la Maison de Retraite et Christiane MARFIN, Maire de St Chély, c’est un atout de plus pour offrir, aux habitants du secteur et aux résidents de l’EHPAD, un accompagnement de qualité et des soins de pointe. Geneviève GASQ BARES rappelle qu’à terme, elle espère que l’Oustalet dépasse sa simple fonction d’accueil pour devenir une structure visant à aider personnes âgées, familles et médecins locaux dans la prise en charge de cette maladie, via un partenariat avec le gérontopole. On peut, ainsi, imaginer la mise en place de consultations à distance, via un service de télémédecine, le but étant d’offrir, aux personnes du Nord Aveyron souffrant de cette maladie, une analyse de pointe sans avoir à se déplacer à plus de 250 Km de leur domicile. Nos médecins locaux qui assurent déjà un excellent travail pourront, au quotidien, se faire épauler par les équipes pluridisciplinaires du gérontopole de Toulouse et ainsi confirmer leurs analyses.

 

En attendant l’inauguration officielle de l’Oustalet par le Professeur VELLAS, le personnel de la Maison  ne relâche pas ses efforts pour collecter des fonds au profit de ce magnifique projet d’utilité sociale


10/07/2017

Remerciements

Grâce à vous tous, à votre générosité, à la mobilisation des bénévoles et des personnels de la Maison de Retraite, nous avons atteint notre objectif de financement participatif sur les Petites Pierres et, cela en moins de 70 jours. En tant qu’Ambassadeur de ce projet, je vous remercie infiniment pour ce bel exemple de solidarité à destination de nos résidents. Je souhaite remercier, particulièrement, la Fondation Bruneau qui a contribué à ce succès en apportant une aide financière substantielle ainsi que toute l’équipe des Petites Pierres qui nous a accompagnés, tout au long de cette année, pour préparer et animer notre campagne.

Le 27 septembre prochain, l’équipe de maîtrise d’œuvre nous remettra officiellement les clés de l’Oustalet. Viendra, ensuite, le temps de l’aménagement intérieur, de la livraison des lits, des équipements médicaux et du mobilier hôtelier. Nous avons aussi prévu une décoration soignée, contemporaine et chaleureuse pour faire, de cet espace, un véritable lieu de vie.

L’argent collecté, lors de notre campagne, viendra financer l’achat des mobiliers hôteliers et l’aménagement des espaces extérieurs. Tout doit être fini pour le 28 octobre, date de l’inauguration officielle. Tous les donateurs recevront une invitation pour cette journée festive. Ce jour là, nous aurons aussi le plaisir de dévoiler l’œuvre réalisée par Olivier Bogart, visant à remercier les donateurs. Je ne vous en dirai pas plus pour ménager la surprise.

En ce vendredi 7 juillet, outre le fait d’avoir atteint notre objectif de financement, nous avons aussi reçu une autre très bonne nouvelle. Le Professeur Bruno VELLAS, Fondateur du gérontopole de Toulouse, éminent chercheur mondialement connu et spécialiste de la maladie d’Alzheimer, nous a fait savoir qu’il acceptait, bien volontiers, d’être le parrain de ce projet  et d’ajouter qu’il serait présent le 28 octobre prochain.

A terme, nous souhaitons que l’Oustalet dépasse sa simple fonction d’accueil pour devenir une structure visant à aider personnes âgées, familles et médecins locaux dans la prise en charge de cette maladie, via un partenariat avec le gérontopole. On peut, ainsi, imaginer la mise en place de consultations à distance, via un service de télémédecine, le but étant d’offrir, aux personnes du Nord Aveyron souffrant de cette maladie, une analyse de pointe sans avoir à se déplacer à plus de 250 Km de leur domicile. Nos médecins locaux qui assurent déjà un excellent travail pourront, au quotidien, se faire épauler par les équipes pluridisciplinaires du gérontopole de Toulouse et ainsi confirmer leurs analyses.

