returnLink-chevron Retour

Les ateliers «logement» de l’association l’Escale

Quel est notre projet ?

La dégradation du contexte économique a joué un rôle d’accélérateur dans l’amplification des difficultés financières et sociales des ménages fécampois compromettant ainsi l’accès et le maintien dans le logement. Aujourd’hui de nombreux ménages se retrouvent dans une situation familiale et financière dégradée laissant apparaître les signes de l’exclusion des ménages.

Face à des logements inadaptés (à la composition familiale et aux ressources) et à un cumul des difficultés (non gestion des budgets précaires, problèmes de santé, la complexité de la réalisation des démarches administratives, les difficultés de lecture et de compréhension des papiers...), de plus en plus de ménages doivent faire face à des situations d’impayées et de surendettement.

Sur le territoire de Fécamp, la présence de ces difficultés est renforcée sur quelques quartiers de la ville. Ainsi, l’association l’Escale souhaite proposer une animation sociale préventive auprès de ces quartiers. L’Escale fait appel à votre générosité sur les Petites Pierres pour financer la mise en place de ces ateliers (voir budget détaillé).

À quoi va servir l’argent collecté ?

L’association l’Escale a menée une réflexion basée sur ses compétences techniques au regard du logement et de ses valeurs, afin de développer une dynamique d’animation sociale préventive auprès du quartier prioritaire (Le Ramponeau) et des quartiers de veille (Saint Benoist, Cité Miquelon, Tour Saint Nicolas, Saint Jacques) de la ville de Fécamp.

Des ateliers pour «mieux vivre dans son logement» à Fécamp

Autour d’un projet global ciblant le «mieux vivre dans son logement et son quartier», l’Escale souhaite prévenir les facteurs d’exclusion et favoriser l’insertion sociale auprès des habitants des quartiers cibles. Pour cela, l’Escale envisage son intervention sous forme d’ateliers ludiques et collectifs pouvant accueillir 10 à 15 personnes ou de réunions d’information afin toucher le plus grand nombre d’habitants des quartiers. Les supports de ces ateliers seront le logement et le cadre de vie.

Durant ces ateliers, seront abordés trois thèmes en lien avec la vie quotidienne et le lien social : la gestion des démarches, l’appropriation du lieu de vie, et l’intégration dans son logement et son quartier. Selon les thèmes abordés, divers objectifs seront ciblés : l’accès aux droits et à l’information, sensibilisation aux économies d’énergie, favoriser l’expression des habitants, favoriser la démarche responsable, réduire la fracture numérique, favoriser le vivre ensemble, etc. Un total de 10 ateliers a été pensé selon les besoins du territoire.

Apprendre à gérer les démarches du logement avec l’association L’Escale

Certaines familles des quartiers ciblés doivent faire face à des difficultés liées à leur logement (absence ou abandon de gestion, antécédents d’impayé voir multiple, surendettement, problème d’occupation, nuisance…). La priorité de l’Escale est de préserver le toit de la famille et de travailler à la régularisation et l’équilibre de la situation financière, administrative et sociale. A travers ses ateliers de Gestion des démarches, l’Escale souhaite renforcer sa mission de prévention des expulsions, en agissant le plus en amont possible.

L’objectif étant ici de repérer les ménages en difficultés, et de leur permettre de se réapproprier leur situation, tout en intégrant la notion de droits et devoirs imputés aux locataires mais aussi aux bailleurs, en leur fournissant les informations et en les orientant vers les structures adaptées à leurs démarches, leur permettant de réaliser/apprendre à réaliser leurs démarches administratives en ligne, etc.

S’approprier son logement avec l’association L’Escale à Fécamp

Ce pilier a pour objectif de rendre les habitants acteur de leur lieu de vie. Pour cela nous développerons des ateliers de décoration avec comme base des objets issus du recyclage (chute de tissu, papier, miroir, cadre, …), des ateliers d’apprentissage à l’entretien facile du logement (map, peinture, papier peint).

L’association l’Escale souhaite également rendre les habitants acteurs du développement durable afin de lutter contre la précarité énergétique. Ainsi, ils seront sensibilisés aux gestes éco-citoyens réalisables dans le logement, pour leur permettre de réaliser des économies sur leurs consommations énergies et leur mode de consommation.

S’épanouir dans son logement et être bien intégré dans son quartier avec l’association L’Escale

Cette dernière thématique doit permettre à tous les habitants des quartiers cibles de devenir acteur de leur quartier. En réalisant des ateliers de médiation et une campagne de communication autour des incivilités, l’association L’Escale souhaite favoriser le mieux vivre ensemble.

Qui sommes-nous ?

Depuis 20 ans, l’association l’Escale, se situant en Seine-Maritime, intervient dans le domaine de l’insertion par le logement sur le territoire de Fécamp et de son Agglomération (76400).

  • Lutter contre l’exclusion

Ses missions sont principalement définies par le cadre de la loi Besson du 31 mai 1990. Cette dernière prévoit de lutter contre l’exclusion sociale et de favoriser l’insertion des plus démunis. L’Escale a donc pour mission d’intervenir auprès des ménages rencontrant des difficultés face au logement et notamment lorsque celui-ci est source de précarisation et d’exclusion.

