Vivre ensemble dans une maison d'hôte à Abbeville

Vivre ensemble dans une maison d'hôte à Abbeville

Ambassadeur : 
Dominique Colin

L'association APRÉMIS vient en aide tout particulièrement aux personnes en situation de mal-logement ou exclues du logement dans le département de la Somme. Elle accueille les premiers résidents en mai 2017 au sein d'une pension de famille, meublée à Abbeville. Prochainement, une maison d'hôte, à proximité, les accueillera pour la réalisation d'activités, support au développement de la personne. 

L'association APRÉMIS souhaite aménager cet espace d'accueil et de vie de la pension de famille d'Abbeville. Ce lieu permettra aux résidents de vivre des moments d'apprentissages, d'échanges et de rencontres autour d'activités animées par l'équipe éducative (voir des bénévoles locaux dans l'avenir).

L'association APRÉMIS fait appel à votre générosité dans le cadre de sa première campagne de financement participatif sur Les Petites Pierres pour financer les achats de meubles, d'une cuisine équipée et de matériel audiovisuel (voir budget détaillé). 

 

Partager le projet :
PROJET RÉUSSI
Vos dons sont doublés
100%financés
51
7942 €
Collectés
Dont
3971 €
donnés par
Le Fonds de dotation Les Petites Pierres
Sur un objectif de
7942 €
» Voir les règles d'abondement du projet

Partenaire du projet : Le Fonds de dotation Les Petites Pierres

Pendant toute la durée du projet : votre don est doublé !

Ce projet est soutenu par Le Fonds de dotation Les Petites Pierres qui double chaque don effectué pour ce projet !

x

Ils ont fait un don

  • 50€
    Nade et René Désesquelles
    23/08/2017
  • 300€
    Achille
    22/08/2017
    Très beau projet, nous vous encourageons! Bravo.
  • A la discrétion du donateur
    Anonyme
    22/08/2017
  • 60€
    Anonyme
    21/08/2017
  • 100€
    Hélène Gance
    21/08/2017
» Retrouvez tous les donateurs

Les dernières actus

Les premiers résidents sont arrivés à la pension de famille d'Abbeville

6 Juin 2017

Ça y est les 17 résidents ont posé leur valise dans leurs nouveaux logements : ce sont des personnes majoritairement célibataires, quelques couples ; une moyenne d’âge autour de 50 ans avec de faibles ressources. C’est l’occasion pour chacun de prendre connaissance des lieux et de se rencontrer entre résidents.

Auparavant, les personnes accueillies cohabitaient chez des amis, de la famille, ou étaient hébergées en structures d’hébergement et d’autres avaient été expulsées de leur logement.

Amélie de l’association Aprémis les accueille, remet les clés, les aide à emménager, à prendre possession de leurs lieux, à faire les courses, mais aussi écoute les premières réactions :

« Un « chez soi », mais on égare les clés ! »

« Un retour à l’intimité, mais le fiston s’en mêle et s’inquiète ! »

« Des maux de dos suite au déménagement et pour d’autres ces maux de dos datent de 20 ans ! »

Les visages sont souriants et les regards encore inquiets. La camaraderie prend naissance, on discute dans la rue, on s’étonne du soleil, certains reçoivent d’autres ; d’autres ont des difficultés à rester un peu seuls et d’autres plus introvertis, observent et restent chez eux…

 

Un premier résident de la pension de famille a pu recevoir les clés de son logement

A la pension de famille le maître mot sera des faire des choses ensemble. Pour le moment la maison d’hôtes n’est pas ouverte, les moments ensemble se mettront en place dans un deuxième temps : en priorité, l’équipe pense à l’accompagnement individuel des personnes.

 

Découvrez l’équipe intervenant sur le site de la pension de famille : de gauche à droite Sabrina BARBIER, responsable d'Antenne, Anne Sophie CLAY, la secrétaire d'accueil/régisseur, Sébastien DUBOIS, l'agent technique, Amélie LAOUT, la technicienne d'intervention sociale et familiale et Ingrid CREPIN, la conseillère en économie sociale et familiale.


 

» Voir toutes les actus