returnLink-chevron Retour

Habitat partagé et autisme en Aveyron

thematic-4.png Combattre la précarité énergétique

Quel est notre projet ?

Devenir autonome est une étape décisive pour toute personne arrivant à l’âge l’adulte.  S’assumer financièrement, entreprendre, répondre soi-même à ses besoins, gérer ses ressources sont autant de défis qu’auront à relever les futurs adultes. Habiter seul et avoir son propre logement est une phase symbolique fondatrice de ce changement de vie.

Pour une personne autiste cela constitue l’un des défis les plus importants et peut-être même le plus compliqué. Plus que d’autres, les autistes ont besoin d’un accompagnement ainsi que d’une structure adaptée à leurs conditions qui les aidera sur le chemin de l’indépendance.

C’est ce que propose le projet Habitat partagé et autisme en Aveyron développé et porté par l’association Autisme Aveyron, en partenariat avec l’association SOLIHA et soutenu par SeLoger. Pendant 2 mois, l’association SOLIHA, a fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour financer l’aménagement d’une cuisine, lieu d’apprentissage, d’échanges et de convivialité (voir budget détaillé).

Pour continuer à soutenir ce projet, cliquez ICI.

Merci à tous pour votre soutien, la cuisine est financée mais il manque encore des fonds pour offrir à nos jeunes un endroit chaleureux.

 

À quoi va servir l’argent collecté ?

L'habitat partagé offre la possibilité aux personnes atteintes d'autisme de disposer d’un chez soi en étant accompagné, grâce à des logements adaptés au sein d’une structure à taille humaine. Il s’agit pour les habitants d’accéder à une vie autonome, en qualité de locataire de leur appartement, tout en continuant à bénéficier d’un soutien adapté et personnalisé.

Ce projet doit également permettre, à la personne handicapée de passer subtilement de la notion d’être hébergée, comme cela peut être éventuellement perçu en institution classique, à la notion, bien plus structurante et durable d’habiter.

Une structure idéalement pensée pour les autistes en Aveyron

Le projet Habitat partagé et autisme comprendra des espaces distincts et complémentaires :

●  7 logements : ces logements accessibles et à loyers modérés ont été pensés pour une adaptation à l’évolution et à la diversité des besoins des locataires. A l’étage, les logements sont jumelables afin de permettre soit des formules de type colocation, soit l’accueil de familles.

● Un espace commun : Pensé comme un espace polyvalent.  Il permettra la préparation et la prise des repas en collectivité, mais assurera aussi la fonction de salon commun. Cet espace est indispensable au projet, permettant aux autistes de créer du lien social.

● Des salles d’activités : Ces salles ont vocation à être utilisées en partenariat avec une diversité d’intervenants, dans le monde du handicap mais pas seulement. Premier espace «extérieur aux logements», elles devront servir de sas vis-à-vis du monde extérieur. Elles permettront de proposer un ensemble d’activités éducatives et sociales susceptibles d’être nécessaires à l’un ou l’autre. L’existence de ces salles évitera les ruptures ou complications de prise en charge à l’occasion de l’installation sur le lieu de vie.

La cuisine, un espace commun, pierre angulaire du projet d’habitat partagé en Aveyron

Les temps collectifs sont au cœur du projet social de la résidence. Ces temps pris en commun permettent à chacun de se créer des habitudes et des repères et sont des moments privilégiés pour l’entretien et la restauration du lien social. C’est pourquoi, Soliha et SeLoger s’unissent pour financer cette partie incontournable du projet.

Ce projet autour de la cuisine et d’un espace commun va permettre aux résidents de :

- se retrouver, échanger autour d'un lieu commun et d'une même activité

- partager et reconsidérer ce temps de repas de manière plus conviviale

- préserver et développer l'autonomie (planification : recettes, courses, organisation)

- participer à la vie de la collectivité au niveau de compétence de chacun

- développer le sentiment d' « être chez soi » en participant aux tâches de la vie quotidienne de la résidence et ainsi valoriser le jeune et permettre une meilleure confiance en lui

- envisager des ateliers autour d'un projet professionnel comme par exemple,  la confection de plateaux repas...

