returnLink-chevron Retour

ACCUEIL DE JOUR DES FEMMES DE LA RUE "MAISON LOUISE ET ROSALIE"

thematic-2.png Lutter contre la grande exclusion

Quel est notre projet ?

Origine du projet

Ce projet est né du constat suivant :

 

  • Sur les 71.000 SDF que compte environ l’Ile de France, 40% d’entre eux sont des femmes et la moitié ont des enfants en bas âge
  • Une femme dans la rue pendant une semaine est violée dans 80% des cas
  • Moins de 20% des femmes SDF sont visibles dans la rue : elles circulent la nuit pour ses soustraire aux violences et se réfugient le jour dans les églises, les services d’urgence, le bus ou le métro *
  • On ne meurt pas de faim dans la rue à Paris, mais on meurt de solitude
  • La solidarité est rare, chacun se bat pour soi
  • La fatigue est grande, la journée d’un SDF est chargée : il faut marcher pour aller d’un centre à un autre, on dort peu, mal, d’un mauvais sommeil, les sens toujours en alerte
  • Aucune intimité … impossible de respecter les règles élémentaires d’hygiène et plus encore pour les femmes
  • Les femmes cachent leurs enfants de peur de se les voir retirés par les services sociaux.
  • Il existe peu d’accueils spécifiquement tournés vers les femmes à Paris.

Afin de répondre à ce besoin urgent, un partenariat s’est mis en place entre la Fédération des Equipes St Vincent et la Société St Vincent de Paul tous deux membres de la Famille Vincentienne, en vue de la création d’un accueil de jour pour femmes de la rue, en plein cœur de Paris.

La Congrégation des Vincentiens met à disposition des deux autres associations, dans des conditions définies par une convention signée entre les parties, des locaux d’une superficie de 200 m² environ, dans l’ensemble immobilier dont elle est propriétaire au 95-97 rue de Sèvres à 75006 PARIS

La Fédération des Equipes St Vincent et la Société St Vincent de Paul réalisent les travaux d’aménagement et gèrent la structure d’accueil, partageant à 50% les besoins en investissement et les frais de fonctionnement.

 

*Source INSEE 2012, Fondation Abbé Pierre 2017, Réseau Entourage

À quoi va servir l’argent collecté ?

 

 

Description du projet

Objectifs du projet

Offrir un lieu d’accueil lumineux, sécurisé et chaleureux où les femmes de la rue pourront se poser et se reposer.

Offrir un lieu où les femmes peuvent, en toute intimité, prendre des douches et laver leur linge.

Offrir un lieu où l’on peut petit-déjeuner et déjeuner ensemble.

Offrir un lieu d’écoute bienveillante où elles pourront sortir de l’isolement et de la solitude et réapprendre à vivre ensemble.

Offrir un lieu pour redevenir le sujet de sa propre vie et envisager un nouveau départ, grâce à la relation de confiance tissée avec des professionnels et des bénévoles engagées et formées.

Agencement des locaux

Les locaux à aménager, sis au 97 rue de Sèvres à 75006 PARIS, se composent actuellement d’une salle de réunion de 200 m² environ, avec sanitaires adjacents.

Ils nécessiteront des travaux d’aménagements intérieurs et de mise aux normes, afin d’offrir aux femmes accueillies :

 

  • Des douches agrémentées de produits d’hygiène de première nécessité (pour la toilette personnelle) 
  • Une laverie (machines à laver et sèche-linge) pour nettoyer leurs vêtements 
  • Des casiers pour ranger leurs affaires en sécurité 
  • Une cuisine pour partager des repas, des pauses café
  • Une salle de repos et de soins de première nécessité
  • Un grand espace de convivialité où des ateliers pourront être mis en place au fur et à mesure de la vie de l’accueil en fonction des envies et besoins exprimés par les femmes accueillies.

Fonctionnement de la structure

L’accueil de jour « Louise et Rosalie » ouvrira, dans un premier temps, trois jours par semaine, dont le dimanche (très peu d’accueils existants sont ouverts le dimanche). Il fonctionnera toute l’année.

Une trentaine de bénévoles formés assurera l’accueil et l’animation du lieu.

Des déjeuners, préparés et partagés ensemble seront organisés, activité réclamée par les femmes elles-mêmes parce qu’elles y retrouvent une occasion de partage, de création et de transmission.

Des soins de première nécessité seront assurés sur place et une orientation vers des services médicaux spécialisés sera organisée en cas de besoin.

Des services de coiffeur et esthéticienne seront proposés pour aider les accueillies à renouer avec leur féminité.

Un travailleur social sera présent deux jours par semaine pour faire émerger les vrais besoins des femmes accueillies et initier une démarche active vers la réinsertion.

