returnLink-chevron Retour

L’hiver au chaud à la maison Saint-Marcel

Quel est notre projet ?

La maison-relais Saint-Marcel accueille 27 personnes fragilisées par la vie qui ont de plus en plus de difficultés à payer leurs factures d’électricité. Rénover la résidence en installant des systèmes de maîtrise des dépenses est devenu une urgence pour que les habitants passent l’hiver au chaud tout en étant capables d’assumer leurs factures.

À quoi va servir l’argent collecté ?

La maison-relais Saint-Marcel accueille 27 personnes fragilisées par la vie qui ont de plus en plus de difficultés à payer leurs factures d’électricité. Rénover la résidence en installant des systèmes de maîtrise des dépenses est devenu une urgence pour que les habitants passent l’hiver au chaud tout en étant capables d’assumer leurs factures.

Des équipements pour maîtriser les dépenses en énergies

La maison-relais Saint Marcel a décidé de prendre à bras le corps le problème des dépenses d’électricité trop chères pour les 27 résidents. Cette campagne d’appel aux dons doit permettre de financer l’installation de systèmes permettant une meilleure maîtrise de l’énergie. Pour chacun des 7 appartements T2 et des 4 T1, il s’agit d’installer au plus vite des thermostats programmables et des détecteurs d’ouverture des fenêtres (Voir le budget détaillé). Ceci doit permettre de programmer le chauffage sur des temps et à des heures optimales ainsi que de couper le chauffage dès qu’une fenêtre est ouverte.

Des travaux indispensables pour lutter contre le surendettement

Les résidents de Saint-Marcel ont de plus en plus de difficultés à faire face à leurs dépenses d’électricité. Les factures pour leur logement qui font entre 20 m2 et 40 m2 représentent 10% de leurs ressources. Cela semble peu et c’est pourtant considérable pour ces personnes en grande fragilité. Le risque de les voir partir dans une spirale d’endettement est grand. Pour résoudre ce problème, La Caravelle a organisé des ateliers éducatifs pour sensibiliser les habitants et leur apprendre les bons gestes. Malgré cela, il n’est pas rare que les régularisations de factures effectuées par EDF soient d’un montant impossible à assumer pour les résidents (Lire le témoignage d'un résident). Il y a donc urgence à mettre en place des solutions pour économiser l’énergie.

La maîtrise des dépenses, un pas vers l’autonomie

Les 27 résidents de la maison-relais Saint-Marcel ont un grand besoin que ces aménagements soient réalisés rapidement. Les 7 familles monoparentales, les 2 jeunes et les 2 retraités qui vivent dans cette résidence inter-générationnelle sont tous dans des situations de grande fragilité économique, psychologique et familiale. Isolés, désocialisés, ces résidents trouvent à la maison-relais Saint-Marcel un cadre de vie chaleureux et un accompagnement personnalisé indispensable à leur reconstruction. Malgré des loyers très bas, ils ont de grandes difficultés à faire face à des dépenses imprévues et trop lourdes. La réussite de leur réinsertion implique qu’ils trouvent une réelle stabilité humaine et financière. Maîtriser leurs dépenses énergétiques est un pas important vers l’autonomie.

Qui sommes-nous ?

« Un toit pour se reconstruire ».Quatre mots qui synthétisent la philosophie de La Caravelle. Cette association créée en 1979 s’est donnée pour mission d’aider et d’accompagner les personnes en difficulté et de les accompagner jusqu’à ce qu’elles retrouvent leur autonomie.

Lutter conte l’éclatement familial

En 1979 lorsqu’Elisabeth Joannon, figure marseillaise emblématique de la solidarité, crée La Caravelle elle a en tête de lutter contre l’éclatement des familles sans logement ou mal logées. Elle veut leur offrir un toit pour se reconstruire et les accompagner vers le retour à l’emploi.

La famille, un cadre d’épanouissement

La famille est au coeur de l’épanouissement de chacun par l’amour et l’affection qu’il y trouve. Pour cela, c’est une valeur phare de La Caravelle. Pour lutter contre l’éclatement des familles qui survient souvent suite à des problèmes de logement, La Caravelle a créé un certain nombre de structures. Tout d’abord un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS). D’autres part, la Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) Charles et Gabrielle Servel, un lieu où les éducateurs essaient autant que possible de maintenir, voire favoriser le lien entre l’enfant et sa famille.

