Mobilisons-nous pour chauffer une famille en détresse

Mobilisons-nous pour chauffer une famille en détresse

Ambassadeur : 
Catherine Glatz

Touchés par le cas de la famille A, les petites pierres se mobilisent aux côtés de l’association PACT H&D Ardèche pour aider cette famille ardéchoise à se loger dignement.  Le PACT H&D Ardèche a trouvé une solution pour rénover la vieille ferme familiale tout en tenant compte de la situation économique et sociale particulièrement précaire de la famille.  Apportons notre petite pierre pour les aider à s'en sortir et retrouver un toit.

 

Partager le projet :
PROJET RÉUSSI
Vos dons sont doublés
100%financés
72
14300 €
Collectés
Dont
8005 €
donnés par
Le Fonds de dotation Les Petites Pierres
Sur un objectif de
14300 €
» Voir les règles d'abondement du projet

Partenaire du projet : Le Fonds de dotation Les Petites Pierres

Pendant toute la durée du projet : votre don est doublé !

Ce projet est soutenu par Le Fonds de dotation Les Petites Pierres qui double chaque don effectué pour ce projet !

x

Ils ont fait un don

  • A la discrétion du donateur
    Anonyme
    24/04/2015
  • 20€
    Anonyme
    24/04/2015
    Il faut terminer ce beau projet !
  • 30€
    EURL Vincent 2010
    23/04/2015
    ma petite contribution a une belle démarche d'entraide !
  • 20€
    Anonyme
    23/04/2015
    « Il n'existe pas de meilleur exercice pour le coeur que de se pencher pour aider quelqu'un à se relever. » de John A. Holmes
  • A la discrétion du donateur
    Anonyme
    23/04/2015
» Retrouvez tous les donateurs

Les dernières actus

« Le propriétaire pauvre » existe

27 Mars 2017

D’après l’INSEE, 1 personne pauvre sur 3 est propriétaire de son logement. Cette personne dite « pauvre gagne 60% du revenu médian. Aujourd’hui, pour contrer ces situations et proposer des solutions, les acteurs publics-Etat ( Conseil Général, collectivités,  ANAH .. et les acteurs privés- Associations tels que le PACT Habitat et Développement sont mobilisés. Leurs actions visent à apporter des réponses aux multiples facettes du mal-logement. C’est bel et bien le cas de la famille A. que nous voulons aider nous aussi. 

Qui sont ces propriétaires pauvres ?

1. Beaucoup d’agriculteurs, par exemple,  ont des revenus très faibles et habitent dans une ferme familiale.  Avec de mauvaises années, un accident, ou l’âge à la retraite, les charges liées à l’habitation avec un pouvoir d’achat qui ne peut pas suivre.

2. Nous pouvons aussi prendre l’exemple d’un personne, une famille qui hérite de l’habitation des parents tout en étant au RMI . Le cas de la famille A. Un logement qui peut être insalubre, dégradé ou très mal isolé.

3. Il existe aussi le cas d’être induit en erreur avec l’achat d’un bien en mauvais état sans se rendre compte du réel des travaux et ne pas être capable de les mener à bien.

Beaucoup de propriétaires pauvres sont très attachés à leur bien. Cela peut venir d’une raison familiale ou tout simplement car c’est leur seul bien. Un bien est un ancrage important de leur vie. C’est autour de ce bien, de cette maison que se trouve leur réseau social, leurs habitudes, et souvent leur profession.

En Ardèche, des ménages dans des solutions insolubles

On remarque que la population Ardéchoise dispose de revenus bien plus modestes que la population Rhône-alpine. L’Ardèche représente des proportions importantes de personnes fragiles ou en situation de précarité. L’Ardèche se caractérise par une part très importante des propriétaires occupants. Ils représentent 66%. Plus de la moitié d ‘entre eux pourrait prétendre à un logement social.  L’ANAH estime qu’environ 4,3% d’entre eux vivent dans un logement indigne. 23% des propriétaires occupants ont des revenus inférieurs à 60 % des plafonds HLM.  Le mal logement est un phénomène multiforme.  Pour cette population, et ces chiffres record,  il faut trouver des solutions contre le mal logement en Ardèche. C’est pourquoi nous nous unissons et nous donnons la main. Aidons la famille A.

Les solutions pour un logement digne et durable. Exemple.

Entre 26 650 et  48 150 personnes concernés par le mal logement en Ardèche, HABITAT PACT Rhône-Alpes propose 2 réponses. Les objectifs sont donc de permettre aux familles de vivre dans un logement durable et sécurisé, de trouver des solutions qui permette à l’organisme prêteur de se désengager dans des conditions correctes ( dans le cadre d’un prêt immobilier).  Ou encore, trouver la solution la moins couteuse pour la collectivité..

Les actions proposées mises en place par HABITAT PACT Rhône-Alpes dépendront de plusieurs paramètres : l’importance de la dette accumulée par la famille, la valeur du bien, le montant des travaux pour une réhabilitation du logement et la situation sociale de la famille.

HABITAT PACT Rhône-Alpes avec l’aide de ses partenaires peut intervenir de deux manières distinctes :

  • La famille confie son bien en bail à réhabilitation à HABITAT PACT Rhône-Alpes. Ce bail s’étend sur une durée de 15 à 20 ans minimum. HABITAT PACT Rhône-Alpes réalise les travaux nécessaires en mobilisant des financements PLAI ou Anah. Le ménage est maintenu dans son logement. Il en est locataire tout au long de la durée du bail et bénéficie des droits inhérents à cette location (aides au logement de la CAF notamment). Lorsque le bail expire, le ménage devient à nouveau pleinement propriétaire de son bien.
  • HABITAT PACT Rhône-Alpes, une collectivité territoriale, un organisme HLM ou tout autre organisme achète le bien de la famille. Cette opération est envisageable à condition que le bien ait une valeur et puisse être reloué. Le ménage peut être maintenu dans son logement dont il est désormais locataire. Ou bien, le ménage est relogé ailleurs, dans une habitation plus adaptée à sa situation. Le bien acquis par l’organisme est alors loué à une autre famille prioritaire.

Nous sommes dans ce cas de figure pour la famille A.

Aidons cette famille certes, propriétaire, mais pauvre, en apportant notre soutien

» Voir toutes les actus