Public accueilli

Le centre accueillera environ 30 femmes par jour, qui seront orientées par les services sociaux et autres partenaires (associations, équipes de maraude…)

Originalité du projet

 

  • Un accueil de jour dédié entièrement aux femmes de la rue
  • Un accueil ouvert le dimanche et une majeure partie de l’été
  • Un projet mené dans toutes ses étapes en collaboration avec Anne Lorient qui a vécu 18 ans dans la rue et en est sortie depuis 10 ans.
  • Anne apporte son aide précieuse dans la réflexion sur l’aménagement des locaux et sur le fonctionnement. Elle formera et accompagnera également les équipes de bénévoles intervenants dans la structure.

Le partenariat établi par ailleurs entre la Fédération des Equipes St Vincent et la Société St Vincent de Paul permet de :

 

  • Disposer à moindre coût de vastes locaux, sis à un emplacement central et facilement accessible
  • Limiter les frais d’investissement et de fonctionnement à 50% de leur coût réel, pour chacune des associations.

Pérennité du projet

Les associations prenant en charge le fonctionnement de la structure bénéficient d’une expertise reconnue et confirmée en matière d’accueil de public en grande précarité.

Les pouvoirs publics locaux (services sociaux, mairie de Paris et d’arrondissement), conscients des besoins énormes non couverts actuellement, soutiennent activement ce projet.

La convention entre la congrégation propriétaire des locaux, la FFESV et la SSVP garantit aux deux associations un maintien dans les lieux pendant au moins dix ans.

La pérennité financière de la structure est assurée par :

  • la participation de partenaires publics locaux et de mécènes privés aux frais de fonctionnement
  • le fait que ce sont des bénévoles qui prennent en charge l’accueil et l’animation du lieu.

Critères d’évaluation

Indicateurs quantitatifs :

Nombre de bénéficiaires accueillis

Fréquence de passage des bénéficiaires dans la structure

Bilan annuel du nombre de bénéficiaires ayant engagé des démarches administratives en vue d’une réinsertion

Bilan annuel du nombre de bénéficiaires ayant obtenu une place en foyer d’accueil

Nombre de repas partagés.

Indicateurs qualitatifs :

Capacité pour les bénéficiaires à sortir de leur isolement

Regain d’une estime de soi et d’un équilibre de vie

Aptitude à s’engager dans un processus de réinsertion.

Qui sommes-nous ?

Le projet est porté par la FEDERATION FRANCAISE DES EQUIPES SAINT VINCENT (FFESV), association loi de 1901, Reconnue d’Utilité Publique, dont la mission est le soutien, par des actions de proximité, aux personnes démunies (femmes, enfants, personnes âgées, personnes en grande précarité..), visant à la création ou la restauration de liens sociaux.

 

Les principales activités de la FFESV sont :


Accueils SDF
Maison d’hébergement provisoire pour femmes battues
Alphabétisation avec garderies d’enfants non scolarisés
Ateliers divers : cuisine, nutrition santé, jardinage, informatique, bricolage..
Accueil de familles de détenus en attente de parloir
Domiciliation administrative
Accueil mère-enfant
Aide alimentaire, épicerie sociale, vestiaire
Club de personnes âgées, gym mémoire, initiation à l’informatique
Visite aux personnes âgées en institution et isolées
Soutiens scolaires

 

En 2017, 160 000 personnes ont été accueillies par les Equipes Saint Vincent, dont près de 35 100 ont fait l’objet d’un accompagnement régulier.


Ces bénéficiaires sont en majorité (65%) des femmes en précarité ou isolées
75% vivent seules ou élèvent seules des enfants
50% sont dépendantes des aides sociales
65% ont entre 20 et 65 ans.

Mia LATRILLE est chargée de mission à la Fédération des Equipes St Vincent pour tout ce qui est recherche de financements de projets, gestion immobilière et travaux d'aménagement.

Voir le budget détaillé
Aucune actualité pour le moment
Aucun don pour le moment
LATRILLE Mia

LATRILLE Mia

De l'association FEDERATION FRANCAISE DES EQUIPES ST VINCENT

0 € Collectés

0 card-project-nbContributors

Donateurs

0 J

Restants

15 000 €

Objectif financier

Don avec reçu fiscal.

Partager le projet :


lock

Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

Crédit Agricole des savoie

Ces projets devraient également vous intéresser …

img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

Solidaires en Beaujolais

Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

81  nbContributors
Donateurs
16 440 €
Collectés
60 J
Restants
82%
photo1-62139b6344e99.jpeg

Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

23  nbContributors
Donateurs
7 320 €
Collectés
67 J
Restants
37%
Des nuits pour les parents

Petit Coeur de Beurre

Des nuits pour les parents d'enfants opérés du coeur

10  nbContributors
Donateurs
480 €
Collectés
79 J
Restants
5%