returnLink-chevron Retour

Aménageons la ferme agro-écologique de Tarnos pour accueillir des femmes sous main de justice

thematic-2.png Lutter contre la grande exclusion

Quel est notre projet ?

Le projet de « La Ferme Emmaüs Baudonne » consiste à créer une structure unique en France, à la fois d’insertion en accueillant une dizaine de femmes sous écrou en aménagement de peine (mesure de placement extérieur) et ferme en agriculture biologique (activité maraîchère certifiée en AB). Cette structure proposera aux femmes accueillies un travail rémunéré (contrat à durée déterminée d'insertion dans le cadre d’un agrément Atelier et Chantier d’Insertion), un logement individuel ainsi qu'un accompagnement socio-professionnel soutenu. La Ferme est située à Tarnos, dans le département des Landes (40), limitrophe à la communauté Emmaüs de Tarnos.

Nous sollicitons votre soutien sur la Plateforme des Petites Pierres dans l'objectif d'aménager les chambres des 7 femmes qui seront accueillies dans la structure.
(Voir le budget détaillé)

 


Ce projet est soutenu par le Fonds de dotation Qualitel. Chaque don est doublé par notre partenaire le Fonds de dotation Qualitel. En décembre, Un don de 10 euros, c’est finalement 30 euros reversés au projet de l'association La Ferme Emmaüs Baudonne.

 

Le Fonds de dotation Qualitel s’engage aux côtés de l’association Le ferme Emmaus Baudonne pour le projet Aménageons la ferme agro-écologique de Tarnos pour accueillir des femmes sous main de justice en étant le booster de cette campagne de crowdfunding solidaire.

     

    À quoi va servir l’argent collecté ?

    Une ferme agro-écologique d'accueil et de réinsertion

    Le projet « La Ferme Emmaüs Baudonne » consiste à créer une structure unique en France, à la fois structure d'insertion accueillant une dizaine de femmes sous écrou en aménagement de peine (mesure de placement extérieur, c'est-à-dire le fait de terminer sa peine de prison au sein de la Ferme) et ferme en agriculture biologique (activité maraîchère certifiée en AB), à Tarnos, dans le département des Landes (40). La Ferme proposera ainsi un travail rémunéré (contrat à durée déterminée d'insertion de vingt-six heures par semaine, dans le cadre d’un agrément Atelier et Chantier d’Insertion), un logement individuel ainsi qu'un accompagnement socio-professionnel soutenu. Il sera donné l’occasion aux personnes accueillies d’être sensibilisées à la production de légumes biologiques, voire de suivre une formation professionnelle qualifiante dans le domaine de l'agriculture biologique.

    Les fermes agro-écologiques d'accueil de personnes sous main de justice en quelques mots : Membres du mouvement Emmaüs, ces fermes accueillent des personnes détenues en fin de peine, sous le régime juridique du placement extérieur. Véritable « sas » entre la prison et la liberté totale, ces structures offrent un accompagnement global aux personnes prises en charge : elles sont hébergées, bénéficient d’un contrat de travail dans le maraîchage biologique sous le statut de salarié en insertion et d’un accompagnement socio-professionnel.

    Le régime du placement extérieur en quelques mots : Il s’agit d’une mesure d’aménagement de peine qui s’applique à des personnes condamnées à une peine de prison n’excédant pas deux ans (un an en cas de récidive) ou aux détenus en fin de peine, et qui leur permet d’exécuter leur peine en dehors de la prison. Elles sont alors prises en charge par une association conventionnée par l’administration pénitentiaire qui les encadre et, le plus souvent, les héberge. Cette mesure leur permet de travailler, de se former, de suivre un stage, de se soigner ou de répondre à une obligation familiale.

     

    Pour en savoir plus sur les Ateliers et Chantiers d'Insertion : Les ACI ont pour mission d'assurer l'accueil, l'embauche et la mise au travail sur des actions collectives des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

     

    Une ferme d'accueil dédiée aux femmes

    Le projet «La Ferme Emmaüs Baudonne» serait le troisième projet de ce type en France, avec la particularité d’accueillir un public feminin.

