returnLink-chevron Retour

Des logements pour des jeunes mères sans abris

thematic-3.png Aller vers l'autonomie

Quel est notre projet ?

Créée en mars 1980 par sa fondatrice éponyme, Asmae – Association Sœur Emmanuelle est une association française de loi 1901, reconnue d’utilité publique, laïque et indépendante. En 2006, elle a fondé la Chrysalide, à Bobigny, dans le département de la Seine-Saint-Denis (93), pour accueillir et accompagner des jeunes mères et leurs enfants sans abris dans une résidence de 19 logements et une crèche familiale.

En 2018, la Chrysalide a accepté 10 demandes sur 109 envoyées par l’Aide Sociale à l’Enfance. Le département connaît une augmentation du nombre de jeunes femmes, victimes de violences, en errance et isolées avec de jeunes enfants, et pourtant les structures d’accueil sont saturées et ne sont pas en mesure de leur fournir un accompagnement adapté.

Avoir un logement décent et sécurisant permet à ces jeunes femmes de se réinsérer et de gagner en autonomie, mais offre aussi à leurs enfants les conditions nécessaires pour grandir et s’épanouir en toute liberté. La mise à l’abri et l’accompagnement de ces jeunes mères et leurs enfants est notre priorité.

Je fais appel à votre générosité pour nous aider à réaliser des travaux de rénovation dans deux à trois logements de notre résidence afin d'offrir un cadre chaleureux et bienveillant à ces jeunes mères et leurs enfants.

À quoi va servir l’argent collecté ?

Notre projet consiste à rénover deux à trois appartements dans la résidence de la Chrysalide, à Bobigny, situé dans le département de la Seine-Saint-Denis (93), pour accueillir et accompagner des jeunes mères et leurs enfants sans abris. La Chrysalide comprend un centre maternel et une crèche familiale dans une enceinte sécurisée.

La résidence a une capacité d’accueil de 19 logements tous équipés (meubles et électroménager), répartis sur 2 bâtiments, avec une superficie comprise entre 20 et 53m². Les jeunes mères ont entre 18 et 25 ans, elles sont enceintes ou bien avec un, ou plusieurs enfants, dont l’un d’entre eux a moins de 3 ans. Les jeunes mères y restent en moyenne 2 à 3 ans.

En 2019, nous avons compté 11 départs, et à chaque départ, nous avons besoin de rénover les appartements pour accueillir les prochaines résidentes avec leurs enfants. Il s’agit de réaliser, entre autres, des travaux de : 1) lessivage, rebouchage, ponçage général, mise en peinture ; 2) remplacement de meubles, portes, fenêtres, électroménager ; etc.  

Dans quel contexte s'inscrit ce projet ?

Ces jeunes femmes sont devenues mamans alors qu’elles-mêmes n’ont pas eu le temps de grandir pour s’épanouir en passant directement de l’état d’adolescente à celui d’adulte mère. Certaines d’entre elles ont vécu des parcours migratoires difficiles, ont subi des violences familiales et/ou conjugales, et/ou ont été victimes d’abus sexuels. Confrontées à la saturation des structures sociales dans le département de la Seine-Saint-Denis, elles se retrouvent isolées, ont perdu confiance en elles et n’ont plus assez d’énergie pour s’investir dans le développement de leurs enfants ou ne savent plus comment s’y prendre. 

C’est pourquoi, la Chrysalide est née de la volonté de Sœur Emmanuelle de répondre à cette détresse. Notre équipe, composée de 34 professionnels (travailleurs sociaux, des psychologues, des éducatrices jeunes enfants et des assistantes maternelles etc), se dévoue, sans relâche, pour aider au quotidien ces jeunes mères à se reconstruire, à gérer leurs émotions (stress, anxiété, colère…), à chercher une formation qualifiante et un emploi, à entamer les procédures d’accès à un logement social, à rétablir des liens sociaux et à reprendre confiance en elles.

Notre équipe travaille aussi sur la « maternalité » afin que les jeunes mères rétablissent un lien sain et équilibré avec leurs enfants et s’investissent dans leur éducation. Les enfants sont également accompagnés pour qu’ils développent toutes leurs capacités motrices, cognitives, langagières et relationnelles. A leur sortie, ces jeunes mères sont autonomes, et sont en mesure de subvenir aux besoins de leur famille. Les enfants sont, quant à eux, prêts à entrer à l'école.  

Je fais appel à votre générosité pour permettre à ces jeunes mères et à leurs enfants d’être accueillis dans des logements chaleureux et bienveillants qui seront leur tremplin vers un avenir meilleur.   

N’hésitez pas à partager cette campagne dans votre entourage pour que nous puissions atteindre nos objectifs !

Qui sommes-nous ?

 

Créée en mars 1980, Asmae - Association Soeur Emmanuelle, du nom de sa fondatrice, est une association française de loi 1901, reconnue d'utilité publique, laïque et indépendante. Asmae a développé 40 ans d’expertise dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance en France, au Burkina Faso, en Egypte, au Liban, à Madagascar et aux Philippines.