Qui sommes-nous ?

La crise du logement frappe 3,5 millions de nos concitoyens. SOLIHA, premier acteur associatif du secteur de l’amélioration de l’habitat, renouvelle son engagement pour leur apporter plus de solutions avec sa valeur ajoutée : une approche globale et « sur mesure » respectant la spécificité de chacun. L’action et l’innovation, le développement des partenariats avec les collectivités, l’Etat et ses services, les institutions sociales, les autres acteurs associatifs et tous nos futurs partenaires, sont les forces motrices de son projet pour mieux répondre à ces attentes légitimes. 

 

 

Autisme Aveyron

Autisme Aveyron est une association de parents d’enfants, d’adolescents et d’adultes atteints d’autisme ou de Troubles Envahissants du Développement. 
 
L’association fondée le 01 mai 2010 a pour but de mettre en œuvre, promouvoir et gérer toutes actions en faveur des personnes autistes et dans ce cadre : 
 
● Développer la prise en charge des personnes autistes ;  
● Aider et participer à toute initiative visant à augmenter l’autonomie, sociale et le bien-être des personnes autistes ;  
● Aider sous toutes les formes les familles ayant en charge des personnes autistes ; 
● Plus généralement, gérer toute structure entrant dans le périmètre de son objet social. 
 
Afin de garantir la cohérence, la proximité, le suivi et l’efficacité de ses actions, Autisme Aveyron est une association départementale. Sa vocation, tout son champ d’intervention, ne s’inscrit que dans ce périmètre géographique précis. 

 

Partenaire du projet

SeLoger est l’acteur qui accompagne et coache les Français tout au long de leurs projets immobiliers et à chacun de leurs mouvements de vie.

De l’avant-projet à l’emménagement, SeLoger est, depuis 25 ans, aux côtés des Français.

Financement (SeLoger Finances), estimation (LaCoteImmo by SeLoger), déménagement, accès internet, énergie, diagnostics, assurances, résiliations, devis de travaux (SeLoger Services), sont autant de solutions proposées pour accompagner chacun sur tous les aspects de son parcours et sur tous les projets (SeLoger Neuf, SeLoger Construire, Belles Demeures, SeLoger Vacances).

Avec 30 millions de visites par mois, sur tous les supports, SeLoger est la marque préférée des Français pour se repérer et se lancer dans le monde de l’immobilier. « SeLoger, avec vous quand la vie bouge »

Après une première vie au sein de grandes entreprises, j’ai souhaité m’investir dans le monde associatif et j’ai rejoint en 2016 le Mouvement SOLIHA, solidaire pour l’habitat, en tant que salarié de La Ligue Nationale Contre le Taudis. Seule association reconnue d’utilité publique dans le domaine du logement, elle soutient des projets locaux d’amélioration de l’habitat et permet aux personnes les plus démunis d’accéder à un logement décent.

Quelles ont été vos actions dans la construction de ce projet ?

SOLIHA Aveyron a rencontré fin 2012 l’équipe d’Autisme Aveyron qui nous a présenté leur projet très novateur d’habitat partagé pour personnes atteintes d’autisme.

Nous avons construit progressivement le projet ensemble à partir d’une approche très pratique des lieux qui pourraient correspondre :  les premières visites de sites potentiels ont permis de mettre en évidence et en mots ce que les parents bénévoles et les salariés d’Autisme Aveyron avaient intuitivement en tête : on a travaillé l’équilibre autonomie/sécurité, le contenu des logements, les fonctions de la pièce polyvalente commune, les qualités attendues de l’implantation, la pertinence d’ajouter des locaux d’activité…

C’est en visitant ensemble un lieu d’accueil de jour de la commune de Sebazac que nous avons ouvert la discussion avec cette commune, puis cherché avec les élus un terrain sur place, ce qui a amené les élus à nous proposer le site sur lequel nous allons bâtir. Une belle histoire construite grâce à la volonté et à l’implication d’une merveilleuse équipe engagée et d’une commune très à l’écoute et prête à s’impliquer. Les travaux commencent dans quelques semaines au plus grand bonheur de tous.

Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?

On parle souvent d'enfants autistes mais beaucoup plus rarement, voire jamais d'adultes. Que devient l'adulte autiste en France ?

Propos du Dr Nadia Chabane, pédopsychiatre :

"L'accompagnement de la personne autiste de l'enfance jusqu'à l'âge adulte reste émaillé de rupture. Très fréquemment arrivé à l'âge adulte, il y a peu de solutions : soit il y a l'hôpital psychiatrique, soit quelques structures qui ne sont pas encore adaptées aux particularités de la personne autiste. La prise en charge de l'adulte autiste reste encore un énorme champ de bataille.”

"Nous avons besoin de bouger et de créer des choses en France, c'est ­à­ dire inventer des structures les plus proches de la vie sociale, les plus proches de la vie du citoyen pour ces personnes qui sont pour l'instant très isolées et qui ne bénéficient pas des outils et des techniques qui pourraient les aider à avoir une meilleure autonomie et une meilleure insertion sociale."

Qu’est-ce que ce projet va changer dans la vie des bénéficiaires?

Ce projet est, depuis le départ, mené en étroite collaboration avec l’association Autisme Aveyron, avec la participation directe de jeunes autistes, peut­ être futurs usagers de la structure, et de leurs familles à la définition, à la conception et à la mise en œuvre du projet d’accueil qui les concerne. Ce centre va permettre de répondre à une demande toujours plus croissante, mais non pourvue, de logements adaptés pour des personnes atteintes d’autisme afin de les faire s’épanouir et s’adapter, au mieux de leur capacité, à une vie autonome et pourquoi pas professionnelle.

 

 

13/04/2017

Des contreparties solidaires

Grâce à notre partenaire SeLoger, nous sommes heureux de vous proposer de superbes contreparties à vos dons :

5€ et + : Un grand merci pour votre soutien. Votre nom et votre commentaire apparaitront sur la page des donateurs de la Ligue Nationale Contre le Taudis.

20€ et + : Un grand merci + un superbe sticker créé spécialement pour l’occasion (voir l'image).

50€ et + : les contreparties précédentes + vous aurez le plaisir de recevoir une carte postale signée par les bénéficiaires.

100€ et + : les contreparties précédentes + une place de choix sera réservée à votre nom sur « le mur des donateurs » de la cuisine.

200€ et + les contreparties précédentes + une invitation pour deux personnes à l’inauguration du centre avec visite privée, rencontre des bénéficiaires et de leurs parents, présentation du programme pédagogique, un déjeuner avec spécialités locales et pleins de belles surprises (voyage à vos frais).

500€ et + : les contreparties précédentes + invitation à une soirée organisée en remerciement.

Merci à tous pour votre soutien. Ce projet est l'aboutissement de longues années de travail et de bataille pour l'association Autisme Aveyron. Nous sommes tellement heureux à l'idée d'imaginer ces jeunes réunis ensemble autour d'un repas qu'ils auront eux-mêmes préparé. Quelle fierté, quel chemin parcouru.

La semaine prochaine nous aurons le témoignage touchant de Killian, jeune adulte atteint d'autisme non verbal. Il communique grâce à une voix de synthèse (appli sur tablette ou smartphone).


19/04/2017

Témoignage de Killian Malbert jeune autiste de 18 ans.

“fais scintiller en toi le meilleur et les autres scintilleront de bonheur” voilà la conclusion pleine de philosophie, et d’humilité que nous livre Killian, jeune autiste de 18 ans à la fin de son témoignage. Un témoignage qui peut être source d'inspiration pour tous. Il nous livre sa perception notre société qui lui est souvent étrangère et qu'il a dû appréhender.