Afin de favoriser l’insertion durable des ménages vers et dans le logement de droit commun, l’association dispose d’outils d’insertion tels que : l’Accompagnement Social Lié au Logement (ASLL –Département), l’Accompagnement Vers et Dans le Logement (AVDL – Etat), et des outils d’intégration tels que : l’Allocation Logement Temporaire (ALT- Etat), et l’Aide à la Gestion Locative de Proximité (AGLP- Département).

Après validation par les services compétents, l’association est mandatée pour intervenir auprès des familles en difficultés interpellant et interpellées par les services sociaux ou bailleurs.

  • Favoriser le maintien dans le logement

Dans le cadre de ces accompagnements, les intervenants travaillent avec les familles à : la gestion du budget logement, l’utilisation et l’occupation du logement, l’intégration dans le logement, le quartier et la ville.

Afin de renforcer la prévention sur le territoire de Fécamp, l’association réalise également des « diagnostics » au regard du logement.

 

POUCHET Elisabeth – Accompagnatrice Sociale et Responsable de l’association L'Escale

12 ans d’expérience au sein de l’association, m’ont permis de bien connaître les différentes problématiques du logement de notre territoire.

Ce projet « Mon logement, Mon quartier », élaboré avec mon équipe, est né des constats réalisés dans le cadre de nos interventions.

Par ce projet, nous souhaitons aider les habitants à améliorer leurs conditions de vie locatives, en favorisant leur bien-être et leur maintien dans leur logement.

Lors d’une rencontre avec les habitants d’un des quartiers ciblés, nous avons eu l’occasion de l’évoquer. Nous avons alors pu constater qu’ils étaient intéressés et demandeurs de ce type d’ateliers.

Je souhaite m’y investir parce que je suis convaincue du bien fondé de notre projet !

Ce type d’atelier est inexistant du territoire, il répond aux besoins recensés. Dans un souci de prévention et de complémentarité de ses actions, ces ateliers ont été réfléchis afin de susciter une démarche responsable et citoyenne en rendant les familles actrices.

L’offre culturelle élaborée renforcera le travail réalisé lors des ateliers et consolidera notre objectif de lutte contre les exclusions.

27/03/2017

Quelle est l’origine du projet de l’association L’Escale à Fécamp ?

Des quartiers aux difficultés sociales et économiques prégnantes

Dans le cadre de ses missions, l’Escale intervient quotidiennement sur le territoire de Fécamp, et plus particulièrement sur les quartiers du Ramponneau, Saint Benoist, Saint Jacques, Cité Miquelon et de la Tour Saint Nicolas. Les intervenants sociaux y constatent une augmentation du nombre d’antécédents de procédures d’expulsion pour impayé de loyer ou pour difficulté d’occupation. Les difficultés sociales dans ces quartiers sont prégnantes (source INSEE). En effet, selon le diagnostic INSEE de juillet 2015, ses habitants peuvent cumuler plusieurs indicateurs de précarité : emplois précaires, revenus issus des prestations sociales, difficultés de mobilité, faible niveau de qualification, présence de familles monoparentales et jeunes. Ces facteurs contribuent aux difficultés d’insertion sociale et aux processus d’exclusion.
Face à ces problématiques, le parc du Ramponneau est entré en 1996 dans la géographie prioritaire de la Politique de la Ville. Une classification qui lui permet depuis 2009 de connaître un vaste programme de rénovation urbaine, dans le but d’améliorer le cadre de vie des habitants. En outre, elle a aéré les espaces publics, les a rendu intergénérationnels et plus conviviaux. Ces lieux publics permettent aux habitants de pouvoir davantage profiter de leur quartier et d'une manière différente. Les ensembles, quant à eux, ont été rénovés (peintures, mise aux normes).

Le diagnostic des travailleurs sociaux

Quotidiennement, les travailleurs sociaux de l’association observent les difficultés avec lesquelles les ménages réalisent leurs démarches administratives (difficulté de compréhension, lenteur dans leur réalisation), le manque de connaissance de leurs droits et devoirs, et le manque de gestion budgétaire. Ces difficultés rencontrées, peuvent impacter le quotidien des locataires et contribuer ainsi à rendre complexe l’investissement dans leur logement et/ou à s’intégrer dans le quartier, favorisant ainsi les stigmates de l’exclusion et des incivilités.


27/03/2017

Témoignage d’un ménage suivi par l’association L’Escale

« Nous avons été dirigés par notre assistante sociale de secteur à l’association l’Escale alors que notre situation était désespérée.

Nous avions reçu la visite d’un huissier pour commencer la procédure d’expulsion de notre logement suite à des impayés. Nous n’arrivions plus à gérer quoi que ce soit, j’avais complétement baissé les bras, ne faisais plus mes comptes, n’ouvrais plus mon courrier, ne répondais plus au téléphone.

Notre prise en charge par l’Escale nous a énormément soulagé, nous avons pu « déposer » notre fardeau. Notre assistante sociale a toujours été à notre écoute, nous a redonné confiance en nous.