Les équipes d’Asmae travaillent au quotidien avec des organisations locales partenaires pour améliorer l’accès et la qualité de l’éducation et des services de protection pour près de 50 000 enfants et jeunes adultes (filles et garçons, de 0 à 22 ans) en situation de grande vulnérabilité (déscolarisé.ée.s, en situation de handicap, en grandes difficultés d'apprentissage, en situation de rue, réfugié.ée.s, victimes d’abus et d’exploitation).

Notre objectif consiste à développer le potentiel et le bien-être de ces enfants et jeunes adultes afin de favoriser leur insertion sociale et les aider à devenir des femmes et des hommes libres et indépendants, porteuses et porteurs de changements positifs dans la société.

A l’international, Asmae agit dans cinq domaines d’intervention :

1. Prévention de la déscolarisation et de l’échec scolaire ;

2. Protection et éducation de la petite enfance ;

3. Prévention et prise en charge des enfants en danger ;

4. Accompagnement de l’adolescent ;

5. Soutien aux enfants en situation de handicap ;

En France, Asmae opère en direct auprès de ses bénéficiaires dans le cadre de son centre maternel et de sa crèche familiale réunis au sein de la Chrysalide à Bobigny, dans le département de la Seine-Saint-Denis (93).

L’équipe d’Asmae y accueille des jeunes mères sans abri, avec au moins 1 enfant de moins de 3 ans, qui ont fui des violences familiales ou conjugales, ont connu un parcours migratoire difficile, et sont marqués par des traumatismes psychiques et/ou physiques, et qui n’arrivent pas à s’insérer dans la société et à s’impliquer dans le développement de leur(s) enfant(s). Ces jeunes mères sont accompagnées au quotidien pour se reconstruire, se former à un métier, trouver un logement, et apprendre à gérer leur quotidien. Notre équipe les soutient dans leur rôle parental et fournit un appui dans le développement et l'éducation de leur(s) enfant(s).

 

Comment nous contacter ?

Mélisande Massoubre

Chargée des partenariats privés

+33 (0)1 70 32 02 59

chargefondsprives@asmae.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

https://www.facebook.com/Asmae.Association.Soeur.Emmanuelle/

https://twitter.com/Asmae_ONG

https://www.youtube.com/channel/UCTLUm7niL8TBULOr1PfUrqA

https://www.instagram.com/soeur.emmanuelle/

Mélisande Massoubre est originaire de Paris. Diplômée en sciences politiques et relations internationales, elle a rejoint l’équipe d’Asmae – Association Sœur Emmanuelle, au siège de Montreuil, (093), en juillet 2018, pour s’investir dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance qui lui tiennent à cœur. Aujourd’hui, elle souhaite agir pour le projet de la Chrysalide afin de venir en aide aux jeunes mères victimes de violence et sans abris qui se retrouvent isolées avec de jeunes enfants.

Pourquoi croit-elle en ce projet ? « Les équipes de la Chrysalide réalisent, au jour le jour, un travail exceptionnel auprès de ces jeunes mères et de leurs enfants. Quand ces jeunes mères arrivent à la Chrysalide, elles sont complètement désœuvrées. Ce sont d’abord des jeunes femmes qui ont  été marquées par des épisodes traumatiques au cours de leur vie. Pour certaines d’entre elles, elles ont vécu des violences familiales et/ou conjugales et d’autres ont connu la guerre et des sévices sexuels ou ont été victimes d’exploitation. Ces jeunes femmes ont mis au monde des enfants dans des contextes difficiles et, parfois, le lien avec leur(s) enfant(s) s’en retrouve fragilisé, voire rompu, car elles ne sont pas en situation de les assumer, mais eux en pâtissent beaucoup. La Chrysalide est leur dernier rempart avant de se retrouver totalement exclues de la société et de voir leurs enfants pris en charge par les services sociaux.

Les équipes de la Chrysalide leur fournissent un appui essentiel pour les aider à se reconstruire, à reprendre confiance en elles et à s’en sortir dans la vie. Les équipes de la Chrysalide prennent le temps nécessaire pour les aider à éclore afin qu’elles puissent enfin s’envoler de leurs propres ailes vers de belles aventures… ».  

Aucune actualité pour le moment
Aucun don pour le moment
Massoubre Mélisande

Massoubre Mélisande

De l'association Asmae - Association Soeur Emmanuelle

0 € Collectés

0 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

11 970 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

telechargement-61ae48309d042.jpeg

OEUVRE FALRET

Un toit pour des personnes en souffrance psychique

30  nbContributors
Donateurs
7 432 €
Collectés
5 J
Restants
83%
montagnes-compressed

ARVE REFUGIES

Réfugiés de la Vallée d'Arve : 1 logement pour 1 emploi

51  nbContributors
Donateurs
15 249,98 €
Collectés
41 J
Restants
83%
SNL75-projet-2-familles-en-difficultes

Solidarités Nouvelles pour le Logement

Aidez-nous à loger deux familles en difficulté à Paris

78  nbContributors
Donateurs
19 262 €
Collectés
17 J
Restants
96%