Notre maison de retraite a déjà une très longue histoire. En plus de 140 ans, la population locale, les amis  de St Chély,  parfois très éloignés du village, n’ont eu de cesse d’apporter leur contribution à cet édifice de solidarité et de faire, de notre maison, ce qu’elle est aujourd’hui. Vous aussi, vous aurez apporté une petite pierre à cette belle institution et contribué à faire vivre les valeurs qu’elle porte : accueillir, soigner et accompagner, dans la dignité, toute personne en situation de handicap ou d’exclusion sociale, sans critère de revenus, d’état de santé ou de provenance géographique. Nous vous serons toujours reconnaissants de votre aide.

David MORIN

Directeur de la Maison  de Retraite de St Chély


04/07/2017

Samedi 29 juillet quine spécial Oustalet

Le samedi 29 juillet à 20h30 nous organisons un grand quine (loto) dans le cadre de notre campagne sur les petites pierres.

Les cartons sont déjà en vente à la pharmacie de St Chély ainsi qu'au secrétariat de la maison de retraite au prix de 5€ le carton et 20 € des 5. De nombreux lots sont à gagner.

Les bénéfices de cette manifestation viendront abonder notre campagne de dons.

Nous vous attendons le 29 juillet, venez nombreux !


30/06/2017

Plus que trois mois à attendre !

Plus que trois mois à attendre !

Le 27 septembre prochain, la construction de l’Oustalet s’achèvera par la livraison du bâtiment.

Toutes les entreprises s’activent pour livrer, en temps et en heure, ce magnifique bâtiment qui fait, aujourd’hui, l’unanimité auprès des habitants du secteur. Superbe réalisation, cette construction s’intègre parfaitement dans le cœur du village.

Aujourd’hui, le 3ème étage est en passe d’être terminé. Peintures et sols sont achevés. Serge, notre ouvrier d’entretien termine de poser les têtes de lits déco. Chaque chambre sera différente par la disposition, mais également par la décoration car, il n’est rien de plus troublant pour une personne désorientée que d’évoluer dans un environnement où tout se ressemble.

Les meubles que nous avons sélectionnés avec une amie passionnée de décoration arriveront la première semaine d’octobre. Les rideaux, le linge de lit, le linge de toilette sont aussi commandés.

Les aménagements des terrasses doivent commencer début juillet par la réalisation des terrasses en châtaignier puis, par la pose de grands bacs à fleurs très contemporains. Nous aménageons trois grands espaces extérieurs avec, là encore, des ambiances différentes. La terrasse de 80m² du troisième étage aura une ambiance très moderne alors que, les deux terrasses situées au rez de rue auront une connotation industrielle. Pour réduire le coût d’aménagement des jardins, nous avons fait appel à notre réseau de bénévoles et, ils sont déjà nombreux à avoir proposer leur aide pour le transport des  jardinières, du  terreau et des végétaux.

Le personnel de la maison commence à préparer l’ouverture. De nombreuses formations sont déjà programmées pour former les équipes à l’utilisation des équipements tels que la salle de balnéothérapie ou les équipements de transfert. En septembre prochain, nous réunirons une petite équipe pour établir une liste de résidents susceptibles d’intégrer l’Oustalet. Par la suite, nous rencontrerons les résidents et leur famille afin de leur proposer d’intégrer cette nouvelle unité de vie.

Le samedi 28 octobre, nous inaugurerons l’Oustalet en présence des élus, des personnels, des résidents et des nombreux donateurs qui ont participé à ce beau projet. A cette occasion, nous dévoilerons une œuvre réalisée par un jeune artiste parisien, œuvre dans laquelle vous pourrez retrouver les noms de tous les donateurs. Nous voulons aujourd’hui, remercier l’ensemble des personnes qui ont apporté leurs contributions financière ou bénévoles à ce projet. La générosité de tous devrait nous permettre d’atteindre notre objectif sur la campagne des Petites Pierres.

Les premiers résidents arriveront le 2 janvier 2018, 10 ans se seront écoulés entre la première réunion de travail sur le projet de reconstruction et l’ouverture.


09/06/2017

Des petites pierres aux sables fins de l'atlantique

Aujourd’hui, nous avons décidé de nous éloigner légèrement de la thématique de notre projet de construction pour vous parler de l’expérience que nous vivons cette semaine avec 9 de nos résidents et 14 de la maison de retraite Sainte Anne à Luc La Primaube (12).