 

Ma lettre de coeur

Je m’appelle Killian j’ai 18 ans et je suis autiste non verbal. Je communique avec une voix de synthèse et un ipad.

Pourquoi la peinture ?

Je peins depuis deux ans et j’arrive à travers ma peinture à faire passer quelque chose que ce soit positif ou négatif. Les gens réagissent. Cela me pousse à continuer à progresser pour arriver à être mieux en société et à essayer de comprendre les codes des relations sociales qui chez moi sont quasi inexistants faute de les avoir appris petit. A cette époque j’étais enfermé dans une bulle sans amour, sans amitié sans nature et sans personne qu’avec des objets. J’ai beaucoup travaillé et j’ai pu apercevoir une fissure dans ma bulle et voir votre monde qui est si beau et si difficile à comprendre. Je veux expliquer ce qu’est mon autisme et comment je le vis au quotidien. C’est pour cela que j’écris ce texte. L’autisme ce n’est pas une maladie. Ça ne s’attrape pas comme la rougeole ou la varicelle. C’est un handicap. C’est à dire qu’on est autiste et que ça se guéri pas et qu’on doit vivre avec toute sa vie. Je n’ai pas choisi d’être comme ça. Ce handicap est dû à des problèmes neurologiques et non psychiatriques. Le cerveau d’un autiste ne fonctionne pas comme celui d’une personne ordinaire. Comment fonctionne mon cerveau? Comme le vôtre, il pense. Pour beaucoup d’entre vous le cerveau vous ne le sentez pas car il a évolué en même temps que votre corps quand vous étiez petit. Cela ne s’est pas fait pour moi et donc je suis en décalage permanent et c’est pour cela que je ressens mon cerveau. Je ne vois pas l’espace comme vous. Je ne sais pas dessiner car mon cerveau voit des taches au lieu de formes bien précises. Je ne peux pas dessiner une maison ou un visage par exemple car je ne peux pas voir ce dessin dans mon cerveau. Je ne sais pas faire des lacets ou jouer avec des jeux de société. Je ne peux pas aller en classe, je ne sais pas être autonome pour aller faire des courses seul. Je n’aime pas jouer aux jeux vidéo ou encore aller faire du skate ou du vélo.

Vous devez penser que je n’aime rien faire. Je suis passionné par les chevaux et j’aime m’en occuper et aussi j’apprécie grandement leurs présences et leurs comportements qui sont si facile à comprendre pour moi. Ils ne me jugent pas et je n’ai pas de pression je suis avec eux un ado heureux.

Être en société c’est difficile car je dois gérer des émotions qui me bouleversent et me font mal dedans. Petit je ne ressentais rien et je n’aimais même pas mes parents. Aujourd’hui ces émotions m’envahissent de manière très bouleversante et cela me fait mal. Je mets toute mon énergie à les gérer et à tout contrôler pour que les gens ne soient pas trop déstabilisés par mon attitude différente. Je connais toutes les émotions et avec mon visage je n’arrive que très peu souvent à montrer de manière adaptée ce que je ressens. Il faut savoir que sans émotions il n’y a pas de vie.

Pourquoi je peux dire cela ? Tout simplement car petit j’étais dans une armure invisible qui m’empêchait de faire une action et qui me tenait prisonnier de tout ressenti. Je suis comme ça et même avec beaucoup de travail je resterai ainsi avec un cerveau diffèrent.