    En effet, aujourd’hui, les femmes - minorité au sein de la population incarcérée ­- bénéficient de peu d'aides structurelles pour surmonter les conséquences de leur incarcération et les aider à retrouver leur juste place au sein de la société au moment de leur sortie. Il n’existe en effet aujourd’hui AUCUNE solution de peine alternative sous forme de placement extérieur, dont en ferme agro-écologique, pour des femmes.

    Les résidentes proviendront prioritairement des établissements pénitentiaires de la Direction Interrégionale de Bordeaux, mais pourra accueillir des personnes sous écrou provenant des autres Directions Interrégionales.

    Un projet qui démarre dès 2020 !

    Suite à la création de l’association en mai 2018, l'ouverture de la structure est envisagée courant du premier semestre 2020 avec une mise en place de la ferme (installation des infrastructures nécessaires à l’activité agricole) courant 2019.

    Suite à la création de l’association en mai 2018, l’accord entre les propriétaires actuels du site la SMA (Société des Missions Africaines), l’UACE (Union des Amis et des Compagnons d’Emmaüs) portant la dimension foncière et immobilière du projet, la communauté Emmaüs limitrophe et la Ferme Emmaüs Baudonne est finalisé.

    Le calendrier d’ouverture de la structure prévoit l’embauche des premiers salariés (direction, encadrement technique et accompagnement socio-professionnel) ainsi que l’aménagement des bâtiments (hébergements et parties collectives) et des installations agricoles d’ici la fin d’année 2019 / le début de l'année 2020. L’ouverture de l’accueil aux sept femmes est envisagée courant du premier semestre 2020.

    Un soutien des donateurs essentiels pour accueillir les femmes dans de bonnes conditions

    Parmi les investissements à réaliser, la Ferme Emmaüs Baudonne devra assurer des travaux de réhabilitation des surfaces collectives et des hébergements. En effet, si l’état de la maison sera « opérationnel » au moment de l’acquisition (cuisine fonctionnelle, chambres aménagées etc.), il n’en reste pas moins qu’un certain nombre de travaux devront être réalisés afin de :

    * S’assurer que l’ensemble des bâtiments et installations soit aux normes d’hygiène et de sécurité (toiture, système d’assainissement, cuisine, électricité etc.) ;

    * Réaliser un « rafraichissement » des locaux (peinture des chambres et espaces collectifs, aménagement intérieur etc.).

    La Ferme Emmaüs Baudonne souhaite en effet s’assurer de la qualité de l’accueil réservé aux femmes qui seront accueillies sur le site, en leur offrant un accueil dans un logement collectif adapté, décent et agréable. Nous sollicitons votre soutien sur la Plateforme des Petites Pierres dans l'objectif d'aménager les chambres des 7 femmes qui seront accueillies dans la structure (rafraichissement des peintures et achat de mobilier). Cette campagne participera ainsi à favoriser des conditions d’accueil décent et adapté aux femmes accueillies, favorisant tant les espaces individuels que collectifs.

    Qui sommes-nous ?

    La Ferme Emmaüs Baudonne est une association adhérente et soutenue par Emmaüs France dans une logique d’essaimage de structures d’accueil pour des publics justice, à l’image des Fermes de Moyembrie et Lespinassière. 

    L’association a pour objet de mettre en œuvre les orientations d’Emmaüs International, d’Emmaüs Europe et d’Emmaüs France, dans l’esprit du Manifeste Universel d’Emmaüs. Elle a pour objet de lutter contre les injustices et les diverses formes d’exclusion, à la fois leurs causes et leurs conséquences, notamment en :

    1 / Réunissant les conditions nécessaires à la création d’une structure agro-écologique à dimension sociale, pédagogique et culturelle à Tarnos, dans les Landes (40).

    2 / Soutenant, administrant et gérant cette structure lorsqu’elle aura été créée.

     

    Site web : https://www.fermeemmausbaudonne.fr/

    Gabi MOUESCA

    Le projet est porté par Gabi MOUESCA, une personne expérimentée et engagée dans le secteur pénitentiaire depuis plus de 30 ans. Co-Président de la ferme de Lespinassière, il bénéficie de l'expérience des deux structures de Moyembrie et de Lespinassière.