Cela fait six ans maintenant que nous avons l’habitude de partir ensemble en séjour de vacances. Après Samoëns, Hossegor, Sainte Maxime, Luz St Sauveur et Céreste, nous sommes cette année au bord de l’océan dans la petite ville de St Georges de Didonne en Charente Maritime. A chaque fois, il s’agit de découvrir une nouvelle région et de partager des moments très forts. Pour moi, il n’est pas exagéré de dire que ces séjours font partie de mes plus belles expériences professionnelles.

Les résidents qui partent à ce séjour sont autonomes ou handicapés. Cette année, 3 sont en fauteuils roulants et 11 se déplacent difficilement. Certains ont été victimes d’A.V.C, d’autres sont gravement malades ou présentent des troubles cognitives importants mais tous ont cette envie de vivre une aventure malgré l’avancée en âge.

La plus jeune a 64 ans et la plus âgée a fêté ses 94 ans sur le séjour. Nous sommes hébergés dans le petit village vacances des Buissonnets au bord de l’océan que certains de nos résidents ont bien connu car ce village est une très ancienne colonie de vacances aveyronnaise.

Chaque jour, nous rayonnons autour de St Georges. Hier, nous étions à La Rochelle pour visiter l’aquarium et la vieille ville, aujourd’hui nous partons visiter le zoo de la Palmyre. Demain, nous allons à Marennes découvrir l’élevage des huîtres puis à Fouras pour une balade en mer autour de Fort Boyard.

Nous sommes une équipe de 7 professionnels pour encadrer ce petit groupe de 25 résidents : 1 directeur, 2 animatrices, 2 aides soignantes, 1 infirmier et 1 personnel de service. Une quinzaine de bénévoles nous accompagnent et ils sont une aide précieuse au quotidien. Ils nous aident à pousser les personnes en fauteuil, nous aident pour le service à table ou simplement donnent un bras à une personne à la marche hésitante.

Chaque jour, nous voyons le visage de nos résidents s’illuminer devant la beauté des paysages. Aussi surprenant que cela puisse paraître, certains découvrent la mer ou la montagne à plus de 80 ans. Certains ne sont jamais partis en vacances de leur vie car celle-ci a été difficile. Ce séjour nécessite un travail de préparation important, notamment une visite préalable du centre de vacances pendant l’hiver pour nous assurer de l’accessibilité des lieux et préparer le programme de sorties. Il ne pourrait avoir lieu sans le concours de nos équipes motivées et un effort financier de nos établissements. Pour ce séjour, nous bénéficions du programme Séniors en Vacances de l’ANCV. Il s’agit d’une aide financière conséquente versée par cet organisme destinée à encourager le départ en vacances de personnes socialement défavorisées ou handicapées.

Après le séjour de vacances, nous nous retrouvons dans un de nos établissements pour visionner le diaporama de nos exploits et partager un bon petit goûter. Pour nous professionnels, il est primordial d’offrir, à nos anciens, ce genre d’expérience. Un établissement pour personnes âgées n’est pas qu’un lieu de soins, c’est avant tout un lieu vie. Sans ces moments d’évasion, la vie serait bien triste et monotone, y compris dans une magnifique maison de retraite. C’est aussi une formidable leçon de vie que nous donnent nos personnes âgées.


05/06/2017

Portraits et histoires de vie de nos résidents

Nous tenons à remercier très chaleureusement les résidents et leurs familles pour la diffusion de ces portraits.

Gérard :