Puis je progresser et m’intégrer ? Je veux aller vers les gens mais je n’y arrive pas. Je ne sais pas comment faire. Je suis perdu dans cet océan déchaîné des relations sociales et moi je suis un bateau sans marin qui ère dans cette situation si personne ne vient m’aider. Je souffre du regard des autres je stresse je perds confiance et tout cela fait que je n’ai pas le bon comportement. On n’attrape pas la différence comme la maladie mais au fil de sa vie on peut passer du côté de la différence et là le monde n’est pas un monde de bisounours. Il faut se battre tous les jours pour progresser et le soutien d’amour et d’amitié permet de tenir le cap. Il faut des heures de travail de maîtrise de soi et aussi ne jamais abandonner pour récolter un tout petit petit progrès. Il faut que je me dise que chaque petit progrès gagné est un plus pour mon futur. J’ai moi aussi des rêves et peut être que pour avancer sur le chemin de la vie je les défends plus qu’une personne ordinaire. Ils m’aident à trouver au plus profond de moi la force et la rage de faire évoluer le diagnostic de ce handicap vers une situation plus vivable.

En cette période de sensibilisation à l’autisme que peut faire notre société? Face à ce handicap qui me pourrit la vie j’ai la chance de connaître des personnes qui donnent leur temps et font partager leurs passions ou qui me font confiance dans certaines de mes capacités. C’est le meilleur moyen de construire les fondations d’une personne autiste. Toute personne peut amener quelque chose aux autistes. Juste un sourire, au lieu d’un regard froid, aide déjà à surmonter sa peur et ça ne coûte rien. Mon handicap est difficile à vivre mais heureusement que j’ai des amis et une famille extraordinaire pour avoir des petits moments de bonheur. Avoir des soucis d’ado ordinaire serait un rêve pour moi. Regarder les filles et les intéresser c’est un rêve qui ne deviendra jamais une réalité car j’ai d’autres priorités si je veux survivre dans votre société. Pour finir je pense que si demain les gens voyaient la vraie nature des personnes handicapées au lieu de voir le handicap en priorité cela permettrait d’être mieux en société. Que peut amener un autiste à vous personne ordinaire ? A vos yeux rien. Je dirai que malgré les apparences il peut amener sa façon de voir la vie et surtout de la tolérance et de l’humanité. Je ne suis pas méchant, je ne connais pas le mensonge et c’est le cas de beaucoup de personnes autistes. Alors pourquoi se comporter avec autant de regards distants et glacés ? Je garde espoir et je finis ma lettre sur cette phrase qui peut être utile à toute personne handicapée ou normale. “fais scintiller en toi le meilleur et les autres scintilleront de bonheur”

Killian Malbert

Cette lettre est ma pensée propre et elle n’engage que ma personne.


09/05/2017

Très bel article de notre projet dans la dépêche du Midi.

L'association Autisme Aveyron SAP, le Pactarim, les élus de Sébazac et quelques riverains participaient à une rencontre concernant l'implantation à Sébazac d'une structure d'accueil pour personnes atteintes de troubles autistes. Florence Cayla accueillait l'assemblée en mettant en avant l'intérêt de la commune face au handicap.

L'Adapei est implantée depuis longtemps dans le village avec une activité d'espaces verts et une section cuisine.

Autisme Aveyron SAP a été créé en 2010 par des parents d'autistes, conscients du manque cruel de structures de prise en charge de ces populations.

M. Filhol insistait sur la longue réflexion qui fut la leur : «Il fallait agir avec ordre et méthode pour être pris au sérieux, avoir la compétence et la crédibilité. Ça ne s'improvise pas».

L'association compte sept salariés dans le département. Créatrice d'emplois, cette dernière participe à l'économie sociale.

La structure de Sébazac, à taille humaine, est destinée à recevoir sept personnes. Des activités y seront organisées. Les personnes qui intégreront la structure sont proches de l'autonomie, le but étant de les rendre progressivement autonomes. Pour ce faire, du personnel les accompagnera et une personne sera présente en permanence dans la structure.

Livraison en 2018

«Tout le monde a une utilité sociale. C'est une chance d'être confronté à la différence», affirmait M. Filhol. Des riverains étaient présents à cette rencontre et des réponses étaient données à leurs interrogations.

Situés à proximité des ateliers municipaux, les bâtiments, prévus et étudiés par le Pactarim, devraient sortir de terre fin mai pour une livraison au cours du premier semestre 2018.