Grâce à l’Escale nous avons retrouvé un logement correspondant à notre famille, repris espoir…

Nous avons demandé le renouvellement de l’accompagnement parce que je me sentais encore fragile. Etre accompagné par l’assistante sociale a été parfois difficile car cela me renvoyait à mes « manquements », mais au bout du compte l’écoute et la gentillesse de notre assistante sociale m’a appris que de « faire l’autruche » aggravait les problèmes, et pas à pas, avec l’aide mon assistante sociale, j’ai repris ma vie en main.

Maintenant, la mesure prend fin, c’est un mélange d’émotions : la satisfaction d’avoir réussi à reprendre les choses en main, la peur de ne pas y arriver seule si d’autres problèmes arrivent, la tristesse de quitter notre assistante sociale qui a été tellement importante, elle a été notre béquille pendant un moment de notre vie, nous avons conscience que, sans son aide, nous n’aurions pas réussi à surmonter toutes ses épreuves, à remettre de l’ordre dans nos papiers, factures, dans nos têtes aussi car c’est aussi de ça qu’il s’agit…

MERCI de tout cœur à l’association l’Escale. »


27/03/2017

Les ateliers logements de l’Escale ont pu commencer !

Grâce à vous, l’association L’Escale a pu débuter ses ateliers « mon logement, mon quartier ».

L’association L’Escale lance son second atelier « Astuces et économies », le mercredi 20 juillet au sein de la Maison de Quartier du Ramponneau de 14h à 16h.

Les participants à cet atelier ludique pourront apprendre à fabriquer leurs produits d’entretien écologiques et économiques et repartiront avec leurs échantillons pour prendre soin de leur logement…

Mieux vivre dans son logement, à Fécamp c’est possible !

 


27/03/2017

Retour sur un atelier-logement organisé par l’association L’Escale

Un atelier « Astuces et économies » a eu lieu plusieurs fois durant le mois de septembre pour sensibiliser les participants aux gestes éco-citoyens réalisables dans le logement.

 

Les participants ont pu s’initier à la fabrication de produits d’entretien écologiques et économiques, et  repartir avec leurs échantillons de lessive, produit multi-usage, anticalcaire, produit pour le sol.

Chaque participant a également reçu une brochure avec les logos bio et écologiques qui permettent d’identifier ce type de produits en grande surface, ainsi que des recettes permettant d’élaborer soi-même ses produits d’entretien, à la manière des produits fabriqués en atelier.

Les bénéficiaires de ces ateliers sont repartis satisfaits : certains ne pensaient pas qu’il était possible de créer son propre produit d’entretien avec des produits simples tels que du vinaigre ou du bicarbonate. Ceux qui ont pu tester leurs produits ménagers qu’ils avaient fabriqués eux mêmes ont été ravis de constater leur efficacité.

L’Escale organise des ateliers qui permettent d’apprendre à réaliser des économies ou à mieux entretenir son logement. Dès aujourd’hui un nouvel atelier en collaboration avec un professionnel du bâtiment, résident du quartier du Ramponeau, permettra aux participants d’en savoir plus sur la pose de papier peint et la manière de réparer facilement des objets dans son logement.

Merci encore pour votre générosité ! Grâce à vous de nombreux ateliers vont avoir lieu jusque mi-décembre pour aider des familles dans le quartier du Ramponeau…

 


Gueroult Adeline

Gueroult Adeline

Pas de message

6 €
de soutien Les Petites Pierres Fonds

Anonyme

Pas de message

-- €
LALU jacqueline

LALU jacqueline

Pas de message

10 €
Victor jean baptiste Willy

Victor jean baptiste Willy

Pas de message

20 €
DEHAYS Karl

DEHAYS Karl

Pas de message

-- €
VATINET BLANDINE

Anonyme

Pas de message

20 €
vatinet evelyne

vatinet evelyne

Pas de message

20 €
Gueroult Adeline

Gueroult Adeline

Je crois au projet que porte l'association l'escale.

20 €
AUZOU Jean-Paul

Anonyme

Pas de message

-- €
Pouchet Elisabeth

Pouchet Elisabeth

De l'association L'Escale

1 452 € Collectés

Projet financé !

9 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

1 452 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img_20200223_144025-5eb002eecec47.jpeg
83191034_2830714760317268_4722298009168117760_o-5eb0085c48fd5.jpeg

LA CELLE

De l'électricité au Mont Aigoual (Le Gard)

25  nbContributors
Donateurs
16 420 €
Collectés
23 J
Restants
82%
autambour1-5f040f8a4e408.jpeg
5f041bcd29fe5776566545.jpeg

AU TAMBOUR !

1er lieu dédié aux femmes SDF à Lyon !

116  nbContributors
Donateurs
9 440 €
Collectés
36 J
Restants
69%
photopetitespierres28elogement-5eeb9243333a1.jpeg
victorv2019-5ef073e5a5643.jpeg

Fondation Insertion par le Logement

Un logement de transition pour relever des vies à Paris

4  nbContributors
Donateurs
2 790 €
Collectés
48 J
Restants
14%