Gérard est né le 26 mars 1943 à Colmar (68). De son parcours de vie nous ne connaissons pas grand-chose, mais nul ne peut rester indifférent devant son histoire. Gérard est rentré à la maison de retraite de St Chély en septembre 2014 après avoir été trimballé dans plusieurs hôpitaux de la région Parisienne pendant plus de 2 ans. L’assistante  sociale qui me contact pour gérer son arrivée à St Chély me confit que ce dernier a été retrouvé inconscient par les pompiers dans un petit appartement situé à proximité de la Gare de Becon les Bruyères. Hasard de la vie, ma sœur habite ce quartier. Alerté par des voisins qui s’étonnaient de ne plus le croiser dans son immeuble, les pompiers sont intervenus et l’on trouvé allongé au sol inconscient et gisant au milieu d’immondices. Les médecins, ne s’expliquent pas comment il a pu survivre, malgré la  gravité de ces lisions cérébrales.  Gérard a été victime de ce qu’on appelle un infarctus cérébrale, une sorte d’accident ischémique  cérébral. Gérard n’a pas de famille, pas d’amis et vit en marge de notre société. Quelques semaines après son arrivée, je suis contacter par le nouveau propriétaire de son anicien appartement de Bécon, celui-ci vient d’apprendre que Gérard est chez nous. Il me raconte que Gérard à fait de nombreux petits boulots, qu’il vivait d’une petite pension et passait son temps à ramasser des métaux trouvés dans les rues pour les revendre au marché de St Ouain.

Gérard est un petit homme tout frêle, qui passe son temps à déambuler dans les couloirs de la maison de retraite malgré des séquelles importante de son accident. Gérard à un champ visuel très étroit (30°) à droite et à gauche, il ne voit ni ses pieds, ni au-dessus de sa tête de ce fait il est régulièrement victime de chutes. L’Oustalet sera pour Gérard un lieu de vie sécurisé ou il pourra se déplacer sans risques.  Il pourra y terminer sa vie dans la dignité tout en bénéficiant d’une grande chaleur humaine.

Portrait d’Yvette

Yvette voit le jour le 6 juin 1936 aux Clamens, commune de St Chély.Ses parents, tiennent un café en gérance à Paris. Ce sont ses grands-parents maternels qui l’élèvent jusqu’à l’âge de neuf ans. Yvette se marie le 6 juin 1956, le jour de ses 20 ans. Avec son mari, Ils prennent un café en gérance à Paris, « l’Etoile du Berger », porte des Lilas, durant 6 ans. Deux enfants y naissent. Puis ils achètent un café-tabac à Sarcelles, en banlieue parisienne. Albert le mari d’Yvette a toujours eu « le mal du pays » et, à la fin des années 70, Albert et Yvette font construire à St Chély et « reviennent au pays ». Yvette devient assistante maternelle. Elle garde de nombreux enfants  Yvette s’implique dans la vie du village, elle devient conseillère municipale et adjointe au maire. Elle est également présidente du club du 3ème âge durant de nombreuses années. Elle aime aussi chanter et intègre la chorale "Les voix des Boraldes". Yvette et Albert ont 5 petits enfants. Albert s’éteint en janvier 2003 emporté par un cancer. Il n’a pas eu le bonheur de connaitre ses trois arrière petites.Yvette ouvre des chambres d’hôtes jusqu’en 2014. Elle reçoit avec beaucoup d’enthousiasme ces hôtes d’une nuit, ces pèlerins venus parfois du bout du monde avec qui elle aime échanger.

Suite à une chute, Yvette est admise à la maison de retraite en 2014. Elle s'éteint le 3 octobre 2016 entouré des siens. Sa fille qui a écrit ce portrait souhaitait que le publions dans le journal de la maison de retraite et sur le site des Petites Pierres. Pour elle et pour toute la famille d’Yvette c’est un bel hommage que nous lui rendons. Pour Yvette qui fût pendant de longues années bénévoles à la maison de retraite, nul doute qu’elle aurait apprécié d’assister à la réalisation du projet de l’Oustalet.

Cécile,

Cécile est née à Paris en 1934. Mariée elle aura deux enfants. L’un est prêtre dans un petit village de l’Aveyron et l’autre habite à Rouen. Dans un premier temps Cécile exerce le métier de couturière avant de devenir employée de bureau et de s’occuper des congés des artistes de spectacles. Avec son mari elle avait l’habitude de venir passer 6 mois de l’année à St Chély. Entièrement dévouée à son mari elle va s’occuper de lui pendant de très nombreuses années. Son mari va perdre  progressivement la vue. Comme dit souvent son mari, Cécile était ma vue, moi j’étais son bras !