Ils seront composés de sept logements de type 1, d'un espace commun et d'un espace d'activités.

La Dépêche du Midi

Un grand merci à la dépêche du Midi pour ce bel article sur notre projet #d'habitat partagé, #LigueNationaleContreleTaudis

 

Source:http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/09/2570960-une-structure-pour-accueillir-sept-autistes.html#xtor=EPR-1


05/06/2017

Un GRAND Merci !

Nous souhaitons remercier chaleureusement chacun d’entre vous qui nous avez soutenu pendant cette belle aventure. Grâce à vous, nous avons réussi à récolter les dons nécessaires à la mise en place de notre future cuisine pour notre magnifique projet d’Habitat partagé. Nous sommes tellement heureux. Je nous imagine déjà cuisiner tous ensemble avec les jeunes. Je suis sûre que nous avons des « Top chefs » en herbe ! Nous allons bien sûr vous envoyer des nouvelles régulières de l’avancée des travaux et du sourire de nos jeunes. La 1ère photo ci-jointe est celle du terrain avant le début des travaux, avec une partie de l'équipe d'Autisme Aveyron et de SOLIHA. Quel bel endroit.

Merci également aux entreprises engagées qui nous ont soutenu, et nous soutiennent encore : SeLoger sans qui ce projet n’aurait pas eu le même impact (et de loin), MK2i, FIDECIEL, le COMITE d'animation de la Teille, La Ligue Nationale Contre le Taudis, la Mairie et Sébazac - Concourès et tous nos fabuleux bénévoles, amis, soutiens.

Grâce à SeLoger, nous pouvons vous offrir de superbes contreparties à vos dons, que vous allez recevoir dans les semaines à venir. Pour ceux qui n’auraient pas coché la petite case « je souhaite être recontacté » mais qui souhaitent quand même recevoir leur contrepartie, merci de bien vouloir m’envoyer un mail avec vos coordonnées : a.stourdze@lnct.fr. 


06/06/2017

Interview de Joël Malbert président de l'association Autisme Aveyron rédigé par la société Seloger

Je vous recommande de lire ce bel article rédigé par la société Seloger sur le projet Habitat partagé et autisme dans lequel Joël Malbert revient sur les détails du projet et nous explique tous depuis le début. Cliquez ici

 


Generoso Luana

Anonyme

Pas de message

-- €
SeLoger Société

SeLoger Société

Pas de message

-- €
Sant Alain

Anonyme

Pas de message

-- €
Gosse-Issart Dominique

Gosse-Issart Dominique

Profondément admirative par tout le travail effectué et par les réalisations concrètes qui voient le jour . Chapeau bas Messieurs Mesdames !

-- €
gres francis

Anonyme

Pas de message

100 €
Savenier Dominique

Savenier Dominique

Pas de message

200 €
MK2i MK2i

MK2i MK2i

Pas de message

1 200 €
COUDERC SABINE

Anonyme

Pas de message

50 €
trendel danielle

Anonyme

Pas de message

50 €
Granier Virginie

Granier Virginie

Pas de message

30 €
de Leyssac Hugues

Anonyme

Pas de message

-- €
FIDECIEL SABINE COUDERC

Anonyme

Pas de message

2 000 €
ROUMEGOUS Florence

ROUMEGOUS Florence

Pas de message

25 €
Carles Lucette

Anonyme

Belle initiative. Continuez et n'abandonnez jamais pour vos enfants......

100 €
DOS REIS Suzana

Anonyme

Pas de message

20 €
Jean Marc Prieur

Anonyme

Pas de message

40 €
CANTALOUBE Hélène

CANTALOUBE Hélène

Bravo pour ce magnifique projet et toute cette énergie dépensée ! On croise les doigts : ça va marcher et ce sera formidable ! Merci.

