Se connecter

Pour effectuer un don

Agnès  de Boissieu

100% d'heureux pour 4 réhabilitations avec la FLS

Ambassadeur : Agnès de Boissieu

La FLS (Fondation pour le Logement Social) vient en aide aux familles et personnes les plus fragiles pour les loger et leur permettre de reconstruire un projet de vie principalement en Île-de-France. Quatre familles logées par la FLS dans les Hauts-de-Seine ont besoin de travaux de réhabilitation énergétique dans leurs logements (voir budget détaillé). En parallèle, des actions en faveur d'économies d'énergies sont réalisées en faveur de toutes les familles logées aidées par la FLS. Ce projet mobilise tout autant nos bénéficiaires que les équipes et bénévoles de la Fondation pour le Logement Social… Bref, ce projet fait 100% d’heureux et nous espérons que vous en ferez partie en le soutenant !

Le projet Son actualité L’association L’ambassadeur Les donateurs

Une réhabilitation énergétique nécessaire pour 4 logements

L’un des principes phares de la Fondation pour le Logement Social consiste à garantir que les familles aient le temps de construire leur projet de vie dans le logement auquel elles accèdent. Sur la base de ce principe, la FLS se doit d’être à l’écoute de leurs besoins et de chercher à améliorer le « savoir-habiter » de ces familles.

 

Les travaux de réhabilitation énergétique font partie intégrante de l'action de la FLS. Avec cette campagne de financement participatif, quatre familles logées dans les Hauts-de-Seine pourront réduire leur  consommation et leur empreinte énergétiques. Ce sont des changements de radiateurs d’une part, mais aussi de fenêtres et des travaux d’isolation qui sont programmés, bref des gestes utiles, mais qui représentent un montant certain pour la FLS !

Permettre un meilleur usage de l’énergie dans son logement et apprendre les éco-gestes avec la FLS

Les 164 autre familles logées par la FLS ne sont pas pour autant oubliées dans cette dynamique de prise de conscience de la consommation d'énergie. A eu lieu par exemple un atelier participatif, à destination de toutes nos familles (nous vous en parlions ici !). La dizaine de familles logées y avait appris par exemple que, lorsqu'un robinet d'eau fuyait, c'était en moyenne 165€ par an en plus sur sa facture. Ou encore que les appareils en veille représentent quasi 40% de la facture d'électricité.

Mais surtout, en ce début d'année, nos familles logées et les bénéficiaires de nos associations partenaires ont reçu des ampoules LED, qui leur permettent de diminuer leur consommation d'énergie, chez-eux.

Et vous aussi, vous pouvez agir avec la FLS !

Aujourd’hui, les derniers travaux vont être initiés, mais il nous manque autour de 13000€. C’est pourquoi la FLS souhaite vous associer à cette prise de conscience, grâce à votre don via Les Petites Pierres !

Merci d'avance de votre mobilisation, merci d'avance de votre générosité en faveur de ces familles des Hauts-de-Seine.

Témoignage de Marie-Louise, aidée par la FLS

Témoignage de Marie-Louise, aidée par la FLS

Chapeau : Cela fait quelques jours que la collecte a commencé, et nous avons déjà une dizaine de donateurs. Merci à vous, merci de contribuer à assurer le bonheur de nos familles logées ! Vous êtes d

Chapeau : Cela fait quelques jours que la collecte a commencé, et nous avons déjà une dizaine de donateurs. Merci à vous, merci de contribuer à assurer le bonheur de nos familles logées ! Vous êtes des « petites pierres » et des bâtisseurs de bonheur. Aujourd’hui, nous souhaitons vous raconter en quelques phrases la vie d’une de ces familles qui va bénéficier de ces travaux.

Marie-Louise vit aujourd’hui avec sa fille dans un logement à Asnières-sur-Seine (92). Elle travaille à temps plein dans un foyer pour adultes handicapés depuis quelques années. Elle y exerce la profession de lingère. Elle finit tard le soir et rentre après 21h chez elle. Marie-Louise aime beaucoup le quartier dans lequel elle vit, « proche de tout » selon elle. « C’est l’idéal pour moi et pour ma fille qui a grandi là ! » Sa fille, d’une vingtaine d’années, fait des études à l’université de Nanterre. Elles apprécient beaucoup l’action de la FLS et dès qu’elles le peuvent, participent aux ateliers participatifs que nous organisons.

Marie-Louise sa fille et les familles qui bénéficient de ces travaux participent aussi à notre mobilisation. Par exemple, Marie-Louise a fait connaître la FLS dans sa paroisse. Mais aussi, toutes sont invitées à venir courir avec nous pour la FLS, le 26 mars prochain. Cette course a pour but de faire connaitre nos actions, et qui sait … d’aider au financement de ce beau projet !

Dans quelques jours, Farid, lui aussi bénéficiaire des travaux, témoignera aussi. En attendant, nous vous souhaitons une belle journée à toutes et à tous, et n’hésitez pas à faire connaître notre projet, plus nous sommes nombreux ... Plus nous sommes heureux ! Merci.