Il y a 4 ans, Les médecins diagnostiquent chez Cécile  le début de la maladie d’Alzheimer. Lorsque son état de santé devient incompatible avec un maintien à domicile, Cécile rentre à la maison de retraite. Son mari qui habite à 50 m vient la voir tous les jours pour partager avec elle le repas du midi. Malgré la maladie de Cécile et le handicape de son mari, ils continuent à vivre leur vie de couple emprunte d’un attachement fort et beaucoup d’amour. Cécile est très entourée par sa famille très présente.Cécile fait partie des résidents qui pourraient être admis à l’Oustalet. 


02/06/2017

Comment les personnes sans famille sont soutenues jusqu'à leur fin de vie?

Finir sa vie dans la dignité est un droit fondamental. C’est pour nous professionnels un devoir que d’offrir aux personnes que nous accueillons des soins de qualité, un accompagnement individualisé et je dirai aussi de « l’amour » pour ceux et celles qui en ont cruellement manqué et que la vie n’a parfois pas épargnée. Sur les 65 résidents que nous accueillons ils sont une quinzaine à ne pas avoir de famille ou avoir  perdu tous lien familiale. Un accident de la vie, un divorce, la perte d’un emploi, une conduite addictive et vous vous retrouver très rapidement exclus. Pour ces personnes, nous portons une attention toute particulière sans porter aucun jugement sur ce que fut leur vie. La maison fourni les produits d’hygiène, nous les habillons avec des vêtements que des familles nous donnent, nous gérons pour eux les prises de rendez-vous, et nous les aidons à faire toutes les petites démarches administratives en l’absence de tuteur.

Chaque résident à une personne référente parmi le personnel qui le suit et l’accompagne. Une réunion de coordination est régulièrement organisée sous la responsabilité de Morgane notre psychologue. C’est l’occasion de faire le point sur les besoins de chacun.

Lorsqu’un résident qui n’a pas de famille décède, nous organisons un moment de recueillement dans la petite chapelle de la maison de retraite. Nombreux sont les résidents et les personnels qui participent à ce temps d’adieu. C’est une marque profonde de respect pour la personne avec qui nous avons partagé de nombreux souvenirs.

Le cercueil est ensuite porté en terre par les personnels volontaires dans la tombe de la maison de retraite située dans le petit cimetière de St Chély.


01/06/2017

Un grand merci à tous !

Grâce à votre mobilisation nous avons déjà collecté 8362 €. Merci pour votre participation et votre contribution à ce beau projet de solidarité.

Samedi dernier vous étiez très nombreux à St Chély à vous être arrêtés à notre stand pour nous encourager et acheter notre petit PIN’S de Vache Aubrac. Certains parmi vous auront visité le chantier de l’Oustalet et découvert ce futur lieu de vie pour nos anciens.

Une personne en sortant de la visite m’a dit la phrase suivante : « merci pour ce que vous faites pour le village »… Ce projet dépasse très largement le cadre de la maison de retraite, c’est aussi un gage de prospérité pour notre petit village isolé au cœur de nos belles montagnes d’Aubrac.


26/05/2017

Les personnels de la Maison de Retraite se mobilisent pour l’Oustalet !

 

Le 4 mai dernier, était mis en ligne, sur le site Les Petites Pierres, le projet « reconstruire pour vivre ensemble au pays ».Grâce à ce site de financement participatif, les personnels de la maison de retraite espèrent ainsi collecter des fonds qui serviront à aménager la future unité de vie actuellement en construction sur la place du village. Pour David MORIN, directeur de la Maison de Retraite et ambassadeur du projet, il est important d’offrir, aux résidents, un cadre de vie chaleureux et convivial et d’ajouter que, dans le cadre de la construction de l’Oustalet, un effort conséquent a été fait pour la décoration, le choix des mobiliers ou encore les aménagements extérieurs. Le recours à un site de financement participatif est une première pour cette maison ancienne qui se veut à la pointe de la modernité.

La Fondation SOMFY soutient, depuis 2011, de nombreuses initiatives engagées et portées par des associations de terrain qui œuvrent pour l'accès à un logement décent et à la création de lien social pour les personnes vulnérables grâce à l'habitat. L’objectif est de tisser, jour après jour, les liens d’humanité qui fondent une société équilibrée. Elle initie et soutient des actions simples et de proximité, ancrées dans le tissu local français ou international.