100 €
de la Treille Comité d'animation

de la Treille Comité d'animation

Nous sommes particulièrement fiers et heureux d'apporter notre contribution à ce magnifique projet.

3 110 €
Fraysse karine

Fraysse karine

Pas de message

50 €
DENEBOUDE David

DENEBOUDE David

C'est un beau projet et une belle expérience humaine ! Nous sommes heureux d'y prendre part.

30 €
charles thierry

Anonyme

Pas facile de trouver des solutions et celle ci en est une, important qu'elle réussisse pleinement pour faire des petits dans d'autres territoires

100 €
AIRAULT Nathalie

AIRAULT Nathalie

Bravo à toute l'équipe qui s'est battu pour que le projet se réalise.

100 €
guillermou sylvain

guillermou sylvain

Pas de message

40 €
Olivero Ivan

Anonyme

Un projet abouti et innovant !

50 €
Badri Mariame

Badri Mariame

Un très beau projet !

-- €
Meillier Colin

Anonyme

Pas de message

-- €
martins laura

Anonyme

Un projet, qui je l'espère, sera concrétisé !

-- €
burle laurence

burle laurence

Pas de message

-- €
CHAUVEAU Bérangère

Anonyme

Pas de message

-- €
Hérail Gilles

Hérail Gilles

Très beau projet !

20 €
Lorcy Jean-Briac

Anonyme

On est de tout coeur avec vous !

20 €
Stourdzé Andréa

Stourdzé Andréa

Une belle innovation sociale

50 €
Bachelet Thomas

Bachelet Thomas

Pas de message

20 €
Andrieu Sandra

Andrieu Sandra

Pas de message

25 €
Malbert Joël

Malbert Joël

Un type d'habitat à développer pour favoriser l'inclusion sociale des personnes autistes.

100 €
de SALINS Ghislain

de SALINS Ghislain

Pas de message

50 €
CORNILLE Patrick

CORNILLE Patrick

Pas de message

50 €
Kowalkowski Florian

Kowalkowski Florian

Très beau projet, bravo !

20 €
Kroichvili Sarah

Kroichvili Sarah

Pas de message

-- €
Tenni Karim

Tenni Karim

Pas de message

-- €
Cosnard Mélanie

Cosnard Mélanie

Bravo superbe projet!

-- €
YANAN DANIEL

YANAN DANIEL

Pas de message

100 €
Elise Bigot Marie

Elise Bigot Marie

Pas de message

-- €
Gordinho Kevin

Gordinho Kevin

Pas de message

-- €
AMDOUR Alexandre

AMDOUR Alexandre

Pas de message

10 €
Plasse Sebastien

Anonyme

Bonjour, Belle idée ! La cuisine est un lieu plein de symbole, qu'elle porte chance aux futurs occupants ! Sébastien

100 €
Stourdzé Andréa

Stourdzé Andréa

De l'association LIGUE NATIONALE CONTRE LE TAUDIS

20 802 € Collectés

Projet financé !

46 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

18 243 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

Maison photo2
florarizzo-5e750665b6d0a.jpeg

LES AMIS DE L'ECHAPPEE BELLE

"Chez Ailes"créons ensemble un Lieu de Vie & d'Accueil

20  nbContributors
Donateurs
5 440 €
Collectés
23 J
Restants
27%
88346907_1109218196081659_7953822821333860352_n-5e7a3a6c27d8e.jpeg
florent_pyreneos-5e9d445f1b275.jpeg

ON SE GELE DEHORS

Mener les actions d'aide aux exclus de Marseille

41  nbContributors
Donateurs
3 850 €
Collectés
58 J
Restants
19%
creditphotomariehelenelabat-5e9d589439db9 (1).jpeg
tondo_2015_homevisit_franckrenaudin-5e9ffc5ccd5e2.jpeg

Entrepreneurs du Monde

La Case Départ : un atelier bois pour sans abri à Rouen

14  nbContributors
Donateurs
4 290 €
Collectés
66 J
Restants
21%