    « Mon compagnonnage avec le monde carcéral ne date pas d'hier. C'est en effet en 1984, il y plus de trente ans, que j'ai été incarcéré 17 années dans le cadre des dites "affaires basques". En 2001, date de ma remise en liberté, j'ai été chargé par Marc GENTILINI, alors Président national de la Croix-Rouge Française, de créer un département prison. J'ai ensuite présidé l'Observatoire International des Prisons (OIP) pendant 5 ans, de 2004 à 2009. En 2009, j'ai été chargé, en tant que chargé de mission prison à Emmaüs France, de mener une expérimentation sociale dans le cadre des études du plan de lutte contre la grande pauvreté engagé par Martin HIRSCH, alors membre du Gouvernement.

    Enfin, le processus de paix s'est engagé au Pays Basque en 2011. J'ai alors été mandaté pour créer Harrera, structure d'aide à la réinsertion des prisonnier­e­s et exilé­e­s.

    La Ferme Emmaüs Baudonne, projet né en 2018, s'inscrit dans une dynamique portée par le mouvement Emmaüs. Deux fermes du même type existent déjà, qui accueillent des hommes en fin de peine de prison. L'équipe qui porte le projet de la Ferme Emmaüs Baudonne a prit le parti de dédier cette ferme à l'accueil de femmes en fin de peine de prison. Parce que les femmes - minorité au sein de la population incarcérée ­ bénéficient de peu d'aides structurelles pour surmonter les conséquences de leur incarcération et les aider à retrouver leur juste place au sein de la société au moment de leur sortie.

    Ces femmes qui, pour certaines d'entre elles, ont des enfants pour lesquels l'expérience de l'incarcération a été facteur de délitement du lien mère-enfant, doivent être soutenues pour recréer et renforcer ce lien. Enfin, l'opportunité de récupérer des terres agricoles via la Mairie de Tarnos est l’opportunité de trouver dans le travail de maraîchage biologique un support au service de la reconstruction de ces personnes abîmées par un passé déstructurant et porteur des stigmates de la prison.

    Mon engagement comme porteur de ce projet n'est pas une expérience de plus dans une vie marquée du sceau d'engagements au service d'idéaux de justice. Je porte la ferme Emmaüs Baudonne comme conséquence et fruit d'un parcours d’engagements dans le monde carcéral ».

    Charlotte SULTANA

    J'accompagne Gabi dans le projet de la Ferme de Baudonne, et notamment dans le travail de levée de fonds pour démarrer le projet (travaux du lieu de vie, matériel agricoles, véhicules etc.).

    Je crois beaucoup aux solutions d'accueil proposant un hébergement et un travail pour des personnes ayant connu un parcours de vie difficile. Le maraichage biologique est un outil particulièrement pertinent et l'efficacité des fermes agro-écologiques de personnes sous main de jusitce n'est plus à prouver. C'est donc sans hésitations que je soutiens Gabi dans l'aventure de la Ferme Emmaüs Baudonne. 

    C'est avec le fond de dotation Qualitel que nous avons souhaité mettre en ligne le projet de réaménagement des chambres sur la plateforme des Petites Pierres. Nous sollicitons donc le soutien de la Plateforme des Petites Pierres et de ses donateurs dans l'objectif d'aménager les chambres des 7 femmes qui seront accueillies dans la structure (rafraichissement des peintures et achat de mobilier). Cette campagne participera ainsi à favoriser des conditions d’accueil décent et adapté aux femmes accueillies, favorisant tant les espaces individuels que collectifs.

    Aucune actualité pour le moment
    MOUESCA gabi

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    LE NESTOUR Viviane

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    Coupin Nathalie

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    ESPONDE marie michèle

    ESPONDE marie michèle

    Pas de message

    50 €
    Fleury Fantxoa

    Anonyme

    Pas de message

    100 €
    Descatoire Camille

    Anonyme

    Pas de message

    100 €
    Michel Marie-Anne

    Michel Marie-Anne

    Pas de message

    100 €
    Lavedan Michèle

    Lavedan Michèle

    Pas de message

    5 €
    Berque Claire

    Berque Claire

    Pas de message

    50 €
    BERAUD Serge

    Anonyme

    Pas de message

    180 €
    Karmentxu Cueli Zabala

    Anonyme

    Pas de message

    10 €
    Larue Ludovic

    Larue Ludovic

    J'ai eu la chance d'une visite guidée. C'est un beau projet, très cohérent, très complet pour que les femmes qui y passeront retrouvent une place dans notre société.