La Fondation accompagne les porteurs de projets et s’engage aux côtés des associations qui cherchent à redonner de la dignité à chacun.

Innovante en matière de mécénat, la Fondation SOMFY a lancé, en 2013, Les Petites Pierres, la plateforme de crowdfunding solidaire qui double les dons pour l’accès à un habitat décent.

Cette plateforme conjugue crowdfunding et financements en provenance de la Fondation Somfy ou d’entreprises partenaires. Financements qui permettent de doubler chaque don réalisé par un internaute sur Les Petites Pierres : un écosystème unique et probant. Pour beaucoup de projets locaux ayant un besoin en financement, les associations peinent à trouver le budget dont elles ont besoin. C’est pour soutenir ces initiatives très concrètes qu’a été créé : lespetitespierres.org. Par ailleurs, au-delà d’être un outil de financement de projets, Les Petites Pierres sont aussi un outil d’accompagnement des associations au cœur de leur écosystème et vers la transition numérique. La campagne de la maison de retraite de St Chély d’Aubrac est ainsi suivie par l’équipe opérationnelle de la Fondation SOMFY qui guide, pas à pas, l’établissement vers la prise en mains des outils digitaux et de communication pour faire connaître son projet au plus grand nombre.

Les personnes qui souhaitent encourager la maison de retraite de St Chély sont invitées à se rendre sur le site : les petites pierres pour y faire un don en ligne, don déductible à 66% du montant de l’impôt. Ce don est ensuite abondé du même montant par la Fondation SOMFY.

Pour assurer la réussite de cette opération, résidents et personnels animeront un stand, le  samedi 27 mai, lors du marché de la veille de la transhumance. Ils proposeront à la vente des articles faits mains confectionnés par les résidents et un PIN ‘S Vache Aubrac.  Les bénéfices de cette manifestation seront reversés à la Fondation SOMFY pour être doublés.

Enfin, toute l’équipe d’animation donne rendez-vous aux habitants du village le 29 juillet, à 20h30, à la salle des fêtes de St Chély pour un grand quine spécial « Oustalet ».

Geneviève GASQ-BARES, Présidente du Conseil d’Administration de la Maison de Retraite, se félicite de cette mobilisation très importante qui contraste avec l’absence de financements publics. En effet, à ce jour, les subventions publiques reçus représentent moins de 8% du plan de financement, alors même que la maladie d’Alzheimer est une cause nationale.

Nul doute, la maison de retraite de St Chély compte sur vous !


23/05/2017

Comment les personnes souffrant d'exclusion sociale arrivent à la maison de retraite?

A sa création en 1873, La Fondation « Maison de Retraite de St Chély d’Aubrac » a pour vocation principale l’accueil ce que l’on appelait alors les « indigents ». Pauvres, déshérités et personnes sans famille du canton étaient hébergés et soignées par les sœurs. Dans les années 60, la maison de retraite voit arriver une nouvelle population. A cette époque les institutions d’accueil pour personnes handicapées ou présentant des pathologies psychiatriques sont quasi inexistantes. Fidèle à ses valeurs, la Fondation va faire de cet accueil une particularité reconnue dans tout le département. Des liens étroits vont alors se tisser avec l’Hôpital Sainte Marie de Rodez spécialisé dans le traitement des troubles mentaux.

Dans les années 90 alors que l’on assiste à l’explosion des maisons de retraite privées lucratives, certains établissements pratiquent une politique de sélection, refusant généralement ces personnes au profil et au parcours atypique. Au début des années 2000, la dernière religieuse quitte la maison de retraite, mais le  la Conseil d’Administration de la Fondation reste fidèle à ses valeurs et va réaffirmer haut et fort que notre maison à vocation à accueillir tout le monde sans distinction de revenus, d’autonomie ou d’état de santé.

