returnLink-chevron Retour

acceuil femmes victime de violence

thematic-2.png Lutter contre la grande exclusion

Quel est notre projet ?

CONTEXTE

En France, chaque année 225 000 femmes en moyenne sont victimes de violences, ce qui a amené les différents gouvernements à légiférer.

Pour répondre à une problématique locale, la DDCSPP nous a sollicité pour un projet expérimental d’une durée de deux ans, d’accueil de femmes victimes de violences.

En effet, sur le secteur du Haut-Jura et Champagnolais, il n’existe pas de structures d’accueil adaptées. C’est pourquoi, la DDCSPP nous a demandé de réfléchir à un projet d’accueil et d’accompagnement de ces femmes en lien avec le CIDFF.

 

 

 

 

 

 

 

À quoi va servir l’argent collecté ?

    OBJECTIF DU PROJET

    Ce projet a pour objectif : l’accueil, l’hébergement, l’évaluation et l’accompagnement de femmes victimes de violences lorsque le maintien au domicile conjugal n’est pas possible. L’hébergement propose une mise à l’abri, une protection et une mise à l’écart du danger.

    C’est le point de départ d’un processus de reconstruction nécessaire face aux violences subies :

    • Accueillir
    • Protéger
    • Diagnostiquer
    • Evaluer
    • Accompagner
    • Orienter
    • Restaurer les droits au sens large du terme, l’image de soi, les relations sociales.

    L’accueil se fera dans des appartements diffus de type 3 et type 2 (accueil individuel ou collectif en fonction de la composition du ménage). Ces logements pourront accueillir au maximum 2 femmes, avec ou sans enfants, soit un total de 4 femmes, avec ou sans enfants.

    Les femmes doivent se reconstruire après le traumatisme vécu, mais aussi, après la rupture avec le cadre de vie habituel. C’est pourquoi en lien avec le CIDFF, un diagnostic de la situation sera établi afin de permettre un accompagnement global spécifique aux femmes victimes de violences dans différents domaines: Social,vie quotidienne, enfants, soutien psychologique, santé, juridique, logement, professionnel

    Cet accompagnement global sera porté par un travailleur social. Celui-ci sera référent, il suivra les personnes depuis leur entrée dans l’appartement dédié et jusqu’au logement et la fin de la mesure. Il aura un rôle de coordination du parcours des femmes et des partenaires intervenants dans leur situation.

    Aujourd'hui, nos appartements sont vides, c’est pour cela que nous faisons appel à votre générosité pour aider ces femmes. Faite une contribution pour permettre d’accueillir ces femmes dans un hébergement décent et sécuriser, avec l’achat du mobilier et l’équipement adapté.

    Qui sommes-nous ?

    L’association fut fondée à l’initiative d’une congrégation religieuse, en 1967, à côté de Salins-les-Bains dans un hameau portant le nom de Saint Michel le Haut. L’établissement de l’époque recevait des enfants qui ne savaient ni lire ni écrire. Les personnels durent s’interroger sur ce qui faisait entrave au développement et aux processus d’apprentissages de ces jeunes. Ce mode de réflexion fit culture dans l’institution. C’est ainsi qu’en toute logique, Saint Michel le Haut s’est intéressé au fil des ans à diverses catégories de population en situation de rupture sociale ou “accidentée de la vie”. Progressivement, l’association a su enrichir et affiner des méthodologies d’interventions appropriées pour soulager les personnes accueillies.

    Un groupe associatif

    Au cours des années, le champ d’intervention de l’association s’est élargi en créant des structures pour répondre à des besoins de bénéficiaires non pris en compte, en innovant dans divers domaines tels que, l’insertion, les personnes en difficulté sociale, le handicap psychique ou la prise en charge des suites sociales de traumatismes crâniens.

    Hébergement en CHRS Accueil d’hommes et femmes seuls en situation de rupture sociale et d’exclusion. Il s’adresse aux personnes sans logement stable.

    Hébergement en ALT Ces logements individuels sont utilisés comme passerelle entre le CHRS et le logement autonome. Ils nécessitent des ressources suffisantes et stables.

    Hébergement Accueil Urgence Familles Ce dispositif est la mise à disposition temporaire d’un logement pour des familles en difficulté d’insertion sociale, professionnelle, sans solution de logement. Depuis sa création en 2012, il s’agit essentiellement de familles en demande de régularisation (titre de séjour, demande asile…).

    Hébergement Urgence Dole Ce dispositif s’adresse à des personnes isolées ou des couples sans enfant, âgés de 18 à 60 ans.

    Hébergement DSSD Mettre à la disposition de femmes et parents isolés avec leurs enfants de moins de trois ans un appartement type T3 situé à Saint-Claude.

