Un camion douche pour aider les sans-abris

Un camion douche pour aider les sans-abris

Ambassadeur : 
Héloïse Brière

L’association Le Camion Douche a déjà offert plus de 400 douches aux sans-abris et mal logés depuis mai 2015 à Toulouse. Actuellement, l’association ne dispose que d’un seul camion qui intervient surtout à Toulouse où il y a énormément de personnes dans le besoin. Elle est de plus en plus sollicitée notamment à Albi et Montauban. Acquérir un second camping pour pouvoir agir aussi dans les villes aux alentours de Toulouse et mettre de nouveaux dispositifs d’hygiène à disposition des personnes dans le besoin devient plus que nécessaire.

L’association Le Camion Douche fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour financer l’achat d’un camping-car et l’aménagement du camion avec un espace douche, une cabine de déshabillage et un coin salon pour accueillir les personnes (voir budget détaillé).

Partager le projet :
PROJET RÉUSSI
Vos dons sont doublés
100%financés
118
15000 €
Collectés
Dont
7500 €
donnés par
Le Fonds de dotation Les Petites Pierres
Sur un objectif de
15000 €
» Voir les règles d'abondement du projet

Partenaire du projet : Le Fonds de dotation Les Petites Pierres

Pendant toute la durée du projet : votre don est doublé !

Ce projet est soutenu par Le Fonds de dotation Les Petites Pierres qui double chaque don effectué pour ce projet !

x

Ils ont fait un don

  • 72€
    Vidal
    28/06/2016
    100% On y est!!!!! Bises Laure
  • 150€
    suif
    28/06/2016
  • 30€
    ROUSSEAU
    28/06/2016
  • 25€
    hernandez
    28/06/2016
    BRAVO à tous
  • 100€
    Anonyme
    27/06/2016
    Encore Bravo!!!!!!!!!!!!!! bises florence
» Retrouvez tous les donateurs

Les dernières actus

Une journée avec le Camion Douche

27 Mars 2017

«  L’orage d’hier soir a rafraichi l’atmosphère. Place du Salin, le Secours Populaire est déjà en piste, offrant viennoiseries, boissons chaudes et chaleureux accueil. Le Camion Douche arrive, de sa campagne avoisinante, Bessières à 25 km de là.

 Tout fringants sous les arbres de la place, les bénévoles de l’association sortent sourire aux lèvres et commencent les festivités ! Tous vêtus de leurs t – shirts blancs avec son logo éloquent, un camion arborant fièrement une douche sur son toit!

 Ils commencent à accueillir les personnes intéressées par le service ambulant. À savoir, hygiène corporelle, vêtements de rechange et bien évidement une écoute attentive de leurs problèmes, de leurs attentes etc.…

Il y’a surtout des hommes de tout âges, de pays d’origines et confessions religieuses différentes, de milieux divers et variés. Un homme arrive sur son vélo, haranguant la foule, à la parole vive, provoquante parfois, hâbleur et prêt à nous surprendre.

Vient ensuite une jeune femme, l’unique de cette matinée, au parler franc, au sourire sincère, guère farouche en matière d’échanges et de discussions. Elle me compte un petit bout de son histoire actuelle…

Puis, un autre homme arrive, un habitué, au visage jovial, sympathique, lance à la cantonade : « Il y’a un pique – nique gratuit derrière l’église Sainte Etienne, qui veut venir avec moi ? » Le jeune femme, s’interroge, la proposition à l’air de la séduire.

Marie-Christine, jeune retraitée, au regard doux et à la présence sereine, arrive de Carbonne, faisant 40 km, troquant son repos dominical pour amener des vêtements, les trier, les ranger, donner des coups de mains divers. Belle preuve d’empathie et de dévouement.

Les douches et les discussions s’enchaînent. Par la suite, un homme d’une quarantaine d’années nous confie qu’il n’a pas vraiment de chez lui. Il vit chez son beau frère car il n’a pas une relation très stable pour le moment avec sa compagne. Cet homme réservé et honnête préfère se débrouiller du mieux qu’il peut et ne pas trop peser dans la vie communautaire avec sa belle famille. Il essaie, de ne pas trops dépendre d’eux.

Par la suite, un jeune homme Algérien, résident Italien vient à notre rencontre. Le manque de travail l’a poussé de la botte Italienne vers notre hexagone. L’attente est longue, il finira par partir sans avoir pris sa douche, mais heureux d’avoir pu échanger des sourires et de belles discussions.

Durant la sortie, Omar et Jérôme ont du charger de lourds bidons d’eau, recueillis à la fontaine sur le côté opposé de la place, pour remplir la citerne. Celle – ci contient assez d’eau pour environ 8 douches, rapides à normales, mais l’été, avec ces chaleurs, les personnes en profitent pour se délasser un peut plus sous le jet !

A 12 h 30, les bénévoles se séparent après avoir effectué les derniers rangements, heureux d’avoir été là quelques heures, sur cette place et d’avoir partagé des moments de vie. »

Pascale Baron.

Bénévole du Camion Douche.

» Voir toutes les actus