Régulièrement nous sommes contactés par des assistantes sociales travaillant dans des services de gériatrie dans de grands hôpitaux. Elles nous contactent en dernier recours quand aucune autre solution n’a été trouvée. Nous savons alors que la situation est urgente. Nombreux sont les résidents à avoir attendu en vain des mois, voir des années,  une éventuelle place dans une maison de retraite. C’est le cas de Gérard qui est resté deux ans dans un hôpital de la région parisienne suite à un accident cérébrale ou encore de Daniel aujourd’hui décédé qui pendant 2 ans a été hébergé la nuit dans un petit placard de 2m² d’une association de quartier à Paris.


16/05/2017

8 Avril 2016, une page se tourne pour la maison de retraite de St Chély !

Le 5 janvier 2016, les derniers résidents quittent l’ancien hospice situé sur la place du village. Berceau historique de l’établissement, cette ancienne maison plusieurs fois agrandie au cours du siècle dernier va être détruite. Le 21 mars le chantier débute par le démontage de certains éléments de la bâtisse : canalisations, radiateurs, fenêtres, installations électriques… Fin mars, la toiture est démontée, les lauzes de pays sont soigneusement récupérées. Le 8 avril au matin la pelleteuse fait son entrée sur site. Les habitants du village et les résidents assistent médusés à la disparition de « ce monument de la vie locale » ! Une caméra prend une image toute les 30 secondes et saisi cet instant historique ! 

 


bruneau jf

bruneau jf

Pas de message

1 544,50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
SAULNERON Hélène et Gilles

SAULNERON Hélène et Gilles

Pas de message

200 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

-- €
LAHAIRE Patrice et Françoise

LAHAIRE Patrice et Françoise

Pas de message

40 €
BOYER Marie-Claire

BOYER Marie-Claire

Pas de message

20 €
ROZIERE HORTICULTURE EARL

ROZIERE HORTICULTURE EARL

Pas de message

50 €
DEGERT Louis

DEGERT Louis

Pas de message

20 €
HAUTCOLAS Bernard et Françoise

HAUTCOLAS Bernard et Françoise

Pas de message

20 €
SOPLAICA SARL

SOPLAICA SARL

Pas de message

200 €
LOBBE Pierre

LOBBE Pierre

Pas de message

100 €
MONTARNAL Louis

MONTARNAL Louis

Pas de message

20 €
Bisiaux Valentin

Bisiaux Valentin

Pour une prise en soin la plus adaptée pour toutes ces personnes âgées qui ont besoin d'un accompagnement global et individualisé.

10 €
MORIN Claude

MORIN Claude

Pas de message

300 €
GREMION Claudine

GREMION Claudine

Pas de message

-- €
Abbé Pierre ROMIEU Maison de Retraite

Abbé Pierre ROMIEU Maison de Retraite

Somme collectée grâce à la vente de notre petit PIN'S Vache Aubrac à la pharmacie du village et à l'hôtel des Coudercous. Un grand merci à Sabine et Manu nos hôteliers et à Collette notre pharmacienne. A Saint Chély tous les acteurs locaux se mobilisent pour notre maison et pour nos résidents. MERCI

289 €
CENRAUD Alain

CENRAUD Alain

Pas de message

9 €
CENRAUD Olivier

CENRAUD Olivier

Pas de message

9 €
ROMULUS Jean Marc

ROMULUS Jean Marc

Pas de message

9 €
CORNUEJOULS Francois

CORNUEJOULS Francois

Pas de message

9 €
Maison de Retraite Les Résidents

Maison de Retraite Les Résidents

Somme collectée par les résidents et l'équipe d'animation le 27 mai à St Chély lors du marché de la veille de la transhumance. Un grand merci aux bénévoles, personnels et salariés pour cette action