    Des valeurs fondamentales

    Le développement des structures associatives répond rigoureusement à certains principes fondamentaux : Apporter une plus-value aux bénéficiaires en termes d’insertion et répondre aux sollicitations des Autorités de l’État de la Région, du Département et des collectivités locales, sur des besoins repérés. Cette détermination au service des usagers soustrait Saint Michel le Haut de toute allégeance politique ou de toute velléité d’expansion économique. Il s’agit d’une association non lucrative dont les moyens et projets sont exclusivement tournés en direction des usagers. Les engagements de l'association "poursuivre la défense des intérêts généraux des personnes en vue de favoriser leurs citoyennetés, leur plein épanouissement et leur insertion durable, et particulièrement leur accès aux libertés et aux droits fondamentaux. Assurer la continuité des parcours des personnes et leur éviter toute rupture préjudiciable. Elaborer de nouvelles réponses en innovant et expérimentant.

    Pérenniser, aménager, créer, et gérer tous types de services, établissements ou mise en œuvre d'actions éducatives, médico-sociales, sanitaires et humanitaires en s'inscrivant, dans le respect de son ADN, dans les politiques publiques.

    Établir des concertations et/ou coopérations pour un travail partenarial au bénéfice des personnes accompagnées."

     

    Emmanuel André

    Je suis agé de 51 ans, de formation éducateur spécialisé, j'ai exercé comme éducateur de rue pendant 15ans dans differentes villes,  j'allais au devant de personnes en difficultés, en errance.. afin de les aider à s'insérer.J'ai passé ensuite un certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale (CAFERUIS) et je dirige actuellement un dispositif d'hebergement au sein d'une association dans le jura depuis 5 ans.  Ce dispositif accueille des adultes, femmes, hommes, seuls, ou des familles  en situation de rupture sociale et d’exclusion.

    Johnny Dumont

    Agé de 45 ans, fils d’une maman handicapée, c’est donc dès le tout jeune âge que j’ai été sensibilisé et confronté aux difficultés.

    Après avoir exercé 13 ans en tant qu’Aide Médico-Psychologique, j’ai décidé d’évoluer professionnellement. Et c’est naturellement que je me suis dirigé vers la formation d’Educateur Spécialisé.

    Suite à l’obtention de mon diplôme en 2013, j’ai travaillé 3 ans en coordination auprès d’un public souffrant de handicap psychique.

    Puis en 2016, j’ai eu l’opportunité de collaborer avec l’association en tant que coordinateur d’un Centre d’Hébergement et de Réadaptation Sociale. Milieu de prédilection pour moi, découvert lors de mon stage long en formation.

    Lors de cet exercice d’hébergement d’insertion pour personnes isolées, j’ai pu acquérir une expérience forte dans l’accueil de femmes victimes de la traite des êtres humains et ainsi conforter mon choix d’accompagner les personnes en difficultés sociales.

    Aujourd hui, pour répondre à des besoins sur le territoire jurassien, nous ouvrons deux appartements pour accueillir des femmes victimes de violences. Mais dans un contexte budgétaire restreint, nous ne pouvons pas aménager ces appartements de façon adaptée. C'est pourquoi, nous vous sollicitons pour aménager et sécuriser ces appartements au mieux .

    Johnny/Emmanuel

    Voir le budget détaillé
    Aucune actualité pour le moment
    Aucun don pour le moment
    André Emmanuel

    André Emmanuel

    De l'association ASMH/CHRS

    0 € Collectés

    0 card-project-nbContributors

    Donateurs

    0 J

    Restants

    10 000 €

    Objectif financier

    Don avec reçu fiscal.

    Partager le projet :


    lock

    Tous nos paiements sont sécurisés par Le Crédit Agricole.

    Crédit Agricole des savoie

    Ces projets devraient également vous intéresser …

    img20220727wa0008-62e2b51eb13f6.jpeg

    Solidaires en Beaujolais

    Loger une famille de 4 enfants à Villefranche/Saône

    74  nbContributors
    Donateurs
    14 390 €
    Collectés
    65 J
    Restants
    72%
    photo1-62139b6344e99.jpeg

    Secours Catholique délégation de Loire Atlantique

    Villa Ker Coet, une maison familiale de vacances à Pornichet

    18  nbContributors
    Donateurs
    6 120 €
    Collectés
    72 J
    Restants
    31%
    Des nuits pour les parents

    Petit Coeur de Beurre

    Des nuits pour les parents d'enfants opérés du coeur

    4  nbContributors
    Donateurs
    110 €
    Collectés
    84 J
    Restants
    1%