Le Moniteur.fr - Appel à financement participatif pour le camp de Grande-Synthe

 

Les dons recueillis serviront à construire dans le camp humanitaire de Grande-Synthe (Nord), un Centre juridique associatif au service des migrants qui y sont hébergés…

 

Les étudiants de l’école d’architecture de Paris-Belleville emmenés par l’architecte Cyrille Hanappe, et l’association Actes&Cités sont engagés depuis l’origine dans le nouveau camp de Grande-Synthe, la «Linière». Le travail d’études, de relevés, d’analyse et de concertation a largement démontré la nécessité et l’urgence à construire un Centre juridique associatif pour ce camp.

Les étudiants iront le construire du 13 au 18 juin prochain. Un appel aux dons à hauteur de 13 000 euros est lancé pour son financement, la Fondation Somfy doublant les participations recueillies (elles-mêmes déductibles fiscalement).

Le camp de la «Linière» est le premier camp humanitaire établi en France par l’organisation Médecins Sans Frontières (MSF), en collaboration avec la Ville de Grande-Synthe. Il a été géré jusqu’au début mai par l’association Utoia 56, constituée exclusivement de bénévoles. Médecins Sans Frontières a créé la plateforme qui accueille l’ensemble du camp, les logements et les sanitaires, ainsi qu’un centre de santé. Tous les autres équipements ont été construits par des associations essentiellement britanniques : cuisines collectives, salles à manger, salle polyvalente, centre d’instruction. Un lieu d’information sur les droits des migrants hébergés  est absolument essentiel pour eux, et ce service n’est pas assuré par les autorités…

 

Lire l'article

» Tous les articles