58 €
MAILLEBUEAU Florence

MAILLEBUEAU Florence

Pas de message

10 €
CARRIE Gérard

CARRIE Gérard

Pas de message

20 €
LHOSTE Josiane

LHOSTE Josiane

Pas de message

10 €
GROS Lucien

GROS Lucien

Pas de message

20 €
RAYNAL Fraçoise

RAYNAL Fraçoise

Pas de message

9 €
BRIOUDES Liliane

BRIOUDES Liliane

Pas de message

9 €
ROZIER Florence

ROZIER Florence

Pas de message

10 €
LAUNAY Claudine

LAUNAY Claudine

Pas de message

10 €
DELMAS Mireille

DELMAS Mireille

Pas de message

10 €
LADET Mariue Christine

LADET Mariue Christine

Pas de message

10 €
NEYRINCK Eric

NEYRINCK Eric

Pas de message

10 €
ROBERT Bernadette

ROBERT Bernadette

Pas de message

20 €
JOLIFF Hélène

JOLIFF Hélène

Pas de message

9 €
FERRIE Thérèse

FERRIE Thérèse

Pas de message

10 €
BESSIERES Léon

BESSIERES Léon

Pas de message

9 €
MIQUEL Jean

MIQUEL Jean

Pas de message

10 €
VALETTE Gérard

VALETTE Gérard

Pas de message

10 €
MARFIN Christiane

MARFIN Christiane

Pas de message

10 €
CHAUVET Jean

CHAUVET Jean

Pas de message

10 €
VAYSSET Jean Denis

VAYSSET Jean Denis

Pas de message

9 €
ROZIERES Anne Marie

ROZIERES Anne Marie

Pas de message

63 €
FIURNIER Michèle

FIURNIER Michèle

Pas de message

9 €
IMBERT Yvette

IMBERT Yvette

Pas de message

10 €
AUGUY Jean Claude

AUGUY Jean Claude

Pas de message

10 €
CARABASSE Julien

CARABASSE Julien

Pas de message

18 €
Chassaly Lucette

Chassaly Lucette

Pas de message

9 €
Cenraud Alain

Cenraud Alain

Pas de message

18 €
Vaysset Marie francoise

Vaysset Marie francoise

Pas de message

9 €
Desfougeres Mathildes

Desfougeres Mathildes

Pas de message

9 €
Mauricette Cleyet

Mauricette Cleyet

Pas de message

10 €
Vidal Nathalie

Vidal Nathalie

Pas de message

10 €
Plagnard Maria

Plagnard Maria

Pas de message

10 €
Roques Monique

Roques Monique

Pas de message

27 €
Fontanier Francoise

Fontanier Francoise

Pas de message

20 €
CARABASSE Gisèle

CARABASSE Gisèle

Pas de message

27 €
GROUMILLET Aurélien

GROUMILLET Aurélien

Pas de message

10 €
Georges FRANQUES

Georges FRANQUES

Pas de message

18 €
HIGONET Jacqueline

HIGONET Jacqueline

Pas de message

90 €
Privat Colette

Privat Colette

Pas de message

150 €
NEKROUF Philippe

NEKROUF Philippe

Pas de message

100 €
Solignac Jean Marc

Solignac Jean Marc

Pas de message

-- €
Dubrulle Romain

Dubrulle Romain

Pas de message

150 €
MARFIN Christiane

MARFIN Christiane

Magnifique réalisation au service des habitants de St Chély et d'ailleurs.

150 €
DEBAYEUX Christophe

DEBAYEUX Christophe

Pas de message

300 €
Rozières Anne-Marie

Rozières Anne-Marie

Pas de message

20 €
MIQUEL christiane

MIQUEL christiane

Pas de message

100 €
GUIET Jacques

GUIET Jacques

Pas de message

-- €
PITON Marie-Claude

PITON Marie-Claude

Pas de message

100 €
MORIN Christine

MORIN Christine

Pas de message

-- €
MORIN Claude

MORIN Claude

Pas de message

50 €
Anquetil Jacques

Anquetil Jacques

Pas de message

50 €
morin Isabelle

morin Isabelle

Un très beau projet pour des personnes parfois oubliées ou en situation de grande dépendance et d'exclusion sociale.

50 €
Anonyme

Anonyme

Pas de message

16 €
MORIN David

MORIN David

De l'association Fondation Maison de Retraite de Saint Chély d'Aubrac

16 311 € Collectés

Projet financé !

74 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

19 811 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

84  nbContributors
Donateurs
16 720 €
Collectés
59 J
Restants
84%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

25  nbContributors
Donateurs
7 720 €
Collectés
66 J
Restants
39%
lamastre.jpeg

Association Encour'âge

Une maison partagée pour les Anciens en Ardèche

31  nbContributors
Donateurs
7 439,96 €
Collectés
71 J
Restants
37%