Le travail, clé de l’intégration dans la société

Le travail est une autre valeur centrale de La Caravelle. Les travailleurs sociaux du CHRS attachent une grande importance à l’accès à l’emploi des familles qu’ils accompagnent, comme vecteur d’autonomie et levier d’intégration. Chez les enfants et adolescents accueillis à la MECS comme pour les enfants des familles hébergées en CHRS, l’importance de cette valeur se traduit par l’attention accordée à la scolarité et à la formation professionnelle, nécessaires à leur future insertion.

Des structures adaptées à chaque situation

Dans le cadre de sa mission, La Caravelle a créé et assure la gestion d’un certain nombre de structures d’accueil et d’accompagnement.

- Un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) de 121 places

- Un centre d’accueil de Demandeurs d’Asile (CADA) de 89 places

- Un service d’accueil pré-CADA

- Une maison d’enfants à caractère social « Charles et Gabrielle Servel » de 13 places qui accueille des enfants de 3 à 18 ans

- Un service d’accompagnement socio-éducatif lié au logement

- La maison-relais Gambetta qui accueille 21 femmes avec leurs enfants

- La maison-relais Saint-Marcel, un lieu d’accueil intergénérationnel de 27 places

Contact :

  • Association La Caravelle
  • 27 boulevard Merle
  • 13012 Marseille
  • Tel : 04 91 18 53 90
  • lacaravelle.asso.fr

Pour Loïc Zeller La Caravelle est plus qu’un engagement associatif, c’est une histoire de famille. C’est sa grand-mère, Elisabeth Joannon, qui avait créé l’association il y a plus de 30 ans. Quand elle a dû cesser son action caritative, Loïc Zeller a souhaité apporter son aide à la structure dorénavant gérée par son oncle.

Quel lien particulier avez-vous avec la Caravelle ?

Cette association a été créé par ma grand-mère, Elisabeth Joannon. Elle était très engagée dans le milieu associatif à Marseille. Quand elle a arrêté d’être active dans l’association c’est mon oncle qui en a pris la présidence. Je lui ai alors demandé pour m’investir, moi aussi dans l’activité de La Caravelle. Avec le feu vert du conseil d’administration, je me suis engagé et je suis aujourd’hui trésorier. Ce rôle me mobilise en moyenne 4 jours par mois et dès que je peux, je partage des actions avec les équipes de terrain. Par exemple, quand certains bénéficiaires se sont lancés dans la rédaction d’un livre de cuisine je suis passé les voir et regarder ce qu’ils concoctaient.

Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?

Je connais bien la résidence Saint-Marcel. J’étais là dès le début du projet quand on a créé la résidence dans les anciens locaux de la Poste. La Caravelle a financé ces travaux et bien fait les choses. De part mon métier de chef d’entreprise dans les économies d’énergies je suis très sensible à ces sujets. Il y a une bonne isolation, du double vitrage. Mais la réalité c’est que malgré cela, et malgré des formations aux économies d’énergie auprès des résidents, les factures restent trop importantes. Maintenant que la résidence fonctionne bien, que le ressentie des bénéficiaires est bon, on veut améliorer le bien-être des gens et celui des comptes de l’association.

Qu’est-ce que ce projet va changer dans la vie des bénéficiaires ?

Cela va permettre de réguler efficacement leur chauffage. En baissant les températures aux bonnes heures, quand les gens dorment ou sont absents, ils ne vont pas perdre en confort mais vont baisser leur factures. C'est un projet 100% gagnant!

Aucune actualité pour le moment
Aucun don pour le moment
Zeller Loïc

Zeller Loïc

De l'association La Caravelle

0 € Collectés

Ce projet n'a pas abouti

0 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

6 910 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

81  nbContributors
Donateurs
16 440 €
Collectés
60 J
Restants
82%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

23  nbContributors
Donateurs
7 320 €
Collectés
67 J
Restants
37%
lamastre.jpeg

Association Encour'âge

Une maison partagée pour les Anciens en Ardèche

31  nbContributors
Donateurs
7 439,96 €
Collectés
72 J
Restants
37%