    50 €
    Blin Isabelle

    Blin Isabelle

    Pas de message

    25 €
    Marcel Cecile

    Marcel Cecile

    Pas de message

    50 €
    crettiez xavier

    crettiez xavier

    Pas de message

    -- €
    Vens Arnaud

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    CHRISTAIN PHILIPPE

    CHRISTAIN PHILIPPE

    Pas de message

    5 €
    LEROUX Véronique

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    CAPLAIN Efflam

    CAPLAIN Efflam

    Pas de message

    10 €
    camou carole

    camou carole

    Un projet innovant, plein de valeurs humaines et de solidarité ! Longue vie !!

    -- €
    Salaberria Jasone

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    Dubois Fanny

    Anonyme

    Bravo pour ce magnifique projet !

    10 €
    PERY Anne-Marie

    PERY Anne-Marie

    Pas de message

    -- €
    Duguine Pantxika

    Duguine Pantxika

    Pas de message

    -- €
    Iriart Mailys

    Iriart Mailys

    Pas de message

    -- €
    oxandabaratz luxi & arno

    oxandabaratz luxi & arno

    goresmenak!!

    100 €
    Oxandabaratz Menane

    Oxandabaratz Menane

    Pas de message

    -- €
    Boada Claire

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    BARNETCHE JEAN MICHEL

    Anonyme

    segi aurrera !

    -- €
    Qualitel Fonds de dotation

    Qualitel Fonds de dotation

    CERQUAL et le Groupe Qualitel s’associent à l’effort de Emmaüs Baudonne pour améliorer les conditions de logement de public fragilisé et espèrent que ce don sera suivi de nombreuses autres petites pierres. Nous sommes convaincus de l’immense intérêt que nous avons tous, chacun à notre niveau et selon nos moyens, à nous associer pour entreprendre ensemble des choses qui ne pourraient pas être réalisées toutes seules. A toute l’équipe de Emmaüs Baudonne, pour votre travail et votre engagement, nous vous disons bravo, et chapeau ! Nous sommes fiers d’être à vos côtés.

    833,33 €
    Lejoly Daniel

    Anonyme

    Pas de message

    -- €
    Michaud Anne Marie

    Anonyme

    Ne pas être sollicitée

    -- €
    Borthury Bernadette et Bruno

    Borthury Bernadette et Bruno

    Pas de message

    200 €
    ettedgui eloise

    ettedgui eloise

    Pas de message

    50 €
    MOUESCA gabi

    MOUESCA gabi

    Pas de message

    25 €
    SULTANA Charlotte

    SULTANA Charlotte

    Pas de message

    25 €
    Ferme Emmaus Baudonne Collecte solidaire

    Anonyme

    Pas de message

    100 €
    MOUESCA Gabi

    MOUESCA Gabi

    De l'association Organisation de Gestion de la Ferme Emmaüs Baudonne

    10 014,99 € Collectés

    Projet financé !

    37 card-project-nbContributors

    Donateurs

    0 J

    Restants

    10 000 €

    Objectif financier

    Don avec reçu fiscal.

    Partager le projet :


    lock

    Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

    Crédit Agricole des savoie

    Ces projets devraient également vous intéresser …

    campdesglacis-5ef0c8ba30f85.jpeg
    5f22c59470983275598445

    les petites roues

    Aidez-nous à apporter de l'aide aux personnes SDF (67)

    33  nbContributors
    Donateurs
    4 850 €
    Collectés
    46 J
    Restants
    39%
    fr_1628_0152-5f58ea952ac1c.jpeg
    flo1-5f48ef39e154c.jpeg

    Secours Catholique - Caritas France

    Rénover l'accueil de jour à Pontoise

    33  nbContributors
    Donateurs
    6 780 €
    Collectés
    48 J
    Restants
    34%