> lien de l'article

Fondation pour le Logement Social

« Tant qu’il y aura sur la terre un innocent qui aura faim, qui aura froid, ou qui sera persécuté; tant qu’il y aura sur la terre une famine évitable ou une prison arbitraire, ni vous, ni moi nous n’aurons le droit de nous taire, ni de nous reposer » (Raoul Follereau). Le combat de la FLS s’inspire de celui de cet orateur du vingtième siècle, qui a fait de sa vie un engagement en faveur des plus fragiles.

UNE ACTION A TAILLE HUMAINE

En 1988, la FLS a été créée pour venir en aide à des familles et des personnes ayant vécu des accidents de la vie, en leur proposant un toit, grâce à la charité d’un ensemble d’acteurs. La réponse apportée est ainsi à taille humaine (5 personnes dans l’équipe), de longue durée (une durée moyenne de 11 ans dans les logements). Surtout, les logements sont toujours prioritairement situés dans un environnement dynamique, permettant à la personne de construire un projet de vie pour elle et sa famille.

UNE ACTION DE GENEROSITE

Comment la FLS agit-elle ? Grâce aux donateurs et grâce à une chaîne de solidarité unique. L’idée est la suivante : le soutien des donateurs garantit à la Fondation un effet de levier pour emprunts et subventions, permettant aux plus fragiles de se loger avec des loyers adaptés à leurs ressources… Acteurs privés, publics, associatifs, et grand public : tous unis autour et avec la Fondation pour le Logement Social pour apporter une solution au logement des plus démunis.

UNE ACTION DYNAMIQUE

Aujourd’hui, la FLS porte également trois Maisons de Vie et de Partage, colocations entre personnes handicapées et personnes valides, à Saint-Etienne ; Versailles et Rambouillet. Solutions de logement innovante, intermédiaire entre un appartement ordinaire et l’établissement médico-social, ces lieux de vie familiaux sont adaptés à la fois au désir d’autonomie des personnes fragiles et à la nécessité d’avoir un accompagnement professionnel et bienveillant.

UNE ACTION LOCALE

Pour une action ciblée, à taille humaine, les logements sont dispersés dans la ville, avec des maisons et des appartements dans des copropriétés. Aujourd’hui, la Fondation pour le Logement Social détient environ 160 logements de ce type, principalement en Île-de-France, ayant ainsi soutenu le projet de vie de plus de 250 familles.

Avec un patrimoine acquis il y a quelques années, des travaux se doivent d’être effectués afin que le logement reste vecteur d’insertion de nos familles. C’est pourquoi la FLS fait appel aux Petites Pierres aujourd’hui !

  • Fondation pour le Logement Social
  • 31, rue de Dantzig - 75 015 Paris
  • contact@fls-fondation.org
  • Site Web FLS

 

Agnès de Boissieu

Décrivez votre parcours et votre engagement au sein de votre association ?

J’ai commencé comme stagiaire à la FLS, il y a un an. J’ai de suite été interpellée par la possibilité de créer pour les familles logées, pour les bénéficiaires. Cette dynamique positive, elle touche aussi nos associations partenaires, nos donateurs … Bref, toute cette « famille FLS » !

En tant qu’animatrice réseau, je m’investis aujourd’hui notamment auprès de nos familles logées et nos résidents de Maisons de Vie et de Partage. Par exemple, j’organise des ateliers collectifs, leur donnant des outils pour améliorer leur bien-être chez-eux (économies d’énergies ; relations de voisinage ; etc.)

Quelles ont été vos actions dans la construction de ce projet ?

J’ai été là dès les prémisses, au moment où il a fallu identifier quelles familles avaient besoin prioritairement de ces travaux. Au travers des visites, nous connaissions mieux l’état des logements de nos familles, nous apprécions mieux leurs besoins, tout simplement. Après, la recherche de fonds a été nécessaire, et avec l’engagement des premiers mécènes, quelques travaux ont déjà commencé ces dernières semaines. Aujourd’hui, nous sommes dans la dernière ligne droite avec cette campagne en ligne avec Les Petites Pierres, c’est génial !

Pourquoi est-ce important pour vous de soutenir ce projet ?

Ce que j’apprécie ? Que ce projet vienne directement soutenir nos familles logées ! Le logement est le principal vecteur de bien être pour une personne ; je me souviens de cette phrase de Monique, qui a été logée par la FLS pendant 11 ans « Avoir une maison où l’on se sent chez-soi, ça change tout dans la vie, ça contribue beaucoup au bonheur ». D’autant que cela renforce aussi notre mission de responsabilisation et d’insertion de ces familles.

Un projet comme celui-ci, c’est aussi leur projet. Au-delà de l’aide matérielle, c’est toute la dynamique de solidarité qui est superbe. Et nos familles logées sont particulièrement touchées de savoir que des personnes donnent pour les soutenir !

Qu’est-ce que ce projet va changer dans la vie des bénéficiaires?

Nos familles bénéficiaires sont réellement en attente de ces travaux de réhabilitation énergétique. Elles ont compris que la FLS ne pourrait pas y arriver seule, que la Fondation pour le Logement Social avait besoin d’être entourée de donateurs et de mécènes pour cette aventure. Aujourd’hui, les premiers travaux ont été initiés, et avec cet appel à don sur Les Petites Pierres, la FLS va pouvoir lancer le reste ! Je ne peux évidemment pas parler à leur place, nous leur demanderons directement à la fin des travaux, nous le partagerons avec les donateurs !